Ethique : vers des débats savamment encadrés ?

Ethique : vers des débats savamment encadrés ?


Une proposition de loi déposée à l’Assemblée Nationale par Jean Léonetti,Député UMP des Alpes Marîtimes, vise à « améliorer » la procédure des débats publics en France sur les
questions éthiques.
Le premier article prévoit :

 « Tout projet de réforme sur les problèmes éthiques et les questions de société soulevés par les progrès de la connaissance dans les domaines de la
biologie, de la médecine et de la santé est précédé d’un débat public sous forme d’états généraux. »

Le second :

« Les états généraux(…) réunissent des conférences de citoyens choisis pour leur représentativité. Après avoir reçu une formation préalable, ceux-ci
débattent et rédigent un avis ainsi que des recommandations qui sont rendus publics. »
On peut légitimement s’interroger sur la façon de choisir des citoyens « pour leur représentativité ». Quant à la formation, s’agissant de matières recoupant la science et l’éthique, on peut douter
de la possibilité de réaliser rapidement une formation suffisante et surtout objective…

On doute qu’il y ait dans ces futurs états généraux beaucoup de représentants de la morale traditionnelle.

Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: