FN : s’allier est la seule façon de gagner !

FN : s’allier est la seule façon de gagner !

Pourquoi le cacher ? J’ai été déçu des résultats du récent séminaire de travail organisé par les dirigeants du Front national. Plus exactement, déçu de ce que j’en ai entendu (dans la presse ou dans des témoignages de cadres du FN), dont je ne sais pas encore si cela correspondra à la ligne du FN pour les prochaines échéances électorales.

N’étant pas adhérent du FN, je pourrais, bien sûr, me désintéresser de sa « tambouille » interne.

Mais le FN est, à l’heure actuelle, avec l’ex-UMP, l’une des deux composantes majeures de l’opposition au pouvoir socialiste.

Compte tenu de la très faible opposition des dirigeants LR au gouvernement, il aurait même été assez logique que le FN devienne le principal parti d’opposition.

Mais la bêtise de la droite française fait que, alors que nous avons sous les yeux le bilan catastrophique du socialisme, personne ne semble oser remettre en cause l’hégémonie culturelle de la gauche.

Ou plutôt, si : chacun, voyant bien que les électeurs de droite ne sont pas, eux, asservis au politiquement correct, essaie de leur donner partiellement satisfaction sur un point, mais en faisant instantanément allégeance à l’oligarchie sur un autre point.

De quoi ont-ils peur ? J’avoue que je ne le sais pas. Peut-être ignorent-ils que l’Occupation allemande est terminée et que l’on ne risque plus le « coup du parapluie bulgare » pour s’être opposé au communisme !
Franchement, s’opposer en 2016 au socialisme, cela ne me semble pas être spécialement risqué…

Pourtant, que ce soit à l’UMP ou au FN, on se refuse à être dans l’opposition cohérente et assumée.

L’UMP veut bien s’opposer au socialo-communisme, mais uniquement sur la fiscalité, tandis que le FN veut bien s’opposer au socialo-communisme, mais uniquement sur l’immigration.

Comment ne comprennent-ils pas que l’idéologie soixante-huitarde est un bloc cohérent, qu’il faut contester en bloc ou accepter en bloc ?

On ne peut pas réformer sérieusement la fiscalité si l’on ne touche pas au tabou de l’immigration. On ne peut pas réformer sérieusement la politique migratoire si l’on ne touche pas à l’État-providence.

La question prioritaire n’est évidemment pas la question des alliances d’appareils partisans. Je peux très bien comprendre le « ni UMP, ni PS » du FN, comme je peux comprendre le « ni FN, ni PS » de l’UMP. Mais ce ne sont là que des slogans électoraux sans aucune portée programmatique. Et qui ne résolvent donc pas la question prioritaire : que voulons-nous pour la France ?

De part et d’autre, les dirigeants FN et PS nous disent qu’ils veulent remettre la France « sur les rails ». C’est donc qu’elle a déraillé. Et, si elle a déraillé, c’est bien du fait de l’hégémonie culturelle de 68.

Contrairement à beaucoup d’observateurs, je ne suis nullement choqué que le FN veuille sortir de l’euro. J’étais défavorable à la création de cette monnaie unique ; je serais ravi que nous l’abandonnions. Mais, si l’on nous « offre » la sortie de l’euro pour redonner au pouvoir politique la possibilité d’utiliser l’inflation, très peu pour moi ! Car l’inflation, c’est du vol pur et simple et hypocrite en plus !

Il n’y a qu’une façon de sortir de l’euro conformément aux intérêts de la France, c’est de le faire tout en redressant les comptes publics. Sinon, nous quitterons la tutelle de la BCE pour tomber sous la tutelle des marchés financiers. Franchement, je ne vois pas où serait le progrès.

Oui, j’ai été déçu, car il me semblait que les élections départementales et régionales avaient montré clairement que le FN ne pouvait pas gagner sans s’allier. Et cette alliance quoi qu’en disent les brillants intellectuels ne peut être qu’une alliance au service de la restauration de la France, c’est-à-dire aussi une alliance contre le socialisme.

Quand j’entends le FN « nouvelle vague » nous dire, au sortir de ce séminaire, qu’il ne va rien changer, je me dis que nous avons décidément la droite la plus bête du monde.

Et, quand j’entends M. Philippot dé­fendre nos PME, tout en réclamant une 5e branche de la Sécurité sociale pour la dépendance (vieux rêve socialiste que l’UMP avait déjà failli réaliser !), je me dis que l’incohérence a de beaux jours devant elle.

Personnellement, je reste persuadé qu’un candidat de redressement national pourrait tout à fait gagner. Mais à la condition de ne pas cracher sur d’autres mouvements favorables au redressement national (car le second tour ne peut pas se gagner sans alliance). Et à la condition de préférer la cohérence et le courage à la démagogie.

Partager cette publication

(38) Commentaires

  • BRENUS Répondre

    Q.C J’aurais juré que vous étiez infiniment plus subtil. A moins qu’il s’agisse d’un coup de fatigue. Vous l’aurez compris, je fais référence à Estrosi ce « cafard de grand maison » comme cela s’appelle dans certains coins du monde.

    22/02/2016 à 17 h 25 min
  • Jacky Social Répondre

    @Quinctius: Je vous serre la main virtuellement. J’ai vu votre post mais le lien « voir l’article » ne fonctionne pas. Des lors, je vous reponds ici. J’ai etudie le Common Law et le Droit Compare egalement. Vous avez parfaitement raison. Rien a redire. Mais je me mefie de l’affirmation « Il n’y a pas de Constitution au R-U ». Ainsi que vous le montrez de maniere tres precise et je vous en remercie, c’est le cas, mais-mais-mais il y a le Droit coutumier qui se substitute a une Constitution au sens ou nous l’entendons: bien codifiee. Je ne dirai pas « claire et bien codifiee », car nos constitutions belge, francaise et surtout europeenne sont des torchons. Elles sont trop longues et souvent ambigues car bien mal torchees. Pour le reste, tout votre commentaire est exact et c’est tres bien comme ca. Merci de l’avoir poste car j’etais un peu reste sur ma faim par rapport a mon propre post. En guise de reconnaissance, je ne vais plus vous embeter. Bien joue, QC.

    21/02/2016 à 16 h 53 min
  • druant philippe Répondre

    La poissonnière est avant tout assimilatrice de CPF , républicaine (pouah) munie des « valeurs » maçonniques,
    peu environnementaliste (non malthusienne) et désireuse de réformer cette saleté d’ UE (non réformable et à jeter avec l’ eau du bain) : préferons – lui le bloc identitaire bien plus dur !

    21/02/2016 à 10 h 25 min
  • BRENUS Répondre

    Je propose à MLP de tenter de s’allier avec une valeur sure : Estrosi. Demandez un peu à Sarko ce qu’il en pense. Surtout pas avec Juppé, car avec lui, la droite c’est rappé. Mais tel que c’est parti, il y a de grandes chances que ce cheval de retour passe à la présidentielle. « Le meilleur d’entr’eux » pour les taxes et impots. Quant aux réformes il a déjà annoncé la couleur : elles se feront progressivement et sur le temps. Comprenez aux calandes grecques, pour ne pas choquer ses électeurs de la syndicalie.

    20/02/2016 à 0 h 15 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      une valeur sûre Estrosi ? alors là c’ est vraiment une galéjade ! il suffit de se souvenir de la façon dont il s ‘est comporté durant la campagne des Régionales avec Marion Maréchale qui est bien la seule véritable  » bête  » politique au F.N. … non  » votre  » motodidacte n’ est en selle que pour … pétarader !

      20/02/2016 à 12 h 41 min
  • Magne Répondre

    « Qui est responsable des scores scandaleux du FN? ».
    Probablement les électeurs .

    Il est quand même vrai de dire que Marine Le Pen apparaît trop clivant . Seulement 49 % des Français la jugent capable de rassembler au delà de son camp , selon le baromètre annuel de TNS Sofres paru au début du mois de février 2016 .

    19/02/2016 à 11 h 37 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      tout le monde est  » clivant « ; on appelle cela des  » convictions « ; le but du  » politique  » c’ est de convaincre le maximum de gogos qui n’ ont pas eux de  » convictions  » ; on appelle ça le marais, les indécis, le centre mou etc … ; voyez par exemple le Media avec le one man show de son … Jupiter *** bordelais

      *** brevet déposé

      19/02/2016 à 12 h 27 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    s’ allier, s’ allier ! facile à dire ! mais avec qui ?

    18/02/2016 à 21 h 22 min
    • Raùs Répondre

      [email protected] Ce qu’il faut à la France c’est grand soldat non Franc-Maçon à la tête du Pays; Marine le Pen comme première Ministre.
      Michel Onfray ou Houlebeque à la Culture et l’Education Nationale – Un procès de Nuremberg français pour les anciens gouvernants UMPS

      19/02/2016 à 6 h 56 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        nous ne sommes plus à l’ époque des pronuciamento !

        20/02/2016 à 12 h 42 min
  • Magne Répondre

    L’accession à la Présidence est secondaire ; rien ne presse .

    Comme disait notre bon Jean de la Fontaine ,  » rien ne sert de courir , il faut partir à point  » .

    Ce qui importe ce sont les échelons intermédiaires , Mairie , Conseils Généraux et Régionaux , Députés de la Nation et Députés européens .

    Ce n’est qu’après avoir atteint ce premier objectif que le second pourra être atteint .

    18/02/2016 à 10 h 55 min
  • FONS michel Répondre

    Nos partis politiques de droite ,LR FN ou autres, ont une ligne toute tracée par la dernière intervention de Mr Cameron au parlement Européen !! A suivre de toute urgence, ce qui sera accepté pour les uns devra l’être pour les autres : reconnaissance d’une Europe flexible,exonération d’avoir à soutenir financièrement sur fonds publics les pays de la zone euro en difficulté, serrage des freins sur l’état providence, particulièrement sur les avantages sociaux aux immigrés, suppression de 500 000 emplois publics en 5 ans , etc etc … Ce qu’a réalisé la Grande Bretagne, nous pouvons le faire aussi ! il faut de la volonté, c’est tout . Alors qui en sera capable ?

    17/02/2016 à 20 h 29 min
  • Rouletabille Répondre

    Voyons Raspoutine, imposer les riches et les grands groupes. Prendre l’argent là où il est et la prospérité reviendra. C’est sûr.

    17/02/2016 à 10 h 08 min
    • Philiberte Répondre

      et la marmotte met le chocolat dans le papier alu….

      17/02/2016 à 10 h 44 min
      • Seppid'alsace Répondre

        l’UMPS promeut en fait l’Islam non seulement pour gagner des électeurs, mais, sans doute dans l »espoir de réduire fortement le chômage! Les femmes dans ces conditions, n’auraient plus accès à toutes les professions.

        18/02/2016 à 6 h 19 min
    • Raspoutine Répondre

      [email protected] oui c’est une solution, mais qui l’imposera?

      17/02/2016 à 14 h 56 min
      • Philiberte Répondre

        C’est vraiment n’importe quoi! Vous croyez que des gens qui ont trimé pour gagner 3 sous vous laisseront prendre comme ça, pour donner à ceux qui ne font rien?

        17/02/2016 à 14 h 57 min
        • Jaures Répondre

          Rouletabille a écrit « les riches et les grands groupes ».
          Pourquoi parlez-vous de ceux qui ont « gagné 3 sous » ?
          Exemple: la famille Bellon vient d’empocher 100 millions d’euros de dividendes de Sodexo alors qu’elle figure déjà parmi les plus grosses fortunes de France. Elle a également choisi de supprimer 750 postes.
          Question: N’aurait-il pas été légitime que les Bellon investissent au moins dans l’entreprise les 38 millions de CICE perçus qui auraient largement suffis à sauvegarder les emplois ?

          17/02/2016 à 15 h 06 min
          • Raoul Villain

            Au lieu d’agiter le chiffon rouge des « riches » et de tondre jusqu’à l’os les classes moyennes. Posons nous les bonnes questions. Marseille par exemple était un port florissant; il a été « coulé » par la CGT. Devant des grèves qui n’en finissait plus, le frêt est allé vers l’Europe du Nord (Belgique, Pays-Bas en particulier). Il y a quelques années le trafic des croisières a redonné des couleurs au Port, grâce à un travail remarquable de la Chambre de commerce et au contournement des dockers rouges. Qu’est-il arrivé? Un chantage de la CGT pour octroyer aux dockers 20% du trafic voyageur. Résultat: une chute vertigineuse de la qualité de service et des piaintes de plus en plus fréquentes des passagers des croisières.

            Alors libre aux imbéciles de croire encore aux foutaises de la lutte des classes ou autres conneries comme les riches paieront (Arlette Laguiller).

            Nul n’est besoin de complot de la Finance ou de supposé égoïsme des « riches », pas la peine de gémir sur les crises ou les fluctuations économiques.

            Si vous voulez foutre la merde quelque part vous pouvez faire confiance à la CGT, à SUD et à FO. Ce sont les principaux fossoyeurs de la classe ouvrière.

            17/02/2016 à 18 h 30 min
          • Jaures

            Mais bien sûr, mon Raoul, la CGT est responsable de tous les maux et les millionnaires comme les Bellon ne sont que « les classes moyennes ». A partir de combien de millions est-on donc riche ?
            Mais, dîtes-moi, quelle est donc la CGT qui a ruiné la Grèce ?
            Quelle est donc la CGT qui a ruiné l’Espagne et ses 25% de chômeurs ?
            Quelle est donc la CGT qui a ruiné l’Irlande obligée de quémander l’aide de l’Europe pour s’en sortir ?
            Pas de lutte des classes dîtes-vous ? Qu’en est-il quand un patron menace de délocaliser une usine si les ouvriers n’acceptent pas un salaire en baisse ou des heures en plus ?
            Qui « fout la merde », celui qui fait travailler les salariés dans des conditions inadmissibles comme les employés de Primark en grève car devant se contenter d’un maigre Smic quand la maison mère affiche plus de 600 millions de profits ou celui qui dénonce ces injustices ?
            Les salariés n’ont jamais rien obtenu sans lutte. Il n’y a pas d’exemple. C’est pourquoi ils doivent s’organiser car personne ne le fera à leur place.

            17/02/2016 à 21 h 59 min
          • Jacky Social

            @Mon Jojo-ma-Trollure-mon-sociopathe-adore-que-s-il-n-existait-pas-on-devrait-l-inventer:
            Jojo: « Mais, dîtes-moi, quelle est donc la CGT qui a ruiné la Grèce ? »
            JS: Le PS grec de et avec Papandreou. Qui a meme paye Goldman Sachs pour camoufler ses comptes.
            Jojo: « Quelle est donc la CGT qui a ruiné l’Espagne et ses 25% de chômeurs ? »
            JS: Jojo Zapatero et sa politique socialiste inepte comme tout ce qui est socialiste.
            Jojo: Quelle est donc la CGT qui a ruiné l’Irlande obligée de quémander l’aide de l’Europe pour s’en sortir ?
            JS: la crise financiere provoquee par le socialisme des autres.
            Maintenant, mon Jojo, qui est responsable des delocalisations?
            Qui est respinsable de la fraude fiscale?
            Qui est responsable de la faillite de la France, pays qi ne doit son salut qu’a son vieux capital?
            Qui est responsable des quelque 800 zones de non-droits en France?
            Qui est responsable des scores scandaleux du FN?
            Qui est responsable des 6 millions de chomeurs que compte la France?
            Qui est responsable du bordel perime qu’est la France?

            17/02/2016 à 22 h 08 min
          • Jaures

            Mais, Jacky Vilain (ou Raoul Social, je ne sais plus), vous l’avez dit: c’est la CGT qui est responsable de tout. Et là où elle n’existe pas, elle est quand même responsable.
            Autrefois tout était la faute du Diable, cela évitait de penser.
            Maintenant vous accusez la CGT, ce qui vous dispense de réfléchir.

            18/02/2016 à 10 h 01 min
          • Raoul Villain

            Jaurès.

            On est riche à 4000 euros par mois (François Hollande). Pas besoin de millions. On est d’ailleurs taxé en conséquence.

            Si vous pouviez éviter vos analogies lourdingues et répétitives et dénuées de sens cela nous ferait des vacances. Je vous ai cité un exemple concret en voila un autre Renault producteur français historique de voitures cégétistes qui rouillaient vite se porte beaucoup mieux depuis qu’elle est organisée comme une (vraie) entreprise privée. Ses produits sont de meilleure qualité et satisfont les clients Ce sont des faits, pas des élucubrations. D’ailleurs au lieu de beugler des niaiseries à longueur de journée sur un forum où on ne vous a rien demandé. Rien ne vous empêche de monter une activité, de trouver des clients et de vous enrichir.

            Mais cela est moins confortable que de vivre sur la naiveté de pauvres bougres, que d’être un morpion de la misère comme tout socialiste digne de ce nom.

            19/02/2016 à 21 h 01 min
          • Raoul Villain

            Cancer Général du Travail. CGT.

            19/02/2016 à 21 h 05 min
          • Jacky Social

            @Jojo: Je n’ai pas dit que la CGT etait coupable de tout. La CGT n’est qu’une mouche a merde sur une bouse de vache. C’est le socialisme et ses avatars qui sont coupables de toute la merde dans laquelle nous sommes. Tout est bien reflechi. Gardez vote mepris pour vos losers aigris, votre fonds de commerce.

            20/02/2016 à 22 h 26 min
  • Bistouille Poirot Répondre

    …Avec moi et beaucoup d’autres en épuisant ce Front Républicain réduit à la portion congrue d’élection en élection et surtout avec le palefrenier qui brait dans son écurie élyséenne.

    16/02/2016 à 18 h 13 min
  • mirc robert Répondre

    Il y a une solution < Il faudrait que le Général Tauzin se
    présente comme président en 2017 et que la majorité des
    Français vote pour lui

    16/02/2016 à 17 h 42 min
  • DE SOYER Répondre

    Monsieur Baudouin, lisez mon livre « Economie ou socialisme: il faut choisir ». Tout y est dit. Il existe à Droite des prés carrés, y compris au FN, et chacun défend son bout de gras. Lisez le 4ème de couverture sur le site de mon éditeur Godefroy de Bouillon. Vous y verrez la problématique. Peut-être faites-vous partie de ceux qui peuvent faire avancer les choses!

    16/02/2016 à 13 h 23 min
  • Jaures Répondre

    Il faudra enfin comprendre que le FN est un parti populiste: ni de gauche, ni de droite (Mme Le Pen a rejeté ce classement pour le FN).
    Le FN donne à tous et à chacun: moins d’immigrés, sortie de l’euros (quoique…) mais des subventions pour les agriculteurs (« protectionnisme intelligent »…Qui ici peut m’expliquer de quoi il retourne ?), la retraite à 60 ans, l’augmentation générale des salaires et pensions, le contrôle des prix, les nationalisations, plus de policiers mais moins d’impôts (suppression de l’ISF),…
    Avec qui peut-on s’allier avec un tel programme ?

    16/02/2016 à 13 h 16 min
    • Rouletabille Répondre

      Avec personne Jaurès, avec personne, sauf avec le PS. Demain on rasera gratis et surtout on ne touche pas à l’organisation de l’Etat , à l’administration et à notre système fiscal. Et en plus on améliore le sort des « bââsses rémunérations » comme disait Giscard.
      Enfin Jaurès, ça a de la gueule tout ça. C’est bien de gauche, non?

      16/02/2016 à 18 h 37 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        excepté pour ce qui concerne … l’ immigration incontrôlée source de richesses pour tout ce qui est vraiment  » socialiste « 

        17/02/2016 à 9 h 19 min
        • Raspoutine Répondre

          [email protected] l’immigration incontrôlée c’est l’UMPS – ces minables que le peuple a votés !

          17/02/2016 à 14 h 59 min
    • Bainville Répondre

      Le FN est dirigé par une héritière sans les compétences nécessaires pour seulement bâtir un programme cohérent.

      L’autoritarisme de Mme Le Pen fait sourire, car elle n’a même pas la capacité de choisir des co-dirigeants compétents (voir Philippot vous infliger ses décrets coupés de toute réalité et piétinant le bon sens). Elle abandonne le programme économique et fiscal libérant l’épargne et l’entreprise, oublie la mobilisation pour la sauvegarde de la civilisation chrétienne, ou le peu qui en reste, Toutes ces reculades peu glorieuses afin d’obtenir le plat de lentilles empoisonné du Pouvoir, qu’elle n’aura pas. Elle est trop simplette pour y accéder, au Gâteau.

      Il y en a des plus stupides ou plus fourbes qu’elle, mais ,eux, ils sont soutenus par tout le système, dont le quatrième Pouvoir(dans la main de quelques groupes financiers).

      On aura l’incapable Juppé, qui, épuisé par ses bévues, avait refilé le bébé à Jospin, qui l’avait refilé à……

      16/02/2016 à 20 h 24 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        on est au moins sûr d’ une chose : le népotisme ( stricto sensu ) ne sera pas à l’ ordre du jour dans la succession à M. Le P.

        17/02/2016 à 9 h 21 min
    • Raspoutine Répondre

      [email protected] quelle solution pour sortir de la mélasse de notre dette cosmique ?

      17/02/2016 à 10 h 01 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        quelle question ! le syndicalisme à la française … of course !

        Martinez à l’ Economie !

        17/02/2016 à 12 h 41 min
    • Hilarion Répondre

      Mais ces promesses ne sont elles pas, à quelque chose, près celles que propose partout la gauche, autre populisme, depuis quatre vingts ans avec le succès que l’on connaît.
      Quant aux économies que vous réputez impossibles assez naturellement d’ailleurs (dès l’instant ou ne semble possible que celle du chien crevé au fil de l’eau) je pourrais vous en citer une très actuelle: 1000 policiers et gendarmes sont mobilisés à Calais pour un gigantesque jeu de chat et souris qui n’ a aucune raison de cesser, puisque le flot d’illégaux et accessoirement de délinquants n’est pas endigué et ceci dans le cadre d’une véritable guérilla urbaine. En arrondissant le salaire et la solde des CRS et gendarmes mobiles à 2000 € /mois + charges on atteint un coût de l’ordre de 3500€/mois que multiplie 1000 que multiplie 12 on atteint, à la louche la modique somme annuelle de 42 millions . Ajouter les frais de déplacements ajouter les commerces qui périclitent, les manques à gagner parce que les camions livrent mal, les dégradation de tous ordres, les délocalisations en avions privés des malfaiteurs, le coût de l’incurie gouvernementale dans cette affaire doit bien se chiffrer dans une fourchette 50 à 100 millions par an. Et tout ce désastre encouragé objectivement par un Etat qui interdit par la violence policière toute manifestation de contestation, ajoutant au déshonneur de soumettre la population de Calais à la barbarie, à une charge économique aberrante . Ces illégaux qui continuent massivement d’arriver en se comportant comme en terrain conquis sont très majoritairement musulmans. Or les prisons françaises sont occupées à 60% par des musulmans représentant 40 000 individus. Avec un prix moyen de 90 € par jour (loisirs non compris) le coût de cette présence ressort à 40 000 X 90 X 365 = 1 Milliard 314 millions. Et ceci n’est qu’une goutte d’eau dans la mer du désastre économique qui nous est infligé par l’incurie de l’état. D’ou l’exaspération des Français qui ont l’impression que le montant croissant des prélèvements obligatoires est utilisé non pour leur rendre un service collectif, mais pour leur nuire.

      17/02/2016 à 17 h 47 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: