Efficace lobby du fast food

Efficace lobby du fast food

Les actions de lobbying les plus réussies sont celles dont on ne parle pas. A  rebours du taux de TVA réduit sur la restauration au bout de 10 ans
de lobbying et de médiatisation intense, les fast food, ou restauration rapide ont su une nouvelle fois faire valoir leurs intérêts en toute discrétion.

 

Cette fois, à l’occasion de la loi sur l’environnement. Il était en effet prévu que ses restaurants, icônes de la malbouffe et relais de l’obésité,
devraient faire une collecte sélective de leurs déchets.

 

Mais leur lobby est intervenu à temps et la commission mixte paritaire a retiré cette disposition sans que personne ne s’en fasse l’écho. La loi a été
votée.

 

On peut donc continuer à critiquer la restauration rapide, mais surtout pas lui faire assumer une partie du coût de ses externalités sur la
société…

 

Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: