Faut-il maintenant pour la France un général Franco ?

Posté le octobre 10, 2019, 9:45
9 mins

La France est devenue un pays où vous pouvez à tous les coins de rue vous faire égorger par un individu qui criera en vous égorgeant : « C’est Allah le tout-puissant qui m’a dit de tuer les croisés. » Vous pouvez aussi, plus simplement, être blessé par l’explosion d’une bombe islamique posée par quelque musulman parmi les millions d’immigrés qui peuplent la France.

Hors de toute religion, vous pouvez le samedi recevoir un mauvais coup des « gilets jaunes » qui sont devenus une sorte d’institution, dont les membres, en cherchant à tuer les forces de l’ordre, à les blesser, en incendiant aussi les voitures et en détruisant le mobilier urbain, ne risquent pas grand-chose. Ces « gilets jaunes » sont toujours accompagnés par ce qu’on appelle les « black blocs » – généralement des immigrés encagoulés, vêtus de noir, armés de gourdins et de madriers, pour défoncer les vitrines des commerces et les piller. Et il en est ainsi tous les samedis.

Je note encore qu’en raison de l’insécurité qui y règne en permanence, certains quartiers de Paris sont déconseillés.

Si vous restez à l’abri chez vous, demeurez en éveil, avec vos portes bien cadenassées, car les vols par effraction se multiplient. On va vers les mille par jour. Et, si vous assurez votre défense vous-même, en l’absence de policiers qui ne savent plus où donner de la tête, tant ils sont sollicités, vous aurez les pires ennuis pendant des mois, voire des années.

Si, bien protégé à votre domicile, vous n’êtes ni attaqué, ni dépouillé, vous le serez par l’impôt. La France, on le sait, est le pays le plus imposé du monde en vertu d’une législation d’une extrême complexité – telle que, pour s’en sortir, il faut faire appel à des conseillers fiscaux dont le métier est d’être informé de cet extraordinaire écheveau de textes fiscaux qui peuvent vous ruiner. Le fisc peut vous enlever 90 % de vos avoirs et prendre ce qui reste à la succession. Lorsque l’administration dit vous laisser 50 % de votre patrimoine, c’est à discuter. Ces sommes gigantesques récoltées par un très grand nombre de fonctionnaires sont redistribuées, et de mille façons, notamment aux immigrés venus d’Afrique et d’Orient, en majorité musulmans. C’est un suicide organisé. Les portes permettant de gagner la France sont connues. Les plus larges étant les visas distribués par millions chaque année, en particulier au Maghreb.
Si on ajoute à cette situation, le chômage et une législation permettant de travailler le moins possible, plus les grèves fréquentes et les arrêts-maladie abusifs, ainsi que des salaires généralement très bas, on comprend que la grande majorité des Français souhaitent la restauration de l’autorité et le retour du bon sens – une autorité qui devrait être remise à celui qui a la qualité pour l’exercer, un général.

En Espagne, le général Franco a fini par l’emporter sur les communistes et les anarchistes qui ont ravagé le pays. Cette guerre civile a fait un million de morts et a été la cause de nombreuses atrocités, l’une des spécialités des républicains étant de profaner les églises et les tombes des prélats religieux. Ces militants d’extrême gauche étaient aidés par la Grande-Bretagne, mais surtout par la France du Front populaire socialo-communiste au pouvoir, et c’est en France qu’une fois vaincus, ces communistes espagnols se sont réfugiés. Ils se sont généralement fixés dans la région de Toulouse et leurs descendants y sont encore. Je relève à ce propos que le père de l’actuel secrétaire général de la CGT s’était engagé, m’assure-t-on, dans les brigades internationales qui combattaient aux côtés des Rouges. Pour les honorer, la France a décerné la croix du combattant à ces militants.

Moscou aidait aussi les « frères » espagnols, mais contre paiement cash, de préférence en or.

En réalité, les choses étant ce qu’elles sont, un général Franco dans la France d’aujourd’hui ne me paraît pas souhaitable et je vais dire pourquoi.

Assurément, beaucoup veulent la restauration de l’autorité, de la simplicité, de l’honnêteté, mais, en France, le fond de la mentalité est à gauche. Le Parti communiste à nostalgie stalinienne est toujours là. Il a pour bras armé la puissante CGT et est subventionné par l’État de plusieurs manières. Des stocks d’armes sont toujours là aussi, datant de la « Résistance » et, sur le plan extérieur, l’Union européenne incarnant la social-démocratie et ses faiblesses ne soutiendrait pas un Franco français. Une guerre d’Espagne transposée en France serait un désastre. N’oublions pas l’évidence. Les « révolutionnaires » trouveraient dans les millions d’immigrés les effectifs nécessaires. Ce serait le « grand soir », où l’on pourrait librement assassiner, voler, piller.

Alors que va-t-il se passer dans notre pays où, je le rappelle, 3 000 bâtiments de valeur historique ne sont pas entretenus et où de nombreux ponts menacent de s’effondrer, malgré des impôts écrasants ? La médiocrité tentaculaire continuera à régner. Les problèmes d’importance vitale comme la cohésion de la nation ne seront pas résolus. Tout continuera à s’aggraver et, dans un siècle, la France n’existera plus. Les immigrés sont déjà des millions. Ils viennent de pays sous-développés. Beaucoup sont illettrés. Bon nombre viennent des pays d’islam, dont la religion est totalitaire. Une femme française met au monde en moyenne à peine deux enfants. Les femmes immigrées, africaines surtout, c’est six. Faites le calcul sur plusieurs décennies !
Ayons le courage et l’honnêteté de dire que la France, pour l’essentiel, mène une politique de gauche depuis 1936. Elle fut mentalement la meilleure élève de la révolution bolchevique de 1917, admirée de loin, mais restée dans les esprits de beaucoup.

Il ne sert à rien de se réfugier dans un optimisme fait d’ignorance, d’illusion, d’utopie idéologique parfois agressive. Il faut se souvenir que, dans l’Antiquité, des civilisations brillantes, développées dans des pays puissants, ont disparu corps et biens. J’aimerais me tromper ; malheureusement, les événements me donnent raison et il ne m’appartient pas, dans mon modeste domaine, de participer à l’illusion collective en trompant le lecteur.

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

5 réponses à l'article : Faut-il maintenant pour la France un général Franco ?

  1. quinctius cincinnatus

    11/10/2019

    NE PAS SE TROMPER D’ EPOQUE !

    Franco devrait reposer avec [ tous ]  » ceux qui sont tombés  » dans cette guerre civile ( on sait que les guerres civiles sont les plus barbares l es plus cruelles de toutes les guerres )

    et on devrait plutôt le remercier de n’ avoir pas mis à notre porte méridionale les staliniens qui avaient eux éliminé les anarchistes

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      12/10/2019

      remarquons aussi que ce sont les unités berbères du Rif qui furent, avec la Bandera, le fer de lance initial de la reconquête  » catholique et monarchiste  » contre le pouvoir cependant légal  » athée et républicain « 

      Répondre
  2. BRENUS

    10/10/2019

    Ah non ! C’est INSUPPORTABLE de lire ceci. Du pur Zemmour, l’abomination, la bête immonde, Belzebuth , etc…
    Je vais suggérer au journal « l ‘Immonde » d’ordonner à leurs meilleurs journalistes (entendez les plus putassiers et ce torchon n’en manque pas) de vous éxécuter dans les règles. Ensuite j’écris à Horreur Vergée et bien vergée par son socialo de faire une de ces déclarations merdiques habituelles à loa Chambre (d’aisance) qui va vous mettre en cause. Voila ! Comme on dit en socialie.
    Et dire que QQ crétinus qui déplore la lecture de ce blog – mais ne se prive pas de baver à chaque occurence au lieu de se tirer – s’autorise a en rajouter une couche. Attention, il pourrait bien vous déléguer quelques uns de ses cousins blédards à longue barbe.

    Répondre
  3. Gérard Pierre

    10/10/2019

    J’ai lu de nombreuses complaintes sur les malheurs de la république espagnole, sur la « barbarie du franquisme », sur l’inhumanité des soldats du caudillo ! …… et singulièrement les errements des  »républicains » durant toutes les années qui précédèrent 1936 sont présentés comme des convulsions démocratiques !

    Concrètement, que reproche-t-on à Franco ? …… dont les républicains espagnols seraient quant à eux irréprochables ! ! !

    Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    10/10/2019

     » faut il pour la France un général Franco ?  »

    ça avance, ça avance aux  » 4Vérités  » dans le fantasme et le … rétrograde

    sûr qu’ avec de pareilles idées ou propositions vous allez séduire la jeunesse et même les vieux comme moi ! à moins que vous ne réduisiez votre lectorat ?

    même pas sûr que vous puissiez séduire Brenus Millière – Trump

    pour info un de mes oncles par alliance a combattu aux côtés de requetes

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)