Fillon : une chance pour la droite !

Posté le décembre 07, 2016, 10:07
7 mins

N‘allez pas dire à l’un des 5 millions d’électeurs qui se sont déplacés le 20 ou le 27 no­vembre pour sélectionner François Fillon que le clivage droite-gauche n’existe pas ! Il pourrait vous le crier encore plus fort !

C’est la première leçon de cette primaire de la droite et du centre. À trop se référer à celui-ci plutôt qu’à celle-là, on finit dans les cordes…

Un vote massif et très clair : les électeurs de droite veulent un candidat de droite – solide, convaincu et taillé pour affronter les vociférations hostiles. François Fillon collait à cette demande, tandis qu’Alain Juppé, qui l’a d’ailleurs reconnu, s’est trompé de positionnement, d’un bout à l’autre de sa campagne.

Bien sûr que le candidat de la droite ne doit rien changer à ses engagements ! Il n’a pas à écouter les critiques, en tout cas quand elles viennent de ses adversaires.

Mais son programme mérite d’être complété et accentué, sur certains points.

D’ailleurs, il le sait et a commencé à le faire. En parlant, par exemple, de privatisations, absentes de son programme jusqu’à présent.
Loin d’être excessifs, ses engagements pécheraient plutôt par défaut.

– Si l’on veut ramener la dépense publique à moins de 50 % du PIB, ce n’est pas de 110 milliards qu’il faut la baisser, mais de près de 300 !

– Si l’on veut réserver le statut de fonctionnaire aux agents en charge des fonctions régaliennes, ce n’est pas de 500 000 qu’il faut réduire les effectifs, mais de 1 500 000.

– Et si l’on veut aligner sur ce point les agents de la sphère publique sur les salariés du privé, ce n’est pas un jour de carence en cas d’absence qu’il faut retrancher, mais trois…

Le programme de François Fillon, pour être le meilleur, ou le moins mauvais de ceux qui furent proposés, ne dit à peu près rien sur la sécurité au quotidien, pourtant préoccupation majeure des Français.

D’une façon ou d’une autre, il faut cesser de faire l’autruche et remettre de la Police ou de la Gendarmerie dans toutes les zones de non-droit, gentiment dénommés, dans la nov­langue, « quartiers difficiles ».

Je ne doute pas que François Fillon le sache fort bien.
Il doit aussi nous dire comment il forcera les blocages qu’organiseront très vite nos chers syndicats stipendiés à la gauche de la gauche…
Et, puisque nous sommes toujours en « état d’urgence », pourquoi pas limiter les manifs à venir, avant de modifier par la loi les excès de ces forces de résistance à tout changement ?

Le retrait de François Hollande rend la primaire de la gauche inévitable.

La logique interne ayant présidé à la primaire de la droite devrait, là aussi, s’y appliquer, et donc faire sortir un candidat vraiment à gauche… On voit bien Arnaud Montebourg, qui maîtrise si bien l’art du discours démagogique.

Mais la gauche fera-t-elle aussi bien en terme de participation que la droite ? On en doute fort…

Restent les trois familles qui ne s’inscrivent pas dans ces primaires, en passe de devenir un élément du socle de nos institutions politiques, à savoir le Front national, le centre et l’extrême gauche. Cette nouvelle organisation, démocratique et populaire, est de nature à les réduire, toutes les trois. Bien sûr, les jeux sont loin d’être faits, car toujours l’inattendu arrive… Mais les perspectives de redressement de la France n’ont jamais été aussi bonnes.

Cinq mois nous séparent du deuxième tour de l’élection présidentielle. et plus de six des législatives. Le pilote Fillon doit tenir fermement son volant et suivre de près le bord de la piste, pour rester en pôle position.

Mais il y a aussi le danger terroriste qui s’accroît chaque jour. Et la crise financière qui menace, avec une remontée des taux d’intérêt, programmée par la Federal Reserve américaine, mais dont le contrôle va être très périlleux. Et, en tout cas, très défavorable aux pays surendettés, comme la France.

Dans les débats de la primaire à droite, François Fillon, seul, a signalé ce point. C’est la marque d’un homme d’État lucide.

Mais sera-t-il permis, avant juin 2017, d’avancer des propositions sur la monnaie et le système financier international, que beaucoup critiquent, sans proposer de solution ?

Pourtant, comme tous les systèmes publics, le financement de l’économie par le crédit est à bout de souffle. Que ce système soit mondialement interconnecté ne fait qu’aggraver le danger d’une crise générale.

Je souhaite que François Fillon dise sa préférence pour l’épargne, pour financer l’économie. Et, pour la préserver, qu’il soit celui qui lève les interdictions pesant sur l’achat de métaux précieux.

24 réponses à l'article : Fillon : une chance pour la droite !

  1. quinctius cincinnatus

    18/12/2016

     » D.L. : nous ne sommes pas Bilderberg  » … défense de rire !

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    18/12/2016

    Comme il fallait s’ y attendre, François Fillon est la ( nouvelle ) cible des snipers et capi de TOUS les partis politiques, du F.N. de Philippot à la France Insoumise de Mélenchon en passant par Macron et …bien entendu par l’ inévitable Bayrou ; le fait qu’ il soit ainsi aussi unanimement  » ciblé  » confirme à l’ évidence qu’ il est bien le seul homme politique français à vouloir VRAIMENT réformer ce pays

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    13/12/2016

    ce qui a causé la perte de Sarkozy c’ est également sa  » proximité  » avec les époux Balkany *** qui sont de nouveau  » dans la tourmente  » comme dit le Media … apitoyé , alors qu’ ils devraient être , et ils le seraient ailleurs, au … frais !

    *** sans compter B.-H. L. , Bloch- Dassault et quelques familles du même tonneau

    Répondre
  4. BRENUS

    11/12/2016

    Au moins ça nous change des « chances pour la France » . Qu’est ce qu’on est veinard quand même !
    Nous avons aussi la chance, pour ceux qui ne sont pas muzz ou dhimmis ou convertis – jojo, tu me suis – de ne pas vivre en muzzerie égyptienne, là où l’on massacre sans mollir ( mais avec mollahs) les chrétiens d’origine qui s’obstinent à vouloir vivre dans le pays de leurs ancêtres, bien avant les invasions islamiques. Enfin, pour le moment … car le « bled » si cher à nos compatriotes magrebins s’étend de jour en jour.

    Répondre
  5. Drakkar

    11/12/2016

    Un individu islamo-compatible comme Fillon ne peut pas être une chance pour la droite.
    A plus forte raison pour un pays.

    Répondre
  6. quinctius cincinnatus

    09/12/2016

     » une chance pour la droite  » certainement … mais dès à présent le programme d’ économies publiques inquiète … les électeurs …

    la question reste donc identique : ce pays peut il être réformé, si ses citoyens ne le veulent pas ?

    c’ est à chacun d’ entre nous de montrer que cela doit être fait sous peine de disparaître un peu ( ou un grand ) plus encore

    Répondre
  7. Claude roland

    09/12/2016

    Fillon a dans l’idée de confier l’économie aux Bilderberg, l’assos de patrons des grandes entreprises et des grandes banques internationales, dont il fait partie (comme Juppé). C’est déjà mal barré pour un changement dans le bons sens.
    De fait, comme Macron homme de paille des Rotschild et des banquiers internationaux qui se gavent sur la dette de la France grâce à la loi de 1973 de Pompidou (ex ancien de Rotschild également), Fillon ne semble pas aller dans les intérêts de la Nation.
    Ensuite, comme le dit Quinctius, la priorité actuelle est à la sécurité et au contrôle de l’immigration pour casser cette économie qui va vers un néo-esclavagisme en cassant le niveau des salaires. C’est le préalable à la remontée de l’économie du pays. De plus, notre armée est malade du communautarisme et de matériel alors qu’une guerre civile est inéluctable (selon des amis de la DCRI).
    Alors OK, Fillon ajuste son programme, mais je pressens du mou quand même alors que le feu gagne…

    Répondre
  8. Alain

    08/12/2016

    Et si on veut avoir une défense à la hauteur de nos besoins, des menaces et de nos engagements, ce n’est pas 2% mais 3%, hors pensions, qu’il faut viser !

    Répondre
    • Claude roland

      09/12/2016

      Il faudrait déjà payer les salaires des soldats, et là, ça peine. Tous les avancements sont actuellement gelés… L’armée souffre de plus en plus.

      Répondre
  9. Alain

    08/12/2016

    Et si on veut avoir une défense à la hauteur de nos besoins, des menaces et de nos engagements, ce n’est pas 2% mais 3%, hors pensions qu’il faut viser !

    Répondre
    • Gérard Pierre

      08/12/2016

      Absolument d’accord, et dès la première année du quinquennat !

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        13/12/2016

        question idiote : l’ Allemagne ne devrait elle pas contribuer davantage à la dépense … militaire ?

        Répondre
  10. Boutté

    08/12/2016

    Enfin un homme présentable, calme et ferme . C’est bon mais ne suffit pas . Il faut aussi du muscle . Voilà ce pourquoi nous devons l’aider en élisant un max de Députés francophiles ou mieux nationalistes.

    Répondre
    • Claude roland

      09/12/2016

      Effectivement, je ne crois toujours pas dans la victoire Le Pen aux présidentielles. Les Français n’ont pas encore assez de c… pour innover. Par contre, aux législatives, le FN a toutes ses chances et il faudrait qu’il soit massivement présent à l’AN. Là, on commencera alors à remonter vers la surface.

      Répondre
  11. quinctius cincinnatus

    08/12/2016

    pour Nicolas Dupont et Dupond de plus en plus Gnangnan :

     » la C.G.T. a le sens du service public  »

    voilà un secours d’ importance et tout empreint d’ honorabilité pour [email protected]

    Répondre
  12. jayjay.nc

    08/12/2016

    Fillon c’est Sarko en plus soft, en moins nerveux mais dans la même démarche. On se souvient du coup de l’immigration choisie. On a vu le résultat. Fillon ne propose même pas de choisir, ça ne prend plus, alors il promet des quotas; quels chiffres? avec quels critères? c’est le flou total. S’il arrive au pouvoir on aura LRPS dans la continuité.
    Et ce sera la fin de la France.

    Répondre
  13. Le Ket

    07/12/2016

    F.Fillon est un vieux cheval de retour, ayant depuis 1981 occupé de nombreuses fonctions administratives et ministérielles.
    Fillon c’est la continuité sans le changement : pourquoi ferait-il demain ce qu’il n’ pas voulu ou su faire hier ?

    BIENVENU AUX COCUS DE DROITE ! ! !

    Répondre
  14. Gérard Pierre

    07/12/2016

    Il y a une autre chose qui me préoccupe dans le programme de François Fillon : l’absence de propositions en ce qui concerne notre défense nationale !

    La Chine, l’Inde, la Russie, … pour ne citer que ces trois puissances, … s’arment patiemment chaque année un peu plus : chars, avions, bateaux, missiles, …… pour quoi faire ?

    La Corée du Nord, aux mains d’un Castro puissance 100, est l’une des quatre ou cinq nations les plus militarisées du monde ! … Quelles sont ses ambitions ?

    L’islam a déclaré la guerre au monde occidental, … champion du désarmement unilatéral ! … Le monde compte un milliard et demi de musulmans, dont on dit comme si ce n’était qu’un détail que seuls deux ou trois pour cent d’entre eux sont des extrémistes fanatiques prêts à en découdre !

    A-t-on conscience qu’un pour cent seulement d’un milliard et demi ça fait tout de même QUINZE MILLIONS D’AGRESSEURS POTENTIELS ? …… ce qui est tout de même loin d’être anecdotique ! …… Quelle armée au monde est capable de mobiliser quinze millions de combattants ?

    Je souhaite donc vivement connaître les propositions du leader de droite dans ce domaine car, vu l’état de délabrement de nos matériels militaires et de fatigue de nos soldats une prise de conscience de notre situation en matière de défense devient urgente !

    Et que l’on ne m’objecte surtout pas que la Grande Bretagne, les USA, etc, réduisent eux aussi le format de leurs armées ! …… Ce n’est pas parce qu’on clame à tue-tête que l’on entend vivre dans la paix de l’agneau que ça rend automatiquement les loups végétariens !

    Répondre
    • Janvier

      07/12/2016

      Gerard Pierre. Ils s’arment pourquoi faire ?
      Parce que l’OTAN s’est déplacé à leurs frontières .
      Point barre
      Évidemment dans des visées agressives

      Priez donc votre pote Obama, de ne pas déclencher la 3eme guerre mondiale avant l’investiture de Trump
      Priez pour que Barak à frites ne conserve pas le pouvoir sous prétexte de sa guerre
      Priez pour que Trump ne soit pas assassiné
      Des sites us récoltent des fonds pour assassinat pur et simple
      Bougez-vous
      Parlez, écrivez, sera bientôt interdit
      Demande us/isis, suivie d’allégeance UE
      Bougez-vous pour la Liberté

      Répondre
      • Gérard Pierre

        07/12/2016

        Où avez-vous pris que Obama était mon pote ?

        Ressaisissez-vous !

        Répondre
      • Claude roland

        09/12/2016

        C’est aussi ce qui risque de se passer en France. Si un conflit majeur se déclenche, les socialos gèleront tout et resteront au pouvoir sous prétexte de guerre, comme en 1940.
        Janvier a absolument raison. Priez pour ce qu’il dit !
        Il faut que la France sorte de l’OTAN et retrouve son indépendance tout en liant diplomatie intelligente avec la Russie.
        Un conseil : rejoignez les assos patriotique apolitiques (« Cercle des citoyens patriotes » et « Volontaires pour la France »), c’est le début de la résistance.

        Répondre
    • quinctius cincinnatus

      08/12/2016

      l’ important du point de vue stratégique c’ est pour l’ instant :

      – le renseignement

      – la sécurité intérieure

      – les actions ciblées extérieures donc : …

      … les missiles, les drones et les forces spéciales

      Répondre
  15. Janvier

    07/12/2016

    Ne parlez pas « programme », comme si tout était normal. Voyez le budget suédois retoqué devant la réalité des faits. L’accueil des « réfugiés « , budgété à 1 milliard et demi de couronnes, retoqué a 56 milliards par an. Ça fait en €, 30 milliards par an pour nous, ramené aux flux
    Pendant que nos SDF meurent de faim et de froid dans les rues, les places prises par lesdits « réfugiés « , tandis que nos travailleurs n’ont pour anti que leur voiture et se lavent sur les aires d’autoroutes , pendant que les HLM les rejettent etc… Pendant que FF veut démanteler la SS. Si ledit État reversait à la SS ce qu’il lui doit en taxes prélevées pour la SS, celle-ci serait excédentaire de 9 milliards.
    Alors , ne parlez pas « programme ».
    C’est juste la poursuite de la mise en coupe réglée de notre pays.

    Répondre
  16. Janvier

    07/12/2016

     » Fillon, c’est Robin des bois à l’envers, il vole l’argent des pauvres pour le donner aux riches ». Signé Alain Madelin .
    Vous connaissez le fondateur de DL dont je fus.
    Nous, libéraux, rejetons le capitalisme de connivence.
    Et nous ne sommes pas Bilderberg

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)