La folie migratoire de Benoît Hamon

Posté le 26 décembre , 2017, 10:04
5 mins

Benoît Hamon et 24 autres dirigeants de son mouvement « Génération. s » viennent de publier une tribune totalement délirante dans le « Journal du dimanche » contre la politique migratoire du gouvernement.

On y découvre que ce dernier « est en train d’adopter la politique migratoire la plus répressive que notre pays a connue depuis des décennies ».

Rien de moins !

Aussitôt le spectre des déportations et des « heures les plus sombres » est brandi – de façon subliminale, c’est plus prudent au plan judiciaire !

La tribune évoque le risque que les professeurs soient tenus de dénoncer les familles de leurs élèves et « le risque d’une banalisation de la délation des personnes sans papiers ».

Pourtant, M. Hamon ne voie aucun inconvénient à ce que l’on encourage la délation contre les automobilistes ou contre les contribuables.

Car il ne s’agit évidemment pas de droits humains fondamentaux, comme le prétend hautement cette tribune.

Il s’agit de destruction de la société française : il faudrait laisser les associations accueillir frauduleusement des millions de personnes, et les subventionner grassement pour qu’elles violent la loi française.

La réalité, c’est que rien de ce que l’on sait du projet du gouvernement ne dit ce qu’y voient M. Hamon et ses amis.

En particulier, le ministre de l’Intérieur a publiquement déclaré qu’il ne souhaitait pas demander de listes aux associations gérant les centres d’hébergement. On voit mal d’ailleurs ce que cette demande aurait pu avoir de scandaleux.

Au passage, M. Hamon devrait réviser ses classiques. Il découvrirait que le Front populaire, qu’il adule tant, non seulement avait fiché les réfugiés juifs en provenance d’Allemagne, mais les avait parqués dans des camps. Ce fichier avait été constitué par un fonctionnaire de gauche et franc-maçon : René Bousquet.

Mais le plus incroyable dans la tribune tient dans cette phrase : « Les centres d’hébergement d’urgence sont des espaces sanctuarisés, parce que notre doctrine de l’action sociale est basée sur une notion fondamentale : l’inconditionnalité de l’accueil. »

C’est-à-dire qu’il devrait être rigoureusement interdit, au nom de la dignité humaine, de demander aux personnes qui entrent en France qui elles sont et ce qu’elles viennent faire chez nous. L’accueil devrait, par principe, être inconditionnel.

À ce compte, tout le monde aurait le droit de demander l’asile politique en France et nous aurions interdiction de vérifier pourquoi. L’absurdité du principe saute aux yeux.

D’autant que tout le monde sait que, parmi les « réfugiés », bon nombre sont simplement des immigrés économiques qui viennent tenter leur chance. Et que l’État islamique a glissé parmi eux des djihadistes.

Selon M. Hamon, il serait normal que les Français soient contrôlés par les douanes lorsqu’ils rentrent en France, mais non les clandestins !
Pour mettre le comble à son absurdité, l’ancien candidat accuse le gouvernement de vider les centres d’hébergement des « sans-papiers » pour y mettre d’autres personnes, organisant une « concurrence des misères ». J’ignore à quoi il fait allusion, mais je sais, pour ma part, que plusieurs maisons de retraite, un peu partout en France, ont été vidées de leurs occupants, pour être garnies de clandestins.

Or, oui, aussi monstrueux que cela puisse paraître à M. Hamon, je crois que le gouvernement français doit d’abord s’occuper des Français et qu’avec une place limitée, les centres d’hébergement doivent donner la priorité aux Français !

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

20 Commentaires sur : La folie migratoire de Benoît Hamon

  1. quinctius cincinnatus

    8 janvier 2018

    en parlant de folie migratoire celle de Macron-Philippe-Collomb n’ est pas mal non plus : plus d’ enfermés, les centres d’ hébergement sont surpeuplés, et moins d’ expulsés et encore pour ces derniers pas toujours les ” bons ” comme ces ” familles à risque ” de retour sur les zones où on veut les exterminer… comme quoi quand ils sont dans la maison il est toujours difficile d’ expulser les squatters ; la solution ne pas les laisser rentrer !

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    7 janvier 2018

    peut être grâce à moi, , chers lecteurs des ” 4 V² ” , vous aurez compris que vos pires ennemis ce sont les Brenus !

    Répondre
  3. BRENUS

    7 janvier 2018

    @ Q.C. LES CHEVILLES ENFLEES / faites encore un petit effort et vous allez sans mal atteindre le point Godwin. Vous en êtes très près.
    Mais surtout gardez vos conseils car vous en avez bien besoin pour vous même docteur Knock. Ca vous chatouille ou ca vous gratouille?

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      7 janvier 2018

      écoutez Brénus essayez au moins une fois de faire preuve d’ intelligence , je ne dis pas de ” génie ” , ce qui ne peut être qu’ à la portée de gens exceptionnels comme ce bon Donald Grippesous

      Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    6 janvier 2018

    au fait que sont donc devenues les stars socialistes Montebourg et Filipetti ?

    Répondre
  5. quinctius cincinnatus

    2 janvier 2018

    Parmi les nombreux problèmes que posent les élections , il y en a un qui me semble … incurable du moins dans l’ immédiat : les électeurs ” insatisfaits ” [ des partis ] n’ ont pour choix que de voter pour le F.N. ou les ” insoumis ” autant dire de donner leurs voix en pure perte à des partis qui n’ ont aucun espoir de gouverner un jour ! et les partis classiques sont trop ” rhumatisants ” pour avoir la volonté d’ … assouplir leur programme … N’ est ce pas Brenus ?

    Répondre
  6. quinctius cincinnatus

    31 décembre 2017

    Israël donne le ” choix ” à 40.000 migrants ” africains ” : l’ exil ou la prison !

    Répondre
    • BRENUS

      2 janvier 2018

      Selon vos critères, Israel devrait avoir tord de vouloir virer les africains migrants car je suis certains qu’ils sont déjà “patriotes”. Comme les notres en quelque sorte. C’est fou la quantité de patriotes que nous créons. Et ils nous aiment, en plus! Il n’y a que les toubatou, faces de craie ou de lavabo, voir fromages blancs comme nous pour ne pas nous en apercevoir. Par contre, nous aurons la délicatesse de ne pas leur balancer les qualificatifs qui, après leurs bordées d’injures, peuvent nous venir en tête les concernant. J’ai la faiblesse de croire que ceci constitue un point d’éducation qui manque à vos protégés.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        2 janvier 2018

        avoir TORT Brenus ! avoir TORT … ne TORDEZ pas notre déjà bien pauvre orthographe ! un homme comme vous !

        Répondre
        • BRENUS

          2 janvier 2018

          OUAH ! qu’il est fort le Q.C. Il détecte les fôtes daurtograf à défaut de répondre aux questions. Toutes les techniques du parano narcissique

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            2 janvier 2018

            mais non Brenus, mais non, j’ essaie seulement de vous éduquer pour notre bien à tous … vous vous nuisez à vous-même et à nous tous, comme Jean-Marie Le Pen l’ a fait avant vous !

    • Gérard Pierre

      5 janvier 2018

      Bizarre votre remarque Q.C. !

      En son temps les Algériens, …… dont la ‘’vaillance massive et unanime‘’ avait permis l’accession à une indépendance qu’un général rancunier leur avait jetée à la face comme on jette des cacahuètes à des singes, …… donnèrent à un million de Pieds Noirs [envers lesquels ils étaient REDEVABLES DE TOUT] le « choix » entre la valise et le cercueil !

      Cette engeance malfaisante n’a eu que mépris pour la vie humaine de ceux auxquels elle devait beaucoup !

      Le ‘’traumatisme‘’ n’a guère laissé de traces dans l’esprit des Français, hors descendance Pieds Noirs !

      Dans ces conditions, pourquoi devrait-on trouver ‘’étonnant‘’ qu’Israël donne le ‘’choix‘’ à 40.000 migrants ‘’africains‘’ [envers lesquels il n’est REDEVABLE EN RIEN] entre l’exil ou la prison !

      Cette Nation fait une nouvelle fois preuve, au passage, de son respect profond pour la vie humaine !

      Alors, Israël, …… Respects ! …… et bonne année 2018 à vous-même et aux commentateurs de ce site.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        6 janvier 2018

        ce n’ est pas une ” remarque ” c’ est tout juste une information !

        la remarque, la voici :

        ” curieusement, si j’ ose dire, les ” bonnes âmes ” ne s’ insurgent pas contre cette décision ”

        pour ce qui est des ” pieds noirs ” , je me suis surtout occupé des … harkis … il est là aussi évident que les européens les plus modestes, les ” petits blancs “, souvent, eux mêmes, des ” réfugiés politiques ” ou des ” déportés politiques ” , ont été les principales victimes de cet abandon … davantage que les ” colons ” ou que la classe ” libérale “

        Répondre
  7. Hilarion

    29 décembre 2017

    Le tragique est qu’un abruti de cette dimension ait pu aller jusqu’à la candidature à la présidence de la république. Faut-il que nos institutions soient malades pour en être arrivé là.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      30 décembre 2017

      ce ne sont pas les ” institutions ” qui SERAIENT malades, mais les électeurs qui SONT malades

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      4 janvier 2018

      les Américains ont eu Trump, qui lui a ” réussi ”

      le problème c’ est bien qu’ il n’ y ait pas d’ hommes politiques qui soient des ” hommes d’ Etat ” donc les électeurs choisissent comme on joue au ” manchot “

      Répondre
  8. Paul

    28 décembre 2017

    Votre allusion à René Bousquet est pertinente. Sa démarche d’alors serait tout à fait justifiée aujourd’hui. Il est évident qu’un étranger défini comme indésirable (c’est à dire que sa présence n’apporte rien à la bonne marche du pays) doit être immédiatement reconduit à la frontière, quel que soit l’état économique ou politique de son pays d’origine. Les centres d’accueil doivent être effectivement réservés à nos compatriotes dans la mesure où ils ne sont pas responsables de leur indigence (les alcooliques, drogués et autres dégénérés n’ont pas plus à y être pris en charge que les immigrés).
    Si les immigrés ne sont pas satisfaits de leur pays, qu’ils le changent !

    Répondre
  9. BRENUS

    27 décembre 2017

    Amon-Ra ….d’égouts.
    Il faudrait le recycler celui là car il semble avoir déjà oublié une grande partie de son bréviaire, exemples
    – la bête immonde au ventre fécond
    -les hordes brunes (encore que maintenant parler de brun ou de noir ça craint)
    -pétin, itler, pinochet, vokier, etc….
    Un bel exemple de bon a rien qui n’a jamais bossé et a triché sur ses diplomes de complaisance. Un peu comme la dame de Cayenne.

    Répondre
  10. Gérard Pierre

    26 décembre 2017

    Si le « Journal du dimanche » se met à publier les délires de tous les déjantés que peut compter la basse-cour gauchiste, les fabricants de papier hygiénique ont du souci à se faire l’avenir de leur industrie !

    Répondre
  11. quinctius cincinnatus

    26 décembre 2017

    c’ est perdre son encre que de s’ intéresser à Benoit Hamon ! n’ y a t il pas d’ autres sujets plus importants que cette momie socialiste ?

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)