Emmanuel Macron et l’inversion accusatoire

Posté le août 20, 2019, 10:56
5 mins

À L’occasion de l’anniversaire du débarquement en Provence, Emmanuel Macron a notamment déclaré : « Je crois très profondément que ce que notre pays, notre continent sans doute, et le monde occidental traversent aujourd’hui, est une crise profonde de doute, mais réside aussi parfois dans l’oubli du courage, dans l’esprit de résignation, dans les petits abandons. Ce qui porte notre pays ce sont ces siècles de bravoure, c’est cette force d’âme, c’est cet esprit de résistance. C’est ce fait qu’il n’y a rien en France au-dessus de la liberté et de la dignité de chacun, cet amour de la France, c’est ce qui doit nous réconcilier. »

Nous serions tentés d’applaudir si M. Macron avait une légitimité quelconque à tenir un tel discours. Hélas, il n’en est rien.

L’amour de la France, l’actuel chef de l’État l’a piétiné à maintes reprises, accusant notamment son propre pays – et à l’étranger ! – de crimes contre l’humanité en Algérie.
Les malheureux Algériens qui, voici quelques mois, manifestaient contre le régime corrompu de Bouteflika au cri d’« Algérie française », avant de rejoindre les geôles sordides du FLN, ont dû apprécier !

De façon générale, ni l’histoire de notre pays, ni la beauté de ses paysages ne semblent émouvoir notre président.

Technocrate déraciné, il pense que la France n’a pas d’avenir et que l’heure est venue pour la « gouvernance » (pour employer le sabir en vigueur) européenne, en attendant sans doute la « gouvernance » mondiale.

Comment donc pourrait-il sortir notre France du doute ?

Il semble n’avoir aucune idée de ce qui a forgé l’identité de notre peuple – et, d’ailleurs, le mot même d’identité semble un gros mot pour ses soutiens.

Quant à l’esprit de résignation et d’abandon, c’est se moquer du monde que d’oser l’évoquer quand on est comptable du double bilan du quinquennat précédent et du quinquennat actuel !

Qu’est-ce que la loi Avia contre la « cyberhaine », sinon une façon particulièrement perverse d’acheter la « paix sociale » avec les banlieues de l’islam au prix de la liberté de tous les Français ? Cet aveuglement volontaire sur la réalité islamique n’est-il pas l’archétype de l’oubli du courage ?

Mais, surtout, il est ahurissant d’entendre l’homme d’État qui, en 70 ans, a le plus fait contre les libertés des Français et qui a le plus insulté les plus modestes affirmer tranquillement qu’« il n’y a rien en France au-dessus de la liberté et de la dignité de chacun ».

C’est d’autant plus ahurissant que, dans le même discours, Emmanuel Macron a implicitement accusé les gilets jaunes d’avoir divisé le pays par la violence.

Chacun sait que ces violences avaient tout à voir avec l’extrême gauche, choyée par les gouvernements successifs, et rien avec les gilets jaunes.

Chacun sait surtout que la révolte des gilets jaunes est une révolte pour la liberté et pour la dignité des Français.

Même dans la torpeur estivale, une telle inversion accusatoire aurait dû susciter des réactions indignées. Mais l’opposition reste aux abonnés absents.

J’avoue qu’entendre un tel discours dans la bouche d’un tel homme et n’entendre aucune réplique médiatique ou politique, ne me rassure pas sur la santé de notre pauvre pays.

Il est vrai qu’elle était en plus mauvais état en 1944, quand les troupes de de Lattre ont débarqué en Provence. Mais l’esprit de résistance était plus fort, alors. Aujourd’hui, ne semble subsister que le mensonge et l’esprit de soumission – soumission à l’islam comme au nihilisme.

Comme le rappelait Soljénitsyne à Harvard, seul le courage permet de s’opposer au totalitarisme – et le courage manque cruellement aujourd’hui.

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

17 réponses à l'article : Emmanuel Macron et l’inversion accusatoire

  1. quinctius cincinnatus

    2 septembre 2019

    Macron n’ est pas un ” inverti ” c’ est un invertébré

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    31 août 2019

    de l’ information du citoyen en démocratie … à la Macron : …

    une directive gouvernementale faite tout exprès pour les candidats LaRem

    elle interdit à tous les Maires sortants de parler de leur bilan à partir du premier septembre

    comme LaRem n’ a pas eu d’ élus sous son étiquette cette directive n’ avantage qu’ elle

    Répondre
  3. OMER DOUILLE

    27 août 2019

    Avec Biarritz , notre jupitérou s’est fait mousser le pied de veau. Il reste bien tel que je l’ai perçu dès ses débuts : un comédien. Mais un comédien très cabot qui adore s’écouter parler et, probablement, se regarder sans cesse en différé. Pensant avoir manoeuvré Poutine et Trump, tout en se délectant de bisous répétés à Angela, je crains qu’il n’apparaisse aux yeux des autres “grands” comme un gamin capricieux à qui l’on fait l’aumône d’un semblant d’approbation pour qu’il vous lache les baskets. Quitte à démentir tout une fois rentré chez soit. Mais le plus beau dans l’affaire c’est l’unanimité de la classe parlante TViste qui n’en fini plus de louer le grand homme. Pour une personne de simple bon sens, c’en est à pleurer, tant on peut percevoir le mépris de l’étranger pour notre peuple…qui a choisit cet homme.
    Pour un peu jupiter ferait jouer à l’opéra “la vie parisienne” avec l’extrait du brésilien (je suis brésilien, j’ai de l’or, etc…) Pôvres de nous.

    Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    26 août 2019

    je suis comme Diogène marchant en plein jour avec sa lanterne : je cherche un homme ***

    *** un homme politique ” ouvert ” à la Vie, bien sûr

    Emmanuel Macron est, à mes yeux, un petit progrès dans cette recherche, il a au moins un intérêt pour la philosophie et pour les sciences

    Répondre
  5. quinctius cincinnatus

    25 août 2019

    Macron sous le couvert de la fumée amazonienne se retire du Mercatour ; une simple opération de politique intérieure : récupérer SES électeurs hostiles au traité et ils sont légions en même temps que ” séduire ” ( c à d abuser ) les électeurs ” écolos ” non “écologistes ” ( c à d les bobos friqués ) ce qui explique sa remonté chez …les soi disant électeurs EELV

    Répondre
  6. quinctius cincinnatus

    23 août 2019

    Emmanuel Macron connait aussi une autre ” inversion ” ( pas celle que vous croyez ! Frédéric Mitterrand, un expert, l’ a démentie ! )

    il se serait converti à l’ humilité ! c’ est ” Le Point ” qui nous le dit par la plume servile de Dame Cotta la vieille égérie du vieil oncle François ( Mitterrand )

    Répondre
  7. quinctius cincinnatus

    23 août 2019

    les ” bons ” élèves gobent ” naturellement ” tout et n’ importe quoi et puis ensuite ils en tirent ” légitimement ” profit

    il faut donc se méfier des ” formatés ” surtout s’ ils sont de ” haut niveau “

    Répondre
  8. OMER DOUILLE

    22 août 2019

    Encore mieux que l’inversion accusatoire : la crainte de l’aviatrice qui conduit à l’auto-censure. Le couvercle sur la marmite c’est efficace mais aussi très dangereux : la pression qui ne peut sortir peu à peu finit par exploser la gamelle.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      22 août 2019

      ” la crainte de l’ aviatrice qui conduit à l’ auto censure ” ? … ? … … ?… … …

      pouvez vous éclaircir, pour le … commun des lecteurs, cette ” unité fonctionnelle et sémantique ” s’ il vous plait ?

      merci

      Répondre
      • OMER DOUILLE

        22 août 2019

        Réponse : NON . Mais je pense que vous avez compris. Inutile de poursuivre.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          22 août 2019

          ah oui ! suis je bête ! Sainte Avia bien sûr !

          je vous redis qu’ Anastasia me semblerait plus légitime !

          Répondre
  9. quinctius cincinnatus

    21 août 2019

    de l’ inversion … en général :

    ne dites plus EPSTEIN à l’ allemande mais dites EPSTINE à l’ américaine cela fait plus … russe, comme POUTINE et

    Répondre
  10. OMER DOLUILLE

    21 août 2019

    “Une crise profonde de doute….” Sans doute, mais le comédien Macron ne fait qu’y participer, voire de l’amplifier.
    Il faudrait être follement optimiste pour compter sur lui en vue d’améliorer les choses. Sur ses ministres également : ce matin sur RMC , chez Bourdin-l’infatué, Buzin, questionnée sur le sujet a rappelé qu’il n’était pas question de toucher à l’AME, “parce que c’est notre devoir” (de prendre en charge tous les profiteurs de la terre, merci pour eux) . Et “en même temps” vous pouvez toujours courir pour résoudre le problème des urgences…. faute de fric. C’est beau, c’est grand, c’est généreux et …. con, la France..

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      23 août 2019

      c’ est vrai ça et si les coreligionnaires de Buzin accordaient l’ A.M.E. aux ” concentrationnés ” de Gaza ?

      ce ne serait pas une bonne idée et généreuse ça ?

      Répondre
  11. quinctius cincinnatus

    20 août 2019

    quel que soit leur parti les hommes politiques français se trompent à l’ insu de leur plein gré

    cela se produit toujours lorsqu’ une idéologie est ultra – dominante

    depuis des décennies c’ est la pensée gauchiste

    à la droite de reconquérir , intelligemment, l’ espace culturel

    Répondre
  12. AMA

    20 août 2019

    Ce type est ahurissant et consternant.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      22 août 2019

      quelle ” découverte ” !

      Ce ” type ” est tout simplement logique avec lui – même

      il fallait s’ en apercevoir avant

      quand on travaille pour les Rothschild c’ est bien qu’ on est ” habile ” ***

      non ?

      ” habile ” dans le sens d’ ingénieux et bon exécuteur

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)