Fadela Amara au gouvernement : une imposture politique

Posté le octobre 17, 2007, 12:00
8 mins

L’euphorie qui a imprégné les premiers temps de l’ouverture commence à se dissiper. Fadela Amara, secrétaire d’État à la politique de la Ville, est entrée en rébellion ouverte contre le gouvernement, le 9 octobre, au sujet des tests ADN appliqués au regroupement familial : « Y en a marre qu’on instrumentalise à chaque fois l’immigration, pour des raisons très précises. Je trouve ça dégueulasse ! »

À l’UMP, on l’a mal pris. Son secrétaire général, Patrick Devedjian, a accusé Amara « d’injurier les députés de la majorité ». Mais Nicolas Sarkozy et François Fillon n’ont pas exigé sa démission. Au contraire. Depuis Moscou où il était en visite officielle, le président de la République demanda « à chacun de bien vouloir s’apaiser ». Samedi dernier, dans la ville communiste d’Allonnes, en banlieue du Mans, fief sarthois du Premier ministre, celui-ci mit en scène des rapports idylliques avec sa secrétaire d’État : il posa avec elle, tout sourire, l’appelant « Fadela » à chaque instant, la complimentant, proclamant avoir « l’honneur de pouvoir compter sur son expérience et sa ferveur ». Il la disculpa de la « verdeur » de ses propos : c’est la presse qui « a exagéré » en se livrant à des « raccourcis très excessifs », dit-il, niant l’évidence. Il répéta ne pas vouloir d’« un gouvernement monocolore, gris, au garde-à-vous », qui « ne puisse pas faire remonter les débats qui sont ceux de la France profonde, de la France de tous les jours ».

Il se trouve que la France profonde approuve l’emploi des tests ADN dans le cadre d’un regroupement familial : selon un sondage de l’institut OpinionWay publié vendredi dernier par Le Figaro, 56 % des Français y sont favorables. Le projet de loi Hortefeux est, pour 75 % des Français, « une bonne chose » pour favoriser la lutte contre l’immigration clandestine et, pour 73 %, « une bonne chose » pour favoriser la lutte contre le travail clandestin. 67 % jugent que le projet de loi est à même d’améliorer la situation de l’emploi en France. 67 % sont pour la limitation du regroupement familial aux candidats maîtrisant la langue française, 64 % pour sa limitation aux personnes ayant un revenu équivalent ou supérieur au Smic, 69 % pour la fixation de quotas d’immigrés en fonction de la profession.
« C’est la deuxième ou troisième enquête consécutive qui montre que nos compatriotes approuvent très massivement la loi que j’ai présentée concernant la maîtrise des flux migratoires », remarque le ministre. Il affectionne une formule qui exaspère le microcosme parisien : « J’écoute les élites mais j’entends le peuple ».

À l’élection présidentielle, l’opinion avait exprimé sa volonté de voir prendre à bras-le-corps le problème de l’immigration, dont Sarkozy avait fait l’un de ses thèmes politiques majeurs. Cela lui a valu la victoire, aux dépens d’un Front national ramené de 17 à 10 %. C’est pourquoi la rébellion de Fadela Amara n’est pas acceptable. Elle a voulu dire qu’il ne fallait pas faire de l’immigration un argument politique. C’était prendre le contre-pied de Sarkozy. Elle n’est pas revenue sur ses positions. « J’ai donné mon opinion sur la question. C’est difficile de m’en changer », lança-t-elle avec aplomb samedi dernier. L’Élysée et Matignon le souhaitent-ils ? « Ce n’est pas ce qu’on me demande non plus », précisa-t-elle.

Sarkozy veut sauver sa politique d’ouverture, au prix d’une cacophonie gouvernementale grandissante. Quelle habileté ! dira-t-on, puisque cela n’empêche pas le projet de loi Hortefeux de poursuivre son chemin parlementaire : l’essentiel n’est-il pas préservé ? Non. Pour être à la hauteur de la situation, le projet de loi Hortefeux aurait dû être plus drastique. Mais il aurait torpillé cette politique d’ouverture à laquelle Sarkozy semble tenir par-dessus tout. Le président essaie de résoudre la quadrature du cercle : il s’échine à faire vivre l’ouverture tout en essayant de satisfaire la large frange de l’électorat qui l’a élu pour l’immigration. Cela le contraint à des demi-mesures conduisant à l’impasse. Trop d’habileté tue l’efficacité.

L’ouverture est de plus en plus mal digérée par l’UMP, qui a cependant calmé le jeu sur ordre présidentiel. Même Hortefeux a absous Amara : « Elle s’est exprimée, c’est son droit, et cela devrait être la règle au sein du gouvernement. Sur la question des tests, sans doute n’avait-elle pas lu la version du Sénat ». Mais les élus de la majorité, sous la pression de leurs électeurs, se rebelleront à nouveau. Et les ministres de l’ouverture aussi. « Le jour vraiment où ce sera trop insupportable, le jour où ce sera trop dur, eh bien je partirai ! » a lâché Amara. La politique d’ouverture est condamnée, parce que chimérique.

18 réponses à l'article : Fadela Amara au gouvernement : une imposture politique

  1. dranoel33

    7 avril 2008

    @petrus : faut pas se rendre malade pour des dégénérés pareils. Ca vaut vraiment pas le coup.

    Haine et connerie sont a priori les thèmatiques de ce forum. En même temps, ils sont 10 à échanger leurs répugnants propos…. alors bon, ça me donnerait plutôt envie de rigoler…..

    Amusez-vous bien les gars! Moi je vais retrouver des amis et passer une bonne soirée en excellente compagnie avec mes potes gauchistes, fonctionnaires et de toutes les couleurs :o)

    PS: y en a même qui sont homos….Ca vous choque pas trop j’espère, j’en serais désolée….

    Répondre
  2. SAS

    31 octobre 2007

    a G2RARD PIERRE……savais tu que l’antillais footbolleux  infatueux et suffisant de lui même ANELKA c’était converti à l’islam ???? l’islam est un faux problème fabriqué par d’autres sémites qui veulent absolument nous entraîner dans leur délire millénariste……point

    alcaïda,les adm, les attentats suicides des twins C EST DU R E V E; en revanche les illuminatis , les loges nationnales asservies aux loges internationnale, nuevo ordo secularum et les fils du diables …..eux sont bien présent et oeuvrent tous ,nes jours un peu plus , dans un sens et une oeuvre que peu de goyims arrivent à comprendre avec leurs propres et simples outils culturels,sociaux et religieux.

    n’est-il pas ????

    sas

    Répondre
  3. Brice

    31 octobre 2007

    Cher Petrus,

    Lis juste le message de lion, il te convaincra de ta solitude et de notre majorité.

    Répondre
  4. lion

    31 octobre 2007

    Nous pourrions économiser les test ADN simplement en interdisant tout regroupement  des familles sans exception et sans hésitation.Interdire la scolarisation des enfants de parents clandestins,supprimer la cmu uniquement réservé aux personnes de nationalité Française et obliger les immigrés en situation régulière d’abandonner la double nationalité ,faire un seul choix .Obliger toute personne au chômage d’accepter n’importe quel job sinon pas d’alloc.Pas un centime pour les clandestins et ils partiront d’eux même.Il existe encore beaucoup de solution d’économie qui permettrai l’équilibre des comptes de la sécu et la retraite pour tous les travailleurs (à 37,5) qui auront cotisés . 

    Répondre
  5. petrus

    28 octobre 2007

    Quand on développe des idées réacs, voir fascistes, on a les forumeurs que l’on mérite : des réacs, des fascistes : gros beaufs anti-fonctionnaires, racistes, etc.
    Vous me filez la gerbe.

    Répondre
  6. Brice

    24 octobre 2007

    Mon cher Sas,

    Merci pour ton message qui m’a surpris car vois-tu dans ma famille, on me considère comme le plus pessimiste, je dirai dans la continuité de ce raisonnement que toi tu es fataliste. La solution que je proposais n’est qu’une grille de lecture proposée par Guillaume Faye lui-même dans un de ses livres : "La colonisation de l’Europe : discours vrai sur l’immigration et l’islam" ; un menhir dans la marre. Ton option de la contre-révolution (pourquoi contre-révolution d’ailleurs, explique). Car face à nous, nous avons une armée d’adversaires et d’ennenmis à éliminer, d’abord je commencerai par les collaborateurs et collaborationnistes inconscient de ce qu’ils préparent et de la marche qu’ils cautionnent vers notre disparition historique, je cite :

     – la classe médiatico-politique qui n’est que l’armature du lobby immigrationniste conduisant à transformer la France et l’Europe en la poubelle de l’Afrique et du Moyen-Orient.

     – la très grande majorité de la population française et européenne qui dort sur une supernova à retardement

     – parmi ceux-la les partisans de gauche et extrême-gauche ; la pire des raclures, il y en a un paquet à la Fac de lettre où je suis,

     – notre assujettissement politique et culturel aus USA qui jouent à fond la carte de l’Islam et de la colonisation de peuplement contre nous ; Europe de l’Ouest à séparer absolument de la Russie (leur cauchemar étant l’EuroSibérie),

     – notre ennemi séculaire ; les populations du sud sous la bannière de l’Islam.

    Cette combinaison détonnantes de facteurs aggravants et se démultipliant dans leur collision fait que l’Europe subit la plus grande menace, défi historique depuis la chute de l’Empire Romain (jadis submergé par les populations qu’ils voulaient romaniser).

    Il y a deux alternatives ; soit nous disparaissons et nous sommes envahis par la religion du désert, probablilité dont il fait avoir conscience, ou c’est la Reconquista accélérée et difficile. Mais ce que je veux dire, c’est que l’ampleur du danger qui nous menace n’a d’égal que la formidable puissance que nous tirerions de notre résurrection : l’EuroSibérie balayant d’un revers de la main la puissance américaine. Et comme le disait Sun Tzu et Carl von Clausewitz, la volonté est la première des armes, la résignation l’adbication. Pour finir, en référence à la décadence dont tu parles, une décadence ne dure jamais, car sinon nul ne la nomme décadence. Comme une trahison, les traîtres sont emportés par le temps avec les projets qu’ils nourrissaient. Lorsque j’aborde le thème de la Russie ; celle-ci commence de plus en plus à s’inquiéter de cette "Tchétchénie humanitaire en gestation" et si les USA s’amusaient à intervenir comme ils l’ont fait au Kosovo en cas de guerre civile ethnique, cela rétablira une nouvelle guerre froide fusionné à une guerre civile ethnique en pleine Europe de l’Ouest. Les USA n’ont plus la logistique de supporter plusieurs fronts en même temps, de plus la menace d’un conflit ouvert avec la Chine leur est de plus en plus envisagageable, l’histoire n’est pas écrite.

    Répondre
  7. sas

    23 octobre 2007

    Mon cher brice, là je crois que tu te berce de douces illusions……les frangins veillent à la fuite en avant , et la dissolution dans l’euope latinomarxiste n’arrange absolument rien à nos affaires déjà très mals engagées……sauf pour les fils du diable bien sure…..;qui à ce jour, menteurs, voleurs, traitres, pedophile, hommo ou droits communs surnagent et se pavannent comme modèle européens……promotionné en cela, et contre nature, par les médias asservis et rincés par ce pouvoir mafieux , immoral et illégale.

    sas qui dit que le salut reste dans la prise des armes et la contrerévolution.

    Répondre
  8. Jean-Claude THIALET

    23 octobre 2007

    23/10/07    – "Les 4-Vérités"

    Je ne sais plus si Bernard LAPORTE avait été demi d’ouverture dans sa jeunesse, mais puisqu’il est question d’ouverture dans l’article Arthur Duplessis Laurent, il pourra toujours expliquer lors de son Premier Conseil des Ministres pourquoi le XV tricolore a échoué : faute, précisément,  d’avoir su trouver la bonne ouverture dans les défenses adverses, particulièrement celles de PUMAS et du XV de la ROSE.

    Il pourra aussi expliquer à ses collègues, mais aussi à Nicolas SARKÖZY et à son Grand Chambellan François FILLON, que l’ouverture ne se fait pas à n’importe quel prix, ni n’importe, n’importe comment. Notamment au détriment de la cohésion du "GROUPE" comme on dit aujourd’hui dans le sport au lieu et place du bon vieux mot "EQUIPE", mot qui, sans que l’on sache trop pourquoi a fait son temps.

    Il  faut bien le dire, en "ouvrant" les portes à la "chienlit" des idées de gauche les plus éculées, je pense que le nouveau président a commis sinon un "délit" d’ouverture, du moins un déni d’ouverture à l’égard de tous les électeurs de la Droite nationale qui lui ont fait confiance, et vers lesquels il a "oublié" de pratiquer l’ouverture.

    Et comme tout finit par se payer, Nicolas SARKÖZY finira bien par recueillir le fruit de ses erreurs d’ouverture. Et pas seulement elles… Hélas ! avec lui, ce sera la FRANCE toute entière qui paiera. Une France pour laquelle le temps perdu en vaines ouvertures et en erreurs accumulées de toutes sortes ne se rattrapera pas !

          Cordialement, Jean-Claude THIALET

    Répondre
  9. Gérard Pierre

    22 octobre 2007

    Mes respects SAS.

    " …… soit en fait le statut de la quasi majorité des françaises de souche, des gauloises." ……… à un détail prés toutefois SAS : ……… la majorité des gauloises n’a pas ferraillé pendant tant d’années pour conquérir une indépendance afin de l’inféoder ensuite à l’islam.

       Or, dame Amara revendique haut et fort son islamitude. Dans un récent passage à la télévision en compagnie d’Albert Jacquard ce dernier révéla qu’au cours d’une de leurs conversations où lui, l’agnostique de culture catholique, s’était inquiété de la notion de Djihad dans la religion musulmane elle lui avait rétorqué: " …… mais vous n’avez rien compris, le djihad, … c’est le combat contre soi-même !" …………… TU PARLES, CHARLES ! ……. et ce pauvre Albert était tout content d’avoir gobé ça ! Lorsqu’on sait que cet homme est considéré par la communauté parisienne non seulement comme un humaniste ( c’est-à-dire un névrosé alphabétisé vivant à côté de la condition humaine ) mais aussi comme un scientifique ( généticien, statisticien, polytechnicien, und so weiter ) on est inquiet pour le niveau de perception du vulgum pecus en face de ce système totalitaire adossé à un prétexte religieux qu’est en réalité l’islam.

       Pour changer de sujet, puisque l’occasion m’est fournie d’échanger un peu avec vous : pouvez-vous m’éclairer sur la signification de " nagui bocsa ", terme que vous utilisez parfois pour désigner l’actuel président de la raie publique ? 

     

    Répondre
  10. Brice

    22 octobre 2007

    Salut,

    je viens de lire les 2 derniers postes, la France et l’Europe ne seront sauvées que lorsque les minorités conscientes se soulèveront et destitueront le pouvoir en place. Car Marine Le Pen en tant que femme peut adoucir l’image du FN, mais pour faire 50.1 % en 2012, il faut vraiment des catastrophes, genre crise économique (de plus en plus probable vu l’endettement français et d’autres pays européens, des émeutes comme en 2005 mais puissance 10). Là et seulement là, la conscience française émergera de la connerie dans laquelle elle stagne depuis1789. Y a du boulot, là aussi comme disait Faye "seule la jeunesse européenne pourra réagir, en précisant de manière ô combien pragmatique ; les minorités conscientes".

    Répondre
  11. sas

    22 octobre 2007

    a gerard pierre…..la tu déconnes man, son fait d’arme a amara c’est d’être ni pute ni soumise……soi en fait le statut de la quasi majoritée des française de souche des gauloise.

    sas

    Répondre
  12. DAVID

    21 octobre 2007

    A GERARD PIERRE,

    Tout à fait d’accord avec votre analyse.Cordialement

    Répondre
  13. Augustin92

    20 octobre 2007

    Régularisation  massive des travailleurs clandestins : c’est parti !

    Communiqué de presse de Marine Le Pen

    Obsédé par l’idée de satisfaire un certain patronat en main d’œuvre soumise à bon marché et ainsi accélérer l’adaptation de la France à la mondialisation, le tandem Sarkozy /Hortefeux vient d’autoriser la régulation massive de centaines de milliers de travailleurs étrangers en situation irrégulière. Avec sa loi sur l’immigration, en effet, un emploi ou une promesse d’emploi suffiront désormais pour obtenir un titre de séjour.

    Objectif annoncé : 470 000 régularisations

    Selon l’aveu même de M. Hortefeux, ce sont 470 000 offres d’emplois « non pourvues » que le gouvernement entend ainsi satisfaire alors même que la France compte 4 millions de chômeurs. Cette scandaleuse opération, certes légale mais profondément illégitime car contraire à la volonté populaire, permet d’apprécier la duplicité d’un gouvernement qui s’était officiellement engagé à lutter contre le travail illégal et à expulser les clandestins.

    Avec le Front national : organisons la résistance

    Marine Le Pen, député européen et vice présidente du Front national, demande que cesse cette politique de régularisation massive déguisée. Elle annonce que le Front national mènera des campagnes contre toutes autorités publiques qui, en décidant de ces régularisations, prendront la responsabilité d’organiser la submersion démographique du pays.

    Répondre
  14. Gérard Pierre

    19 octobre 2007
       Le président de la raie publique a pensé pouvoir confiner dans un même espace des brochets, des grenouilles, des bœufs, des loups et des rapaces. C’est contre nature. Dans ce type de situation, la nature finit toujours par se rebeller et reprendre ce qu’elle considère comme « ses droits ».
     
       Madame Amara est une rebelle prébendée, primaire et inculte à qui les sunlights d’une actualité outrancière ont donné des tentations de diva. Elle est loin d’avoir la classe et le talent qui pourraient à la rigueur excuser ses écarts verbaux. Dans une de ses biographies hâtivement torchée pour les besoins d’une information ripolinée, j’ai relevé la phrase suivante que je ne peux m’empêcher de citer : « Se destinant à des études de lettres, elle s’est finalement orientée vers un CAP d’employée de bureau ». Difficile de faire plus laconique en matière de cursus scolaire ! ……… J’ai également noté qu’elle était née en 1964 ( soit deux ans après l’indépendance de l’Algérie ! ! ! … ) , ……… à Clermont-Ferrand ( FRANCE, jusqu’à preuve du contraire ) ! ! ! ……… d’un père dont on sait qu’il était algérien sans que l’on songe à s’appesantir sur le passé du papa entre 1954 et 1962 ! ! ! ……… étonnant, non ?
     
       Cette « madame Sans Gêne » de la banlieue profonde, après avoir navigué dans les eaux troubles de la gauche, a bondi sur le premier maroquin à portée de crochets et se trouve à présent bien embarrassée de l’avoir accepté. Non pas pour les avantages qu’il lui procure, …… non, …… elle les supporte plutôt bien, …… mais pour les solutions qui lui sont demandées. Car voilà ! ……… la dame a des humeurs, mais pas d’idées. Après avoir utilisé pendant tant d’années son système nerveux en lieu et place de sa cervelle, elle se trouve aujourd’hui bien incapable de faire fonctionner l’organe si longtemps laissé en jachère. Résultat : on multiplie les « concertations sur le terrain », les demandes de solutions aux préfets et les singeries médiatisées. Comme d’habitude il n’en sortira rien. Elle claquera la porte à la première occasion, sous prétexte de forte personnalité, afin de masquer en réalité une incompétence crasse à sortir de l’incantation bestiale.
     
       Et comme toujours, ce sera de la faute des autres.
    Répondre
  15. Brice

    19 octobre 2007

    Pour Sas,

    Je me souviens d’une phrase prononcée par un historien qui s’inscrivait dans les idées de Sun Tzu et Carl Von Clausewitz "en politique, quand le moral et la volonté tombent, ce sont les armes qui se taisent" et je compléterai par une phrase de De Gaule "l’histoire n’est pas écrite et avance souvent en zig-zag". Demande-toi ce que pensaient les espagnols et les portugais sous le califat de Cordoue ou les européens des balkans sous la domination ottomane. Comme le disait Guillaume Faye, sois nous disparaissons et ça c’est pessimiste et réaliste ou alors nous entrons en guerre et formons donc dans la nécessité du moment la jonction avec les slaves (russes, ukrainiens, biélorusses) et donc la vraie Europe. La première moitié du 21ème siècle sera décivise pour nous.

    Répondre
  16. sas

    18 octobre 2007

    ce n’est même plus d afrique du nord que ca arrive apr wagon , mec c’est d’inde……il n’y a qu’à fréquenter les marchés de la région parisenne pour s’en convaincre…..mais tous les initiés droit commun tarlouzes maçonniques ne l’ignorent pas eux…..vu que seule la substitution de population est recherché….

    même lepen aura du mal …..si d’avanture le jeu démocratique(qui est un leure)le lui permettait ,n’y arriverait pas avec des moyens softs….

    je crois que la partie est perdue pour la france et les gaulois……depuis 1789.

    sas

    Répondre
  17. Pierre

    18 octobre 2007

    L’immigration invasion continue de plus belle! mais qui peut en etre serieusement surpris? l"UMP = PS!

     

    Répondre
  18. EIFF

    17 octobre 2007

    Ne parlons plus d’ouverture mais de cohabitation, ne parlons plus de rupture mais de retournement de veste, ne parlons plus de test ADN mais de nouvelles vagues d’immigration, en effet, ces tests ADN seront facultatifs, payés par les contribuables français, ne s’appliqueront ni aux algériens, ni aux tunisiens, ni aux marocains, et ni aux conjoints de français. En résumé, la politique d’immigration massive de peuplement va continuer et ne sera pas freinée, 95% des immigrés qui viennent en France sans permis de travail pourront continuer à le faire.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)