"Fuite en avant de la dette"

"Fuite en avant de la dette"

Le Sénateur Jean Arthuis, ainsi que le sénateur Jean-Pierre Fourcade (UMP) ont voté contre le projet de loi de finacement de la sécurité sociale, au motif d’une « fuite en avant de la dette ».

Le projet de loi qui propose 4,5 milliards d’euros de recettes nouvelles et un plan d’économie de 2,4 milliards, alors que le déficit 2010 devrait dépasser les 23 milliards d’euros.

Pour rappel : 

 
2004 -11,9
2005 -11,6
2006[3] -8,7
2007 -9,5
2008 -10,2
2009 (estimation) -20,1

A ce rythme, en effet, la dette devient rapidement le premier budget, pour la Sécurité sociale comme pour l’Etat…

 

 

Partager cette publication

(1) Commentaire

  • doe jane Répondre

    que ne l’ont-ils fait quand ils étaient aux affaires ?…

    26/11/2010 à 18 h 36 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: