Faut-il voter pour Marine Le Pen ?

Posté le 19 avril , 2012, 12:00
8 mins

À en croire l’intéressée elle-même, elle pourrait être élue. En réalité, elle n’a aucune chance de l’être. En effet, l’opposition qu’elle suscite est bien plus forte que celle qui s’exerce contre les autres grands candidats.

Rappelons-nous le cas de son père en 2002: ayant obtenu un peu plus de 16 % au premier tour, il n’est monté qu’à un peu plus de 18 % au deuxième, de sorte que l’incapable Chirac a été plébiscité par la gauche. Malgré sa tentative de « dédiabolisation », il est certain que Marine Le Pen n’atteindrait pas la majorité au deuxième tour, pour lequel, d’ailleurs, elle ne sera probablement pas qualifiée.

Un rappel de l’histoire ne sera, à ce stade, pas inutile. Voilà presque trente ans que le Front National a connu ses premiers succès électoraux.
De nombreux Français, dont je suis, ont été séduits par sa détermination anti-immigrationniste.

En 1997, il était en passe de devenir un grand parti. Plusieurs municipalités importantes ont été conquises (Toulon, Orange, Vitrolles, Marignane). C’est alors qu’un conflit a tout gâché, dans lequel Marine Le Pen a joué un rôle peu flatteur.

Au congrès de Strasbourg (1997), l’élection des membres du comité central a vu arriver en tête Bruno Mégret, alors que Marine n’était même pas élue. Toutefois, son père l’a nommée.

C’était le commencement du népotisme et d’une épouvantable haine entre Mégret et lui. L’année suivante, une dispute pour la tête de liste aux élections européennes a provoqué le départ de Mégret accompagné par la majorité des meilleurs cadres du parti.

Toutefois, les électeurs n’ont pas suivi. Le MNR fondé par Mégret n’a pas duré et Le Pen a atteint le deuxième tour de l’élection présidentielle. Ce succès était le sien, non celui du FN, bien mal en point.

Restaient cependant au FN quelques personnalités de premier plan.

Pour des raisons diverses, elles sont parties les unes après les autres, avec plus ou moins de fracas, ce qui a permis à Marine de prendre, sans grandes difficultés, la succession de son père début 2011.

Cette histoire est navrante. Il en résulte que le vote FN ne peut être qu’un vote de protestation.

Certes, celui-ci n’est pas inutile, car il influence, dans une certaine mesure, la droite modérée.

Cependant, il peut être dangereux et il faut bien peser le risque qu’on court en votant FN. Le pire serait ce qu’on appelle un « 21 avril à l’envers » : Hollande serait sûr d’être élu, face à Marine Le Pen.

Certains sont prêts à jouer cette politique du pire. L’UMP écrasée, l’aile droite de ce parti, la « droite populaire », ferait sécession et fusionnerait plus ou moins avec le FN.

C’est un rêve. En effet, l’Assemblée nationale compte 577 députés. Quelques dizaines (au maximum) de députés FN et droite populaire seraient donc bien incapables de menacer la majorité socialiste.

L’hypothèse d’un Sarkozy battu au deuxième tour par Hollande est bien plus vraisemblable. Il ne s’agit toutefois que d’une variante du schéma précédent, qui séduit aussi les plus virulents des anti-sarkozystes de droite.

Soyons sérieux, le risque c’est Hollande. Il faut tout faire (cet article par exemple !) pour l’empêcher d’être élu.

Hollande au pouvoir, ce serait un redoublement de l’immigration, une aggravation du relâchement des moeurs (mariage des homosexuels, droit d’adoption qui leur serait accordé, euthanasie…) et, sans doute, la banqueroute.

Or, un seul homme peut le battre : Sarkozy, à condition toutefois qu’au deuxième tour, lui arrivent du centrisme et du lepénisme des renforts suffisants. Certes, il a commis des erreurs.

Non, je ne pense ni au Fouquet’s, ni au yacht de Bolloré, péchés véniels, mais à l’ouverture à gauche, au bouclier fiscal, à la départementalisation de Mayotte, et à bien d’autres.

Cependant, il n’a pas eu de chance : il n’était pas au pouvoir depuis six mois que lui tombait dessus la terrible crise économique que nous connaissons. Et cette crise, il ne la gère pas trop mal.

Il a commencé de réformer les retraites. Il a évité les grands mouvements sociaux. Il a conservé à la France une place importante dans le concert des nations. Il est bienveillant à l’égard du christianisme (contrairement à Hollande).

Et il nous montre, en ce moment, une force intellectuelle stupéfiante. n

26 Commentaires sur : Faut-il voter pour Marine Le Pen ?

  1. Casey Ryback

    7 mai 2012

    Ceux qui me font le plus marrer c’est ceux qui balancent des slogans du genre "France libère toi"…
    Comme si après la victoire du PS, la France allait se libérer. Quelle naïveté !
    Eh bah non, la France va pas se libérer, elle va s’enfoncer (dans la pensée unique marxiste).

    Répondre
  2. le Ket de Bruxelles

    25 avril 2012

    Ni SARKO, ni MOULLANDE  le 6 mai, les résistants voteront  BLANC …et le 10 juin, rendez-vous pour un tsunami nationaliste, identitaire et populaire qui affirmera clairement la volonté d’une France libre et le refus de la décadence et du déclin où nous on mené les laquais du mondialisme destructeur de notre peuple !

                                                                   A BAS LE REGIME ! ! !

     

    Répondre
  3. ozone

    24 avril 2012

    Yannis54

    "Je comprends que certains ai pu voter Marine Le Pen au premier tour. "

    Vous diriez comme Sarkozy "pourquoi ils ont fait "ça".

    Bien oui,"ça" c’est une chose qu’énormément de français vont regretter de ne pas avoir fait Dimanche,sinon lisez le premier fil de cette page a propos des banksters et voyez ce qu’il a été capable de signer,si les électeurs en auraient eu conscience il n’aurait même pas obtenu 10%.

    Des autres rien a faire,ils se diviseront rapidement et laisseront ouvert un boulevard.

    Ce qui approche sera terrible et ni l’un ni l’autre sera de taille a y faire face parce qu’ils auront trahi,et ce ne sont pas les bravades de Méluchon,comparables(en moins glorieux) a la charge de la cavalerie Polonaise face aux panzers de Gudérian qui y changeront quoi que se soit.

    Répondre
  4. Gato

    23 avril 2012

    Que ce soit le bougnat ou le danublien qui viennent nous encombrer pour 5 ans , j’en ai vraiment rien à cirer étant donné que les frères, le peuple déjà élu ou la fripouillerie ricaine continueront à nous mèner à la baguette comme depuis des décennies .Solution : une révolution franche et massive pour foutre cette 5ième colonne hors du pays et recommencer petit mais graduellement à redevenir ce que nous n’aurions dû jamais cesser d"être : des Français chatouilleux et fiers de l’être.

    Répondre
  5. Yannis54

    23 avril 2012

    @ozone > Donc vous êtes prêts à ce que F.Hollande devienne président ?
    Libre à vous.

    Mais dans ce cas là faudra pas se plaindre de la politique du gouvernement qui sera en place.

    Je comprends que certains ai pu voter Marine Le Pen au premier tour.
    Simplement : le premier tour est fini. Et maintenant on a : Sarkozy/Hollande. Il faut choisir son camp.

    Répondre
  6. ozone

    22 avril 2012

    quinctius cincinnatus

    Je croyais que le sujet du fil était Marine Le Pen…

    En tous cas elle est le but de mon commentaire…

    Même en 2007 il ne m’est pas passé un millième de seconde dans l’esprit de choisir Sarkozy,mes trous de mémoire n’affectait les années précédentes ou on l’avait vu faire…

    Répondre
  7. François

    22 avril 2012

      Yannis 54, je plussoie!…

    Répondre
  8. Yannis54

    22 avril 2012

    Sauf que maintenant le premier tour c’est fini.
    Et on a un second tour : François Hollande VS Nicolas Sarkozy.

    Donc ceux qui se disent "à droite" : vous avez le choix.
    Refuser de voter Sarko, c’est à dire : prendre le risque que François Hollande devienne président, et que l’on ait un gouvernement socialiste. (J’ai déjà expliqué dans d’autres posts quels seraient les conséquences d’une arrivée au pouvoir de FH).
    Ou alors voter Sarko, pour faire barrage à François Hollande, de manière à avoir un gouvernement de droite.

    Et pour moi c’est clair. Il faut faire barrage à Hollande et aux socialos-comunistes qui vont détruire la France par des mesures absolument délirantes de dépenses alors que nous devons réduire notre endettement pour arriver à s’en sortir, pour ne pas laisser nos enfants payer toute leur vie les dettes de leurs parents!! l’Epargne des Français va fondre et nous avec!! Regardons la vérité en face! Vive Sarko!!!!

    Répondre
  9. IOSA

    21 avril 2012

    Le slogan de l’ UMP 

     Aujourd’hui " LA FRANCE FORTE"

    Demain " LA FRANCE MORTE"

    IOSA

    Répondre
  10. lavandin

    21 avril 2012

    Je rejoins tout à fait  petitjean : le  président sortant  a bel et bien commencé son quinquennat  par des actes de forfaiture (avec la complicité du parlement, gauche comprise) en bafouant le referendum sur la constitution européenne, et en supprimant le référendum pour toute nouvelle adhésion à l’UE,puis en ne s’opposant à la poursuite des négociations avec la Turquie. Ces faits sont suffisants pour qu’il soit balayé de la scène politique, et mériteraient meme un procès

    Répondre
  11. Mclane

    21 avril 2012

    Sarkozy,l’ultra mondialiste à la botte des puissants de ce monde, non merci nous y avons tout à perdre, idem pour hollande issu du même moule ne fera pas mieux mais pire car beaucoup plus influençable que son adversaire. La seule qui a le cran de soulever les vrais problèmes de la France et ses solutions non utopiques est bien marine le pen. La candidate anti système proposant une autre voie! Allez marine !

    Répondre
  12. portier

    20 avril 2012

    10 nullités vont réussir à faire perdre leur temps à 43 millions de joyeux lobards persuadés qu’ils sont que  d’aller perdre au moins 1 heure pour  voter est un acte civique. Que 85% de ceux-là restent peinards chez eux à essayer d’améliorer leurs perormances à la pétanque et l’élection présidentielle démontrera ce qu’elle est : un joyeux foutoir qui ne mérite pas d’y perdre 5 minutes. Votez en tournant l’échine!!

    Répondre
  13. quinctius cincinnatus

    20 avril 2012

    @ OZONE  ( sarkozyste devant l’Eternel )

    ozone vous avez des … trous …de …mémoire !

    Répondre
  14. dissident

    20 avril 2012

    apres 5 ans de promesses non tenues, fiscalite agravee, immigration de peuplement qui se poursuit, naturalisations massives, lachete devant le gros media en refusant l exigeance d un pluralisme minimum, il n y a aucune raison de voter SARKOZY des le 1er tour, si l on veut peser pour arreter l immigration de peuplement, retablir la secutite, retablir la double peine supprimee par Sarkozy, il faut voter pour la seule candidate qui parle de ces problemes terribles pour notre avenir et que les medias veulent tant occulter, a savoir M LE PEN, apres, il sera temps de decider de voter pour le candidat residuel face a HOLLANDE

    Répondre
  15. François

    20 avril 2012

      Petrachi, dire que 80% des Français sont favorables à l’euthanasie relève d’une manipulation des sondages.
      Quand on regarde de près les questions et les réponses, on se rend compte qu’en fait 80% des gens sont contre l’acharnement thérapeutique et ne connaissent pas les lois Leonetti.
      Quand on leur explique le contenu de la loi et les soins palliatifs qui permettent d’éviter la douleur tout en permettant d’accompagner le malade, 70% de ces 80% disent que c’est ce qu’ils souhaitent et sont contre l’euthanasie…
      Pour le reste, d’accord avec vous sur les points  4 et 5 et en partie sur le point 1.

    Répondre
  16. Anonyme

    20 avril 2012

    @ Homère

    comme il l’a confié à Anne Lauvergeon :

    " Je ne suis là que pour CINQ ans , après j’irais me faire du FRIC chez mon AMI  Bouygues ! "

    Vous aurez Hollande si vous ne sortez pas " le Grec " dès le premier tour

     à moins que  d’être inexorablement stupide : VOTEZ BAYROU  !

    Répondre
  17. ozone

    19 avril 2012

    Le seul programme cohérent qui prend en compte tous les problèmes dans leur ensemble.

    N’importe qui d’intelligence standard sait que le début de solution d’un problème facilite le début de solution d’un autre et ainsi de suite.

    Couper en tranches comme cela se fait depuis trop de temps est d’une nullité intellectuelle absolue.

    Répondre
  18. Petrachi

    19 avril 2012

      Sarkozy plutôt que Hollande, Bien sûr mais je n’y crois plus!. les élements essentiel non pas été évoqué.

         1-   La rupture annoné n’était pas au rendez-vous.

          2-   La Dette public très peu parlé, à les entendres la crise est dèrrière nous. GROS MENSONGE

          3-  contradiction sur ses   ‘ Valeurs pour la France ‘ il a rejeté la légalisation sur l’euthanasie

              que depuis 30 ans 80 %  des Français se déclarent favorables au cours de multiple sondages.

           4-  La réforme de la séccu.social qui détruit la France n’a pas été abordé. (elle a été privatisé depuis

                1996 pour la mettre en concurence)

            5-  Le Referendum Populaire n’est toujours pas au rendez-vous.

    C’est bien domage car il a l’énergie et la volonté necessaire pour ces réformes  essentielles, mais Hollande va lui enlever la première place. Quand les Elites! comprendront qu’on ne veux plus de leur  politique à courte vue ! et qu’on en à asse de leur incompétence,il sera trop tard pou eux!

    Répondre
  19. Jaures

    19 avril 2012

    "Et il nous montre, en ce moment, une force intellectuelle stupéfiante".
    Sur ce point la question est qu’est-ce qui a bien pu pousser Sarkozy à se représenter ? Sa "force intellectuelle" aurait dû lui montrer que son impopularité persistante depuis plus de 4ans, ses égarements bling bling, ses revirements politiques, faisaient de lui un poids pour la majorité. Le rapport gauche-droite en France a toujours tourné autour de 45-45, les 10% d’hésitants restant faisant la différence tantôt à droite, tantôt à gauche. Un autre candidat que Sarkozy aurait eu beaucoup plus de chances à droite: Juppé et même Fillon bénéficiaient d’un respect de l’électorat. Si Sarkozy est élu, cela relèvera du tour de force inexplicable, alors qu’un autre candidat pouvait espérer un combat serré.
    Il semble que Sarkozy ait fait passé son intérêt personnel bien au dessus de celui des siens et même de la France si, comme il le proclame, l’arrivée d’Hollande serait catastrophique.
    A-t-il de ses amis un tel mépris qu’il les juge si incapables de lui succéder au point de prendre le risque de laisser les affaires à l’autre camp ? Craint-il que les juges attendent la fin de son immunité pour lancer leurs filets ? Nous en saurons sans doute un peu plus au soir du second tour si le président candidat est éconduit.

    Répondre
  20. FRANCOIS JOURDIER

    19 avril 2012

    Cocu mais content, libre à vous

    Répondre
  21. nathalie

    19 avril 2012

    laissons parler les urnes.
    en attendant je ne voterai ni sarkozy ni hollande mais bien marine

    Répondre
  22. HOMERE

    19 avril 2012

    Je vous remercie Pierre Lassieur pour votre intervention empreinte de bonne logique et de réalisme politique. Deux obstacles majeurs rendent déficient le Front National : La famille Le Pen et l’histoire de ce parti, qui est intimement liée à cette famille. Elles le rendent inutile et stérile sauf dans les diatribes et les incantations. Les sujets que ce parti évoque sont, pour notre pays, très interessants mais leur traitement n’est pas à la hauteur pour acquérir une notoriété suffisante permettant l’accession au pouvoir. La stratégie de Marine Le Pen est complètement erratique et désordonnée désemparant les militants qui assistent à des démonstrations populistes sans cesse accentuées dans une haine exacerbée contre Nicolas Sarkozy…..dont le résultat probant sera de réaliser l’élection du socialiste François Hollande…..c’est la stratégie indigne d’une candidate se disant (encore) de droite….son rêve de réunir des marginaux de l’UMP (Droite Populaire) sera un échec patent..comme toujours. Cette fixation permanente sur la contractionj UMPS est mortelle pour le FN en terme politique et électoral qui le fige dans une posture minoritaire permanente….

    Oui Sarkozy n’a pas réussi autant que ses électeurs l’auraient souhaité…oui l’ouverture à gauche aura été une erreur…aujourd’hui les rats de gauche quittent le navire après s’être gavés aux ors de la République. Le clan Chiraquien crache sur le Président après lui avoir léché les bottes….Chirac, le Président immobile et irresponsable.Celui de la vraie faillite de notre pays….un Radical Socialiste de la 4eme incapable et arrogant avec son majordome De Villepin,grand aristo nourri aux cabinets obscurs….

    Mais tout celà nous invite à soutenir Sarkozy,le puncheur, celui qui a réformé, celui qui tient vraiment tête aus socialos, celui qui est le seul à battre Hollande l’énarque pontifiant et arrogant.Pensez…ils se distribuent déjà les ministères…faites vous mêmes quelques hypothèses sur ceux que vous allez voir pérorer aux postes clés….Aubry, Rebsamen, Montebourg, Gigou, Ayrault, Valls….et aussi Royal !! voyez le cauchemar qui vous attend, qui nous attend…. vous en serez à regretter Sarkozy que vous avez tant massacré….

    Bien sûr il va se battre jusqu’au bout ….il est teigneux le petit……même battu,il se battra encore !!

    Répondre
  23. petitjean

    19 avril 2012

    Monsieur, il m’est impossible de voter pour Sarkozy. Voici mes raisons:

    La liste est très longue, donc je vais me limiter à quelques exemples. J’insiste, ce sont des FAITS:

    -Sarkozy bafoue le NON des français au projet de Constitution Européenne et le fait adopter par les parlements. Ceux ci prouvent ainsi qu’ils sont les "ennemis" du Peuple.

    -Sarkozy fait modifier un article de la Constitution française qui imposait un référendum pour tout nouvel élargissement de l’UE. Sarkozy prive ainsi le Peuple de France de son droit à s’exprimer.

    -en dépit de ses dénégations, Sarkozy poursuit les négociations avec la Turquie en vue de son adhésion à l’UE. Cerise sur le gâteau, fin 2011 , Sarkozy verse 150 millions à cette Turquie au titre , je cite, de sa "pré-adhésion"

    -Sarkozy organise sous son mandat l’arrivée de plus de 1 million d’immigrants (faut-il vous rappeller que la France compte à minima 5 millions de chômeurs)

    -Sarkozy, pour en faire de "bons français" (avec le droite de vote !), exige la simplification des procédures de naturalisation et, naturalise donc à la cadence démentielle de 150 000 par an !

    -Sarkozy, toujours couché devant le gouvernement algérien, délivre à ses ressortissants, plus de 170 000 visas chaque année

    -Sarkozy passe contrat avec de grandes entreprises pour que celles ci embauchent prioritairement des personnes d’origines étrangères

    -Sarkozy augmente les subventions aux associations dites "anti-racistes", en réalité des officines politiques anti-France.

    -Sarkozy n’abroge pas les lois liberticides et à commencer par la redoutable loi PLEVEN, permettant ainsi aux associations de trainer en justice tout citoyen français pour propos ou acte "non conforme"

    -Sarkozy, qui est objectivement le patron des télés et radios d’Etat, n’a rien fait pour leurs imposer le respect du pluralisme.

    -Sarkozy a laissé l’Education Nazionale aux mains des idéologues et autres utopistes, sacrifiant ainsi nos enfants. Mais il a décidé d’alléger les programmes d’Histoire de France , a accepté l’entrée de la théorie du "genre", et permet aux associations homos d’y faire leur propagande.

    -etc

    pour toutes ces raisons, qui prouvent la trahison de Sarkozy et de l’ump, il m’est impossible de voter pour le candidat sortant.

    Répondre
  24. quinctius cincinnatus

    19 avril 2012

    Croire en Sarkozy  ? Autant croire en l’Immaculée Conception !

    Que " les 4 V " en soient réduit à rouler pour Sarkozy suffit à montrer dans quelle impasse est arrivée la "Droite"

    Répondre
  25. le Ket de Bruxelles

    19 avril 2012

    Que ce soit le "capitaine de pédalo dans la tempête" ou bien le nabot de l’Elysée, tous deux défendent à l’unisson le Régime qui étouffe le peuple et nous dicte les ukases des eurocrates de Bruxelles.

    Il n’y a   AUCUNE  RAISON  pour  soutenir plus longtemps le Sarkoland  et ses utopies mortifères pour les peuples d’Europe que nous imposent les collaborateurs de l’invasion musulmane, ces idéologues sectaires qui ont vidé les églises pour remplir les mosquées.

    NON !  Pas une voix pour Sarko, pas un soutien pour Hollande. Nous voterons selon nos convictions !

                                                                           FRANCE : LIBERE TOI !

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)