France : une démocratie auto-immune

Posté le septembre 07, 2012, 12:00
3 mins

Les gesticulations, dissensions et autres confrontations au sein du gouvernement, comme dans la « famille » de droite et autres organisations socio-politiques, rappellent au citoyen lambda le poids quasi insupportable d’un appareil gargantuesque qui se nomme Démocratie et qui finalement l’écrase plus perfidement qu’un système autoritaire, pour ne pas dire dictatorial.

Notre démocratie nous entraîne dans un maelström de débats, campagnes et élections laisse finalement l’individu sur le bas-coté des décisions justes et pragmatiques auxquelles il aspire. Dans cet incessant tourbillon qui ne laisse projeter que ses éructions tempétueuses, l’émergence d’une vision commune à long terme est impossible.

Ou allons-nous, que voulons-nous ensemble ?

La France est devenue une démocratie auto-immune (1) !

Record du monde du nombre de mandats (sinon d’élus, mais bientôt identiques, grâce au non-cumul ?) avec 601 132, soit 1 pour 208 habitants (2), elle surajoute des regroupements territoriaux, agglomérations, commissions permanentes ou temporaires, agences, partis politiques et micro partis, associations et conférences, dont les filtres encrassés ne laissent plus fuser les grandes, rares et bonnes idées utiles à notre avenir et bien commun. Les métastases législatives d’un parlement pléthorique se diffusent dans un corps économique gravement atteint et affaibli.

Le cycle resserré des élections ne fait qu’ajouter à cette extrême confusion.

La plus grande et plus indispensable des réformes est celle qui doit remodeler cette démocratie en lui redonnant la légèreté et la fluidité, mais aussi l’autorité qui la rendraient à nouveau séduisante et exemplaire ! Toutes les autres réformes en découleraient, à commencer par celle qui mine le pays, c’est-à-dire le poids des prélèvements publics !

Mais où est l’homme, ou la force, qui osera cette révolution ? Doit-on l’espérer de l’extérieur par la contrainte pacifique, venant d’une l’Europe elle-même sevrée alors de ses règlements abusifs et inquisitions tatillonnes ?

Henri Gizardin
  1. L’auto-immunité est un état pathologique, c’est-à-dire un fonctionnement anormal de l’organisme au cours duquel le patient doit lutter lui-même contre ses propres défenses immunitaires <http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie/immunite-generalites-2491.html> . Autrement dit, le patient fabrique des anticorps <http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie/anticorps-generalites-5560.html> contre ses propres tissus ou constituants.

  2. Lire LeCri du Contribuable  http://www.lecri.fr/2011/08/19/la-france-croule-sous-ses-601-132-elus/24646

15 réponses à l'article : France : une démocratie auto-immune

  1. Fucius

    13/09/2012

    Je vous recommande à tous la conférence « Le pouvoir irresponsable » de Yvan Blot sur Dailymotion. J’en ai retiré la conviction que la démocratie directe est la solution à tous ces problèmes – je veux dire, la réforme qui permettra toutes les autres.

    Répondre
  2. HGirardin l'auteur

    12/09/2012

    Cher quinctius cincinnatus L’important c’est le débat qui montre, au moins içi, que nous sommes un certain nombre à ne pas démissionner Et citation pour citation, voici la mienne chinoise qui appuie votre conviction: « NE RAMASSONS PAS LES CAILLOUX QUI NOUS ONT FAIT TOMBER » Se schié* *merci en mandarin (phonétique)

    Répondre
  3. HGirardin l'auteur

    12/09/2012

    Cher quinctius cincinnatus L’important c’est le débat qui montre, au moins içi, que nous sommes un certain nombre à ne pas démissionner Et citation pour citation, voici la mienne chinoise qui appuie votre conviction: « NE RAMASSONS PAS LES CAILLOUX QUI NOUS ONT FAIT TOMBER » Se schié* *merci en mandarin (phonétique)

    Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    11/09/2012

    @  Gizardin

    " le risque est de se retrouver le cul par terre " me dites vous

    comme je suis en cette après-midi orageuse d’humeur latine voici une citation de Sénèque :

                        " Non quia timemus audemus sed quia non audemus timemus "

    ce qui se traduit par :

    " ce n’est pas parce que nous avons peur que nous n’osons pas , c’est parce que nous n’osons pas que nous avons peur "

    Répondre
  5. quinctius cincinnatus

    11/09/2012

    @ Gizardin

    d’un côté , sur ma gauche , vous avez une équipe d’amateurs : un président qui n’a JAMAIS eu de fonctions ministériels , un premier ministre qui est un " niais " , une majorité de ministres qui ne sont pas à la place pour laquelle ils s’étaient, disent ils , préparés … à ma droite des personnages du musé Grévin de la politique usés jusqu’à la corde , ayant trahi leurs électeurs avec la seule constance qu’ils puissent avoir , et surtout sans courage et sans idées d’entreprise en somme des " petits bras " dans un monde de brutes …  et vous voudriez que ces derniers me séduisent  et pourquoi pas m’enthousiasment ? je laisse cela à ce pauvre @ Homère et à ses mythes à deux euros

    Répondre
  6. HOMERE

    10/09/2012

    Sarkozy ne fascine pas que Guaino……il fascine aussi Vozuti et l’immense Quinctius qui,comme le rigolo Jobert,n’est de nulle part ailleurs…..

    Le référendum d’initiative popu et des listes "citoyennes" sont un excellent remède de cheval pour soigner les cochons UMPS qui s’engraissent sur le dos des petits.Ce rêve là nous l’avons tous fait……reste qu’en dehors des partis,point de salut.La "société civile" dans les exécutifs divers et variés a été un échec patent……

    Il est pas mal Guaino…..il devrait faire un parti !! avec Vozuti,je les vois tous les deux aller gaillardement vers l’olympe Elyséenne…..

    Mon Dieu délivrez nous un message d’espoir pour rebâtir le pays sur les fondations d’un vote citoyen….qui a fait ses preuves !!

    La preuve !!

    Répondre
  7. HGizardin l'auteur

    10/09/2012

    quinctius cincinnatus: franchement Henri Guaino ne me parait pas du tout un combattant de 1ere ligne!. Il s’égare dans sa démarche. Et puis c’est un gaulliste de…GAUCHE, comme FF et d’autres. A vouloir balayer tout le monde politiquer connu le risque est de se retrouver le cul par terre..

    Répondre
  8. quinctius cincinnatus

    09/09/2012

    @ Gizardin

    je ne place pas davantage ma confiance dans J.-F. C. que dans F.F.
    ils ont fait leurs preuves !
    et à dire vrais je me fiche des rapports entre l’U.M.P. et le F.N. n’étant ni d’un bord ni de l’autre …

    par contre je reste surpris  qu’un homme aussi intelligent que Guaino qui avait , il faut le rappeler , voté personnellement contre l’euro  et qui fut un proche de Seguin , soit encore admiratif d’un zébulon comme Sarkozy , comme si le serpent avait fasciné sa proie …

    Répondre
  9. vozuti

    09/09/2012

    HGisardin,l’UMP est une branche pourrie qu’il faut accepter de couper.réaliser une bouture sur une branche pourrie ne peut pas faire naitre quelque chose de positif.

    Répondre
  10. HGizardin l'auteur

    09/09/2012

    quinctius cincinnatus: Je vous suis quant à la nécessité d’être positif et d’avancer plutôt que sans cesse regretter ou espérer. L’UMP a encore des réticences à parler avec le FN, bien que JFC soit le plus perméable à ce jour, me semble-t-il? Oui, 4Vérités qui a de l’audience directe et indirecte, devrait promouvoir et soutenir une action débouchant dans ce sens.

    Répondre
  11. quinctius cincinnatus

    08/09/2012

    @ Gizardin ( l’auteur )

    certaine élus , généralement ceux au plus bas de l’échelle …  les " humbles "  , sont dévoués au bien qu’on dit " commun " ou " public " …

    vous avez raison en ce qui concerne le " référendum d’initiative populaire " … je l’avais déjà signalé sur ce blog ( ou sur un autre ! )

    c’est la raison pour laquelle je milite pour "  DES LISTES CITOYENNES " HORS PARTIS en vue  des élections municipales , car je pense que c’est sur les (re)fondations d’un vote CITOYEN qu’il faut rebâtir le pays !

    une feuille comme " les 4V² " devrait en faire pour le moins la promotion au lieu que de nous saouler semaines après semaines avec d’hypothétiques et plus qu’improbables  alliances U.M.P./F.N. desquelles l’honnête citoyen , excusez moi des mots , n’a strictement rien à foutre !

    Répondre
  12. vozuti

    08/09/2012

    cette gigantesque bande de copains qui coutent une fortune en frais de fonctionnement et encore plus en dessous de tables(qu’ils empochent à chaque fois que des travaux publiques sont effectués) sont tous affiliés à l’UMPS.leur travail principal consiste à pomper l’argent des français et à organiser entre eux des compétitions de rhétorique télévisées entre l’équipe PS et l’équipe UMP (la seconde équipe doit démontrer sans rire que son idéologie consiste à pomper le moins de taxes possible alors que la première équipe doit démontrer que sa générosité est sans limites).après la competition, les 2 équipes se partagent les recettes qui ne cessent croitre.cette bande de copains est organisée de telle manière qu’elle ne peut pas perdre le pouvoir: il s’agit donc en réalité de la dictature la plus couteuse de la planete.

    Répondre
  13. HGizardin, l'auteur

    08/09/2012

    F: Oui, corrigé sur mon blog. Mais cent ou deux cents, le poids et l’incongruité sont les mêmes!Quand seront-nous en capacité de lancer un référendum d’initiative populaire? C’était un beau projet , mais la clé en est détenue par ceux-là mêmes qui sont l’objet du scandale!!!

    Répondre
  14. Yitro

    07/09/2012

    Excellent diagnostic.
    Les causes: manque de sens donné a la nature, au travail utile, a la protection des animaux, a la culture nationale, a la justice et a la vérité.
    Donc les remedes ne sont pas a la portée du 1-er réformateur venu !!

    Répondre
  15. F

    07/09/2012

      Petite erreur, Monsieur Gizardin, ce n’est pas un élu pour 208 habitants, mais un élu pour 108 habitants…

                    On est, on est, on est les champions…
     

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)