François Hollande brillamment réélu !

François Hollande brillamment réélu !

Dois-je dire ici que je suis consterné par le résultat de l’élection présidentielle française et que, quand bien même je m’attendais à ce qu’il soit ce qu’il est, il me consterne néanmoins ?

Donc, les Français, qui semblaient en avoir assez de la gestion calamiteuse de François Hollande depuis cinq ans, et qui semblaient bien décidés à le remplacer, lui ont trouvé un remplaçant qui s’appellera Emmanuel Macron, et qui sera le continuateur de François Hollande dont il a été le conseiller à l’Élysée, puis le ministre, avant de jouer, sur le mode du théâtre de boulevard, la grande scène de la rupture simulée.

Donc, les Français, confrontés à la menace islamiste, qui a tué près de deux cent cinquante personnes sous François Hollande, et inquiets de celle-ci ont choisi un homme qui, au lendemain de l’assassinat terroriste d’un policier par un criminel islamique, a déclaré qu’il n’avait pas pu, dans la nuit concocter un plan de lutte contre le terrorisme.

Cet homme a même eu parmi ses conseillers un certain Mohamed Saou, admirateur de criminels islamiques.

Si je voulais ironiser, je dirais que je vois là une remarquable cohérence, et je pourrais me dire admiratif.

Chasser Hollande pour le remplacer par son fils spirituel, c’est très cohérent.

S’inquiéter de la menace islamiste et désigner quelqu’un qui n’a visiblement jamais réfléchi sur le sujet, ou l’a fait en compagnie de gens qui voient en la menace islamiste un esprit, bien davantage qu’une menace, c’est absolument cohérent.

François Fillon aurait pu montrer qu’il avait un peu d’épine dorsale en ne se ralliant pas inconditionnellement à Emmanuel Macron et en exigeant de celui-ci qu’il clarifie ses positions sur un certain nombre de sujets cruciaux et prenne quelques engagements supplémentaires minimaux.

Mais non, François Fillon a choisi de montrer qu’il n’avait aucune épine dorsale et tout juste la consistance d’une méduse échouée sur une plage, et il s’est précipité dans les bras d’Emmanuel Macron dans l’heure qui a suivi les résultats.

Tous les autres candidats vont se rallier à Emmanuel Macron, et, comme c’était très prévisible, un « front républicain » très usagé, mais apparemment inusable dans un pays qui semble au bord de la démence sénile, va se constituer.

Comme c’était prévisible, des réu­nions du style « le fascisme ne passera pas » vont être organisées pour diaboliser un peu davantage Marine Le Pen, qui, pour la gauche, va continuer à jouer le rôle d’épouvantail servant à ramener les électeurs vers le candidat de gauche et inciter les électeurs de droite à voter à gauche eux aussi.

Le fait que le fascisme qui menace effectivement la France soit le fascisme islamique et que l’antisémitisme qui tue des Juifs en France soit l’antisémitisme musulman ne comptera pas.

Quiconque osera le dire se verra immédiatement soupçonné d’être d’extrême droite, ce soupçon utilisé par la gauche comme une forme d’anathème destiné à évacuer tout débat rationnel.

Marine Le Pen sera battue le 7 mai prochain.

François Hollande sera brillamment réélu par l’intermédiaire d’Emmanuel Macron.

Ce que la France deviendra dans les années à venir est aussi prévisible que le résultat du 7 mai.

L’économie française va continuer son déclin en pente douce.

Il y aura des émeutes, des zones de non-droit et des assassinats de policiers, des attentats islamiques et des pleurs et des fleurs pour les victimes, mais, comme l’a déjà dit Emmanuel Macron, cela fera partie du paysage quotidien des Français – et ils l’auront voulu.

L’islamisation du pays continuera. Les décisions essentielles seront prises à Bruxelles ou à Berlin. Il y aura des pauvres, des chômeurs, des voiles et des burqas dans les rues, des nuits du ramadan à la télévision.

Dans cinq ans, Emmanuel Ma­cron pourra sans doute envisager de se représenter.

Si les Français sont déçus par lui, autant qu’ils sont déçus aujourd’hui par François Hollande, ils pourront tenter de trouver pire que lui.

Mais il ne fait aucun doute que ceux qui ont fabriqué Emmanuel Macron songent déjà au produit de rechange, si celui qu’ils viennent de vendre apparaît aux consommateurs comme ce qu’il est : de la camelote de seconde main.

Partager cette publication

(8) Commentaires

  • HOMERE Répondre

    Je porterai un jugement moins nuancé sur les français en disant qu’ils sont devenus indifférents,ou peu concernés,par ces élections et fatalistes sur leur avenir dont ils pensent,à juste raison, que les hommes politiques n’ont plus de prise.Alors Hollande,Macron,ou tout autre,ne deviennent plus la priorité pour cette raison et aussi parce que une forme de lassitude dont ils font preuve leur rendent « acceptables » les événements qui,après tout,ne les concernent que de très loin. Cette désertion de la chose politique n’est que le prolongement du désarmement moral de notre population réfugiée dans l’individualisme et l’égoïsme.
    Oui,alors tout devient possible à recommencer les atteintes à nos compatriotes,faire perdurer,voire accentuer notre déclin, et….élire un prochain candidat de pacotille,justifiant ainsi le mouvement perpétuel de la décadence de notre pays…

    01/05/2017 à 19 h 01 min
  • dissident Répondre

    TRES bonne analyse sur le lamentable Fuyons qui n a pas attendu un quart d heure pour appeler sans conditions a voter pour ceux qui l ont traine sans la boue depuis 4mois, continuez dans la veulerie la fausse droite et vous disparaitrez!

    01/05/2017 à 0 h 49 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    Micron , comme le nomme Brenus, est un élément de la matière obtenu de façon fortuite en … laboratoire à la suite d’ expériences plus audacieuses les unes que les autres : ses caractéristiques physiques sont étonnantes : le vide entouré de flou … cet état structurel n’ a, jusqu’ à présent, jamais été observé à l’ état spontané dans la nature

    27/04/2017 à 21 h 41 min
  • vozuti Répondre

    l’an dernier l’ump avait fait un ravalement de façade partiel en devenant les républicains,en attendant le grand ravalement de façade de l’umps qui devient officiellement « en marche », dirigé par le beau parleur macron,héritier du vieux parti pourri umps remis à neuf pour pouvoir continuer à attraper les gogos.les dirigeants du ps et de l’ump ont passé le relais sans aucune hésitation le soir du premier tour.il était temps de passer une couche de propreté,les fondations sont proche de l’écroulement,mais tant qu’on peut presser le citron(la france) ça vaut le coup de continuer.

    27/04/2017 à 20 h 12 min
  • Tite Répondre

    MLP ne sera pas battue le 7 mai… Sauf si les Français continuent de se laisser berner par le « système ». S’ils ont le courage de regarder la vérité en face, de réaliser qu’on leur ment depuis des décennies pour maintenir au pouvoir des gens seulement préoccupés de leurs prébendes et privilèges, ils lui donneront la victoire. Macron va s’effondrer et cela commence déjà. JF Copé l’a analysé il y a 2 mois. Il tenait absolument à un 2eme tour Macron/Fillon. Pourquoi ? Voici ce qu’il a déclaré :
    « S’il y a un 2eme tour Macron/Le Pen, elle va l’avaler tout cru » :

    https://m.youtube.com/watch?v=Y48abNKbh70

    26/04/2017 à 19 h 40 min
  • BRENUS Répondre

    Bien sur que tous les gourmands de LR et UDI vont coller aux basques de micron pour tenter de préserver leur gamelle. Il n’en reste pas moins que « front républicain » ou pas la politique qui sera menée n’améliorera pas la situation, bien au contraire, et que le naufrage va s’accentuer. Le pourcentage de bénéficiaires de la mondialisation heureuse qui a porté ce micron fabriqué pour la cause ne pourra s’empecher de poursuivre ses nuisances . La question est : jusque quand , car il faut se rappeler la vieille formule paysanne également applicable aux hommes « quand il n’y a plus de foin au ratelier, les chevaux se battent » . Dès lors il vaut mieux prendre ses distances (comme c’est la cas pour M. Millière, je crois). Pour peu que MLP fasse en score supérieur à 40% au second tour et ramasse le paquet aux législatives, elle pourra pratiquer utilement la politique de la terre brulée et nuire sérieusement à tous ces traitres.

    26/04/2017 à 0 h 04 min
  • Bistouille Poirot Répondre

    « La Voix de Son Maître », le 78 tours vinyl rayé,… élu ? Non !!…

    25/04/2017 à 15 h 52 min
  • Bistouille Poirot Répondre

    L’hologramme remanié de Hollande réélu ? Non !!…

    25/04/2017 à 15 h 50 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *