Fillon contre Sarkozy

Fillon contre Sarkozy

Sous la Ve République, seuls deux anciens Premiers ministres ont accédé à la fonction suprême sur un total de 17. Ce rappel, sans analyse ni valeur statistique, lu dans diverses publications, ne présente d’intérêt que s’il ouvre sur la réflexion.

Il n’y a que dans la sphère publique et assimilée, dans les grands médias et partout où l’estampille ENA tient lieu de garantie de capacité, que l’on accepte d’emblée l’idée que le Second puisse de toute évidence prétendre à la position de Premier.

Il en va différemment dans la société civile et dans l’entreprise, la vraie, la PME, où l’on sait qu’il est rare, sinon exceptionnel, que le meilleur des seconds puisse devenir un bon premier.

M. Fillon vient de nous en asséner la démonstration.

Il avait l’embarras du choix entre la critique des actions de Valls, ou de Taubira, ou Montebourg, Pinel, Duflot, Moscovici, Peillon, Fabius, Hollande lui-même et quelques autres de moindre nuisance, pour affirmer son caractère d’opposant résolu. Mais non. Alors qu’on ne l’entend guère s’opposer, il préfère marquer sa forte personnalité et dévoiler son caractère en critiquant l’action et la manière d’être de son ancien patron. « Un ministre, ça ferme sa gueule ou ça démissionne », avait dit Jean-Pierre Chevènement. M. Fillon a choisi de « fermer sa gueule » durant cinq ans et de l’ouvrir sans pudeur, une fois tout risque éteint. Selon le sacro-saint principe de précaution peut-être ?

Pire, au-delà du caractère, de la personnalité et de l’éthique ainsi révélés, la démarche politique inquiète tout autant. Après avoir accrédité en son temps la notion de « front républicain », M. Fillon a émis une formulation alambiquée pour faire un appel du pied aux sympathisants du FN et aux militants de l’aile droite de l’UMP. Puis, il a aussitôt atténué ce qu’il tenait, lui, pour un audacieux propos en disant qu’il ne voterait jamais pour un candidat du FN.

Il semble faire preuve d’un grave manque de discernement : comment imaginer séduire ne serait-ce qu’un seul des électeurs du FN, alors qu’ils ne cessent d’exprimer le rejet des politiques louvoyantes pratiquées par la droite depuis tant d’années ? Comment imaginer séduire ne serait-ce qu’un seul des électeurs du FN quand on est accompagné d’un staff composé de personnalités aussi ambiguës que celle de Nathalie Kosciusko-Morizet qui applaudit à l’organisation à Paris des « gay games » voulus par sa rivale Hidalgo ? Comment espérer de la sorte retourner ne serait-ce qu’un militant de l’UMP partisan du courant de la droite forte ?

Non, décidément M. Fillon n’a pas la carrure suffisante pour endosser l’habit de premier. C’en est même à se demander s’il ne flottait pas déjà dans celui de second !

 Jean-Louis Villard

Partager cette publication

Comments (16)

  • HOMERE Répondre

    Observez la tactique du fromager en chef,mou dedans dur autour : c’est le Saint Nectaire (ou plutôt le Nain Sectaire).
    Les yeux rivés sur son fauteuil pour 2017,il développe tranquillement sa stratégie que seuls les sourds muets et paraplégiques ne semblent pas voir :

    On fait monter le FN (voir affaire de la Kosavare de 15 ans qui dirige la France) et puis, en 2017 on se trouve face à MLP qui sera alors,battue…..tout le monde est content parce que MLP aura fait 45%,les socialos et le Nain Sectaire réelu,et l’UMP qui accusera tout le monde de tricherie…..

    19/10/2013 à 15 h 57 min
  • goufio Répondre

    Ce que je retiendrai de F Fillon c’est qu’en juillet 2007, il a dit que la France était en faillite. Et que pendant 5 ans, il a gérer la faillite en accroissant la dette de 515 milliards. C’est dire qu’il « flottait déjà dans l’habit de second ».

    19/10/2013 à 9 h 01 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      Ce qui psychologiquement ( et physiquement ) décrit le mieux l’image ( … pieuse ) qu’on peut se faire du Marquis De La Faillite c’est bien cette phrase de Henri De Montherlant :

       » ce jeune homme ( sic car inapproprié dans ce cas d’espèce ) à face de limande *** et à odeur de sacristie  »

      en résumé le  » paroissien  » saint-sulpicien

      mais qui avons nous d’autre ? je veux dire de … compétent ( en gestion ) ?

      *** à signaler que cette citation que je répète souvent a été reprise ( mais tronquée ) par un grand éditorialiste … je suis volé une fois de plus … ce qui prouve une fois encore que le blog des  » 4 V²  » est lu par les grands hebdomadaires

      19/10/2013 à 9 h 32 min
  • goufio Répondre

    Magne-Les élections municipales sont d’abord l’élection de personnes qui gèrent des petites commune où la politique n’est que celle des chapelles locales. 85 % des communes sont dans ce cas et les 15 % restantes sont exposées politiquement et seulement

    19/10/2013 à 8 h 59 min
  • druant philippe Répondre

    On pourrait en dire de même de la cadavérique Vampirella NKM, quelle abomination cette succube !

    18/10/2013 à 14 h 43 min
    • orldiabolo Répondre

      Finalement, pour la mairie de Paris, ce sera une belle compétition entre deux femmes de gauche !

      18/10/2013 à 17 h 50 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        non entre une femme de la gauche républicaine espagnole ( 1936 ) et une bobo des beaux quartiers politiques de Droite

        19/10/2013 à 9 h 34 min
        • orldiabolo Répondre

          NKM de droite ? Elle adhère à tous les délires sociétaux du PS…

          19/10/2013 à 17 h 25 min
          • quinctius cincinnatus

            Vous auriez du apprendre qu’on peut  » se dire  » de Droite et pratiquer une politique plus à gauche que la Gauche … Personnellement l’Ecologie c’est ce qui m’intéresse le plus ( avec la Physique ) sauf l’écologie vue par E.E.L.V. et celle de Cap 21 de Madame Corine Lepage – Lévy qui … s’allie pour les Municipales au … P.S. …
            Ce que je regrette, c’est bien que les partis de Droite, toutes tendances confondues,  » ignorent  » pour des raisons de lobbying, de connivences industrielles et -financières etc… , ignorent donc notre AVENIR … là encore nous prenons 15 à 30 ans de retard sur les pays du nord

            20/10/2013 à 22 h 17 min
  • druant philippe Répondre

    La carrure étroite et tombante de Fion pourrait être celle des autres politicards du conglo »mes rats » UMPS: qu’ on en juge, des Copelovici, Raffarin ,Sarko,Jacob, Ayrault , Taubira, Valls,

    Aucun n’ a la carrure pour être Président ou Grand commis de l’ Etat .

    18/10/2013 à 14 h 41 min
  • Magne Répondre

    « Il y aura un avant , et un aprés mois de mars 2013 . »

    Mois de mars 2014 bien entendu .

    18/10/2013 à 10 h 22 min
  • Magne Répondre

    Fillon et Cope sont deux has – beens célèbres , mais avant tout deux has – beens qui se battent pour les places (il faut qu’ils redescendent sur terre ) . Quant à Sarkozy qu’il écrive ses mémoires .
    Le Parti de l’impôt tous azimuts , soutenu mordicus par le Front de Gauche ( communistes et Jean Luc Mélenchon ) quoiqu’il prétende ( le FDG ) a beau annoncer une  » pause fiscale  » , il va arroser tous ses satellites avant d’aller se mettre au vert , formule impropre car on ne les reverra plus .
    Certains se déclarent  » gaullistes  » . Je ne sais pas si le Général de Gaulle avait le sens de l’humour , mais il aurait sûrement été interloqué par ceux qui se prétendent sa descendance . Mais ne mêlons pas l’Histoire aux problémes actuels , et revenons à ce qui se passe de nos jours .

    Brignolo ( Brignoles en Provençal ) a voté pour un petit nouveau sans état d’âme , sans craindre de passer sous les fourches caudines de la bien pensance .
    Brignoles a voulu danser au son de la Carmagnole , mais Brignoles a fait ce qui se serait passé dans n’importe quelle commune de France et c’est ce qui va se passer aux prochaines municipales .
    La Liberté guide les pas des Français .
    Ce n’est pas un homme ou une femme qui va se manifester , mais des milliers de jeunes pousses ( plus de 30 % de ceux qui se présentent ont moins de trente ans ) .
    Une France rassemblée , sans distinction de classes ( employés , ouvriers , agriculteurs , artisans , etc … ne seront plus des auxiliaires , mais de véritables acteurs ) , de  » races  » ( qui n’existent pas ) , de religion … rassemblée pour l’interêt de tous .

    Il y aura un avant , et un aprés mois de mars 2013 .

    18/10/2013 à 10 h 10 min
  • orldiabolo Répondre

    Bien d’accord, « Non, décidément M. Fillon n’a pas la carrure suffisante pour endosser l’habit de premier. » Mais c’est ce que tout le monde aurait dit d’Hollande il y a cinq ans… 😉

    17/10/2013 à 10 h 07 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      pourtant ils se font faire des complets sur mesures par des tailleurs ayant enseigne sur rue … cela corrige au moins leurs  » difformités  » physiques

      18/10/2013 à 13 h 05 min
  • Jacksie Répondre

    Je voudrais faire tous mes compliments à Monsieur Jean-Louis Villard car il a vraiment bien cerné François Fillon ; je le répète depuis des lustres cet homme n’a aucune envergure, il est faux et je me demande comment il est possible que des Français lui accordent leur confiance. Parfois il faut savoir changer de lunettes afin de percevoir….
    J’adore cette phrase de Monsieur Villard elle est tellement réelle : « Non, décidément M. Fillon n’a pas la carrure suffisante pour endosser l’habit de premier. C’en est même à se demander s’il ne flottait pas déjà dans celui de second ! »

    17/10/2013 à 9 h 48 min
  • France Répondre

    UMP et PS maigrissent, FN grossit.
    Avec tous les groupes de pression, style « il est interdit de dire… », (pourtant génération il est interdit d’interdire) il est impossible aux candidats de la course à l’Elysée, de donner leur opinion.

    16/10/2013 à 13 h 11 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: