Faut-il interdire la pédophilie aux mineurs ?

Posté le octobre 10, 2010, 12:00
7 mins

Le Parisien du 8 octobre pose une grave et douloureuse question : « Faut-il interdire cette expo aux mineurs ? »

Quelle expo ? Celle qu’expose le musée d’Art moderne de la Ville de Paris : « des photos d’adolescents américains très crues signées Larry Clark. L’interdiction aux moins de 18 ans fait débat. »

Les clichés dudit Larry Clark, « estampillé grand photographe sulfureux, fasciné par les adolescents, leurs désirs et leurs dérives », montrent « des ados qui font l’amour pour de vrai, saisis parfois en pleine action. D’autres se droguent, se piquent devant l’objectif. » Pas seulement : certaines photographies publiées par le journal montrent un jeune garçon en sous-vêtements, effondré dans une position lascive, une hart – corde de pendu – lui enserrant le cou.

La mairie de Paris a, sagement, décidé d’interdire l’accès de l’exposition aux moins de 18 ans, en vertu de l’article 227-24 du code pénal, qui fait de la diffusion d’un message « à caractère violent et pornographique » un délit, quand il est « susceptible d’être vu ou perçu par un mineur ». Mais la décision de Bertrand Delanoë est contestée : les élus verts lui demandent de lever l’interdiction. Et Marie-Ségolène Royal, peut-être pour tenter de se dépouiller une fois pour toutes de l’image de jeune fille de bonne famille qui lui colle à la peau comme une tunique de Nessus réactionnaire, déclare : « Quand on voit le déferlement, hélas, de pornographie à la télévision et sur internet, je pense qu’un avertissement aux parents aurait suffi. » Un vrai raisonnement à la Ségo : puisqu’il y a trop de porno à la télé, rajoutons-en une couche au musée… C’est signé ! Coucourde Ière, reine de Poitou-Charentes.

Pinte, député UMP de Versailles, soutient l’expo !

Côté UMP, on ne laisse évidemment pas passer l’occasion d’avoir l’air d’être dans le vent à peu de frais : Etienne Pinte, député UMP de Versailles, « trouve " ridicule" que les adolescents "ne puissent pas aller voir cette exposition", fustigeant ces pères la pudeur de la gauche ! », rapporte Le Parisien.

A force d’être dans le vent, il arrive que les moulins tournent à contre-sens. Si je me comptais au nombre des électeurs d’Etienne Pinte, je saurais me souvenir de l’idée qu’il se fait du « ridicule » aux prochaines législatives…

« Je ne suis pas une grenouille de bénitier, répond Christophe Girard, adjoint au maire de Paris chargé de la culture, mais beaucoup de ceux qui sont à l’origine de la polémique n’ont pas vu l’exposition. J’ai envoyé aux journaux les six photos qui posent problème. Aucune n’ose les publier, de même que nous ne pouvons pas les montrer aux mineurs… »

« Larry Clark est un pervers, pas au sens moral et médical, mais il a plaisir à travailler avec les limites, il joue avec la transgression », décrypte Serge Tisseron, psychanalyste spécialiste des images, toujours dans Le Parisien.

La « transgression » est-elle de l’art ? C’est ce que l’on cherche à nous faire croire depuis des décennies, en en repoussant toujours plus loin les limites : Larry Clark reste d’ailleurs un petit joueur auprès d’un Zhu Yu, par exemple, « artiste » chinois qui mange en public des fœtus d’enfants. Le renseignement devrait intéresser Ségolène Royal et Etienne Pinte, pour une prochaine expo en Poitou-Charentes ou à Versailles…

J’aimerais, pour finir, poser une question à ces deux élus et aux Verts de la municipalité parisienne  : en avril dernier, le général d’armée Raymond Germanos a été condamné pour avoir détenu des image à caractère pédophile sur son ordinateur. S’il les avait exposé au musée d’Art moderne, en y ajoutant de surcroît une note sado-masochiste, aurait-ce été de l’art et l’aurait-on subventionné ?

Pierre Menou

7 réponses à l'article : Faut-il interdire la pédophilie aux mineurs ?

  1. Pitton Rita

    13/10/2010

    J’insiste : il est impératif de faire un "VADE RETRO " à tous ces pervers qui renversent le monde .Ce qui est en Haut est plus fort que ce qui est en Bas .

    Répondre
  2. Anonyme

    12/10/2010

    A quoi nous sert-il de nous offusquer plus avant ?

    Nous sommes sur la pente de la déchéance et rien ni personne ne pourra l’arrêter.

    Fin d’une civilisation, et pour certains Fin des temps.

    En tous cas la chute est inéluctable.

    Vivement le retour du Christ.

    Répondre
  3. echos100

    12/10/2010

     

    La transgression semble faire partie des amusements des réunions à huis-clos de certain politique friand de jeunes et de très jeune.

    Une loi interdit d’être homophobe, bien mais qu’en est-il des pédérastes qui s’envoient de jeunes enfants qui disparaisse.

    si je suis contre leurs pratique démago, il y a une trentaine d’années, des jeunes garçons faisait le trottoir rue des petits champs et rue st Anne pour de vieux monsieur lubrique, alors qu’il les prenne en photo et qu’ils ne fasse une expo pourquoi pas !!!

    cela me submerge de dégout…

    la décadence continue, bientôt sur son cv il faudra inscrire si l’on préfère les petits gars ou les petites filles…

    Répondre
  4. Jaures

    11/10/2010

    Pourquoi ne pas également demander l’interdiction des tableaux de Manet ? "Le déjeuner sur l’ herbe" fut en son temps considéré comme obscène. Interdisons également "l’origine du monde " de Courbet, peint à partir d’images pornographiques qui circulaient sous de manteau, probablement également de ceux qui se scandalisaient lors des expositions.

    D’abord, le travail de Larry Clark n’a rien à voir avec la pédophilie qui est l’abus sexuel d’enfants par des adultes. Ceux qui l’accusent de pédophilie sont d’une totale mauvaise foi.

     Ses travaux, et notamment ses films s’attachent aux adolescents dans leurs aspects secrets et intimes avec une approche presque clinique.
    Ce qui est curieux, c’est que ses films ou ses images où on voit des adolescents faire l’amour font scandale alors que ceux de Gus Van Sant qui montrent des lycéens commettant des crimes abominables ne sont pas interdits aux mineurs.

    L’hypocrisie, qui est toujours celle des ligue de vertu et des puritains, est que cette interdiction fait une telle publicité à l’exposition que les mineurs vont se ruer sur les sites qui hébergent ces clichés.

    Probable d’ailleurs que nos ados se diront: "Tout ça pour ça !".

    Répondre
  5. sas

    11/10/2010

    DIEU SE RIT DES GENS QUI CHERISSENT LES CHERISSENT LES CAUSES DONT ILS MAUDISSENT LES EFFETS…..

    …..nous avons des maires dont c’est devenu le fond de commerce et qui sur fonds publiques sponsorise la gay pride, des ministres qui vont en thailande à la rencontre de routier de 40 ans…..tout le monde le sais…nous somme la risée du monde entier et pointé du doigt…

    …..mais les enclumes déviantes qui nous cancérisent préfèrent penser que c’est une gloire qui nous est enviée….et font semblant de ne pas comprendre le lien terrible et systématique entre hommosexualité et pédophilie , l un amenant l autre tout aussi assurément que le canabis amène à la coock ou l heroine…..

    Il est donc largement temps de sinquiéter et se poser les bonnes questions sur cette chaîne de promotion directe et indirecte volontaire et agressive ……dans un pays où nombre d enfants disparaissent chaque jours  ou sont violentés sans que de vrais investigations judiciaires débouchent……et où seuls les journalistes et les caméras cachées nous dépeignent une réalitée qui fait froid dans le dos…toujours ou souvent en lien avec les initiatrions secrêtes et autres scéances occultes.

    j ai dit….et fais référence à laffaire du magistrat assasiné  ROCHE de toulouse…..(politique de vie ;cotten christian)

    sas

    Répondre
  6. Rosanov

    11/10/2010

    Les personnalités se révèlent sous leur visage habituel.  Ségo reste la reine de la bêtise tout simplement.
    Son obsession de faire parler d’elle, lui fait oublier de réfléchir.

    Quant-à Delanoé, qui a "sagement" interdit l’expo aux mineurs, il est coutumier, de façon maladive, de ce genre d’évènement, où l’on expose tout ce qui est vicieux ou qui fait hurler.  
    Je le soupçonne fort d’avoir déclenché volontairement la polémique en interdisant délibérément l’accès aux mineurs.  Il est bien assez hypocrite pour cela.

    Répondre
  7. alf007

    11/10/2010

    Dans quelques années, quelques bien pensants, feront de la pédophilie, une  activité normale, et non réprehensible.

    Cela est couru d’avance!!

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)