Fraude à gogo !

Fraude à gogo !

Notre système de protection sociale n’a plus les moyens de supporter les milliards envolés de la fraude. Un changement de culture autant que de méthode sont inévitables.

Quatre femmes, 17 enfants et 175.000 euros de prestations sociales en trois ans ! La petite entreprise polygame de Lies Hebbadj, ce commerçant aux quatre maisons vivant à Rezé (Loire-Atlantique), aurait sans doute continué à prospérer des années durant si l’une de ses compagnes n’avait refusé d’ôter sa burqa lors d’un contrôle routier. Pourtant, plus que son mode de vie, c’est bien le montant astronomique de ses allocations qui a outré l’opinion au printemps dernier et qui lui vaut sa mise en examen pour fraude aux prestations sociales et travail dissimulé.

Marre des fraudeurs? Pour la grande majorité des Français, ils devraient être plus lourdement sanctionnés. L’exaspération est d’autant plus forte que notre pays traverse de sérieuses difficultés économiques. Quatre millions de personnes cherchent un emploi et le déficit des comptes sociaux explose: 30 milliards d’euros l’an dernier. Un record ! »

Partager cette publication

(5) Commentaires

  • Lagès Répondre

    Avec des lois cousues main pour le tiers monde et servir les minorités de branleurs, faut pas s’étonner de trouver en vis à vis la clientèle.
    Continuons la culture des droits-de -l’hommiste
    ,du sol et toutes ces conneries gauchistes et tiers mondiste sans compter nos Centristes qui à eux seuls sont à l’acmé de la bêtise politique ( les Booloo, Bayrou,et consorts !

    09/03/2011 à 12 h 38 min
  • gaymay Répondre

    j’ai compris depuis longtemps que nos dirigeants corrompus veulent rayer le français de souche du monde ! ils sont très bien conscients des problêmes ! quand on va en vacances au maghreb, c’est que l’on est d’accord avec leurs coutumes .

    09/03/2011 à 8 h 36 min
  • Pluto 69 Répondre

    Solution:croisement de tous les fichiers.
    Sanctions:confiscation de tous les biens puis déchéance de nationalité française et enfin expulsion.

    08/03/2011 à 13 h 22 min
  • Béru 45 Répondre

    Il est à se demander si nos gouvernants sont conscients de la réalité.J’en doute fort!

    08/03/2011 à 11 h 36 min
  • Lavandin Répondre

    Pendant que l’Etat fait la promotion de l’avortement auprès des non-migrant, nous importons des reproducteurs pour compenser l’insuffisance de naissances de sous-chiens

    07/03/2011 à 18 h 46 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: