Éva Joly gagne la première primaire pour 2012

Posté le juillet 20, 2011, 12:00
4 mins

Le 12 juillet, Éva Joly a été désignée par les militants d’Europe Écologie Les Verts comme candidate pour la présidentielle de 2012. Elle a remporté assez largement la primaire qui l’opposait au présentateur Nicolas Hulot : 58,16 % contre 41,34 %, avec une participation de 69,49 % (il y avait 32 896 inscrits).

Cette élection confirme ce que l’on savait déjà sur les Verts. Sous ses atours « branché » et « ouvert », ce parti est, en réalité, extraordinairement fermé, presque sectaire. Et, par ailleurs, l’écologie est pour lui un prétexte et un camouflage pour la subversion. Si, vraiment, les Verts avaient cherché dans cette campagne une occasion de faire progresser les thèmes écologistes, il est évident que Nicolas Hulot, moins fanatique, plus habitué à communiquer, aurait été bien plus efficace pour convaincre l’opinion publique…

Tout cela serait sans grande conséquence si les Verts ne pe­saient de tout leur poids – idéologique, bien plus qu’électoral, car, électoralement, ils ne représentent pas grand-chose, surtout au scrutin majoritaire – sur la coalition de gauche.
Le Parti socialiste sera donc largement influencé par cette égérie gauchiste (la rumeur a même prétendu qu’Éva Joly avait été trotskiste, mais elle a démenti…).

En tout cas, la candidate n’a pas traîné pour montrer qui elle était. Deux jours plus tard, elle proposait d’en finir avec le défilé du 14 juillet qui ne correspond pas « aux valeurs que nous portons ».

On peut certes remarquer que ce défilé est une « tradition » récente, puisqu’il date de la IIIe Ré­publique. On peut aussi douter qu’il soit impératif de fêter la Fête de la Fédération commémorant elle-même la prise de la Bastille (pendant laquelle des hordes de voyous ont assassiné quelques serviteurs de l’État pour libérer une poignée de psychopathes et de bons à rien).

Mais ce n’est pas de cela que parle Mme Joly. Elle ne remet nullement en cause la fête elle-même, mais le fait que l’armée française y soit associée. C’est donc de l’anti-militarisme le plus primaire, bien dans la « tradition » des post-soixantehuitards qui peuplent son parti.
J’ajoute que je trouve de mauvais goût qu’une Française de « fraîche date » (Mme Joly n’est devenue française qu’avec son mariage, en 1967, et elle a toujours la nationalité norvégienne) vienne nous donner des leçons.

Pour avoir rappelé ces points élémentaires, François Fillon s’est fait huer par la gauche tout en­tière, à commencer par Martine Aubry. Cela suffit à juger de ce que serait une victoire de la « gauche plurielle » en 2012 !

Article suivant

Etymologie

13 réponses à l'article : Éva Joly gagne la première primaire pour 2012

  1. vozuti

    25/07/2011

    SAS,   effectivement ,le tueur norvégien est un franc-maçon. les franc-maçons ont 2 ennemis: les traditionalistes chrétiens et les nationalistes.il est impossible d’etre à la fois franc-maçon et traditionaliste. les médias de masse inversent totalement la vérité dans cette affaire.

    Répondre
  2. Encorde

    24/07/2011

    @ LAUDACE (encore de …)

    Quel beau texte et quelle maitrise de la langue. Décidément, de nombreux belges sont bien a même de nous donner des leçon de syntaxe française. Bravo.

    Pour votre interrogation sur le nom a donner à madame pseudo-Aubry (je n’ai jamais compris pourquoi une femme avait le droit de garder le nom d’un mari dont elle était divorcée, surtout après un remariage, mais enfin) , je suggère celui qui m’est venu bien souvent à l’esprit en voyant cette mégère à la télé : "LE THON ROUGE".  L’ensemble nom-adjectif me parait coller parfaitement à la personalité de cette rombière (comme l’on dit dans nos milieux populaires).

    Ceci dit et bien que non féministe, je suis persuadé que de nombreuses femmes sont porteuses de qualités dont la sphère politique a bien besoin.  Pourquoi faut-il que ne sortent que les emmerdeuses et les va-de-la-gueule, encore plus abjectes que leurs mauvais collègues masculins? Après tout; cela sert bien ceux qui ne souhaitent pas voir émerger d’autres façons de penser que la leur et qui ont de ce fait intérêt a promouvoir les repoussoirs.

    Lorsque je constate chaque jour, depuis des decenies, la somme de sagesse de ma femme et sa justesse de vue, je reste dans l’espoir qu’une ou d’autres comme elle remonteront sans aucun problème le niveau.

    Répondre
  3. sas

    24/07/2011

    Ici ou la bas…les francs maçons sont capables de tout…

     

    Bientôt un nouveau Carpentras ?

    Posté le 24 juillet 2011  |   Catégorie : Actu nationale, Communiqués de presse | Bookmark and Share

    Communiqué de Presse de Bruno GOLLNISCH, Député Européen, Membre du Bureau Politique du Front National :

    Comme il était prévisible, la tuerie qui vient d’avoir lieu en Norvège commence à fournir des éléments à certains déformateurs patentés, pour mettre en cause une « extrême-droite » plus mythique que réelle, à laquelle, dans un deuxième temps, et selon un procédé d’amalgame bien connu, on tentera d’assimiler des mouvements politiques nationaux qui n’ont rien à voir, ni de près ni de loin, avec cet horrible massacre.

    Le meurtrier présumé, un certain Anders Behring Breivik, est présenté ainsi comme un « fondamentaliste chrétien », au motif, bien ténu, qu’il aurait visité des sites internet méritant cette qualification. Or le site « Nouvelles de France » sous la signature d’Eric Martin nous apprend que s’il se décrit sur Facebook comme « chrétien » et « conservateur », ce qui n’est guère original en Norvège, en revanche, dans ses activités, il n’évoque aucune activité religieuse mais seulement son appartenance… à la franc-maçonnerie, ce qui est tout de même moins courant ! Il appartiendrait à la loge John Piliers (« Søilene », sur le site de laquelle figure en effet comme adhérent un certain. Anders Behring). Pourquoi les médias ne mentionnent-il pas ce fait, peu compatible avec le « fondamentaliste chrétien » ?

    De l’attentat de la synagogue de la rue Copernic à la profanation de Carpentras, il ne manque pas de manipulations contre la droite nationale et les défenseurs des valeurs traditionnelles. La vérité, c’est qu’il ne saurait exister de responsabilité collective. Un assassin n’engage que ses complices effectifs et lui-même. Que l’auteur de ce forfait soit chrétien, franc-maçon, ou ceci ou cela, il n’engage pas plus les uns ou les autres que les écologistes n’étaient responsables des crimes du militant écologiste Richard Durn qui avait en 2002 abattu huit élus du Conseil municipal de Nanterre et blessé quatorze autres.

    HA BON………

    sas

    Répondre
  4. charlie harper

    23/07/2011

    @ laudance

     

    dans votre remarquable texte , vous avez oublié , simple étourderie sans doute , de citer Mesdames MAM , Pecresse , Boutin, Bachelot , Le Pen , Stirbois, Megret, Dati, Amara et Lagarde  qui sont aussi  des boulets grand format.

    bien à vous .

    Répondre
  5. ozone

    22/07/2011

    Mettez vous a la place de Loic Dufloch Prigent……

    Répondre
  6. cal

    22/07/2011

    Au sujet de la double nationalité, il faudrait pour commencer interdire à tout candidat à une élection en France d’avoir la double nationalité.
    Si quelqu’un veut se présenter à une élection en France, c’est qu’il à choisi la France et pour montrer qu’il a fait ce choix, il doit donc renoncer à sa 2° nationalité quelqu’elle soit …

    Répondre
  7. maujo

    21/07/2011

     

    A GUS

    pour completer vos propos, je rajouterai ceux tenus par "le crapaud à lunettes rouges"

    “Je ne me sens pas du sérail. Et j’ai l’excuse de ne pas être française. Je viens d’un pays où on ne pense pas comme ici. Etre étrangère, ça me sert maintenant, après avoir coûté beaucoup d’efforts pour m’intégrer.”

    source
     Eva Joly Libération du 6 juin 2000
    http://www.liberation.fr/portrait/0101336322-eva-joly-nee-gro-farseth-56-ans-juge-d-instruction-regne-sur-la-section-financiere-publie-un-livre-et-fait-trembler-les-puissants-la-j-de-la-republique

    Répondre
  8. revizor

    21/07/2011

    En fait la provocation d’Eva JOLY est une manoeuvre destinée à faire pression sur le Parti Socialiste pour que celui-ci accorde 50 circonscriptions aux VERTS car ceux-ci sont incapables de gagner par leur propre force une seule circonscription en France, au scrutin uninominal majoritaire à 2 tours.

    A l’heure actuelle les VERTS n’ont que 3 députés élus grâce au Parti Socialiste.

    Leurs dirigeants ne se font pas d’illusions sur le résultat d’Eva JOLY qui ne devrait pas faire mieux en 2012 que Voynet en 2007.

    Par contre ce qui compte pour eux c’est d’avoir des ministres et des députés.

    Répondre
  9. charlie harper

    21/07/2011

    @ GUS

     

    Avant de donner des leçons de francitude à tout le monde on apprend bien l’orthographe de nos auteurs les plus remarquables , SURTOUT quand on les cite…C’est AYME et pas AIME….

    Répondre
  10. Laudance

    21/07/2011

    Il fut un temps où je voyais d’un bon oeil poindre les premières femmes dans les allées du pouvoir, là où elles étaient censées apporter un autre regard et un supplément d’humanité dans la cour des grands. Et mesdames Indira Gandhi, Golda Meir et Simone Weil, par exemple, m’ont affermi dans cette idée. Mais cette vision optimiste de la féminité en politique fut, hélas, de courte durée, ce qui rend inquiétante la manie des quotas prônés aujourd’hui, car l’apport actuel du sexe dit faible est loin de celui escompté.

     

    Je ne vous citerai pas les élues que j’ai découvertes dans mon pays d’origine, la Belgique, puis dans ma province canadienne d’adoption, le Québec, car vous ne les connaissez peut-être pas et ce serait déjà leur faire trop d’honneur. Je vais donc me contenter de celles qui ont davantage pignon sur rue et vous sont familières, à commencer par Hillary Clinton désormais à la solde d’Obama, le pire président de l’histoire des USA déjà loin devant Jimmy Carter. Quelle déception dans le chef de l’ancienne première dame !

     

    Mais ce n’est rien à côté de celles à qui la France a donné naissance au cours des trente dernières années, parmi lesquelles la lapine que François Mitterrand avait sortie de son chapeau en la personne d’Edith Cresson. Une catastrophe ? Sans l’ombre d’un doute. Mais j’avais alors espéré qu’il ne s’agissait que d’une erreur de casting isolée. Malheureusement, j’avais tort. Passe encore des Dominique Voynet, Marie-Georges Buffet, Cécile Duflot et consorts ou plutôt consoeurs, car elles sont déjà prêtes pour les oubliettes.

     

    Oui, passe encore ces récents vestiges… d’autrefois. Hélas, mille fois hélas,  on a aussi droit à Ségolène Royal au sourire carnassier et aux dents qui rayent le plancher, tant elle a l’ego démesuré et se croit investie d’une mission sacrée. Elle n’a toujours pas accepté sa défaite de 2007 et n’a jamais cessé de mener campagne en qualité de candidate éternelle. Dommage cette mauvaise image qu’elle donne d’elle à force de la jouer personnelle, car elle se démarque à son avantage des plus vieux débris de son sinistre parti.

     

    Et voilà qu’à présent on va se « taper » Eva Joly, une intégriste de chez les intégristes, la nouvelle reine des pastèques de plus en plus rouges à l’intérieur. Elle est contre tout… et son contraire au point que même ses alliés du PS ne seront pas capables de la supporter plus longtemps que les mois qui les séparent du nouveau grand soir espéré. Par rapport à Nicolas Hulot qui, lui, à défaut d’avoir les pieds sur terre, a le mérite d’être un véritable écolo, la Joly n’est qu’une enragée que des échecs ont frustrée.

     

    Mais la pire de toutes à mes yeux, celle envers laquelle, ne voulant pas être grossier, j’éprouve de la difficulté à trouver les mots pour la qualifier tant elle alimente mon mépris, c’est Martine Aubry. Il est vrai que je suis presque un Chti ayant vécu plus d’un demi-siècle collé à l’agglomération de Lille. J’ai donc suivi de près l’évolution de cette région où Roubaix, après Marseille, ne sera bientôt plus française mais maghrébine, nouveau bastion de l’islam à l’édification duquel la fille Delors, épouse Brochen, a contribué.

     

    Il n’y a toutefois pas que cela à rebrochener, pardon à reprocher à Madame le Maire de Lille, grand-mère du PS, mère des 35 heures, devenue première secrétaire de son parti après avoir bourré les urnes. En effet, alors que le marxisme-léninisme est complètement démodé, elle continue à traîner les casseroles de cette idéologie archaïque et, au nom de celle-ci, à proposer les solutions du XIXème siècle aux problèmes du XXIème. A ce niveau de cécité, on ne peut plus parler de conviction mais d’une véritable infection.

     

    Toujours est-il que ce week-end Martine vient encore de faire son festival à Avignon où, avec les sous que la France n’a plus car elle est endettée jusqu’au cou, elle a fait une nouvelle promesse en l’air, un air empesté par une démagogie dont même François Hollande se méfie. Doubler le budget de la culture ? Pourquoi pas le décupler ? Faire risette aux intermittents du spectacle qui, déjà, votent pour le PS comme tous les hypocrites des milieux artistiques ? Il ne faut surtout pas qu’elle se gêne avec l’argent des Français.

     

    Ce qui m’énerve le plus dans tout ça, c’est que, parmi ces derniers, il y en a encore des tas qui, en 2012, vont quand même voter pour ceux et celles qui veulent les enterrer. C’en est à désespérer de la France dont on se demande s’il lui reste assez de bon sens pour renoncer définitivement aux chimères qui la mènent vers la misère. Pour que les doux rêveurs et enfumés y voient un peu plus clair, je souhaite simplement que Martine Aubry se dévoile vite, c’est-à-dire qu’elle prenne tout de suite le voile ou qu’elle mette les voiles !

     

    Suis-je féroce ? Peut-être. Mais je suis sûrement et surtout très triste de voir à quel point, à cause de certaines mégères acariâtres et égoïstes forcenées, les femmes ont gâché les opportunités qui s’offraient à elles : celles de relever le débat ou de le réinstaurer dans un pays où il n’existe pas ou plus. En effet, loin de s’écarter des chemins tordus empruntés par le sexe dit fort, la plupart des élues révèlent des tendances qui n’ont rien à envier à celui-ci. Disons même qu’elles font désormais pis que lui !      

    Répondre
  11. GUS

    21/07/2011

             Des que le crapaud à lunettes rouges, le batracien scandinave eut coassé " qu’il fallait supprimer le tour de France, la féria de Nimes, la braderie de Lille et ses moules-frites, le carnaval de Nice, le défilé militaire du 14 juillet,  " et autres spécificités françaises, au bénéfice d’un défilé citoyen regroupant les merdes sociologiques que la France recueille et asperge de fric pour des raisons électorales, en un mot, ces salauds de pauvres (Marcel AIME) , un type lui a conseillé d’aller se faire voir en Norvege…

    Dans la foulée, il aurait du aussi conseiller le retour en Hongrie pour le nain magyar (Chirac), et le retour en Catalogne pour Valls.

    Je ne vois pas pourquoi on devrait importer en France des arrivistes qui ont la prétention de présider la République sans aucune attache avec ce pays millénariste, des gens sans culture , des prétentieux, des bavards, et qui, tous les jours, à la TV, hurlent leur amour de la France, alors que l’on ne leur demande rien…

    La France ne manque certainement d’élites à la hauteur pour cette fonction. Elle n’ a pas besoin de ces parasites vaniteux, de ces météques encombrants venus montrer à ces cons de français leur avoir-faire d’apatrides.

    Répondre
  12. Magny

    21/07/2011

    Pas grave , les verts feront un score microscopique puisqu’en une seule déclaration leur leader a déjà perdu l’estime de tout Français digne de ce nom .

    Sitôt élue à la tête de son parti et déjà dans les choux c’est un record olympique !

    Répondre
  13. vovuti

    20/07/2011

    fillon expliquait dernièrement que l’immigration massive que nous subissons est une valeur française et qu’il faut donc maintenir le front anti-FN.        en d’autres termes pour fillon l’identité française consiste à se faire envahir, et rester français est une valeur qu’il faut combattre.     alors avant l’élection, il faut bien créer quelques polémiques pour faire croire que l’UMP et fillon ne sont pas des gauchistes purs et durs.                 fillon a besoin d’une armée pour les défilés et peut-etre aussi pour combattre ceux qui refusent l’invasion de la france….

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)