Et l'image de la France ?

Et l'image de la France ?

Quand elle faisait monter la polémique sur les décisions concernant les Roms, la Gauche nous resservait sa tarte à la crème de « l’image de la France ». A chaque fois que les Français se refusent à suivre les injonctions bienpensantes de l’immigrationnisme, la Gauche essaie de leur  faire honte et peur en leur disant : « Regardez, à cause de vous et de votre soutien à la politique de Nicolas Sarkozy, l’image de la France à l’étranger se dégrade ! La France devient le mouton noir de l’Europe ! » Il suffit alors d’intérroger deux trois étrangers, penseurs de gauche  trop heureux de l’occasion, pour confirmer cette analyse fondée sur à peu près rien. Peu importe, du moment que c’est dit et publié…

Mais quand ce sont les manifestations, les blocages, les violences, quand les syndicats crypto-communistes, les lycéens manipulés et les « jeunes » des banlieues mettent la France à genoux et en sang, la Gauche non seulement ne condamne pas ces comportements anti démocratiques, mais ne s’interroge pas non plus sur l’image de la France.

Mais les parents des Européens qui résident en France les appellent pour s’inquiéter de leur sort, mais les touristes choisissent une autre destination, mais les investisseurs misent sur d’autres pays… dans le silence assourdissant de la Gauche et de la presse !

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *