Euro et endettement fou

Euro et endettement fou

La dette  française et le remboursement de ses intérêts sont maintenant entrés dans cercle vicieux dont il sera difficile de sortir comme l’explique Jean-Pierre Delmau, lecteur des 4 vérités :

Les causes en sont, d’une part, les lois sociales (SMIC, 35 heures, indemnisations du chômage, protection sociale sans discernement), parfois justifiées à l’origine, mais devenues hors de nos moyens ; d’autre part, le retard considérable d’investissement, conséquence des baisses de ventes, et qui entraîne une baisse relative de la productivité. Nous avançons comme la Grèce, mais moins vite
Tous ces phénomènes sont bien connus et naturels, et se corrigent habituellement par les évolutions de taux de change.
Malheureusement, l’euro nous en empêche.

Ne nous le cachons pas : il n’y a alors pas de solution. Il est certainement réconfortant pour Messieurs Trichet, Barroso, et leurs compères, qui nous ont conduits dans cette impasse, de trouver encore des adeptes à ce soi-disant système monétaire merveilleux.

En réalité, ce système inepte s’est révélé néfaste dans tous les domaines : hausse continue et irrépressible des prix réels et du chômage, baisse des parts de marché à l’exportation comme à l’intérieur, désindustrialisation massive et récurrente, vieillissement des industries locales, disparition lente des savoir-faire, érosion continue des rentrées budgétaires…
C’est en fait un cercle vicieux dont on ne sait plus sortir.

On cherche en vain sous quelle forme se manifeste la « bénédiction pour l’Europe » et la perspective d’éviction du dollar.
L’instauration de ce dont les Américains disent que « ce n’est pas une monnaie, mais une expérience » a été faite sur de tels slogans, sans démonstration.

Maintenant, la démonstration est là ; elle coûte déjà des milliards. Elle en coûtera encore davantage à nos enfants, et certains pays de la zone euro vont tomber sous tutelle du FMI, sort réservé jusqu’ici aux pays du Tiers-monde.
Grand succès en vérité !

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: