football : le retour des hooligans

Posté le janvier 29, 2010, 12:00
20 secs


Ils ne sont pas Anglais, ils ne boivent pas de la bière, ce ne sont pas les supporters du PSG, ils sont pas
soupçonnés d’appartenir à l’extrême droite.
Ils sont Marseillais (plus ou moins), néanmoins leur drapeau n’est pas celui de l’OM mais celui de l’Algérie. Dans la défaite comme dans la victoire, ils cassent, agressent et s’en prennent
parfois au drapeau français, qu’ils brûlent. Belle preuve d’intégration, nos « chances pour la France » prouvent l’innanité des milliards dépensés et la vacuité de 30 ans de discours politique
favorables à l’immigration.

S’ils étaient Anglais ou Parisiens, la presse, la télévision en ferait de gros titresen dénonçant ces hooligans, les « grandes consciences » témoigneraient de leur indignation, les politiques
promettraient des mesures…
Mais aujourd’hui on n’entend parler que de « supporters » pour les qualifier, c’est dire le renoncement de toute une « élite » envers la vérité et la justice.