Et si on envisageait la destitution de Macron?

Posté le mars 10, 2020, 9:36
5 mins

Comme prévu, les motions de censure déposées par la droite et par la gauche en réponse à l’emploi de l’article 49-3 par le gouvernement pour faire passer en force la réforme des retraites ont été balayées en quelques minutes à l’Assemblée nationale dans la nuit du 3 mars 2020.

Cependant, avec respectivement 148 et 91 voix, elles ont recueilli chacune largement plus que le nombre minimal de votes requis pour lancer la procédure de destitution de Macron à l’Assemblée nationale, qui est de 58.
Ces motions de censure démontrent donc que la prétendue « opposition»:

– a parfaitement les moyens de lancer la procédure de destitution de Macron posée par l’article 68 de notre Constitution.

– mais qu’elle refuse de le faire, qu’il s’agisse des députés « de droite » ou de ceux «de gauche».

Le lancement d’une telle procédure aurait pourtant des avantages considérables pour entraver l’action destructrice et dictatoriale de Macron:

1) Elle ouvrirait une instruction qui s’étalerait sur plusieurs semaines et retarderait tous les travaux parlementaires.

2) Infamante pour le locataire de l’Élysée, elle le forcerait à se justifier – point par point – des nombreuses et graves violations de la Constitution auxquelles s’est livré et se livre l’exécutif depuis 2017.

3) Historiquement exceptionnelle, cette instruction forcerait les médias nationaux et internationaux à s’intéresser de près à l’étendue de ces violations et à en faire une publicité mondiale. Les millions de Français, qui n’ont pas été informés du dossier de l’Union populaire républicaine (UPR) sur les raisons juridiques de destituer Macron, découvriraient à cette occasion l’ampleur des méfaits de celui-ci et de la camarilla qui l’entoure.
Il en résulterait un affaiblissement politique considérable pour Macron et pour sa majorité et probablement le report de la réforme des retraites tant honnie par une large majorité de Français.
Bien entendu, la procédure de destitution de Macron – qui requiert in fine le vote majoritaire des députés – n’aurait quasiment aucune chance d’aboutir compte tenu de la composition de l’Assemblée nationale, sauf si les démissions de députés LREM et apparentés de leur groupe continuaient à se multiplier dans les semaines et les mois qui viennent.

Mais ce ne saurait être un argument recevable, puisque la preuve a été apportée de nombreuses fois que les motions de censure du PS, du PCF, de LFI, de LR, du RN n’ont aucune chance d’aboutir non plus!

Pas plus d’ailleurs que n’aboutit jamais l’essentiel des amendements que, pourtant, ces partis continuent de déposer.

Il serait par ailleurs aberrant que LR, en particulier, refuse de lancer la procédure de destitution de Macron – ce dont ce parti est capable avec son seul contingent de députés –, alors qu’il n’avait pas hésité à lancer celle de Hollande en 2016 pour un seul motif, somme toute beaucoup moins grave (la divulgation d’une information secrète), que ce que l’UPR reproche à l’actuel Président de la République dans son dossier.

Lancer la procédure de destitution de Macron est la dernière carte de l’opposition pour faire prévaloir la paix civile.

Alors que les Français font face à une situation politique et sociale bloquée, le lancement de la procédure de destitution de Macron pour «manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat» est la dernière carte qui reste à l’opposition pour faire prévaloir le droit, la justice, la paix civile et la démocratie.

Le refus de «l’opposition» parlementaire d’utiliser cette dernière carte serait irresponsable, puisqu’il ne pourrait que favoriser la multiplication d’actes désespérés et violents au sein de la population.

En protégeant insidieusement Emmanuel Macron, les députés LFI, PS, PCF, LR et RN apparaîtraient définitivement comme une fausse opposition aux yeux des Français.

François Asselineau
Président de l’Union Populaire Républicaine

12 réponses à l'article : Et si on envisageait la destitution de Macron?

  1. quinctius cincinnatus

    13/03/2020

    2011 le stock de masques FFP 2 est de 700 millions d’ unités

    en 2017 il n’ est plus que de 87 millions d’ unités

    cherchez les responsables

    Répondre
  2. vozuti

    11/03/2020

    il y a 3 ans,lorsque fillon a été destitué de son poste de futur président par les médias avec l’aide de quelques juges,qui est ce que les médias ont présenté comme le remplaçant de fillon et sauveur de la droite?
    si je me souvient bien,l’heureux élu des médias n’était pas Asselineau.
    et si c’est le tour de macron d’être destitué,qui sera à nouveau l’heureux élu des médias,sauveur de la france contre la menace nazi ?
    à mon avis,ce ne sera toujours pas Asselineau.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      11/03/2020

      et … heureusement car cet homme est encore plus hors sol que Macron ! un illuminé !

      répétons le sans relâche , voter R.N. ou  » patriote  » c’ est voter perdant !

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      11/03/2020

      pour ce qui concerne le  » couple  » Fillon leur  » conduite  » a été particulièrement MESQUINE et je trouve, bien que j’ ai voté pour lui, que la peine demandée par la P.N.I. est bien clémente puisqu’ avec SEULEMENT deux ans fermes il ne sera pas même embastillé pour NOUS, pour VOUS, avoir volé au seul profit de sa famille et du sien … nous avons MORALEMENT besoin que la Justice FASSE DES EXEMPLES

      rappelons qu’ il dénonçait ceux qui vivaient aux crochets de la Nation ! un comble !

      Répondre
      • vozuti

        11/03/2020

        il ne faut pas oublier que ces juges se sont auto_saisis de l’affaire.pourquoi n’ont ils pas lancé une enquête sur l’ensemble des députés,sachant que la plupart étaient dans le même cas que fillon. pourquoi faire un exemple sur fillon et se désintéresser de tous les autres?
        de plus, c’est l’assemblée qui a décidé de distribuer des salaires sans contrepartie vérifiable.
        s’il n’existe aucune règle précise pour encadrer ce travail d’assistant,comment des juges peuvent vous envoyer en prison pour 2 ans sous prétexte que vous avez violé un règlement qui n’existe pas?
        cela dit,il n’y a aucune surprise,c’était évident dès 2017 que ça se terminerait très mal pour fillon…et pour macron.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          11/03/2020

          bonsoir Monsieur Vozuti,

          l’ assistant parlementaire est lié au député employeur par un contrat de droit privé ; pour le rétribuer le député dispose d’ un crédit collaborateur alloué par l’ Assemblée Nationale DONC PAR LE CONTRIBUABLE . Si leur statut est mal  » connu  » l’ employeur ( c. à d. le député – employeur ) doit prouver qu’ il ne s’ agit pas d’ un EMPLOI FICTIF … et comme on savait déjà, de l’ aveu même du Directeur de  » La Revue des deux Mondes « , que Pénélope était payer pour rester à la … maison et pour ne rien produire, pas même un tissu qu’ elle défaisait chaque soir, les juges avaient toutes les raisons de penser qu’ il aurait pu en être de même à son poste d’ assistante parlementaire ; de fait … elle n’ a pas pu apporter la moindre preuve d’ un quelconque travail et il est donc normal qu’ elle soit condamnée

          vous savez les Fillon c’ est cette bourgeoisie chagrine et … chafouine de l’ Ouest , celle du Notariat, bien  » catho « , et qui rêve de devenir le hobereau du coin

          Répondre
          • vozuti

            12/03/2020

            je suis d’accord avec vous sur fillon.il avait retiré le RMI(exRSA) à ceux qui ne cherchaient pas de travail,et il donnait 10 fois le RMI à sa femme!
            donc je ne défend pas le comportement de fillon,je fais juste remarquer que les juges qui ont éliminé fillon se moquent totalement du droit.la loi doit être la même pour tous,il n’y a pas une loi applicable exclusivement à fillon et une loi différente pour les autres.si les députés sont tenus de prouver la réalité du travail de leurs assistants parlementaires,pourquoi l’assemblée ne leur a jamais demandé de le faire?et pourquoi ces juges ne demandent qu’à fillon de le faire?
            ces juges sont très sélectifs dans leur utilisation de la justice ,ils ne s’attaquent qu’à des cibles bien précises sur lesquelles ils s’acharnent,sans même faire semblant d’avoir un minimum d’impartialité… des porte-flingues déguisés en juges.

          • quinctius cincinnatus

            12/03/2020

            je pense, connaissant Fillon, que d’ autres suivront

          • vozuti

            13/03/2020

            on attend toujours,je pense que la plus grosse erreur de fillon est d’avoir cru qu’il avait une chance de s’en sortir sans rendre les coups,en essayant d’esquiver le combat et d’obtenir la clémence de son agresseur.c’est pour cela qu’il s’est fait piétiner.
            macron a fait la même erreur jusqu’à présent,et il lui reste très peu de temps pour réagir. .

        • quinctius cincinnatus

          13/03/2020

          et même s’ il avait  » rendu les coups  » comme vous dites il n’ aurait pu échapper à un juste châtiment : il faut se débarrasser de ces profiteurs du système de quel bord ils soient … l’ esprit de Sparte doit être de retour

          Répondre
  3. de Larminat

    10/03/2020

    vous avez parfaitement raison Monsieur Asselineau et personne ne comprend l’attitude des partis sauf à être de mèche avec lui.

    Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    10/03/2020

    jamais à l’ écart de l idée la plus baroque, aux  » 4Vérités  » ! … et sur quoi et avec qui allez vous le destituer Chérubin ?

    une telle proposition nuit gravement à la crédibilité politique de votre feuille

    soyez plutôt un organe d’ enquêtes

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)