Et maintenant la répression…

Posté le 08 janvier , 2019, 5:09
4 mins

La période des fêtes de fin d’année est une bonne occasion de quitter Paris et d’aller respirer un air tout différent en province.

Cela m’a, en particulier, permis de constater, une nouvelle fois, à quel point la couverture médiatique (et politique) des gilets jaunes était éloignée de la réalité.

Tous ceux que j’ai croisés ces derniers jours sur des ronds-points de cette France abandonnée étaient des braves gens désabusés.

Bien éloignés de toute volonté de violence. Et aussi, m’a-t-il semblé, bien éloignés de croire que leur mobilisation pourrait changer quoi que ce soit à leur situation.

Mais l’abandon de cette France aujourd’hui appelée « périphérique » ne date pas de Macron.

Il est peut-être même inscrit dans les gènes des tenants des pseudo-Lumières. Qu’il suffise de lire le mépris de Voltaire pour ses paysans ou le « Dehors les ruraux ! » du député Crémieux aux débuts de la IIIe République contre les députés de droite trop « crottés » et surtout trop conservateurs à son goût !

En attendant, le gouvernement, après l’autisme, après la démagogie, tente la fermeté sécuritaire. De Benjamin Griveaux à Christophe Castaner, la « fine fleur » de LREM en appelle à la fermeté, pour ne pas dire à la répression.

Il y a de quoi s’inquiéter.

Éric Drouet, l’un des porte-parole des gilets jaunes, a été interpellé pour « organisation d’une manifestation sans déclaration préalable ».

Alors même que l’on ignore s’il était organisateur !

Quelques jours plus tôt, l’anarchiste Julien Coupat (relaxé dans l’affaire de Tarnac où il avait été jugé dans des conditions de république bananière) a été interpellé pour présence de gilet jaune dans sa voiture !

Il est vrai que le « système » se nourrit de la détestation de « factieux » plus ou moins réels.

C’est tout le sens de la loi sur les « fake news ». C’est probablement aussi le sens de l’arrestation de Benoît Quennedey, administrateur du sénat que je connaissais un peu et qui me semble bien loin d’être le coupable de haute trahison que les médias en ont fait (que je sache, l’admiration de la Corée du Nord, aussi loufoque qu’elle m’apparaisse, n’est pas un crime, et il y a peu de chances qu’un administrateur du sénat puisse voir passer des secrets d’État dans le cadre de ses fonctions !).

Maurras disait : « La République gouverne mal, mais se défend bien. » C’est toujours vrai. L’oligarchie qui a ruiné et défiguré l’un des plus beaux et des plus riches pays du monde n’a rien de plus pressé que de persécuter les Français qui lui résistent.

Comme s’il n’y avait pas de menaces plus urgentes !

Mais je puis, d’ores et déjà, assurer à M. Macron et ses amis que ce n’est pas ainsi qu’ils calmeront la colère populaire !

 

 

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

ARTICLE PRÉCÉDENT

Retraite

38 Commentaires sur : Et maintenant la répression…

  1. IOSA

    14 janvier 2019

    Gilets jaunes et la lettre de Macron:

    Après la sécession des gilets jaunes contre macron, il y a eu la répression de macron et maintenant macron va être en dépression !

    Répondre
  2. IOSA

    14 janvier 2019

    La lettre de Macron au peuple de France, c’est plutôt la lettre de Macron à lui même, Adonis s’aime tellement qu’il s’écrit tout seul, il a du drôlement gambergé dans sa tête le petit prince et croire qu’il avait grandit.

    Noël est passé, le nouvel an est passé, mais ça sent toujours le sapin bien frais pour la macronie.
    La chanson préférée de Macron, l’ hymne national de la macronie….. Il est si merveilleux…comment lui résister…..un jour mon prince viendra, un jour ……..bla bla bla !

    Répondre
  3. IOSA

    14 janvier 2019

    Deux commentaires en réponse à ELENVENTH qui apparemment sont filtrés aussitôt, dommage le lien était sur un autre site, mais c’est un vieux que les courageuses forces de l’ordre macronien tabasse à l’arrêt de bus, je tente d’envoyer ce commentaire, on verra bien si la CIA de macron est toujours à l’affût.

    Répondre
    • IOSA

      14 janvier 2019

      Mon commentaire est passé, donc la preuve évidente d’un filtrage aux 4v…… le pognon est sans doute pour quelque chose, après la presse vidéo, la presse papier semble être tombée elle aussi.

      Répondre
      • ELEVENTH

        16 janvier 2019

        Les pétasses peuvent “filtrer” tout ce qu’elles veulent. Il existe un grand nombre d’informaticiens capables de balancer tout ce qu’ils veulent sur le net, en dépit des “espions du clavier”. J’en ai un assez musclé pour cela dans ma famille qui saurait passer où il veut. Dommage que la politique l’emmerde et qu’il préfère regarder autre chose, d’autant qu’il s’en fout et a déjà décidé d’apporter ses compétences attendues dans un pays étranger où on le réclame. Il ne nous restera bientot plus que les “chances” importées avec lesquelles nous allons aller loin. Qu’ils essaient de tenir le volume d’un seau d’eau dans leurs mains…. ces nains borgnes.

        Répondre
  4. ELEVENTH

    14 janvier 2019

    Un bel exemple de répression des cognes, bien courageux avec les très faibles, encensés par le pouvoir et près a “affronter la bête immonde” de Grivo. Sur le site agoravox, vous avez une reprise de vidéo , passant sur Youtube au sujet d’un exploit des forces dites de l’ordre (lequel dans le cas présent). A Bordeaux le 12 janvier 2019, une FEMME SEULE à un arrêt de bus est plaquée contre le mur par 6 ou 7 CRS , frappée et violentée par ces “braves”. C’est instructif. En mon temps il eut été impossible de qualifier ces mercenaires du noble titre d’HOMMES. Et ça veut être respecté. Ca va à la gamelle des primes et Muselier réunit pour eux une cagnotte – surement proportionnelle à la force de la cogne – Une honte pour notre peuple. Si j’en avais un comme cela dans la famille je sais comment je le qualifierais. Voir sur Youtube.com/watch?time-continue=4§v=tLSUDCUYacA. Je suis incapable de vous donner la manoeuvre de lien mais d’autres le seront. Faites tourner. Et, surtout, si vous avez un voisin de la “compagnie”, fuyez le vite. Ou attendez que le vent tourne pour lui rappeler les bonnes manières. Et après cela, vous avez les putes de la tv qui s’insurgent qu’un philosophe puisse oser dire que s’il n’approuve pas les violences en retour de certains JG, il les comprend. Moi aussi.

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      14 janvier 2019

      // la bête immonde” de Grivo.//
      La bête de Grisvaudan rappellera les temps sombres de l’histoire…

      Répondre
      • IOSA

        14 janvier 2019

        Excellente anal….ogie entre eux, d’ailleurs maintenant que j’ai vu à la télé à quoi ressemblait une matraque de flic et vu sa longueur, je me demande comment par mégarde et sans intention particulière, une telle matraque a put s’introduire dans l’anus de Théo ?

        Répondre
  5. HansImSchnoggeLoch

    12 janvier 2019

    Les valeurs de Gris-Veaux

    L’IVG, la peine de mort et le mariage pour tous ne seraient pas sur la table des grands débats à venir».
    Benjamin Gris-Veaux a ajouté : « On ne tergiversera pas sur les valeurs. »

    D’un côté la Macronie est contre la peine de mort de criminels endurcis et de l’autre pour la peine de mort d’innocents pas encore nés.
    Et pour le mariage de lui avec sa chienne et d’elle avec son concombre pour couronner le tout.

    Moody au secours abaissez ces valeurs au niveau de “junk bonds”.

    Répondre
  6. IOSA

    12 janvier 2019

    Quelle sera la teneur de la lettre adressée par Macron au peuple, gilets jaunes compris ?

    Si on se base sur les récentes communications plus que confuses du gouvernement et notamment celle insinuant que les français seraient des assistés paresseux attendant seulement les allocs pour vivre, on peut déjà en définir quelques lignes.

    Le petit prince descendant direct des rois fainéants annoncera ( mais non pas sa démission, ça pour après les européennes, lorsque la France n’aura plus son autonomie ) les mesures fortes qu’il compte soumettre au peuple :

    1- Discours commençant par Françaises Français, je vous ai compris , il y a parmi vous des couleuvres qui se dorent au soleil avec l’argent du chômage

    2- Expliquer qu’il faut se serrer la ceinture pour concurrencer le marché mondial, que pour cela il faut accepter des sacrifices et de préférence celui du peuple, surtout celui des vieux qui n’ont plus pour longtemps à vivre, le tout avec un peu de pommade de type vaseline bio pour faire plaisir aux écolos.

    3- Diverses conneries sans importance pour remplir la page.

    4- La botte secrète macronienne …… Taxe d’habitation maintenue …oui ou non pour la tranche des 20% qui reste…si oui tout le monde repart avec la taxe.

    5- Je maintiendrai le cap ( c’est sur mais sans moi)

    6- J’irai jusqu’au bout du programme que vous avez voté ( c’était ça ou Lepen pour la plupart).

    7- Je compte sur vous et votre sens du devoir (traverse la rue pour retrouver le sens du travail).

    Répondre
  7. IOSA

    11 janvier 2019

    Personne ne sait comment faire avec les gilets jaunes, tous les accusent d’être protéiforme, sans structure et sans organisation, bref une horde de barbare venu du fond des âges pour piller et détruire l’ordre établi.

    Cependant cette horde communique avec ses membres, elle sait ruser avec les renseignements, établir une action tactique que le gouvernement ne sait pas contrer car il ne comprend pas ce qu’est un gilet jaune, alors il tente de l’enfermer dans les schémas de l’ancien monde, pour le cristalliser à sa propre compréhension devenu obsolète.

    A sa naissance, le mouvement des gilets jaunes était pacifique comme le sont tous les nouveaux nés, il a appris à reconnaître les siens qui lui apprendront la fraternité, puis sa tribu, composé de personnes venues de tous bords politique et de toutes couches de la société, lui apprend l’égalité fraternelle.
    Mais les brimades et les coups de la caste dominante, l’oblige très vite à apprendre les codes de la soumission et soudain il se met à rêver d’être libre et de sa bouche un cri de ralliement déchire la nuit….. LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE !

    Répondre
  8. IOSA

    11 janvier 2019

    Et voilà en prime, nous découvrons les futurs visages de la politique de demain……. les foulards rouges dignes descendants de la lignée macroniste, venu expliquer la sempiternelle repentance incluant la faute…. votre faute si demain samedi vous êtes blessé par les forces de l’ordre, ALLEZ ! ALLEZ ! EXCUSEZ VOUS (d’être con sans doute).

    Répondre
  9. HansImSchnoggeLoch

    11 janvier 2019

    La répression?

    Ah oui, elle est sévèrement réprimandée et punie par l’EU dans des pays comme la Pologne et / ou la Hongrie.
    Mais halte cela ne compterait-t’il pas aussi pour la France?
    Y-a-t’il des répressions condamnables et d’autres qui ne le seraient pas?

    Hé ho Mr.Juncker arrêtez de picoler et occupez vous un peu de votre pote Macron et de sa clique de pieds nickelés.

    Répondre
  10. 11 janvier 2019

    Une bonne occasion de partir respirer l’air frais de nos régions… et pourquoi pas pour plus longtemps qu’une simple break ? Juste pour quitter Paris et s’installer en région ? On aime bien cette idée : https://www.partirdeparis.fr/ 😉

    Répondre
  11. IOSA

    11 janvier 2019

    La dernière cartouche du pouvoir contre les manifs du samedi:

    Fouille anale….

    Répondre
  12. IOSA

    11 janvier 2019

    Histoire du hasard du calendrier en Macronie:

    Alors que LREM balance dans la grand débat public le questionnement sur la possible revendication de la peine de mort, voilà que hasard fait bien les choses pour qui a les clefs de la prison.

    Jean Claude Romand, faux médecin qui a tué toute sa famille et condamné à perpétuité….. demande sa liberté conditionnelle !!!
    Nul doute que cela fait parfaitement l’affaire du petit prince, car chacun ira de sa conviction sur la nécessité de la peine de mort, oubliant qu’une perpétuité réelle, sans possibilité de sortie même pour maladie incurable est la solution véritablement civilisée pour tout le monde.

    Répondre
  13. IOSA

    11 janvier 2019

    Nouvelles de la Macronie:

    Après l’abandon de Mme. Chantal Jouanno d’administrer le grand débat voulu par petit prince, Chantal Jouanno annonce ce matin que le Comité National du Débat Public dont elle est la présidente, ne participera pas à ce grand débat.

    Même le plus niais des complotistes comprendra qu’après la tentative de noyautage de ce grand débat par ceux même qui prétendent à son indépendance, les ci nommés LREM, LR et affiliés (rempart branlant du petit prince), ces derniers demandent l’exil pour celle qui refuse de se soumettre à cette comédie du grand débat, afin de pouvoir mettre à la tête du Comité National du Débat Public, un dirigeant de paille dont ils pourraient tirer les ficelles à leur convenance.

    Manque de bol, la Présidente du CNDP organisme indépendant, n’est pas à leurs bottes et refuse que quiconque de son organisme vienne prêter main forte à l’escroquerie macronienne….

    Dorénavant, le grand débat du petit prince, se transforme en grande débâcle.

    Répondre
  14. IOSA

    10 janvier 2019

    Lorsque les cons appellent à tuer le peuple:

    Depuis le dernier attentat perpétré à Strasbourg par un radicalisé musulman, il n’a pas été démontré qu’il s’agissait d’un acte en lien direct avec la cellule EI, par ailleurs l’EI n’avait aucun intérêt à commanditer un tel acte, son ennemi Macron étant déjà dans la merde avec les gilets jaunes et tout indiquait qu’il n’allait pas rester pour très longtemps le chef suprême de la France.

    La donne change à chaque instant, comme c’est le cas actuellement avec l’appel de l’ange de la mort LUC FERRY.

    Pour l’EI se doit être un merveilleux instant cette promesse d’une revanche facile, où il lui suffirait de faire tirer dans la foule haineuse et déclencher instantanément les représailles qui sera celle de la révolution sanglante de 1789.

    L’ange de la mort se prétend philosophe et cependant il se trouve incapable de comprendre l’importance des mots et d’ en discerner la portée, tout comme son homologue BHL éructant sur les gilets jaunes ” Les pauvres sont jaloux des riches”.

    Pauvres cons.

    Répondre
  15. IOSA

    10 janvier 2019

    Les nouvelles de la Macronie ou les péripéties du petit prince en visite partout, partout sauf chez les gilets jaunes.

    Sa majesté se déplace tranquilos avec son unité de gendarmerie pour aller rendre visite à l’équipe de hand ball, championne du monde, les boutiques remercient sa seigneurie de sa discrète visite en fermant le rideau pour cause de cafards jaunes qui le suive à la trace.

    Est ce encore la distribution de médailles de la légion d’honneur ? C’est possible car il est l’élu, celui qui marche sur l’eau et qui distribue des pains aux pauvres gilets jaunes.

    Devinette: Qu’est ce qui est volatil, pique aux yeux et qui n’est pas de l’oignon, mais cependant en forte consommation le samedi, traditionnel jour de marché ?

    Répondre
  16. IOSA

    10 janvier 2019

    Comparution directe de C. Dettinger, le boxeur du pont :

    Le juge ordonne sa détention provisoire au motif du risque qu’il recommence et qu’il pourrait ne pas se présenter à son procès en février prochain.

    Décision aux motifs étonnants que désapprouve l’avocat de la défense soulignant que les politiques devraient respecter la séparation des pouvoirs et il n’a pas tort puisque l’avocat des deux gendarmes blessés, invite carrément la justice à faire un exemple pour éviter la violence dans les prochaines manifestations (interview presse) alors qu’ aucun avis médical prouvant la dangerosité du prévenu ne vient en appuis de la décision du juge, pas plus d’ailleurs la prévention d’une fuite pour se soustraire à son procès en février, puisque le boxeur s’était de lui même livré à la justice.

    Partout on parle de la cagnotte Muselier, membre LR en faveur des policiers blessés et qui avoisine les 850000€ et il se félicite du montant atteint alors même qu’il avait exiger la fermeture de la cagnotte du boxeur, on se croirait complètement en régime totalitaire où ceux qui ont le pouvoir fanfaronnent sur ceux qu’ils dominent par la force.

    Mais quand est il de ce commandant de police décoré de la légion d’honneur, surpris en flagrant délit de multiples violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique, agissant tête nue et sans protection d’aucune sorte ? (le flingue, je le compte pas).

    Selon les premières déclarations du mis en cause (c’est comme cela qu’on appelle un individu soupçonné dans une enquête) il aurait agit pour désarmer un quidam qui tenait un tesson de bouteille et que ne sachant pas si le tesson était toujours en sa possession, il l’aurait cogner encore à plusieurs reprises avant de s’en prendre à un autre manifestant qu’il a encore cogner à plusieurs reprises et à un troisième qui tentait de le raisonner…..

    Ses collègues déposent et affirment qu’il y avait bien un tesson de bouteille, mais sur la vidéo on voit très bien que l’individu ne tient aucun objet dans sa main et qu’il était dos au mur avec de surcroit un autre policier casqué et porteur d’un bouclier tout juste à côté de lui et que tandis qu’il prenait la tête de l’individu pour un punching-ball et que sous la violence des coups, la tête rebondit à plusieurs reprises contre le mur, on distingue parfaitement l’intervention d’un de ses collègues pour empêcher le massacre par le mis en cause.

    Tout comme on voit distinctement le coup porté au visage de la seconde victime, alors que cette violence n’était absolument pas nécessaire et de nouveau plusieurs coups portés au visage alors que la seconde victime était immobilisée sur le capot du véhicule et c’est là qu’est bizarre la façon de porter les coups de poing, strictement semblable à un coup de poing que l’on donne sur la table quand on est en colère ou comme ceux que l’on donne quand on a quelque chose qui dépasserait du tranchant de la main, car effectivement les coups portés ne sont pas ceux du précédent punching-ball.

    Puis on voit une personne qui tente de le raisonner, mal lui en a pris, car le mis en cause lui donne un coup de poing au visage, l’intervenant recule et le mis en cause fait un pas dans sa direction pour lui en coller un second de poing.

    Le pire c’est la preuve audio, car on distingue parfaitement les cris des personnes, alarmant les collègues du mis en cause de ce passage à tabac à la mode Rocky Balboa.

    Maintenant, on apprends que ce commandant de police, tout juste décoré de la légion d’honneur, avait déjà subit un blâme pour avoir cogner un subordonné, lui fracturant le nez d’une manchette….et qu’il appartenait à la section GIPN (groupe d’intervention de la police nationale, l’équivalent du GIPN pour la gendarmerie) et que cette section avait du être fermée à cause de multiples plaintes envers ce même fonctionnaire de police…. pour violences.

    Mais le pire du pire pour sa défense, c’est l’intervention du syndicat des cadres de la police en sa faveur, soulignant qu’il avait été auparavant tabassé par des manifestants sur un autre lieu et de surcroit plusieurs heures avant son déchainement de violence déclenché peut être par une clop que tenait dans sa main la première victime.

    Le boxeur C. Dettinger, soutient avoir subit a chaque manifestation des gaz lacrymogènes et que lassé de se faire gazé sans raison, il a pété un plomb, par ailleurs plusieurs vidéos accréditant sa défense circule sur les réseaux….. mais lui est en prison.

    A vrai dire, on ne comprend plus à quoi sert la médaille de la légion d’honneur, on la donne aux chanteurs, aux footballeurs, même à Mme de Fontenay la créatrice des miss France, mais qui n’en a pas voulut en soulignant judicieusement que cette médaille était décernée aux faits d’armes.

    Alors, aurais je ma chance d’obtenir ma médaille de la légion d’honneur, car j’arrive à pisser dans la cuvette sans mettre une goutte à côté ?

    Répondre
    • IOSA

      10 janvier 2019

      Attention, la clop c’est ma supposition car l’individu qui a reçu le coup pour soi disant être désarmé n’ était pas en position de défense ou d’attaque et quand on est fumeur, on ne tient pas sa clop le long du corps, mais juste éloignée de son pantalon pour ne pas le cramer.

      Répondre
  17. BRENUS

    10 janvier 2019

    Les GJ ? Flinguez les tous, jusque dans les chiottes ! (message pour faire plaisir à l’espion islamo-macronien du site)

    Répondre
    • IOSA

      10 janvier 2019

      Tiens tiens ? J’arrive du site de Michel….

      Répondre
  18. ELEVENTH

    10 janvier 2019

    Mot d’ordre dorénavant bien entendu ” LES GJ IL FAUT ALLER LES TUER JUSQUE DANS LES CHIOTTES” . Merci qui ?
    Au fait, quelqu’un aurait il une petite villa bien tranquille dans le Luberon pour que le Torquemada du régime aille se mettre au vert en attendant que se calme l’ire populiste qui doit exiger une protection rapprochée a la suite des propositions mortifères du philosophe ?

    Répondre
  19. IOSA

    9 janvier 2019

    Les premiers vœux de Macron à l’armée….

    Comme cela est étrange, le seigneur de guerre se prépare à garder son trône et pour cela, il doit s’assurer de la loyauté des fantassins gaulois, mais ses hommes et femmes bien que militaires assujettis à sa majesté, vont ils pourfendre les leurs, vont ils massacrer ceux qu’ ils ont jurés de défendre…le peuple gilets jaunes dont ils en sont issus ?

    Samedi sera peut être l’heure de vérité, celui d’un monde nouveau ou celui d’un peuple massacré au nom de la finance européenne, Kraken des temps modernes attendant goulument le sacrifice humain que lui livre ses adeptes macroniens.

    Ô peuple gilets jaunes, vous vivez des tensions en votre sein, le serpent européen à distillé son venin parmi vous et vous rend aveugle à l’union qui seul peut vous sauver des enfers, il vous faut un antidote des dieux, celui de vos druides, la potion magique qui vous redonnera force et vigueur.

    Alors prenez le breuvage sacré des Dieux antiques, buvez l’hydromel et par Toutatis manifestez tranquillement et sans violence, mais soyez nombreux, soyez la multitude qui fera fuir le Kraken européen !

    Répondre
  20. Alain PROTTE

    9 janvier 2019

    Des petits remous, du clapotis, voilà ce qui reste pour faire impression. Le grand lâchage va s’accentuer à la suite de Colom. Toute la Presse servile va retourner sa veste.

    Répondre
  21. IOSA

    9 janvier 2019

    Ce que cache le grand débat ou l’histoire d’un montage type Kinder surprise:

    E. Macron prétend qu’il définira les grandes lignes du débat en fonction de ce qu’il ressortira des cahiers de doléances, ors ces cahiers ne sont pas tous disponibles dans les mairies et que par conséquent comment va t’il faire sa propre synthèse de la volonté des français et établir enfin ses grandes lignes soumises au débat populaire ?

    Ces GRANDES LIGNES sont déjà prévues de longue date par le seigneur élyséen, il lui suffit de balancer de temps en temps une polémique sur la peine de mort, sur l’ivg et tout dernièrement la taxe d’habitation pour uniquement 20% de la population, tout en pointant qu’il s’agit là de 7 milliards d’euros et de laisser cheminer la comparaison aux 10 milliards lâchés pour les gilets jaunes.

    Hormis que cela est anticonstitutionnel, cela donne du grain à moudre au peuple paysan, le temps d’arriver aux européennes où l’objectif est la passation de la souveraineté de la France à l’ Europe, comme l’a affirmé le député d’en marche Aurélien Taché il y a peu.

    Passons sur l’ Europe à visée mondialiste et concentrons nous sur les fausses excuses du gouvernement pour refuser le Référendum d’ initiative citoyenne….. autrement dit la remise en cause de la peine de mort, l’ivg et le mariage pour tous, bref tous les sujets plus ou moins important et colportés par certains intégristes qui voudraient bien d’une civilisation des ayatollahs au pouvoir.

    Pourquoi certains réclament le retour à la peine de mort ? : Parce qu’à leurs yeux, le crime est tellement horrifiant que cela mérite la peine de mort ou bien parce qu’ils savent par avance que le criminel condamné à perpétuité ne finira jamais, mais au grand jamais, sa misérable vie au fond d’une geôle et que tôt ou tard il recommencera ?

    Sur l’IVG, je ne suis pas une femme, je n’ai aucun droit sur son corps…même si c’était ma femme, c’est aux femmes et à elles seules, en leur âme et conscience de décider, elles ne sont pas des marchandises qui appartiendraient à quelqu’un ou à une association pro-religieuse.

    Pour le mariage pour tous, cela concerne exclusivement les hommes et femmes concernés….par l’amour qu’ils ou elles portent à leurs compagnons ou compagnes et toutes ces personnes ont la même envie de tout couple hétérosexuel, l’envie de fonder une famille et pour l’instant personne et aucune étude sérieuse permet d’affirmer que l’enfant de ces familles sera lui aussi homosexuel.
    Les idées préconçues, l’horreur que vous inspire les homosexuel(lle)s ne sont pas la base d’une réflexion saine, c’est seulement votre égo en rapport à votre entourage sociologique qui parle, le quand dira t’on qui défait tout raisonnement logique.

    Nous sommes arrivés à une époque charnière pratiquement révolutionnaire où les revendications sont considérées par le gouvernement en place, comme illégitimes par le seul fait qu’il a été élu pour 5 ans et que par ce droit constitutionnel, il dispose d’un droit quasi divin sur la destiné du peuple, ce dont toute révolte est impossible et ne peut être le fait que d’émeutiers, des contre révolutionnaires et en l’occurrence des gilets jaunes, factieux par définition.

    A ces gilets jaunes qui continuent à croire que les politiques changeront envers eux, alors qu’au fond d’eux même ils savent que cela est utopique, que rien ne changera et pour preuve je les renvoient à ce pourquoi ils se sont tous reconnus sur les ronds points, lors de la première manifestation…. Vous tous avez compris la trahison des corps intermédiaires, des syndicats et autres représentants du bas de l’échelle à la plus haute marche et pourtant, vous insultez ceux des vôtres qui veulent aller plus loin que la mendicité en formant l’unicité des gilets jaunes, vous les menacez de mort quand votre orgueil se raccroche au peu d’estime que vous avez de vous même en vous prétendant apolitique par peur du changement réel de votre condition de soumis au dogme républicain d’une gauche et droite éternelle se contre balançant mutuellement.

    Vous faites le jeu des politiques…honte à vous !

    Répondre
    • KAVULOMKAVULOS

      9 janvier 2019

      “Le grand débat historique” n’est même pas encore défini que, déjà, l’insulteur public Grivo (celui compare les gilets jaunes aux chemises brunes) pose des restrictions de sujets : pas question de parler de l’Ivg (ne serait ce que pour demander au baiseur de payer la facture à la place du populo), pas du mariage gay, pas de l’isf, bien entendu pas de la peine de mort. l’immigration est vaguement suggérée , noyée dans un sous poste avec certainement la seule possibilité de dire oui. Et on peut s’attendre à ce que de restrictions en restrictions, il ne reste plus a discourir que sur le sexe des anges. Ceux qui s’imagineraient un débat réellement ouvert et sincère se mettent le doigt dans l’oeil. Et au final, ils l’auront dans le c.l.

      Répondre
  22. HansImSchnoggeLoch

    9 janvier 2019

    Luc Ferry?
    Il était ministre de la Jeunesse, de l’Éducation nationale et de la Recherche dans les gouvernements I et II de Jean-Pierre Raffarin.
    Voilà donc un ex-ministre de tout et de rien du tout de la raffarinade qui se prend pour Rambo.
    On devrait l’envoyer en Afghanistan dans la province de Helmand, là où le billet retour est inutile.

    Répondre
  23. BRENUS

    9 janvier 2019

    Maintenant, un “intello”” de premier plan : LUC FERRY souhaite que la flicaille flingue les gilets jaunes récalcitrants. De mieux en mieux la macronie….. Tandis que la pétasse la courge veut faire connaitre le nom des donateurs en faveur du boxeur embastillé. Nous, le peuple, EXIGEONS la liste des donateurs à la REM, avant, pendant et après les élections. Y compris les français planqués à l’étranger.
    Décidément ces clowns me font de plus en plus penser aux arbis dont on dit : “tu leur donne la main, ils te prennent le bras”. Tarés!

    Répondre
  24. IOSA

    9 janvier 2019

    L’ex ministre Luc Ferry appelle la police à tirer sur la foule, voici ses propos:

    “Et alors ? Ecoutez franchement, quand on voit des types qui tabassent à coup de pied un malheureux policier qui est par terre. Qu’ils se servent de leurs armes une bonne fois, ça suffit !”

    Pour ramener le calme, l’ex-ministre a même proposé de recourir à l’armée. “On a la quatrième armée du monde, elle est capable de mettre fin à ces saloperies”.

    Tandis que Marlène Schiappa, ministre de l’égalité homme femme veut identifier les donateurs de la cagnotte en faveur du boxeur, qu’elle accuse d’être des complices des violences.

    On pourrait croire que tout est dit, ils ont crachés leur venin rempli de la haine des nantis et des parvenus envers l’engeance jaune qui veut la gouvernance du pays par le peuple.

    Et bien non, le feuilleton Dallas à l’ Elysée continue tous les jours, notre ministre des finances Bruno le Maire en rajoute une couche avec son histoire abracadabrante sur la taxe d’habitation qu’il souhaite maintenir à ceux qui ont des revenus à plus de 2000,00€ mensuels, autant dire des pauvres moins pauvres que les autres pauvres, alors que sachant qu’une telle mesure est anticonstitutionnelle pour cause d’égalité des contribuables face à cette taxe de la grotte, elle est donc soit supprimée pour tous ou soit rétablie pour tous.

    Puis moins de 2 heures plus tard, nouvelle annonce de cet être suprême prétendant que l’on a mal compris et que cette taxe sera bel et bien supprimé pour tout le monde…. ben oui, on est con, mais il ajoute que cette taxe pourrait éventuellement, si le temps se prête mais ce n’est pas obligatoire, être soumis au grand débat.

    Nouvelle communication de cette crème suprême ( la 3ème com pour ceux qui ne suivent pas) , la taxe de la grotte ( la taxe d’habitation) sera soumise au débat national.

    Bon faut suivre la piste de ce nouveau flamby qui veut diviser le peuple avec cette manœuvre alambiquée, mais je ne suis pas encore grabataire et le ciel ne m’est pas encore tombé sur la tête.

    Manque de bol pour flamby 2 le retour dans un nouveau corps ( c’est le titre que je lui donne désormais), Chantal qui ne vient pas du cantal démissionne de son poste très très bien payé, de directrice des opérations du grand débat public, et oui ! Pas folle la guêpe, elle a vu venir le coup du lapin que lui destine ses comparses.

    Pour revenir à plus sérieux que les frasques élyséennes, samedi prochain sera peut être sanglant, voir mortel pour les gilets jaunes, certains des forces de sécurité ont à découdre pour venger l’affront du boxeur et l’appel de l’ange de la mort Luc Ferry sera l’excuse pour les premiers.

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      9 janvier 2019

      // On a la quatrième armée du monde //

      D’après ce qu’on peut lire un peu partout la cinquième du monde.
      Les USA, la Chine, la Russie et l’Inde sont placées avant.
      Mais la menace d’envoyer la cinquième armée du monde contre les gilets jaunes “récalcitrants” reste débile.

      En tous cas les premières balles tirées par les “forces du désordre” signifieront le début de la guerre civile en cas de perte de vies.
      Quelqu’un pourrait-il souffler cela dans les oreilles bouchées de Macron.

      Répondre
      • IOSA

        11 janvier 2019

        Le souffleur semble être ceux que plus personne veut plus…. même au LR, à l’oreille gauche c’est Juppé et à l’oreille droite c’est Sarko, papa et maman apprennent à petit prince comment se faire détester du peuple.

        Répondre
  25. IOSA

    8 janvier 2019

    Quelques mots sur les cagnottes qui préoccupent les médias en attendant samedi prochain, la suite du feuilleton Dallas à l’Elysée.

    Non content d’insulter l’organisatrice de cette collecte de fond pour la défense du boxeur, le syndicat alliance police intime l’ordre à l’ Etat de faire fermer cette collecte scandaleuse à leurs yeux, ce syndicat de policiers est celui qui a été reçu à Matignon dans le cadre des accords des appointements non payés des policiers et obtenus une augmentation réelle du salaire des forces de l’ordre, pas une prime qui ne donne aucun droit supplémentaires pour la retraite, ni sur les congés payés, donc une véritable augmentation dans le climat insurrectionnel, rappelons toutefois qu’un autre syndicat de policier plus réfractaire aux pseudos accords n’y était pas convié….. doit on y voir une entente illicite qui permettrait au syndicat alliance de sommer l’Etat à fermer la collecte de fond en faveur du boxeur ?

    Quoi qu’il en soit, la banque à clôturé la collecte alors même qu’il restait 42 jours pour recevoir les fonds des donateurs et que cette collecte est totalement légale à contrario de celle du représentant LR M. Muselier en faveur des forces de l’ordre et dont le montant s’élevait à 19h00 aux alentours de 2000,00 € (sic).

    Ce n’est pas tant la collecte des fonds de R. Muselier qui choque, puisque tout un chacun peut le faire, mais ses propos envers les donateurs du boxeur, taxés de complices des violences sur les policiers et d’un autre nom d’oiseau synonyme de mutin.

    De tels propos méprisants de la part de ce personnage est à mettre en relation avec ceux de son conseiller politique Pierre Louis Cros, condamné pour diffamation envers un élu RN, l’accusant de faire des saluts nazis, d’être raciste et de glorifier la Shoa.

    D’ores et déjà, les républicains (LR) vont se scinder en deux, voir disparaître de la scène politique, déjà deux élus LR et je devrais dire deux hommes qui ont cœur à œuvrer pour la France et non contre elle, vont rejoindre le RN, les autres vont sans doute rejoindre la Macronie en suivant Juppé, ce dernier faisant la jouvencelle devant Macron, en espérant que sa peau ridée attire le regard du seigneur.

    Répondre
    • IOSA

      8 janvier 2019

      Note aux lecteurs, j’aurais pu écrire différemment la fin de mon commentaire par “attise les ardeurs du seigneur”, mais on est pas dans un roman du marquis de Sade.

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        9 janvier 2019

        Les ardeurs du Saigneur seraient tout à fait approprié.
        Ne serait-on pas plutôt dans l’antre de Dracula.

        Répondre
  26. KAVULOMKAVULOS

    8 janvier 2019

    Mais non Mr de Thieulloy, il n’y a pas à s’inquiéter des pitreries de Griveaux ( qui paraissait fondre sous lui lors de “l’attaque” du chariot élévateur – pas transpalette, rien à voir -) ni de Pokerman qui roulent les mécaniques. Qu’ils se permettent seulement une fois le faux pas décisif – par exemple une femme tuée par balle- et l’un et l’autre n’auront plus qu’à prendre d’urgence le premier avion pour ne pas se faire tabasser. Ils auront même intérêt a emporter aussi leur petite famille. Le fond du peuple est bien plus solide que l’on ne le pense habituellement et en donne chaque jour des preuves en dépit des dénégations. Et comme ce ne seront pas les “planqués” – laches par définition- qui s’interposeront, cela risque d’aller loin en dépit des menaces. Il n’est pas sur non plus que les flics aient envie de se coltiner les responsabilités, quoiqu’en pensent certains. Ils pourraient virer de bord. Alors : doucement les basses.

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)