Effrayante perspective d’une réélection de Macron

Effrayante perspective d’une réélection de Macron

J’ai quitté la France depuis cinq ans, et je n’y suis revenu que rarement, pour voir des amis et donner des conférences – trois fois en tout.

J’ai assisté de l’extérieur du pays à l’élimination de François Fillon, puis à l’arrivée au pouvoir d’Emmanuel Macron.

J’ai écrit, à l’époque, qu’il avait été vendu à la population française comme le paquet d’une lessive censée laver plus blanc, et j’ai ajouté qu’il n’y avait, à l’intérieur du paquet, qu’un produit frelaté.

Il n’a, hélas, pas fallu longtemps pour que les faits me donnent raison.

Les faits, en réalité, m’avaient donné raison bien avant l’élection.

Tout, chez Macron, sentait le mépris des pauvres, une cynique détestation de la France et un appétit effréné du pouvoir.

L’ensemble était accompagné d’une dimension mégalomaniaque qui l’a conduit à se comparer à Jupiter et à organiser la cérémonie du Louvre, le 7 mai 2017.

J’avais, avant l’élection, cité le psychiatre italien qui avait décrit Macron comme un psychopathe et j’avais dit que le diagnostic me semblait pertinent (c’est toujours ce que je pense).

J’avais ajouté que, si les valeurs éthiques existaient encore en France, la rencontre entre Emmanuel et Brigitte aurait conduit cette dernière en prison, et lui aurait valu une ineffaçable réprobation.

Les faits, oui, m’ont donné raison. Après l’élection, Macron a continué à montrer son mépris des pauvres, sa détestation de la France et son appétit effréné du pouvoir, jusqu’au moment où il a pris les décisions de trop, et provoqué le soulèvement des gilets jaunes.

Et je n’ai pas eu à revenir en France pour discerner que le désespoir et la colère de millions de gens étaient fondés, et légitimes.

Je n’ai pas eu à revenir en France pour comprendre que le soulèvement n’était qu’un cri, sans but précis, et pour comprendre aussi que Macron ignorerait les gilets jaunes, userait de répression et d’arrogance, jusqu’à obtenir la résignation.

C’est ce qui s’est passé.

Se sont ajoutés au fil du temps l’intrusion dans le mouvement d’éléments gauchistes, l’utilisation du mouvement par des groupes anarchistes violents, des destructions et des incendies, des brutalités policières indignes d’un pays démocratique.

Le mouvement des gilets jaunes n’a commencé à s’éteindre que lorsqu’un vaste mouvement de grève a pris le relais et paralysé le pays, et Macron a géré la grève comme il avait géré le mouvement des gilets jaunes, en attendant que les grévistes se résignent.

Ce qui a suivi immédiatement a été la pandémie, deux mois de confinement strict, le passage de la France à un fonctionnement de régime autoritaire, avec laissez-passer, contrôles policiers, transformation des logements en prisons.

Des accalmies ont eu lieu, mais le fonctionnement de régime autoritaire est toujours en place en France.

Je regarde cela de l’extérieur, et je ne puis que penser que les années Macron, jusqu’à présent, ont été abominables, et que le mot « abominable » est même trop faible pour les qualifier.

Macron n’a pas changé en quatre ans.

Le mépris des pauvres est toujours là, la détestation de la France et l’appétit effréné du pouvoir aussi.

Le diagnostic du psychiatre italien me semble toujours pertinent.

Les décisions prises par Macron et son entourage pendant la pandémie ont été une succession de décisions que je considère comme criminelles.

Les dégâts économiques et humains sont immenses, et je crains, le cœur serré, que la France, qui est toujours mon pays, ne s’en relève pas.

Je le crains d’autant plus que d’autres dimensions s’ajoutent : l’islamisation du pays se poursuit, et ce qui a coûté la vie à Samuel Paty peut se reproduire.

Je ne peux, en ce contexte, que dire ma révolte et mon dégoût face à la possibilité très concrète qu’Emmanuel Macron soit reconduit dans ses fonctions pour cinq années de plus.

Des articles paraissent en France qui disent, avec effroi, que Marine Le Pen pourrait gagner et que ce serait abominable.

Je ne pense pas que Marine Le Pen puisse gagner.

Je pense que ce que la gauche appelle front républicain, et que j’appelle, moi, une imposture, va fonctionner encore.

Mais ce que je regarde avec effroi et ce qui me semble abominable, c’est bien plutôt la perspective d’une réélection d’Emmanuel Macron.

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

Partager cette publication

(5) Commentaires

  • quinctius cincinnatus Répondre

    on a déjà échappé à la réélection du Grand Golfeur ! remercions Dieu !

    04/04/2021 à 11 h 10 min
    • ELEVENTH Répondre

      C’est vrai qu’en place du « golfeur », un veux débris, débile de surcroit, « on » gagne au change.
      Lors de « l’attentat » à la voiture récente contre le Capitole – un gus déboussolé, seul devant une armée de flics – tous les anti Trump (suivez mon regard), se réjouissaient ayant cru comprendre que l’agresseur était un « redneck » blanc destrèmeudroate, le Biden en rajoutant une couche en se disant dévasté. Manque de bol, nous apprenons ensuite que le « blanc » était noir et plus ou moins affilié à « Nation of Islam ». Ceci après que le débile se soit empressé de dire qu’il ne pouvait s’agir d’une « attaque » de muzz .
      Encore quelques mois avant qu’ Alzheimer parachève son oeuvre et bidon sera remplacé par kamelia et ses hordes de BLM.
      Le spectacle pourrait passer sur Netfix, pour nous divertir.

      06/04/2021 à 0 h 40 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    pour gouverner EFFICACEMENT encore faut il avoir une équipe FIABLE et qui applique un programme qui soit REALISABLE

    présentement aucun candidat ne peut se vanter de disposer de l’ une et de proposer l’ autre

    30/03/2021 à 20 h 22 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    Cinq ans de jupitérisme supplémentaires vont achever ce pays et le reléguer au niveau des pays du tiers-monde.
    MLP du RN semble avoir le plus de potentiel dans le magma de droite. S’il existe des gens intelligents dans ce magma, ils devraient songer à se joindre à elle.
    Ce qui compte le plus c’est éliminer Macron, on peut toujours discuter du reste par la suite.
    Et je ne pense pas que MLP soit aussi sectaire que Macron dans les dicussions.

    30/03/2021 à 19 h 25 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    si la droite est, comme on le dit ,majoritaire en France, et qu’ Emmanuel Macron est réélu c’ est que la  » droite  » française du R.N. aux Républicains en passant par Nicolas Dupont Aignan est bien la plus bête du Monde

    Guy Millière y contribue avec une louable persévérance par ses articles qui ne font que révéler les uns après les autres une frustration tenace sans doute à la fois professionnelle et personnelle

    30/03/2021 à 18 h 52 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: