Fillon soutient minarets et mosquées

Fillon soutient minarets et mosquées

F À l’image du dîner annuel du Crif, le dîner du CFCM devient le rendez-vous officiel entre le gouvernement et les
musulmans. Le CFCM a en effet convié ce soir les représentants de l’État pour une rupture du jeûne du Ramadan, non pas à la mosquée mais dans le prestigieux pavillon Dauphine, situé dans le
16e arrondissement de Paris. L’an dernier déjà, il avait rassemblé près de 200 personnes (ministres, élus, préfets, représentants des grandes religions et ambassadeurs de pays arabo-musulmans).

Le ministre de l’immigration Éric Besson -qui va se marier à une Tunisienne- a annoncé sa participation cette année, de même que Jean-François Copé, le président
du groupe UMP à l’Assemblée nationale. Mohammed Moussaoui tient à souligner les avancées :

  • déplacements de ministres lors des deux dernières profanations de lieux musulmans à Tarascon et à Strasbourg,
  • signature avec le ministère de l’intérieur d’une convention-cadre sur le suivi des actes islamophobes,
  • inauguration le 28 juin par le premier ministre lui-même d’une mosquée à Argenteuil.

Moussaoui précise que François Fillon :

« a rappelé que la construction de mosquées, même avec minaret, est une liberté »

250 projets de mosquées sont en cours.(vu ici)

Rebellion contre les syndicats enseignants Ali Soumaré divise le PS «Le rap, c’est «nique la police.» Les polygames resteront Français 4 jeunes hommes (voulant être) dans le ventLa balance de l’injustice /X. Bertrand s’oppose aux hausses d’impôts

Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: