Et revoici les 80 km/h!

Posté le avril 30, 2019, 9:14
3 mins

Nous pensions avoir une certaine habitude d’être pris pour des abrutis par ceux qui prétendent nous gouverner. Mais j’avoue que la récente déclaration de la nouvelle porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, a dépassé toutes mes espérances!

La damoiselle, qui fut naturalisée française en 2016, juste à temps pour pouvoir voter pour son grand homme, et qui s’est vantée de mentir pour lui quand elle s’occupait de communication à l’Élysée, s’est récemment intéressée à la fameuse limitation de vitesse à 80 km/h sur route.

On sait que cette limitation, l’été dernier, fut l’une des causes majeures de l’exaspération de la France rurale et donc l’une des causes principales du mouvement des gilets jaunes.
Officiellement, il s’agissait de limiter le nombre de morts sur les routes. Objectif louable s’il en fut.

Mais aussi objectif fort peu crédible. D’ailleurs, après avoir essayé pendant quelques mois de nous «enfumer» le gouvernement a jugé préférable de ne pas nous rejouer systématiquement le coup du « grâce à notre action énergique, ce sont tant de vies qui ont été sauvées le mois dernier».

D’abord, parce que les associations d’automobilistes démolissaient avec entrain ces communiqués.

Et, ensuite, parce que le nombre de morts sur les routes a plutôt tendance à augmenter qu’à diminuer.

Jusqu’ici, la sémillante Sénégalaise n’y est pas pour grand-chose.

Mais, dimanche 28 avril, elle a expliqué que la question de cette limitation serait «sans doute» à l’ordre du jour d’un séminaire gouvernemental le lendemain.

On ne sait pas encore ce qui va en sortir. Mais on peut d’ores et déjà dire avec assurance que le mépris de l’oligarchie pour le peuple n’est pas vraiment en voie d’extinction.

En effet, dans sa déclaration, Sibeth Ndiaye a eu l’incroyable culot de se féliciter de la mesure qui avait «atténué la hausse de la mortalité» sur les routes!

Vous avez bien lu. C’est un peu comme avec les statistiques du chômage: c’est de pire en pire, mais, sans le gouvernement, ce serait pire encore.

J’ignore si certains Français se laissent encore prendre à des communications aussi absurdes et alambiquées. Mais j’en doute fort.

En revanche, j’ai lu avec jubilation que notre excellente porte-parole suggérait une application moins «brutale» de cette loi idiote. Cependant, plutôt que doser la brutalité de la répression, le plus simple ne serait-il pas d’abroger cette loi qui ne sert à rien, si ce n’est à enquiquiner les Français ?

Une réponse à l'article : Et revoici les 80 km/h!

  1. DUBOIS Roland

    2 mai 2019

    La vitesse facteur de risque? Sans doute; tout mouvement l’est. Peut-on espérer bénéficier des commodités de la civilisation automobile sans courir aucun des risques qui sont dans sa nature même? Poser la question c’est y répondre il me semble.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)