Georges Frêche se même de rugby

Posté le juin 25, 2010, 12:00
2 mins

 

Les méthodes de Georges Frêche sont tout simplement incroyables :

 

George Frêche est sur le point de
mettre ses menaces à exécution. L’omnipotent président de l’Agglomération de Montpellier et de la Région Languedoc-Roussillon, après des mois de pression exercée sur le Montpellier Hérault Rugby,
aurait, selon Le Midi Libre, exigé du président montpelliérain Thierry Perez sa démission sans laquelle seront coupées purement et simplement les subventions publiques accordées au club.
La venue de Galthié est du coup remise en cause…

après les Régionales, certaines personnes, ici, vont valser« . Six mois après ces paroles lancées à la cantonade
dans le vestiaire montpelliérain à l’adresse de futurs sponsors qu’ils voulaient dissuader d’investir (voir:
), George Frêche, des paroles aux actes, est prêt à mettre sa menace
à exécution. Fort d’une réélection incontestable et incontestée, le si peu consensuel président de l’Agglomération de Montpellier et de la Région Languedoc-Roussillon exige ni plus ni moins la
tête de Thierry Perez, le président du Montpellier Rugby Hérault. Un ultimatum sur fond de rivalité politique, Perez étant le gendre d’André Vezinhet, patron du Conseil général et rival politique
de Frêche…

Une véritable mise à prix puisque Frèche menace en cas de maintien de Perez dans ses fonctions tout bonnement de couper au club héraultais ses subventions publiques, soit un manque à gagner de
900 000 euros au titre de l’Agglomération et 120 000 euros de la Région. source : sports.fr