France : des quartiers sans blancs

Posté le octobre 28, 2010, 2:23
2 mins

Lu au hasard d’un article du Monde :

Cc « Je crois qu’effectivement la question sociale est première. Mais on ne peut pas nier une forme de ségrégation ethnique qui amène à la constitution de quartiers où ne vit plus aucun Blanc. Juste quelques exemples tirés des travaux de Michèle Tribalat : en étudiant la composition de certaines villes d’Ile-de-France, elle montre que dans des communes comme Clichy-sous-Bois, Villiers-le-Bel, La Courneuve, Grigny, la proportion de Français d’origine étrangère dépasse les 60% et atteint même parfois 75%. Très loin de la moyenne régionale d’Ile-de-France, et encore plus loin de la moyenne nationale. Cela veut bien dire qu’il y a une forme de ségrégation qui n’est pas uniquement sociale ».

Lu dans le Figaro, le nouveau scandale que l’on veut créer à la SNCF :

« La direction régionale de la SNCF en Paca a retiré aujourd’hui une fiche de signalement distribuée aux agents de Marseille pour qu’ils fassent remonter à la police ferroviaire des informations sur les auteurs d’agressions dans les trains, notamment sur leurs origines (…)

Sous la rubrique « Type », cette fiche prévoyait notamment de préciser si le ou les agresseurs étaient « Européen », « Africain », « Nord Africain », « Asiatique », « Latino-Américain », « Gitan » ou originaire des « Pays de l’Est ».

Oui et alors? S’il n’y a plus de « blancs » dans certaines villes de France,  pourquoi n’y aurait-il pas des gens de type « Pays de l’Est » dans le train? Mais quand va t-on arrêter ce racisme jacobin en France? (lu dans le Salon Beige)

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)