Forces et faiblesses de Marine Le Pen

Forces et faiblesses de Marine Le Pen

L‘actualité politique de ces derniers jours a été dominée par le congrès de Tours du Front national et l’élection de Marine Le Pen à la suite de son père. La benjamine des filles Le Pen a recueilli 67,65 % des voix, quand son rival, Bruno Gollnisch, en recueillait 32,35 % (sur 17 068 suffrages exprimés).

Une victoire anticipée, mais aussi une victoire sans bavure. Âgée de 42 ans, Marine Le Pen est désormais en situation pour écrire une nouvelle page de l’histoire de la droite nationale, et sans doute aussi de la droite tout court.

Pour cela, elle dispose d’indéniables atouts, mais aussi de quelques faiblesses, dont il faut parler, puisqu’elles sont trop souvent ignorées.

La principale faiblesse tient évidemment à la fragile situation financière du Front national. Ayant subi un important revers électoral en 2007, et n’ayant toujours pas réussi à vendre le siège historique de Saint-Cloud, le FN va avoir du mal à investir pour les prochaines échéances.
On peut sans doute penser que l’arrivée de Marine Le Pen à sa tête permettra d’augmenter les adhésions, et de trouver de nouveaux donateurs, mais il est clair que ce ne sera pas facile.

Deuxième faiblesse : la campagne interne a été beaucoup plus tendue qu’on aurait pu le penser. Elle laisse des traces. Si Bruno Gollnisch s’est incliné devant le score de sa concurrente, il n’en ira pas forcément de même pour ses partisans. D’autant que la répartition des sièges au bureau politique du FN semble leur laisser une place très réduite (un petit quart), sans rapport avec le score obtenu pour les sièges au comité central (42 sièges sur 100). D’ores et déjà, les départs de Farid Smahi et de Roger Holeindre sont des coups durs pour l’unité de la droite nationale.

En annexe à cette question de la réunification de sympathisants, il faut faire une mention spéciale pour le refus d’accréditation de journalistes de « Minute » au congrès. Je dois dire que ce refus me semble fort inquiétant. Il semblerait que les critiques de « Minute » à propos de Marine Le Pen aient été considérées comme « illégitimes » par les instances dirigeantes du FN. Mais on voit mal pourquoi elles seraient plus « illégitimes » que celles de « Libé­ration » ou du « Monde », qui, eux, étaient accrédités au congrès – et ne se gênent pas pour cracher sur le FN…

J’ignore naturellement les tenants et aboutissants des possibles querelles de personnes entre la rédaction de « Minute » et les dirigeants du FN. Mais, si nous dénonçons régulièrement dans ces colonnes le funeste « front républicain » qui conduit l’UMP à s’allier à ses adversaires socialistes plutôt qu’à ses concurrents frontistes, je ne vois pas comment nous pourrions approuver cette attitude qui consiste à préférer ses ennemis à ses alliés, même critiques.

La dernière faiblesse réside dans un programme, dont le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est actuellement flou. En dehors de la question de l’immigration (connexe à celle de l’islamisation qui a pris la première place dans le discours de Marine), sur laquelle les thèses du FN sont connues, il reste à clarifier la plupart des points du programme pour 2012 – en particulier, en matière économique. De cette clarification découlera la logique d’alliance du FN : préférera-t-il chasser sur les terres de la gauche communiste ou bâtir les fondements d’une alliance nationale-libérale ?

En attendant, relevons aussi que Marine Le Pen dispose d’atouts indéniables (à commencer par son talent de débatteuse), non seulement pour le FN, mais pour rebâtir le paysage politique à droite.

Il est probable, en premier lieu, que l’alliance à droite soit plus facile avec elle qu’avec son père. Les médias sont nettement plus indulgents pour elle. Ses combats (notamment contre l’islamisation de la France) sont beaucoup plus facilement compatibles avec les combats possibles du reste de la droite.

Il faut noter aussi qu’elle s’attache beaucoup plus que son père à faire ses preuves au niveau local. Or, sans des cadres locaux, le FN restera indéfiniment un parti de contestation et non un parti de gouvernement.

Enfin, il faut ajouter que l’espèce de fantasme qui s’est emparé de toute la classe politico-médiatique, d’un « 21 avril à l’envers », la sert considérablement. Tout le monde l’estime capable de figurer au 2e tour de l’élection présidentielle et lui donne ainsi une stature nationale.
Je lui souhaite en tout cas tout le succès possible lors des prochaines échéances électorales. Pour elle et son parti d’abord, mais aussi pour le reste de la droite, qu’il est urgent de « droitiser ». Ce qui ne se fera pas sans un Front national fort…

Partager cette publication

(8) Commentaires

  • HOMERE Répondre

    Je regarde le débat MLP et Coppé….

    Marine sonnée au premier round et KO au deuxième……"paroles,paroles au premier et mort économique de la France au second" navrant !! il va faloir qu’elle argumente plus solide pour débattre face à des adversaires rompus à la dialectique politique et habitués à l’exercice du pouvoir….

    L’idée du FN de sortir de l’Euro est une pantalonade et une tromperie….(parité Euro Franc !!  dévaluation limitée !! dette pulvérisée par l’opération du saint esprit !! compétitivité retrouvée par des dévaluations compétitives !!…..) que des conneries qui font marrer tout le monde !

    Les yaka fokon en action c’est pathétique !

    24/01/2011 à 11 h 49 min
  • HOMERE Répondre

    Globalement on assiste à une perte d’influence et à une incapacité de peser sur le sort et les souhaits des peuples et pays qui ne se dément pas.Les politiques sont devenus impuissants et leurs artifices à vouloir signifier leur puissance ne sont même plus crédibles.Les sociétés deviennent anarchisantes et contestent en temps réel les initiatives des dirigeants politiques.Que ce soit droite ou gauche,personne n’est capable de prévoir ce que sera notre futur…personne ! même pas les Nobels ou autres charlatans patentés.Les programmes ne sont que factuels et sans consistance si les évènements leurs sont contraires…alors ?

    20/01/2011 à 12 h 47 min
  • Baly GLIDA Répondre

    Marine ou pas Marine le pouvoir appartiendra à ceux qui forniquent, qui baissent leurs femmes ou leurs concubines, qui leurs font des enfants et qui les guident dans l’amour du prophète.

    Il est difficiler de nier cette évidence qui s’est installée dans ce pays durant les trentes dernières années alors que Jean-Marie allait cirer les pompes du sieur Sadam!

    Personne ne m’empechera de croire que le FN, machiavelique, a voulu cette situation. Ou alors un train cache l’autre et JM n’a rien vu venir… et la ce n’est pas une faute mais un crime!

    20/01/2011 à 8 h 58 min
  • NL Répondre

    Réponse à Euréka : des courants contradictoires il en existe dans tous les partis politiques ( qu’ont de commun un DSK et le porte parole du PS -dont je ne me souvient plus du nom- = rien). C’est la raison pour laquelle à la tête de ceux-ci il  doit y avoir un personnage dont le carisme transcende les différences.

    Ayant un profond respect pour Monsieur GOLNISH, il n’en demeure pas moins qu’il aurait été un candidat moins rassembleur que Marine LEPEN pout les élections présidentielles.

    Concernant le programe économique du FN, il est inspiré des thèses de Monsieur Maurice Allais,seul prix Nobel en économie que la  France n’a jamais eu qui en résumé après avoir défendu des thèses fortement libérales, est revenu sur la fin de sa vie à une gestion de l’économie dite de "père de famille" .  Ce programe est au contraire très précis et  surtout, il a le mérite d’exister. Qui peut me citer les programes économiques de nos partis autoproclamés "gouvernementaux" ? Personne !! Ils naviguent à vue et font de vagues réformettes qui ne sont que des pensements sur une jambe de bois.

    Seule certitude, ils ont tous démontrés leur incapacité à remettre le pays sur les rails.

    Alors je leur demande un peu de dignité lors des passages de leurs représentants sur les médias de masse !! Qu’ils cessent de prendre  leurs airs suffisants lorsqu’ils nous vendent leurs inepties qui nous ont menées à la ruine avec la complicité des journalistes/annimateurs (on ne voit plus bien la différence) qui ont cette même tête à claques lorsqu’ils sont en face d’un membre du FN.

    Il e st grand temps de changer et le plus rapidement sera le mieux.

    Vive Marine…!

    20/01/2011 à 2 h 47 min
  • ozone Répondre

    Union nationale-libérale?? De nos jours deux térmes incompatibles

    Ce ne sont pas les militants qui font masse au moment de l’éléction,si le FN suit la ligne des mécontents de l’arrivée de M L P il ira vers le statut groupusculaire.

    Et méme si seulement une partie de son programme s’aplique,la situation est si désastreuse que se serait un grand changement.

    19/01/2011 à 19 h 54 min
  • L' Inédit Répondre
    Deux sirènes face aux requins

    Il est écoeurant de voir la haine, née de la jalousie, exprimée par trop de Français contre Madame Sarah Palin, intoxiqués qu’ ils sont par les médias à la solde des nazillons socialo-communistes.
    L’ attitude de Sarah Palin face au vieux renard qu’ est le vice-président Jo Biden, lors de la dernière compagne présidentielle, a révélé non pas une illétrée comme des béotiens le prétendent, mais tout au contraire, une femme de qualités exceptionnelles.
    Ses détracteurs, avides de pouvoir, n’ éprouvent aucun scrupule à la calomnier et il est a souhaiter qu’ elle inspire dans son combat notre Marine nationale, en espérant que nos pirates ne torpillent pas la nouvelle Présidentte du FN.
    Portée par le torrent islamique, la gauche amènera la France à la mort inéluctable de la civilisation Judéo-Chrétienne.

    19/01/2011 à 6 h 51 min
  • Euréka Répondre

    Bruno Gollnisch a refusé le poste de Premier Vice Président, "pour ne pas gêner l’équipe en place" sic

    Marine Le Pen à la tête du Front National n’est qu’un tissu d’incohérences. :

    – le FN a toujours eu une franche aversion pour la République "la gueuse", mais voilà que Marine ne cesse d’en faire les louanges.??? curieux.

    – le FN s’est toujours proclamé contre l’avortement (loi Veil) , MLP évite le sujet.

    – le FN a toujours décrié la dissolution des moeurs (homosexualité etc), mais  MLP est de plus en plus entourée d’une floppée de gays.

    – enfin le FN est profondément divisé, entre tous ceux qui ont fait cessession (Mégret etc), et le clan Gollnisch, les catholiques qui souhaiteraient que la France redevienne confessionnelle , les antisémites notoires, c’est vraiment la pagaille dans ce parti.

    – on dit que le FN n’est pas antisémite, la bonne blague ! il suffit de parler aux cadres , les fidèles de toute une vie militante… Or Marine Le Pen s’en va faire des mammours aux autorités israéliennes.

    – on dit que JMLP est pro-arabe, pro-iranien, or MLP ces derniers temps présente l’islam comme une menace pour la laïcité, pour la république et pour l’identité française.  

    Ma conclusion est que Marine Le Pen et son FN new-look, soit disant en voie de dédiabolisation, n’ont rien à voir avec le véritable Front national. Marine Le Pen est seulement en quête de succès médiatique, parcequ’il faut bien que le FN tourne et que l’argent des adhérents finance son train de vie sont  ainsi que celui des nièces neveux cousins.

    Dernière chose : MLP est invitée partout dans les médias. Elle a été adoubée par eux. Ce qui la rend non pas crédible mais infiniment suspecte. En réalité, elle fait partie du système et est instrumentalisée par Sarkozy qui, malin, sait qu’elle travaille pour lui. Cela lui évite de faire la sale besogne en prévision de 2012.

    Tous les inconscients rêveurs qui croient qu’elle a des chances d’être élue Présidente de la République doivent dès à présent préparer des kleenex. Et les militants faire une croix sur les mandats convoités.

    19/01/2011 à 1 h 41 min
  • FrancaisETfier Répondre

    MARINE LE PEN….Le dernier espoir de la France!!

    19/01/2011 à 1 h 09 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: