Feues nos libertés publiques

Posté le octobre 23, 2018, 10:47
3 mins

Nous avons souvent dit dans ces colonnes que le quinquennat d’Emmanuel Macron pourrait éventuellement voir naître d’utiles réformes favorisant les libertés économiques, mais que celles-ci se paieraient d’une limitation drastique des libertés publiques.

Pour les réformes utiles, nous attendons toujours.

Le seul petit espoir est de voir naître un système de retraites par points, qui serait toujours moins nocif que le système soviétique et déresponsabilisant actuel.

En attendant, la spoliation fiscale et l’empilement de normes aggravent chaque jour la situation de nos entreprises.

Et, surtout, les libertés publiques sont chaque jour un peu plus rognées.

Tout récemment, c’est Jean-Luc Mélenchon qui en a fait les frais, avec une perquisition à grand spectacle.

Vous me direz que cet adepte du marxisme-léninisme, tendance bolivarienne, n’a que ce qu’il mérite. Et vous aurez évidemment raison.

Mais il est proprement scandaleux de lui voler ainsi des données personnelles, des informations politiques stratégiques, sous prétexte d’enquête judiciaire.

Alors que cette enquête ne vise qu’une histoire de prétendus emplois fictifs d’assistants au Parlement européen.

En réalité, ces emplois n’ont rien de fictif. Les assistants, comme ceux du Modem ou du Front national, ont bel et bien travaillé. Simplement, en France, nous considérons que le travail d’assistant parlementaire est un métier politique.

Que le Parlement européen ne l’entende pas de cette oreille est évidemment regrettable, mais je ne vois pas ce qu’il y a d’illégal à ce que des députés français au Parlement européen pratiquent ce que tout le monde (y compris au groupe LREM, naturellement !) pratique tout le temps à l’Assemblée nationale ou au Sénat.

Par conséquent, il ne s’agit nullement d’une enquête judiciaire au sens classique du mot, mais d’une tentative misérable de faire taire des opposants.

On pourra bien sûr s’indigner que Jean-Luc Mélenchon – fidèle à son personnage de « tribun de la plèbe », à la romaine – se soit emporté contre des policiers ou des magistrats.

Mais le plus grave n’est pas là. Le plus grave, c’est que le pouvoir utilise policiers et magistrats pour des manipulations politiques.

Nous, dissidents de droite, le savions depuis longtemps. Espérons que, maintenant que les gauchistes sont concernés, ils s’y opposeront sérieusement – au lieu d’encourager, comme ils l’ont toujours fait, les opérations de basse police politique contre leurs adversaires.

19 réponses à l'article : Feues nos libertés publiques

  1. quinctius cincinnatus

    28/10/2018

    mais dans quel Monde d’ intolérance vivons nous ?

     » en Italie la Ligue bloque la  » transformation  » d’ une église en … mosquée  » ( la presse )

    vite un appel à l’ O.N.U. , à la Commission Européenne, au Tribunal International de La Haye à qui vous voulez , mais que cela cesse !

    vous imaginez vous, un seul instant, l’ héritier d’ Arabie refuser la transformation d’ une mosquée en église ?

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      29/10/2018

      // la transformation d’ une mosquée en église ? //

      Je pense que non, il faudrait au préalable la purifier (la mosquée) au feu nucléaire.
      C’est une possibilté qui pourrait se concrétiser dans un proche avenir.

      Répondre
  2. HansImSchnoggeLoch

    24/10/2018

    « La différence entre dictature et démocratie ? En démocratie, lorsqu’on frappe à votre porte à six heures du matin, c’est le laitier. »
    Quelqu’un avait dit cela une fois, peut-être Winston Churchill ou Macron, peu importe.

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    24/10/2018

     » la peur est le moteur de l’ Histoire  »

    dixit … Faurisson

    on pourrait tout aussi bien dire : …

     » la lâcheté est le moteur de l’ Histoire « 

    Répondre
  4. HansImSchnoggeLoch

    23/10/2018

    Parce que dans la liberté il y aurait plusieures catégories, les publiques, les individuelles, celle des femmes et je ne sais quoi d’autre.
    En ce qui me concerne il n’y en a qu’une.
    Essayer de la sous-diviser est déjà une forme de dictature.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      23/10/2018

      ‘ La Liberté  » c’ est une  » notion  » , rien de plus qu’ une  » abstraction  » dont tout un chacun se gargarise , tout au plus matérielement une statue démesurée et laide qui brandit un flambeau à l’ entrée d’ un port ( je lui préfère la petite sirène de Copenhague ! )

      les libertés c’ est concret , d’ ailleurs les Anglais, ce peuple pragmatique, s’ en sont faits , chez eux et pour eux seulement , les chantres

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        23/10/2018

        correction : matériellement

        Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        23/10/2018

        Cette statue est de toute façon moins laide que le plug anal qui a été érigé dans une certaine ville d’Europe.
        Une copie de cette Liberté est d’ailleurs visible en modèle réduit sur un des rond-points à l’entrée de la ville de Colmar (68).
        Inutile de traverser la Grande Mare pour la voir.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          24/10/2018

          Des … répliques de la statue de la Liberté il y en a un peu partout en France sans doute même plus nombreuses que celles de la tour Eiffel ; quand je vais à Colmar , ville natale de Bartholdi ( et de Hansi ) je vais toujours visiter l’ exposition du Musé Unterlinden et revoir le retable d ‘ Issenheim ; à chacun ses préférences

          pour info un autre remarquable Musé à visiter, celui de l’ Ecole des Arts et Métiers à Paris où on pourra voir aussi, mais vous pouvez zapper,  » l’ original  » de la statue de la Liberté , mais surtout l’ incroyable inventivité française … des siècles passés

          Répondre
          • HansImSchnoggeLoch

            24/10/2018

            Je voulais tout simplement vous dire que la statue de la Liberté n’est pas aussi laide que vous le prétendez.
            Il était inutile de me faire un résumé de ce qu’il faut voir à Colmar, je connaissais déjà.

            Mais c’était plus fort que vous.

          • quinctius cincinnatus

            24/10/2018

            la communication ce n’ est pas d’ écrire, de parler, ou de montrer pour un seul ! vous ne croyez pas ?

          • HansImSchnoggeLoch

            24/10/2018

            Je ne suis pas si sûr que cela intéresse les autres intervenants sur ce site. Si le sujet a dévié sur la statue de la Liberté et ensuite sur Colmar ce n’était pas mon intention première.
            Essayez de rester calé sur la fréquence d’émission, la tour de contrôle vous en remercie.

          • quinctius cincinnatus

            24/10/2018

            je fais de la réclame pour votre beau pays et vous ne m’ en tenez aucune reconnaissance

            savez vous qui vient de défendre l’ alsacien comme langue  » régionale  » devant l’ A.N. ?

            aucun député alsacien mais un député … corse !

            à ce propos où est donc passé corsica ?

          • HansImSchnoggeLoch

            24/10/2018

            Il n’y a plus rien à défendre.
            L’ Alsace n’existe plus elle a été engloutie dans le grand est.

          • quinctius cincinnatus

            25/10/2018

             » je ne suis pas sûr que cela intéresse les autres  » me dit Hans

            cette remarque est juste ; ce qui intéresse les gens c’ est de penser comme eux

          • HansImSchnoggeLoch

            25/10/2018

            // c’ est de penser comme eux //

            Non pas du tout!
            Mais qu’on leur fiche la paix et qu’on ne les embête pas avec des sujets anodins.

  5. quinctius cincinnatus

    23/10/2018

    les « tribuns de la plèbe  » qui représentaient le populus, les plébéiens, c. à d. les CITOYENS ROMAINS ( et eux seuls ) issus du peuple par opposition aux patriciens du Sénat et de l’ Ordre Equestre , jouissaient, eux, à partir de 470 av. J. C. environ je crois , de l’ inviolabilité de leur personne et de leurs biens et du droit de veto … ce qui n’ est certes pas le cas pour J. – L. Mélenchon . Alors, à propos de ce dernier, parlons plutôt de tribun populaire comme l’ a été Jaurès

    BRENUS et GERARD je suis désolé de ramener ma … science , mais j’ aime que les mots aient leur sens

    Répondre
    • BRENUS

      25/10/2018

      On s’en fout de vos aboiements de roquet hargneux comme de vos gouts en matière de statues. Comme un autre vous l’a déjà écrit : essayez de rester sur le sujet…. enfin, si vous en êtes capable

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        25/10/2018

        Brenus pour votre profit je reprend cette citation de Charlie Chaplin :

         » il faut apprendre non pas pour l’ amour de la connaissance *** mais pour se défendre contre le mépris dans lequel le monde tient les ignorants  »

        *** encore que …

        Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)