Faciliter l’intégration ou détruire nos campagnes ?

Faciliter l’intégration ou détruire nos campagnes ?

Le discours d’Emmanuel Macron aux préfets, le 15 septembre dernier, a fait couler beaucoup d’encre – et à juste titre.

Le président y évoquait notamment l’idée de « répartir » les immigrés dans les zones rurales.

Le raisonnement est assez simple : les immigrés s’entassent dans les quartiers les plus pauvres du pays, où les écoles comptent déjà une forte proportion d’allophones. Au contraire, les zones rurales se dépeuplent et voient leurs écoles fermer faute d’élèves.

Envoyons donc les immigrés en zone rurale et tout le monde sera content !

C’est l’erreur classique du technocrate.

M. Macron, comme tous ceux de sa caste, croit que les hommes sont interchangeables.

Incapable d’envisager ces derniers autrement que comme producteurs et consommateurs, il ne comprend pas les difficultés d’intégration.

La même erreur a conduit aux absurdités de l’Union européenne. Il est d’ailleurs assez fascinant que toute la caste jacassante répète comme un unique perroquet ce mantra sur la libre circulation des personnes, des biens et des services dans l’Union : mais comment ne comprenez-vous qu’une machine à laver lettone peut fort bien s’installer en Espagne, tandis qu’il est bien plus difficile pour un Alsacien de s’installer en Bavière !

Nous, êtres humains (je veux parler de ceux qui ne s’enorgueillissent pas, comme la nomenklatura mondiale, ou qui ne sont pas contraints, comme le Lumpenproletariat mondial, d’être des « nomades »), nous avons des attaches sentimentales. La chose est peut-être navrante, mais elle est difficilement contestable.

Il arrive que, pour protéger les nôtres, nous ayons besoin de fuir notre pays – et, grâce à M. Macron et ses prédécesseurs, cela arrive à des Français de plus en plus nombreux.

Mais c’est presque toujours un déchirement. Rêver d’un monde où tous seraient en mouvement est à la fois utopique et cauchemardesque.

Maintenant, imaginons que le projet délirant de M. Macron voie le jour. Croit-on vraiment qu’il soit plus facile d’intégrer 10 immigrés dans une commune de 500 habitants que 1 000 dans une commune de 100 000 ?

Sachant que cette commune est déjà désertée faute d’emplois et de connexion aux métropoles.

Il suffit d’avoir déjà séjourné dans un village pour savoir qu’il faut des années, pour s’y « installer ». Même pour un Français de la même province. Alors pour un étranger !

Notre vibrionnant président semble tout ignorer de la remarquable stabilité de notre peuple.

Sans avoir le moindre don de prophétie, mais simplement en ayant passé du temps dans des petits villages français, je peux lui annoncer avec certitude que son projet va mal finir.

Non seulement cela ne facilitera pas l’intégration d’une immigration de toute façon inassimilable (parce qu’elle est trop nombreuse, qu’elle arrive trop vite et qu’une partie trop importante ne peut pas devenir française, sans parler du fait que les dirigeants « français » apprennent à tous à détester la France !), mais cela va accélérer la guerre civile qui vient.

Ne serait-ce que parce que les villages français sont encore des communautés et ont donc encore un instinct de survie qui a disparu des métropoles.

À vrai dire, ce que je crains, c’est que « Jupiter » le sache parfaitement et qu’il veuille délibérément mettre le feu aux campagnes françaises qui ont le front de lui résister – et ainsi non seulement casser ce qui reste de français en France, mais aussi justifier les mesures autoritaires dont il a besoin pour détruire cette France qu’il déteste et en faire un entrepot du grand marché mondial !

Les Partis contre la France

Partager cette publication

(15) Commentaires

  • Laure Tograf Répondre

    Décidément l’immigration en provenance du continent noir ne nous apporte que bonheur et richesse comme vient de s’en apercevoir une bonne céfran à Nantes. Cette ravie, probablement issue du milieu catho de gauche comme beaucoup de béats dans cette région et probablement persuadée que tous les blancs sont méchants et tous les noirs gentils, n’a pas trouvé mieux que d’aborder deux/trois zozos black pour leur demander du feu ! La connerie n’ayant pas de limites, cette meuf s’est d’abord fait piquer son portable, puis s’est fait violer en série par ces immigrés soudanais- pourtant avec papiers svp – . Gageons qu’un juge nous expliquera que c’est uniquement par vengeance contre la colonisation que la France n’a jamais pratiquée au Soudan, mais ce n’est pas grave. Pas d’amalgame et vive le vivre ensemble. Quitte à désobliger J.F. Kahn qui, récemment s’offusquait de la réaction de bouseux français face à l’envoi de contingents de « chance » nouvelles. Certains – nes doivent rêver de se voir enfoncer la « poutre de Bamako »; ça ne s’expliquer pas autrement.

    27 septembre 2022 à 1 h 02 min
  • Gérard Pierre Répondre

    J’ai passé les dix premières années de ma vie dans un village meusien de 197 habitants, situé dans la plaine de la Woëvre ! … J’y comptais bon nombre de camarades.

    Lorsque j’y retourne, de temps en temps, je croise les petits enfants de mes camarades d’antan. Ils ne me connaissent pas. Pour eux je ne suis « pas d’ici », et j’en ai conscience ! … L’idée ne me viendrait pas de m’y réimplanter pour y terminer ma vie, même si mon grand père a toujours sa tombe dans le cimetière communal !

    Marine Le Pen, lors de son récent discours, a hasardé une hypothèse qui mérite réflexion !

    Et si l’idée du joueur de flûte consistait à « déporter » les fouteurs de m…e du neuf trois vers les profondeurs de la France, afin que cela concoure à la sécurisation des prochains jeux olympiques ?

    Allez savoir ce que le godelureau a dans la tête !

    25 septembre 2022 à 11 h 48 min
  • Laure Tograf Répondre

    La majorité des Français se plaignent l’immigration incontrôlée que nous subissons et la craignent, sentant bien que leur avenir est de plus en plus incertain, voyant leurs gosses et leurs femmes se faire agresser, etc. Pourtant, à part Zemmour que personne n’écoute mais que tout le monde critique, personne n’ose avancer de solution au prétexte que toutes les propositions seraient de toutes manières inapplicables. Mais, mes bons amis, avez vous seulement pensé a appliquer la réciprocité dans les moyens de faire dégage les indésirables, soit disant intouchables ? Il suffit de vous inspirer des méthodes pratiquées envers nos compatriotes – pas seulement de papiers – par les parasites aux parasites pour qu’ils se tirent sans demander leurs reste. Imaginez une situation à l’algérienne des années 61/62 avec les pieds noirs, renvoyée en boomerang à l’égard des envahisseurs ou encore des méthodes des noirs sud africains envers les Boers. Croyez vous que si nous avions encore des colonies les « natifs » ne sauraient pas bien nous pourrir la vie , en plus de nous la prendre pour nous virer?. Le jour ou vous volerez à votre tour les voleurs, ils réfléchirons à deux fois avant de se faire nourrir par la CAF en France.
    Vous pouvez aussi pratiquer la solution ivoirienne : un français qui y travaille officiellement – contrat de travail exigé et très difficile a obtenir – doit cotiser à la caisse de chomage, mais n’a aucun droit à percevoir quoi que ce soit s’il perd son travail : le « blain » n’est bon qu’à payer. Alors, ou est notre réciprocité ?

    25 septembre 2022 à 1 h 32 min
    • Gérard Pierre Répondre

      Il se dit, dans un certain milieu qui se pense bien informé, … (et pour cause, c’est ce milieu qui informe discrètement une certaine caste qui a besoin de l’être, sans pour autant en tenir compte), … qu’il se pourrait qu’à la « faveur » d’une extension conflictuelle et d’une possible mobilisation, certains  »citoyens », … français de papier, … voteraient avec leurs pieds en remigrant vers des climats ensoleillés !

      Il paraitrait même que certains l’envisagent déjà ouvertement ! … La guerre dite « sainte » prendrait alors une bien singulière tournure !

      Quand on vous le dit, … que les voies du Seigneur sont impénétrables !

      25 septembre 2022 à 12 h 18 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      La réponse est dans la modification des LOIS et dans leur APPLICATION et cela ans tenir compte des avis de la Cour de Justice Européenne ni de ceux de la Cour Européenne des Droits de l’ Homme, pas davantage que de l’ avis du Conseil Constitutionnelle … Sans la France il n’ y a plus d’ U.E. et ce sont les députés QUI FONT LA LOI

      26 septembre 2022 à 14 h 00 min
  • Sansillusions Répondre

    « L’intégration  » de pommes pourries dans un panier de pommes saines n’a jamais permis aux premières de s’assainir mais à garanti aux secondes de pourrir. Quel imbécile peut penser que des villages ruraux désertés parce que sans perspectives pour les autochtones deviendraient soudain prospères car peuplés de la lie du tiers monde – et majoritairement muzz en plus – .
    Sauf à dépouiller les finances de l’Etat ( les notres ) au profit de ces innombrables parasites, alors que l’on a laissé tomber les Français ( pas de papiers , ceux là ). Macron et tout ce qu’il traine dans son sillage vise à annihiler le pays dont il se fout comme de sa première paluchade.
    Ecoutez ou réécoutez le discours du franco-malien Pape Ndiaye « ministre woke de l’ EN » , prononcé aux US, en bavant bien sur la France, sans laquelle il planterait des arachides au pays de son père.

    23 septembre 2022 à 0 h 43 min
    • Gérard Pierre Répondre

      La campagne française ne manque pas de fourches ! … les hôtes indésirables risquent de l’apprendre à leurs dépens ! … Dans l’kululu !

      25 septembre 2022 à 12 h 04 min
  • Sansillusions Répondre

    Curieusement, depuis près de deux semaines, les 4V ne contiennent pas un article sur l’Ukraine. Des « pressions amicales » seraient elles exercées pour pousser la merde sous le tapis? Pourtant, avec les éclatantes victoires des nazikrainiens, cela devrait en ravir plus d’un. Les US ont clamé qu’ils voulaient démolir la Russie et toutes nos prostituées de se gausser du nombre de morts Russes, cela devrait pousser à l’écriture, non ? Auriez vous peur de van der layette, la vieille grognasse qui nous dirige par Macron interposé ?

    22 septembre 2022 à 0 h 50 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      Le sujet est à la fois sensible ( à la rédaction ) et clivant ( chez les lecteurs )

      je veux dire soit vous êtes pro-russe soit vous êtes pro-américain

      22 septembre 2022 à 8 h 42 min
      • Sansillusions Répondre

        Votre perception de la chose est peut être exacte. Dans ce cas, il reste à rallier le camp des vendus et d’aller bêler en se prosternant devant nazisky, le pianiste à queue cocoînomane, comme la plupart des media – français et couards à la fois-. Voyez nos « présentateurs » TV répugnants de bassesses et dites moi si vous êtes fier de « ça ».

        23 septembre 2022 à 0 h 24 min
        • quinctius cincinnatus Répondre

          Sur ce site j’ ai toujours dit qu’ il y avait des …  » intérêts « cachés  » … Guy Millière en étant le plus  » lisible  »

          Ce n’ est pas en méprisant Biden et en louangeant Trump que vous vous assurerez un avenir libre !

          24 septembre 2022 à 8 h 37 min
          • vozuti

            c’est clinton qui a lancé la rhétorique anti-russe en 2016, inventant meme un complot russe censé avoir fait élire trump, puis c’est biden qui fait monter le conflit avec la russie, cherchant sans cesse l’escalade.
            la réalité est que trump n’a jamais cherché une guerre avec la russie.
            vous voulez ajouter votre détestation de trump dans l’équation, mais la réalité se fout de vos émotions anti-trump et si l’on s’en tient aux faits, trump n’a aucune responsabilité dans ce conflit entre l’otan et la russie.

            24 septembre 2022 à 18 h 28 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    hors sujet mais d’ un grand intérêt ( donc à diffuser )

     » le projet de la société d’ économie franco-allemande de reconversion du site de Fessenheim Novarhena, disparaîtra en octobre 2022 ; ce projet grandiose d’ aménagement industriel voulu par Emmanuel Macron n’ a attiré aucun investisseur ; il aura coûté le moitié de son capital  » ( je me renseigne sur la somme )

    21 septembre 2022 à 11 h 57 min
  • Etienne de Larminat Répondre

    Ce qui n’est pas exprimé dans cette article, c’est que la france des campagnes vote tres majoritairement a droite (RN, Reconquête…). Il n’y a pas de voix electives a perdre à y envoyer des émigrés, alors qu’il faut reconquérir les voix d’E Z et MLP dans les villes. Donc….

    20 septembre 2022 à 17 h 45 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

       » chez moi, à la législative,  » les [ véritables ] campagnes ont renvoyé L.R. et sa candidate  » sarkozyste  » dans les roses : pas même au second tour !

      24 septembre 2022 à 14 h 37 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *