Élection présidentielle

Élection présidentielle

D’ici trois mois, nous allons avoir à élire un nouveau président de la République. Or, le Président actuel suscite un rejet massif, n’ayant pas réussi, malgré « l’ouverture à gauche », à convaincre ses adversaires du bien-fondé de sa politique, tout en ayant, par cette même ouverture, exaspéré une partie de son propre électorat.

Alors, c’est tout simple, n’est-ce pas ? Pour changer, il suffit de voter pour son principal concurrent, M. Hollande ? Eh bien non, puisque ce que propose M. Hollande, c’est la politique que l’actuel président a maintenue, malgré lui prétend-il, ou plus exactement la même politique, mais considérablement aggravée, ce qui n’attire évidemment pas les anciens électeurs exaspérés de M. Sarkozy.

Et, compte tenu de l’attitude des deux principaux partis politiques, qui rejettent Mme Le Pen dans les ténèbres extérieures, rendant plus qu’improbable son élection, quelle attitude pourront prendre les électeurs déçus de M. Sarkozy ?

Car il est impossible, aujourd’hui, à un électeur qui ne veut ni de M. Sarkozy, ni de M. Hollande, de voter pour un autre candidat qui ait la moindre chance : le système est totalement verrouillé pour que seuls les grands partis installés puissent – contrairement à la lettre et à l’esprit de la Constitution de la Ve République – faire élire un candidat. Pourquoi ? Parce que les campagnes électorales sont devenues de plus en plus coûteuses et qu’en revanche, les sources de financement possibles ont été tellement réduites que seuls les partis politiques subventionnés par l’État ont la possibilité de les financer.

Alors, que peut faire l’électeur exaspéré par M. Sarkozy et légitimement inquiet du programme de M. Hollande et de ses alliés ? Rien, sinon s’abstenir, ce qui ne le satisfera pas, parce qu’en général, il est parfaitement conscient que s’abstenir revient à voter pour celui qui gagnera l’élection.

Et l’on s’étonne que les Français – qui pourtant ne sont pas, pour l’instant, le plus malheureux des peuples – soient pessimistes !

Marie Merlin – St-Zacharie (83)

Partager cette publication

(9) Commentaires

  • Jiarami Répondre

    Quand l’antiFrance est au pouvoir, il faut la déloger. Français ! Ne vous laissez pas faire !

    13/02/2012 à 9 h 24 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    @ niet ( ou plutôt DA )

    François Bayrou est  un homme politique sans colonne vertébrale ,  un sophiste ,  un prêcheur de Carêmes , qui , à mes yeux , N’A  PLUS AUCUNE légitimité . En avalisant au Congrès de Versailles le Traité de Lisbonne , il a VIOLE le NON référendaire  du Peuple Français
    Pour moi , il s’est  DEFINITIVEMENT disqualifié …Maintenant si vous voulez devenir , par peur , par soumission "sociologique" , par manque d’ambition , un SERF de Goldman-Sachs , je vous en laisse l’entière responsabilité …mais soyez sûr d’une chose , nous vous combattrons durement …Le Peuple  Grec nous montrent déjà la voie … éliminons les TOUS !

    12/02/2012 à 17 h 59 min
  • Liona Répondre

    Pinocchio va bientôt réunir dans une salle une foule de ses employés, qui viendront non parce qu’il admirent leur employeur, mais parce qu’ils se font du souci pour leur emploi. Il est vrai que Bayrou n’a vraiment pas promis de les garder.

    12/02/2012 à 17 h 07 min
  • liona Répondre

    Sarközy et ses valeurs d’enfumage et de fourberie. Le poison dans la confiture.

    11/02/2012 à 10 h 31 min
  • niet Répondre

    Si Bayrou l’emporte, l’auteur de cet article aura bonne mine. L’auteur qui veut clairement dissuader de voter pour Bayrou, d’aider Bayrou à l’emporter. C’est concrètement qu’il faut aider Bayrou, pas seulement verbalement. Voir son site.

    10/02/2012 à 9 h 15 min
  • toto Répondre

    d ici trois mois IL N Y AURA PAS D ELECTION LIBRE ET SINCERE mais un choix coopté et dicté par l etarnger d un guignole initié en loge….

     

    point…et marine n aura pas les signatures…

     

    j ai dit

    09/02/2012 à 15 h 35 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    au soir de l’élection présidentielle pourquoi ne pas aller manifester en masse devant l’Elysée ou le Palais Bourbon au cris de … " Nous sommes le Peuple" ( Wir sind das Volk ")Car il faut se rendre à cette (cruelle) évidence qu’aucun des deux présidentiables pré-désignés n’a les capacités et facultés intellectuelles , morales , physiques ni la force de caractère pour sauver la France *…des "médiocres"
                                         
    * veuillez noter que je ne dis pas la république !

    08/02/2012 à 15 h 32 min
  • HOMERE Répondre

    Je ne comprend rien à ce charabia….si vous estimez que Hollande c’est du Sarkozy aggravé,alors il ne vous reste qu’à voter pour Sarkozy….car si vous vous abstenez vous votez,quand même,pour Hollande largement favori actuellement.Reprenez vos esprits……entre la peste et la colique mieux vaut la colique que le choléra….

    PS (!) : Si vous rejettez massivement c’est que vous êtes en surcharge !! mettez vous au régime Hollande c’est le meilleur dépurgatif que je connaisse.

     

    08/02/2012 à 12 h 26 min
  • noemo Répondre

    C’est d’un homme propre dont la France a besoin, pas d’un fourbe. Les caisses de l’Etat sont vides, comme chacun sait, sauf que pour celui qui s’accroche aux branches l’argent coule à flots.

    08/02/2012 à 9 h 04 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: