G. Tron visé par une plainte pour harcèlement sexuel

G. Tron visé par une plainte pour harcèlement sexuel

Secrétaire d’Etat à la Fonction Publique et maire (UMP) de Draveil (Essonne), Georges Tron est visé, depuis lundi, par une plainte pour «harcèlement sexuel» déposée par deux ex-employées municipales qui ont toutes deux travaillé à la mairie de Draveil.

Des «massages» qui se sont transformés, selon les plaignantes, en véritables agressions sexuelles.

Profondément choquées, les deux femmes sont devenues dépressives au point de tenter de mettre fin à leurs jours. Contacté en fin de journée, Georges Tron qualifie ces allégations de «délirantes» et voit, dans cette action judiciaire, une «vengeance personnelle».

Le Parisien

 

Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: