François Fillon et le peuple de droite

Posté le 07 mars , 2017, 11:42
5 mins

Cette campagne présidentielle devient tout à fait originale – et, disons-le franchement, enfin intéressante.

Originale, parce que c’est, en effet, la première fois que je vois un « grand » candidat lâché par des dizaines de ses soutiens à moins de deux mois du premier tour, comme vient de le subir François Fillon.

Ce lâchage est d’autant plus remarquable que tous les caciques de l’ex UMP nous expliquaient gravement que les réformes allaient être difficiles, qu’il y faudrait du courage… En fait de courage, ils ont montré ce qu’ils savaient faire : au premier coup de vent, ils s’égaient comme une volée de moineaux !

Face à ces « élites » « courageuses », le peuple de droite, lui, tient bon.

Que ce soit lors du meeting de François Fillon à Nîmes ou que ce soit lors de la manifestation spectaculaire du Trocadéro, les militants et sympathisants ont répondu présents.

Et, pour le coup, pas des militants centristes, mais bel et bien des électeurs de droite – vent debout contre les rats qui quittent le navire pour sauver leurs prébendes, contre les médias du système ou contre la justice politisée.

Au passage, je ne vois pas pourquoi il serait impossible de manifester contre une justice trop souvent partiale. Quand des magistrats ont l’incroyable culot de dire qu’ils refuseront d’appliquer une loi – comme certains le firent contre la loi Debré relative au code de la nationalité – ou quand ils ont l’indécence d’afficher au « mur des cons » les parents de victimes mortes sous les coups d’assassins récidivistes lâchés dans la nature par pur laxisme idéologique, on n’entend guère les belles consciences de la gauche morale nous dire que « la démocratie est en danger », comme M. Hollande ou Mme Hidalgo viennent de le faire.

Pour ma part, je voudrais rendre un hommage appuyé à cet admirable peuple de droite, insulté et méprisé par les bobos, qui, sans se plaindre, travaille, paie ses impôts, éduque ses enfants – alors que les « bien-pensants » encouragent toutes les formes de parasitisme antinational.

Ce peuple du Trocadéro, c’était un intéressant mélange de Manif pour tous et de rejet de l’immigration de masse.

C’était, si l’on veut, les électeurs de la « ligne Marion » – cette ligne que Marine Le Pen a manifestement choisi de défendre pendant la campagne.

Nous avons donc actuellement deux blocs électoraux, très solides et très proches l’un de l’autre : le bloc qui est assuré de voter pour François Fillon et le bloc qui est assuré de voter pour Marine Le Pen.

Face à eux, un électorat, beaucoup moins solide, mais beaucoup mieux soutenu par les médias et par l’oligarchie financière, soutient Emmanuel Macron et son programme multiculturaliste, immigrationniste, mondialiste, socialiste en un mot.

Le lâchage des parlementaires UDI, ou des amis de MM. Le Maire et Juppé, est une formidable opportunité pour M. Fillon. Il peut en profiter pour mener enfin une campagne populiste. C’est-à-dire parler au peuple par-dessus les intermédiaires en tout genre.

Cela étant, pour entrer vraiment dans une campagne populiste, M. Fillon doit encore abandonner un tabou : il doit dire que son adversaire prioritaire est le socialisme… et non le FN.

Personne ne lui demande d’adhérer à l’ensemble du programme de Marine Le Pen. Mais il est évident que, pour tout électeur de droite, ce dernier est moins néfaste que celui d’Emmanuel Macron qui continuerait le calamiteux quinquennat Hollande.

Le système se déchaîne. C’est bien la preuve que la recomposition de la droite qui se dessine sous nos yeux le panique !

34 Commentaires sur : François Fillon et le peuple de droite

  1. quinctius cincinnatus

    14 mars 2017

    le ” costard ” sur mesure ,et dans la démesure marchande, de François Fillon va le laisser en caleçon à pois !

    comment, et bien qu’ on soit aussi grippe-sous que notre néo-hobereau et fils de notaire de l’ Ouest , peut on être aussi stupide ?

    Répondre
  2. Gérard Pierre

    14 mars 2017

    Pour ne pas changer, … les ‘’sondeurs‘’ et leurs porte-voix, les médias, ne nous disent pas tout !

    Pourquoi ne publient-ils pas les analyses, …… je dis bien les analyses, pas les sondages, …… de FILTERIS ?

    FILTERIS avait annoncé le brexit, l’élection de Trump, l’arrivée de Fillon à la primaire de la droite, …… ! ! !

    https://bellaciao.org/fr/spip.php?article153606

    Pourquoi nos lecteurs de prompteurs n’ont jamais fait état du décret ci-dessous ?

    https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=0BC9CBE503538047C7616FD8BCC47B2E.tpdila17v_2?cidTexte=JORFTEXT000033189352&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000033189349

    On dit FILLON ? ? ? …… comme c’est bizarre ! ! !

    Je ne sache pas que François Fillon ait jamais signé lui-même un seul des décrets concernant les mesures dont il a pu LÉGALEMENT bénéficier ! ! !

    …… Ce cadeau fait par Hollande à lui-même coûtera bien plus cher aux contribuables que quelques costumes de marque ! ! !

    …… Mais puisqu’on vous dit que la gauche est vertueuse ! …… c’est que c’est sans doute vrai !

    Les com’… ptez vous !

    Répondre
    • Gérard Pierre

      21 mars 2017

      Mon commentaire poserait-il problème pour être en modération depuis le 17 mars ?

      Répondre
      • Gérard Pierre

        21 mars 2017

        …… depuis le 14 mars ! ! ! …… pardon.

        Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    13 mars 2017

    Gérard Pierre ,

    Monsieur, vous vous engagez dans une impasse intellectuelle épuisante en disputant avec Jauresse ; par le biais, car il s’ agit bien d’ un biais intellectuel et non d’ une logique, par le biais, donc, de sa dialectique sophiste il SE ” DONNERA ” toujours raison ; tôt ou tard vous vous apercevrez que le bonhomme, n’ est pas à la hauteur intellectuelle qu’ il croit avoir et qu’ on devrait, pense t il, lui reconnaître, et qu’ il ne mérite pas davantage que moqueries, mêmes injurieuses, quand il dépasse les bornes de la mauvaise foi ou de la stupidité ( ce qui chez lui est même chose )

    Répondre
    • Jaures

      13 mars 2017

      Cher Quinctius, vous qui de votre hauteur intellectuelle dominez mes discours avec aisance, que ne me réfutez vous d’une de vos pointes précises et effilée qui me découragera d’oser à l’avenir intervenir sur cet éminent blog ?
      Mais je crains qu’une nouvelle fois vous demeuriez dans le seul domaine où vous excellez: l’invective vaniteuse.
      Mais je ne désespère pas qu’un jour vous produisiez mieux. Qui sait ?

      Répondre
    • Gérard Pierre

      14 mars 2017

      Rassurez vous QUINCTIUS CINCINNATUS, je connais le patient de longue date.

      Je me suis absenté du site LES 4 VÉRITÉS durant quelques années et je l’ai retrouvé au même endroit, inoxydable, d’une fixité d’idée maladive. Toujours cette obsession de contrer pour contrer sans laquelle il se retrouverait devant son propre vide et le vertige qui ne manquerait pas de s’emparer de lui !

      Fréquente-t-il d’ailleurs un autre site que celui-ci ? … pour en avoir parcouru beaucoup, j’en doute !

      Vu le temps et l’énergie qu’il consacre aux 4 VÉRITÉS et à ses commentateurs, il doit disposer de beaucoup de ‘’temps libre‘’ ! …… en d’autres termes il ne doit sans doute pas être investi de responsabilités professionnelles à la mesure de son …… « talent » !

      Ce site constitue donc un exutoire à ses frustrations ! …… et elles doivent être profondes !

      On n’voudrait surtout pas qu’il lui arrive du mal ! ! ! …… « on n’est pas des sauvages tout d’même ! »

      Alors, de temps en temps, …… on essaye d’être gentils avec lui ! …… et il est cantan Kiki !

      Répondre
      • Jaures

        14 mars 2017

        Cher Gérard, ne dépensez donc pas votre énergie à deviner qui je suis, étais ou serai. De toutes façons, vous vous tromperez.
        Utilisez plutôt votre verve dans le débat, en défendant vos idées. Le reste importe peu.

        Répondre
        • Gérard Pierre

          14 mars 2017

          On ne peut défendre des idées qu’à la condition d’avoir en face de soi un contradicteur qui les discerne et non un jukebox qui déclenche ses rengaines habituelles chaque fois qu’on appuie sur la ‘’bonne‘’ touche !

          Faites vous réparer ! … tout le monde y gagnera, à commencer par vous-même !

          Répondre
          • Jaures

            14 mars 2017

            Si ce que j’écris est si superficiel, le réfuter doit être un jeu d’enfant. Rien de ce que j’écris n’est faux. Vous pouvez en avoir une interprétation différente, c’est le jeu de l’opinion. Pourquoi en avoir une différente des vôtres ne révèlerait qu’un manque de discernement ?

          • quinctius cincinnatus

            14 mars 2017

            Jauresse confond volontairement , pour se rassurer sur sa propre valeur intellectuelle , logique et dialectique, c’ est là chose courante dans un débat d’ opinion ; quant à sa rhétorique elle est assez redondante

      • quinctius cincinnatus

        14 mars 2017

        ” il n’ y a pas d’ opinion, si absurde soit elle, que les hommes ne soient prêts à embrasser dès qu’ ils peuvent pourvu qu’ on puisse les convaincre que c’ est une vue généralement admise ” ( Schopenhauer )

        ” Platon dit : que le ” vulgus ” a beaucoup de bêtises dans le crâne et que cela prendrait trop de temps que d’ y remédier … l’ opinion générale est [ à l’ origine ] l’ opinion de deux ou trois personnes ” ajoute Schopenhauer

        Répondre
        • Jaures

          14 mars 2017

          C’était l’analyse du programme de F.Fillon par Quinctius.
          Merci pour votre constructive contribution.

          Répondre
  4. Gérard Pierre

    12 mars 2017

    Procédons par élimination !

    À la date du 07 mars, 7781 parrainages avaient été validés par le Conseil Constitutionnel, et cinq candidats avaient recueilli le nombre de signatures requis pour se présenter à l’élection présidentielle, à savoir :

    – François Fillon (1 789), …… Ouaaaaaaah ! …… tout ça !
    – Emmanuel Macron (1 074), …… Ouaaaaaaah ! …… que ça ! …… en dépit de la macronmania médiatiquement surorchestrée … ? ? ?
    – Benoît Hamon (1 039),
    – Nathalie Arthaud (557)
    – Nicolas Dupont-Aignan (559).

    Jean-Luc Vissarionovitch Djougachvili Mélenchon a annoncé hier qu’il aurait les 500 parrainages ! …… ce doit être vrai, …… puisque c’est lui qui l’affirme !

    Marine Le Pen, … selon la tradition du front national, … disposera certainement du nombre requis, après avoir joué son habituel numéro du « on fait pression sur les maires et les élus pour les empêcher de … gna gna gna et gna gna gna ! »

    François Asselineau aurait, de son côté, recueilli 524 signatures.

    Ce sont donc, vraisemblablement, huit candidats, peut-être neuf avec la ‘’cheminaderie‘’ chronique, qui seront en lice pour le premier tour des élections présidentielles du 23 avril 2017.

    Ne nous appesantissons pas sur les ‘’routards‘’ dont l’avenir n’est pas inscrit dans les gênes de l’électorat français et concentrons nous sur les trois qui font la course en tête !

    Dame Marine caracole !

    Quid des deux suivants ?

    Le sieur Macron est une baudruche vide. C’est une créature artificielle du triptyque « gauche-franc maçonnerie-finance anonyme » dont le programme est évanescent, dont les convictions sont aux abonnés absents, et dont les quelques réalisations à son actif sont à inscrire à son passif ! …… Malgré tout le matraquage médiatique, les Français ne s’y trompent pas ! …… Je dirais même que cette insistance louche leur conseille instinctivement de s’éloigner du ‘’lapin‘’. Ils se souviennent que le « ni droite, ni gauche » a tout de même SA part de responsabilité dans les résultats déplorables du quinquennat Hollande !

    Le sieur Fillon ne les laisse pas indifférents. Et là, je m’efface devant l’argumentaire solide en six points du général Bertrand Binnendijk :

    Premièrement, que celui qui n’a jamais péché jette la première pierre à FF. Je veux parler de ceux qui n’ont jamais payé une facture en liquide, privant ainsi l’Etat de rentrées fiscales, qui n’ont jamais commis d’excès de vitesse mettant en danger la vie des autres, qui n’ont jamais utilisé de moyens contraceptifs prohibés par notre sainte Eglise, qui n’ont jamais fêté Pâques avant les Rameaux, qui n’ont jamais menti, trompé, médit, abusé de leur autorité, etc, etc.

    Deuxièmement, en droit comme en morale, il ne faut jamais perdre de vue la notion d’imputabilité. Je m’explique : une faute est d’autant plus grave (imputable) que son auteur a conscience de sa faute. C’est ce qu’un juge digne de ce nom cherchera à déterminer dans un procès équitable. Le Pape François ne dit pas autre chose dans Amoris laetitia. Il n’existe pas de péché en soi. Il faut toujours le replacer dans son contexte.
    Donc, troisièmement, il n’est pas juste de faire au seul FF le procès de pratiques certes immorales mais néanmoins légales qui sont le fait de l’immense majorité des élus. C’est le cadre réglementaire de ces pratiques qu’il convient de condamner et de réformer. Je souligne d’ailleurs qu’à part le distingué M. Bayrou, les élus de tous bords rasent plutôt les murs et se gardent curieusement de hurler avec les loups !
    En fait, la question est de savoir si une élection sert à élire un saint ou un dirigeant politique. l’Histoire nous enseigne que malheureusement, les deux sont très rarement compatibles. La dernière fois que la France a été dirigée par un saint, elle l’a payé très cher ! Je fais allusion au fait qu’en restituant ses domaines français au roi d’Angleterre, le bon roi Saint Louis, a semé les germes de l’effroyable guerre de cent ans dont on sait le lot de malheurs qu’elle attira sur notre malheureux pays ! !
    Il faut donc s’interroger sur ce qui motive un tel déchainement médiatique. Le tort de FF n’est pas d’avoir fait comme ses pairs, ce dont ceux qui l’attaquent se foutent éperdument. Son véritable péché, sa faute impardonnable, c’est de croire dans des valeurs jugées passéistes par les tenants de la pensée unique. FF aime la France et veut lui redonner sa fierté et sa place dans le monde. Et ça, c’est inacceptable pour ceux qui l’attaquent avec pour seule obsession le métissage, le multiculturalisme, la repentance et la haine de nos valeurs chrétiennes et humanistes!
    Et si l’on se penche sur les programmes des candidats, seul celui de FF est considéré comme sérieux et susceptible de redresser la France face aux défis colossaux qui se présentent à elle : la lutte contre l’islamisme, le redémarrage de la machine économique, seule condition de la réduction du chômage, les enjeux internationaux etc. En comparaison, le programme d’Emmanuel Macron brille toujours par son absence. En dehors de postures et d’envolées lyriques, son discours est creux et a de quoi inquiéter ceux qui envisagent de voter pour lui.
    Quant à celui de MLP, s’il comporte de bonnes idées sur l’immigration, qui n’en seront pas moins très difficiles à mettre en œuvre, son projet économique est totalement délirant, imprégné des idées gauchisantes de Florian Philippot, avec en particulier la remise de l’âge de la retraite à 60 ans !
    Comme FF est inattaquable sur son projet global, il fallait l’attaquer sur sa dimension morale et familiale par ses détracteurs qui n’en ont rien à foutre. Une attaque magistralement orchestrée par ces journaux qui nous haïssent et nous traînent dans la boue depuis la manif pour tous. Et pourtant, de façon surprenante, beaucoup d’entre nous leur accordent du crédit sans se rendre compte du fait qu’ils sont manipulés “à l’insu de leur plein gré”.

    En conclusion, voter Macron, c’est voter Hollande, sous un autre masque. C’est se renier soi-même. Voter MLP, c’est aussi voter Macron, car c’est lui qui sera élu s’il est au deuxième tour.

    Dans tous les cas, il faudra en assumer les conséquences catastrophiques après un quinquennat de la même eau. On ne pourra pas dire qu’on ne savait pas.

    Sans doute avions-nous hissé FF sur un piédestal. Sa chute nous a ramenés brutalement sur terre !

    François Fillon est un homme politique comme un autre. Mais avec une différence essentielle. Il est le seul à avoir une véritable stature d’homme d’Etat.

    Répondre
    • Jaures

      12 mars 2017

      Je vous rejoins sur un point, Gérard, il importe de s’attacher aux programmes même si les allures que prend la campagne de Fillon, entre ses “réalités alternatives” (imaginaire annonce à la télé du suicide de Pénélope, discours sur des lames de rasoirs lancées sur les jambes des filles habillées trop court dont lui seul a entendu parler,…) ou les caricatures plus que suspectes.
      Mais revenons à son programme.
      Celui de Fillon est beaucoup plus prosaïque que la volonté de “redresser la France”. Fillon se contente d’énoncer des mesures en faveurs d’une catégorie sociale précise: les Français plutôt aisés et plutôt âgés (très représentés sur ce site). De fait, entre réductions d’impôts, allégements de taxes (notamment sur les successions) et de cotisations ce sont plus de 200 milliards qui iraient dans la poche des plus aisés au détriment des salariés et chômeurs qui verront la TVA augmenter, les services publics dégradés, l’âge de la retraite passer à 65 ans, les heures supplémentaires réduites au taux simple, les indemnités chômage limitées, …
      Bref, en bon soldat, Fillon s’attache à satisfaire les revendications de ceux qui l’ont élu lors de la primaire. Je ne lui reproche pas: il défend ses intérêts de classe et ceux de ses amis.
      Mais l’intérêt de la France n’a rien à y voir.

      Répondre
      • Gérard Pierre

        12 mars 2017

        Jaures.

        Depuis une quarantaine d’années les politiques de gauche n’ont fait que taper sur la classe moyenne et les politiques de droite, … comme pour s’excuser de n’être point de gauche, … n’ont pas entrepris grand-chose pour corriger les dérives des idéologues d’en face !

        Le résultat est que, si rien n’est fait rapidement, la classe moyenne disparaîtra au profit d’une classe pauvre qui ne cesse de s’accroître, … et d’une classe riche qui s’expatriera de plus en plus !

        La France deviendra un pays sous développé !

        L’homme politique qui rendra à la classe moyenne ce dont on la spolie depuis plusieurs décennies, … et qui n’est jamais que le fruit de son travail, de son discernement et de sa sagesse, … devra avoir une stature d’Homme d’État.

        Vous pleurez sur la perspective de mettre la retraite à 65 ans !

        Mazette ! …… Celle ou celui qui prendra sa retraite au taux plein en 2035, à 65 ans, n’aura PAS TRAVAILLÉ PLUS D’HEURES dans sa carrière que celui qui l’a prise à 60 ans en 2002, après 41 ans et six mois de services civils et militaires, sans passer par la case préretraite, en l’ayant débuté en 1962 sous le régime de la semaine de 48 heures et des congés payés de l’époque !

        Mais il est vrai que les démagogues, obnubilés par la prochaine élection, préfèrent proposer de répartir une même quantité théorique de travail entre deux personnes à un instant T, …… que son étalement dans la durée en tablant sur l’allongement de l’espérance de vie, et la variété des périodes de loisirs que cela offre ! …… C’est tellement plus ”vendeur” !

        Il faut arrêter avec le mythe des cadences infernales et l’invention de cette nouvelle maladie à la mode, le burn-out ! …… C’est à croire que plus on protège le salarié, plus on le fragilise !

        C’est la classe moyenne qui est créative, entreprenante, à l’initiative de bien des développements techniques et économiques dont l’aspect social est toujours une retombée induite ! …… C’est cette classe qu’il faut enfin libérer des contraintes fiscales dans lesquelles les ‘’répartiteurs‘’ compulsifs des richesses non encore produites les ont enfermés.

        L’ISF, cet impôt imbécile, qui ne rapporte quasiment rien à l’État, est à supprimer purement et simplement. La transmission d’un héritage ne doit être affectée d’aucune « confiscation idéologisée » ! Le gouvernement actuel n’a jamais eu le courage de publier la liste des grandes fortunes françaises qui se sont expatriées en raison des excès étatiques à leur égard, et qui ont privé ainsi la France de recettes très importantes ! …… recettes qui ont été prélevées par compensation sur l’ensemble de la classe moyenne !

        Redresser la France nécessite d’avoir une vision d’ensemble du fonctionnement de l’économie, et ce n’est pas à l’ENA où l’on enseigne encore le keynésianisme que l’on apprend ça !

        Une double chance ! … François Fillon n’est pas énarque ! …… On peut donc espérer que, de ce point de vue, il n’a pas été doctrinalement dévoyé et d’autre part il n’est pas tenu par une solidarité corporative !

        Répondre
        • Jaures

          12 mars 2017

          Cher Gérard, vous décrivez parfaitement le combat politique. Fillon défend ceux que vous appelez pudiquement les “classes moyennes” et moi les plus aisés.
          Car que veut dire “classes moyennes” ? En France, le salaire médian est de 1772€net. En-deça, vous faites partie des Français les plus pauvres, au-delà des plus riches. A plus de 3500€net, vous faites partie des 10% de Français les plus riches. Où se situent donc pour vous les classes moyennes ?
          Quand vous dîtes que les classes moyennes seraient spoliées, c’est évidemment faux. Les classes moyennes paient certes plus d’impôts sur le revenu mais la TVA leur est appliquée au même taux et les impôts locaux ne dépendent pas des revenus.
          Les classes aisées profitent plus que les plus démunis de nombre de services publics: les établissements scolaires, notamment les universités, les lieux culturels, théâtres, conservatoires, musées,… sont fréquentés très majoritairement par les classes moyennes et supérieures.
          Je ne pleure pas sur la retraite à 65 ans mais je constate que l’on va demander aux salariés de travailler 3 années de plus. La question est pourquoi ? Actuellement, le système de retraite est à l’équilibre. Si on passe à 65 ans, ce sont 35 milliards qui intégreront les caisses. Fillon a bien dit que l’essentiel de cet apport passerait en réduction des cotisations des entreprises, ce qui veut bien dire que les salariés travailleront plus longtemps pour améliorer le sort des actionnaires.
          Je connais la chanson; “les profits d’aujourd’hui font les investissement de demain et les emplois d’après-demain”. Billevesées ! Sodexo a réalisé en 2015 300 millions de profits dont la moitié est entrée dans les poches de la famille Bellon. Plus de 10% de ces profits viennent du CICE. Fin 2015, Sodexo a annoncé la suppression de 1500 emplois. CQFD.
          Le programme de Fillon n’est pas un projet de redressement de la France mais, comme vous le justifiez d’ailleurs, un ensemble de mesures en faveurs des classes aisées au détriment des salariés et des chômeurs. Fillon ne travaille pas pour la France mais pour les amis qu’il fréquente, ceux qui embauchent sa femme 5000€/mois pour 3 fiches lecture, ceux qui lui prêtent 50 000€ sans intérêt ni échéances, ceux qui lui payent des costumes sur mesure à 5000€. Pourquoi Fillon défendrait-il les intérêts des salariés et des chômeurs ? A qui doit-il rendre des comptes ?
          Les élections sont un moment de la lutte des classes, Gérard. Fillon a choisi son camp qui n’est pas celui de la France mais d’une minorité de Français.

          Répondre
  5. quinctius cincinnatus

    10 mars 2017

    Maintenant il semble évident, à la condition que François Fillon emporte l’ élection présidentielle, que …Barouin sera son Premier Ministre et c’ est là un problème de plus pour l’ électeur de Droite puisque ce dernier n’ a pas voté pour un bébé-Chirac mais pour son contraire : LE changement

    Répondre
    • Roban

      13 mars 2017

      Fillon ne risque pas d’être au second tour, alors si l’on ne veut pas d’un autre gouvernement de gauche avec Macron il faut voter pour MLP !

      Répondre
  6. Danièle Lyle

    9 mars 2017

    Au lieu de s’occuper de Marine, il devrait s’occuper de son programme, cela presse pour la France.

    Répondre
  7. glavo

    8 mars 2017

    En marche avec Macron …pour que rien ne change.

    Répondre
  8. quinctius cincinnatus

    8 mars 2017

    les meetings ne font pas tout !

    et même si Fillon est le plus lucide, et peut être même pour cette raison, , il n’ est pas dit, loin de là, qu’ il franchira la barre

    Répondre
  9. Jaures

    7 mars 2017

    Curieux, tout de même. Des dizaines de milliers de personnes défilent pour Fillon mais, pour de Thieulloy, c’est pour Marion Maréchal-Le Pen qu’ils étaient là. Pourquoi diable ne l’ont-ils donc pas affiché ?
    En second lieu, que veut donc dire “ce peuple de droite qui travaille, paye ses impôts, élève ses enfants…” Quoi ? Seuls les gens de droite paient leurs impôts ? Les évadés fiscaux seraient donc de gauche ? Les milliers de personnes qui passent par les cellules de régularisation fiscale seraient des électeurs de gauche ? A l’opposé, les salariés qui n’ont aucun moyen d’optimisation fiscale seraient tous de droite ? Pareillement, les gens de gauche n’éduqueraient donc pas leurs enfants ? On se demande comment on peut ainsi avancer des propos aussi sectaires.
    Enfin, comment Fillon pourrait dire que son adversaire principal n’est pas le FN alors que son programme est l’exact opposé de celui de Mme Le Pen ? Fillon veut supprimer 500 00 postes de fonctionnaires, MLP veut en créer 100 000. Fillon veut supprimer les 35h, MLP veut les garder. Fillon veut passer l’âge de la retraite à 65 ans, MLP le remettre à 60 ans. Fillon veut augmenter le taux de TVA, MLP veut baisser administrativement de 5% les prix de gaz et de l’électricité. Fillon veut que les négociations salariales se passent dans l’entreprise, MLP veut augmenter tous les salaires de 200€ jusqu’à 1500€. Fillon veut rester dans l’Europe et appliquer les traités, MLP veut sortir de l’euro. Fillon veut supprimer l’ISF, MLP veut le garder…
    D’ailleurs, Mme Le Pen n’a pas lésiné sur ses appréciations du programme Fillon “le pire programme de casse sociale” a-t-elle dit “le pire programme européiste qui n’ait jamais existé. Jamais aucun candidat n’est allé aussi loin dans la soumission aux exigences ultralibérales de l’Union européenne” (15/11/2016). On la sentirait d’ailleurs plus proche de Macron dont elle qualifie le programme de “Fillon light”.
    De Thieulloy soutient un candidat imaginaire. Pourquoi ne se présente-t-il pas lui-même ?

    Répondre
    • tardy

      9 mars 2017

      Vous êtes fatigant, JAURES, socialo/gaucho/macron……..
      Vous vous fatiguez en pure perte à écrire sur les “quatre vérités” dont les fidèles lecteurs, dès qu’ils découvrent votre pseudo, glissent à la page suivante.
      j’ai de la peine pour vous.

      Répondre
    • Jacques Bordenave-Gassedat

      10 mars 2017

      Là Jaurès a marqué un point. D’autant plus que lorsque Fillon, lors de son meeting du Trocadero déclare que son ennemi c’est le FN, il neme semble pas que le “peuple de droite” l’ait hué.

      Répondre
    • alain

      10 mars 2017

      Je crois que Thieulloy a confondu son rêve et celui de certains électeurs avec la réalité d’un rapprochement que vous soulignez justement comme impossible.. Ce rêve n’était pas stupide quand on a vu les trahisons dont Fillon était victime, sa résistance aux medias, bureaux politiques et autres appareils sovietiformes. Il était celui d’un électorat dit “de droite” qui aurait pu espérer reprendre en main sa propre destinée et obtenir de “son ” candidat une rupture définitive avec les oligarques europeistes et mondialistes. Fillon l’a t il jamais envisagé, lui qui – alors PM, c’est à dire théoriquement “au pouvoir”- disait à Villiers, à propos du Bilderberg :”Que veux tu , ce sont eux qui nous gouvernent”.
      La suite vous a donné raison et on a vu que les judas sont revenus plus forts que jamais ( ils arrivent même à marginaliser le vice président du PCD : un signal fort pour LMPT et sens commun !). Ce ne sont pas eux qui sont rentrés dans le rang, mais Fillon. Et les rêveurs seront comme souvent, cocus..

      Répondre
      • Jaures

        11 mars 2017

        J’ajouterai au vu de son nouvel organigramme de campagne que Fillon est redevenu le simple “collaborateur” de Sarkozy.

        Répondre
      • quinctius cincinnatus

        11 mars 2017

        du point de vue sociologique l’ électorat n’ est pas aussi à droite que certains le FANTASMENT sur les ” 4V ² ” son rédacteur en chef en premier ; tout le monde ne va pas en loden à la messe de onze heures à Versailles , il faut savoir aussi s’ abstraire de ” son ” monde

        Répondre
  10. Oxydent75

    7 mars 2017

    Fillon a été plébiscité à la primaire de la Droite et du Centre pour son programme, pour sa vision d’un redressement patriotique et par sa personnalité digne d’un homme d’Etat. Il doit pouvoir rassembler tous ceux, libéraux, nationalistes, républicains, qui sous l’étiquette de Droite souhaitent la “dépollution” de cette idéologie de Gauche et assimilée qui dénature depuis plus de quarante ans notre “bon vieux pays”. Il n’a pas à désigner d’ennemis ; il doit poursuivre sa campagne en Chef d’Etat qui saura rallier à lui le plus grand nombre de Français par la valeur de ses idées sur l’emploi, sur la Culture et l’Education, sur la sécurité et l’immigration, sur sa politique internationale, sur la recherche, sur la restauration de nos valeurs ancestrales et notre histoire. Il doit maintenir son alignement sur le retour de la fierté Française dont les Français ont tant besoin après toutes ces années de doxa socialiste et de pourrissement de la pensée politique par une gauche multiculturaliste et seulement électoraliste.
    Il en a la capacité et le peuple l’a bien compris malgré l’indigne “attentat” médiatico-judiciaire qui ne fera que renforcer son personnage.

    Répondre
  11. Janvier

    7 mars 2017

    Si Mr Fillon n’est pas du second tour, ce qui m’étonnerait (les sondagiers ne sont que ce qu’ils sont) que fait-il ?’
    Il invite à voter Macron qui va nous détruire puissance 10 par rapport à hollande ?
    Il prône l’abstention ?
    Il ne prend pas position ?
    Ou il se conduit en homme d’état ?
    Appelant à voter MLP
    Par patriotisme ? Contre la Christianophobie , contre l’idéologie du genre , contre l’islamisation, contre l’UE dictateur, contre l’€ , instrument d’asservissement , qui , de toute façon, implosera sous les 12 à 15!mois , pour une sortie ordonnée de ce carcan, contre la 3eme guerre mondiale, que les USA délègueront à l’Europe , contre les génuflexions devant l’Allemagne dominatrice ?
    C’est ce que ferait un homme d’état
    Est-il un homme d’état ?

    Répondre
  12. Janvier

    7 mars 2017

    Au Trocadéro, c’était le peuple Francais avec sa culture, ses clochers,ses églises , une France propre. Fillon a fait une erreur grossière en décrétant MLP “ennemie”. Son ennemi, c’est Macron. Le centre et les bobos vont chez Macron, qu’ils y restent avec tous les Freres . Mais je crois que Mr Fillon a fait une seconde erreur, lourde de conséquences, il a adoubé Barouin, le Christianophobe, le cathophobe. Le Grand Orient peut se reporter sur lui, oui, mais partiellement, le GO étant chez Macron. Donc, FF a peut-être sauvé sa carrière, mais il a vendu le peuple France a une entité qui ne vise qu’à détruire notre nation. Pour souper avec le diable, il faut une longue cuiller .
    Maintenant, le Système gagne à tous les coups : Macron ou Fillon flanqué de Barouin

    Répondre
    • Le Ket

      7 mars 2017

      Patience, patience ! Rien n’est encore certain et tout peut encore évoluer. En 2 mois, une part des électeurs pourrait se rendre compte que ni Macron, la marionnette de la DGSI (Davos Goldman Sachs Idéologie), ni François Fillion vieux politicard issu de la mafia cosmopolite, ne pourront mettre en oeuvre demain ce qu’ils ont été incapables de réaliser hier. Ce sont quand même eux qui nous ont conduit dans le chaos où l’on se trouve ….

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      7 mars 2017

      simple ! maintenant éliminons ” bébé Chirac ” ! cette kermesse électorale est un véritable chamboule-tout !

      Répondre
    • Rouletabille

      10 mars 2017

      Bravo janvier!

      Répondre

Répondre

  • (pas publié)