Gouvernement d’union nationale ou coup d’État ?

Posté le février 04, 2015, 11:20
6 mins

J‘ai plusieurs fois, dans ces colonnes, fait part de mes doutes et de mes inquiétudes devant les fréquents appels à la constitution d’un « gouvernement d’union nationale ».

À première vue, l’idée est bonne. Si toutes les bonnes volontés s’accordaient pour mener ensemble les réformes nécessaires pour sortir la France de l’ornière, nous devrions y applaudir chaleureusement.

Le problème, c’est que je doute fort que ce gouvernement d’union nationale soit un gouvernement au service de la France et des Français. Il y a, au contraire, tout lieu de croire que ce soit un gouvernement au service de l’oligarchie pour parachever la spoliation des contribuables et la suspension des libertés publiques pour les citoyens.

Rappelons que le FMI a « conseillé » aux États endettés de confisquer une part substantielle du patrimoine privé. Et, en matière de libertés publiques, il suffit de regarder ce qui se passe en ce moment au nom de la lutte contre le terrorisme…

Il me semble, par ailleurs, assez probable que notre confrère Emmanuel Ratier ait raison et que la manifestation du 11 janvier soit une sorte de « répétition générale » de ce qui pourrait se passer si Marine Le Pen se trouvait au 2e tour de l’élection présidentielle en 2017.

Ces grandes manifestations « républicaines » se reproduiraient pendant 15 jours pour déjouer le « péril fasciste » – le qualificatif « républicain » ne servant plus à désigner un mode de gouvernement, mais à dire qui est fréquentable et qui ne l’est pas.

Vous aurez, à ce sujet, noté avec quelle facilité – et quelle complicité médiatique – le FN a été prié de ne pas participer à la manifestation du 11 janvier. Puisqu’il est entendu que ce n’est pas un parti républicain (beaucoup moins, naturellement, que les autorités saoudiennes ou turques présentes !), il était « logique » qu’il ne soit pas présent dans une marche « républicaine » ? De même qu’il était « logique » d’interdire, au nom de la « laïcité » et de la « république », la manifestation des associations « Ri­poste laïque » et « Résistance républicaine », puisque l’oligarchie avait décidé que ces dernières n’étaient ni laïques, ni républicaines !

Jusqu’à présent, il était possible à ceux qui ne voulaient pas entendre ces inquiétudes sur les missions d’un éventuel « gouvernement d’union nationale » de crier au populisme. Mais, tout récemment, est arrivé un événement décisif : un véritable coup d’État organisé par le « système » en Suède.

« Le Monde » commente ainsi : « Une fois de plus, la Suède donne l’exemple. Confrontés à la perspective d’une crise politique prolongée, les partis politiques traditionnels […] ont décidé de s’unir pour permettre au gouvernement de fonctionner en neutralisant la capacité de nuisance parlementaire du parti populiste d’extrême droite. »

Vous avez bien lu : « nuisance parlementaire » ! C’est au nom de la république et de ses valeurs que l’on bride, non plus seulement le peuple, mais même les parlementaires qui auraient le mauvais goût de ne pas applaudir à toutes les décisions de l’oligarchie !

L’excellent site « Contrepoints » a, quant à lui, commenté : « Le dernier masque de la démocratie représentative, dans sa version postmoderne et corrompue, vient de tomber. »

Concrètement, que s’est-il passé ? Un parti dit « populiste », fort de 12 % des suffrages, est parvenu, en s’alliant avec un autre parti, à mettre le gouvernement en minorité sur son budget.

C’est le jeu classique de la vie parlementaire et on ne voit pas bien où est le mal. Cependant, cette « nuisance parlementaire » du parti « populiste » a entraîné une réaction, dont il y a effectivement tout lieu de craindre que, comme le dit « Le Monde » (vous savez ce journal « neutre » et « objectif » qui avait applaudi à la prise de Phnom Penh par les Khmers rouges !), elle ne soit prise en exemple ailleurs, et notamment en France.

Droite et gauche se sont alliées, dans un accord valable jusqu’en 2022, en se répartissant les postes ministériels, indépendamment des résultats électoraux à venir.

Il est impossible de dire plus crûment que les élections ne servent à rien. Il est impossible de dire plus crûment que nous ne sommes plus en démocratie – si tant est que nous l’ayons jamais été…

Voilà ce qu’est un « gouvernement d’union nationale », dont tant de voix « autorisées », des « grands » médias à François Bayrou, en passant par Manuel Valls ou Alain Juppé, réclament la mise en œuvre en France – là aussi pour contrer le « populisme ».

Franchement, à part l’hypocrisie, on voit mal ce qui distingue un tel régime d’une dictature !

Guillaume de Thieulloy

34 réponses à l'article : Gouvernement d’union nationale ou coup d’État ?

  1. ghpelissier03599600

    28/02/2015

    J’ aurais apprécié que Charlotte sorte de son bain sous l’effet d’une quelconque « poussée » et laisse à sa place un bain tiède pour un « Ami du Peuple » dont nous n’avons pas non plus besoin. Mais si vous nous laissiez retourner à nos moutons, à un gouvernement d’union nationale et au populisme, nous vous en serions gré. Bistouille Poirot

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    10/02/2015

    à lire l’ article de François Kersaudy *** sur le site du  » Point  » :

     » Hollande et les mirages de la com.  »

    *** un article politique  » de fond  » comme on en lit dans la presse … étrangère . François Kersaudy étant, et de loin, le meilleur  » politologue  » et journaliste français

    de cela il ressort , à mon avis, que tant que l’ U.M.P. ne proposera pas une alternative à la fois nationale et libérale, tant qu’ elle se contentera de  » colmater  » le système en servant de force auxiliaire à un  » socialisme  » à l’ agonie , tant qu’ elle n ‘aura pas une  » doctrine  » de reconquête, le pays continuera son naufrage

    allez Homère au boulot dératisez les cales

    Répondre
  3. huguo

    07/02/2015

    recette imparable: fabriquez des évènements tragique en vous servant des médias à votre solde, faite croire que les débiles qui gouvernent vous sauveront ,et les moutons seront rassurés et ce n’est pas finis :on va bien se marrer ….

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      09/02/2015

      Arrêtez un peu les uns et les autres avec ces  » théories des complots  » et réfléchissez davantage à notre manque d’ esprit de liberté, de lucidité, de courage et de persévérance car il y a deux facteurs dont il faut tenir compte :

      – notre Histoire qui nous a mis sous la coupe de fonctionnaires ( les  » politiques » sont des fonctionnaires comme les autre )

      – la petitesse des  » hommes « 

      Répondre
  4. BRENUS

    06/02/2015

    moins de considérer les millions de « français de papiers » comme des non-citoyens, nous pouvons considérer que la formule d’union nationale est une arnaque. En effet, la grande majorité de ces « français » de remplacement nourrissait des sympathies pour les éxécuteurs et trouvait que les « charlie » et autres juifs avaient bien mérité leur sort. Celui qui se fait encore des illusions après cela est vraiment un gogol. On comprend mieux que Netanyaou soit venu faire son marché auprès d’une population lucide qui se rend compte que les merdes voudront toujours leur disparition.

    Répondre
    • euréka

      06/02/2015

      Le témoignage hier soir de cette écrivaine rescapée de Birkenau était poignant et cette dame a conclu par des mots très sévères à l’encontre des « merdes » qui crient dans nos rues « à mort les juifs ».

      Sauf que les « merdes » c’était vous , nous, en 39-45.
      Un vrai cauchemar !

      Répondre
  5. Hilarion

    05/02/2015

    Réponse à Jaurès 11 Février 11h 09 « Un parti populiste est un parti qui flatte les aspirations de tous les électorats et fait sciemment des propositions simplistes en cachant leurs conséquences » Mais mon Cher Jaurès, vous venez de définir intégralement le socialo/communisme objet de votre tendresse. Le communisme triomphant malgré ce que l’on en savait (Sartre et Beauvoir au pinacle), goulag, fusillades, hôpitaux psychiatriques, tortures, dictature en voilà des conséquences. Pol Pot rouges vifs, celui la, génocide 2,5 millions de morts, en voilà des conséquences. Le bilan global de votre populisme socialo/communiste sur moins d’un siècle évalué à 100 millions de morts, et on ne sait rien de la Chine en voilà des conséquences. Quant au bateleur de foire que vous avez élu en 2012 et ses promesses mirobolantes elles débouchent sur des centaines de milliers de chômeurs de plus, ou des trains sont maintenant arrêtés par des racailles qui blessent un conducteur par haine à l’état cristallin, perturbant tout un réseau ferroviaire. Ou certaines lignes de RER sont empruntées par des voyageurs/euses la peur au ventre. Que dans des trains, il soit devenu courant que des bandes rackettent les voyageurs en voilà encore des conséquences. Ce qui est extraordinaire, alors que votre idéologie qui fait un malheur sans équivalent à travers le monde depuis plus d’un siècle soit malgré un bilan aussi atterrant défendue avec une telle arrogance. Et encore plus atterrant que tant de benêts y croient encore.
    Quant au reste de votre post, vous affirmez comme d’habitude sans jamais rien démontrer. A part les benêts de votre obédience, qui souhaitez vous convaincre ?

    Répondre
    • Jaures

      05/02/2015

      Hilarion, je vous rappelle que les partis communiste et socialiste se sont séparés en 1920.
      Et quand bien même ! Accusez-vous encore les chrétiens d’avoir massacré les cathares, éliminé les amérindiens, provoqué des guerres de religion sanglantes durant près de deux siècles,… ?
      Pour ce qui est des résultats économiques, ils ne sont guère brillants, qui le conteste ? Mais les pays dirigés par des conservateurs sont-ils en si meilleure posture ?
      Et croyez-vous qu’ailleurs n’existe pas de délinquance dans les transports ? Est-ce là une particularité française ?
      Si les socialistes ont encore une audience, c’est que peut-être les gens ne sont pas si stupides et qu’ils comprennent que le monde n’est pas si simple qu’il suffise de prendre telle ou telle mesure pour que disparaissent chômage, pauvreté, délinquance,…

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        08/02/2015

        et se sont à nouveau …  » rassemblés  » en … 1981 ! … vous êtes vraiment un  » guignol  » !

        Répondre
  6. 05/02/2015

    Quinctus cincinnatus
    Le chômage tue, la misère détruit. elle est la cause de tous nos fléaux tels que : suicides, maladies, et la violence. A qui profite le crime de l’insécurité ? A ceux qui l’exploitent !
    Le système est diabolique il sait culpabiliser les utilisateurs de nos réseaux routiers, il est plus aisé de racketter un brave citoyen solvable que de s’en prendre aux voyous, criminels.et délinquants. Que faisons-nous contre les incivilités et agressions sur les routes et domaines publics ? Rien !
    L’action de la maçonnerie mondialiste corrompt et ruine la république .Cette secte secrète est liée a plein de scandales politico financiers. Elle ment lorsqu’elle affirme agir dans le sens de l’unité nationale ; tout est mensonge et manipulation.
    La fondation Soros est derrière le mouvement des « FEMEN » soutenu par notre gouvernement elle démontre sa haine envers la chrétienté. Les maçons depuis plus de deux siècles affirment qu’il faut écraser l’infâme, donc Dieu, car Satan est pour eux le frère des hommes.
    Les lois ont jusqu’à présent déculpabilisé les criminels les voleurs et délinquants surtout si ceux-qui sévissent en cols blancs sur les marchés financiers. Ainsi en tuant Dieu on détruit la conscience collective et individuelle, et, l’animalité de l’homme est débridée. Ce qui explique cette montée en puissance de la perversion narcissique. On reconnaît l’arbre à son fruit, l’arbre est mauvais lorsqu’il porte les fruits de l’athéisme, du matérialisme, de l’anarchisme et du nihilisme.
    Au niveau mondial le grand imposteur, ce pervers, use de la manipulation de la tromperie pour culpabiliser les peuples, afin de justifier les guerres et révolutions de prédation, les peuples encore libres sont pénalisés par les intérêts et une dette voulue par les argentiers apatrides sans foi ni loi. La victime d’un pervers est sous influence et culpabilise et nos peuples mis sous tutelle de Bruxelles culpabilisent. C’est extraordinaire !
    Ce qui se passe au niveau microcosmique est vrai au plan macrocosmique :
    La bonté, la charité, la pitié, la douceur, l’humilité, la patience, ces belles vertus sont effacées de nos cœurs et contrebalancées par les appétits déchaînés de la bête, ainsi ce pouvoir faisant croire que nous sommes libres nous met une camisole de force. Je ne sais plus qui a dit : Au temps de l’imposture mondiale dire la vérité sera un acte héroïque ; nous sommes presque en ces temps de l’iniquité ; temps des tribulations avant la chute de ce système satanique.

    Répondre
  7. euréka

    05/02/2015

    Mais quelle impudeur sur BFMTV « faire durer l’esprit du 11 janvier » oh la la encore une conférence de presse enfumade – récup !
    La Hollandie se met en branle pour, une fois de plus, quémander la confiance des électeurs.
    Bande d’escrocs.
    Et Cazeneuve qui remonte en flèche dans les sondages sûrement pour avoir déclaré sans sourciller que partir au jihad en Syrie n’était pas illégal.

    Mais ils sont franchement dégueu tous ces politicards.
    Les Alpes Maritimes en alerte terro plan vigie pirate déployé et toute la mafia socialiste avec l’appui des médias qui nous la joue « rempart de la nation » !

    Répondre
    • euréka

      05/02/2015

      « unité de la république » … racolage permanent de ces imposteurs.

      Hollande a commis dernièrement un écart gravissime, disons plutôt un impair.
      Mme Merkel a eu tort de lui faire une confidence sur l’imminente action de Draghi à la BCE de racheter pour plusieurs milliards de dettes d’état.
      Hollande la commère s’est empressé de vendre la mèche aux journalistes.
      Mme Merkel était furieuse.

      Répondre
  8. Boutté

    05/02/2015

    Le hold-up élyséen du 11 janvier sur l’émotion populaire et les cadavres encore tièdes est une honteuse mystification . Faisons dans la foulée une élection présidentielle et le candidat apprécié par 16 % des citoyens l’emportera .

    Répondre
  9. Hector

    04/02/2015

    Non,tout simplement mascarade des faux Républicains qui ont profité de l’évènement pour se refaire la cerise.je crois bien qu’ils ont raté leur coup,parceque les gens ne sont pas dupes et ont très bien vu que ce défilé était un coup bien monté par des socialos complètement dépassés par la situation.

    Répondre
  10. rani

    04/02/2015

    Il faut ne pas savoir que le mot démocratie n’est qu’un slogan pour se demander si l’on est en démocratie, si l’on n’y est plus, etc.

    Répondre
  11. Magne

    04/02/2015

    @Jaurès , le FN n’a jamais demandé de l’argent au PS .

    Répondre
    • Jaures

      04/02/2015

      Relisez tout depuis le début et je pense qu’avec un peu d’attention vous comprendrez.

      Répondre
  12. Jaures

    04/02/2015

    Qui a parlé d’union nationale ? La seule qui a existé le 11 janvier dernier était celle contre le terrorisme. Je ne crois qu’il ait été décidé à l’issue que les principaux partis présentent des candidats communs aux prochaines cantonales !
    Quant au FN, rien ne les empêchait de participer à la manifestation puisqu’il n’y avait aucun slogan ni bannière politique. Le FN a préféré organisé un meeting au cours duquel J.M.Le Pen a jugé opportun d’annoncer sa candidature aux élections régionales.
    Sur la Suède, il s’agit d’éviter une situation absurde qui verrait un parti représentant 12% des voix perturber, en s’alliant à l’un ou à l’autre, le jeu parlementaire.
    Si le gouvernement devait le vote d’un de ses projets de loi aux 2 voix des députés FN, il est certain qu’il retirerait ce projet.
    Quand un joueur s’évertue à marquer contre son camp on veille à ne pas lui passer le ballon.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      04/02/2015

      le 11 Janvier il n’ y a pas eu contrairement à ce que vous vous imaginez ( ou plus exactement tentez d’ infuser dans l’ esprit des gens ) d’ union nationale … la preuve ? le F.N. en a été … écarté … et affirmer qu’ il  » pouvait  » participer à la  » marche  » témoigne d’ un culot tout à fait ordinaire chez un socialiste … par contre je partage entièrement votre opinion en ce qui concerne les propos que vous tenez dans votre dernière phrase … surtout ne pas laisser 25 % des Français F.N. avoir une EXPRESSION même pro-gouvernemental ( ici socialiste ) … pour vous  » union nationale  » et  » ostracisme  » sont donc parfaitement politiquement synonymes , on pourrait même dire symbiotiques

      Répondre
      • Jaures

        04/02/2015

        Ce que le FN ne pouvait pas le 11 janvier, c’était manifester en tant que tel: sous une bannière ou autre signe ostentatoire.
        Mais c’était là le lot de tous.

        Ce qui ne serait pas admissible c’est une alliance perverse qui ne serait pas assise sur des points d’accord politiques mais sur une volonté de nuire à la démocratie.
        On ne peut pas d’un côté dénoncer un parti populiste et de l’autre accepter son soutien comme on ne peut dénoncer le trafic de drogue et accepter qu’un dealer vous prête de l’argent.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          04/02/2015

          Qu’ est ce qu’ une  » alliance perverse  » ? seulement » celle qui ne serait pas assise » sur des points d’ accord(S) politiques  » ? Non, une  » alliance est perverse  » quand elle est faite non pas dans et pour l’ intérêt général , mais pour des intérêts partisans et à ce sujet les  » alliances  » à gauche en 2012 ont donné les résultats contraires à ceux proclamés ( définition d’ un effet … pervers ) … Qu’ est ce que  » un parti populiste  » ? … les promesses électorales de Hollande n’ étaient elles pas elles  » populistes  » ? Comme disait Esope  » la langue est la meilleur et la pire des choses « 

          Répondre
          • Jaures

            05/02/2015

            Une alliance perverse est une entente de circonstance entre des partis ayant des idées contradictoires.
            Ainsi, je pourrais voter FN sur une élection pour le plaisir de voir battre un candidat UMP. Je ne le ferai jamais. J’ai voté Chirac en 2002 en me pinçant le nez mais ne regrette pas d’avoir écarter un Le Pen qui est politiquement tout ce que j’exècre.

            Un parti populiste est un parti qui flatte les aspirations de tous les électorats et fait sciemment des propositions simplistes en cachant leurs conséquences. Dire qu’il suffirait de sortir de l’euro et de dévaluer pour que la croissance reparte et que le chômage régresse est populiste. Prétendre qu’il suffirait d’arrêter l’immigration pour avoir de quoi augmenter les salaires, les pensions et le point d’indice, augmenter les effectifs publics (police, armée,…) tout en baissant les impôts est populiste.
            Mais vous avez le droit d’y croire.

          • Hilarion

            05/02/2015

            A Quintius. » Qu’est-ce qu’un parti populiste ? » Voilà une excellente question. Cette expression, populiste,est utilisée depuis quelques années à l’encontre de toute pensée non canalisée par le politiquement correct et constatant une défiance du peuple à l’égard des « élites » dirigeantes. Me référant à mon Encyclopédie Larousse « en 25 volumes » dont le développement est assez long, on trouve entre autres ceci :Littérature: le populisme a été fondé par Léon Lemonnier et André Thérive . Selon le manifeste paru dans « l’Oeuvre » le 27 Août 1929, le populisme prétendait réagir contre la psychologie bourgeoise et mondaine, et contre les raffinements intellectuels d’une société oisive, en se tournant délibérément du côté des petites gens. On qualifie le Front National de parti populiste, il semble bien que la définition qui précède le recouvre au moins partiellement. On trouve aussi qu’en Russie, le populisme était un mouvement idéologique qui avait pour but de lutter contre le tsarisme en prenant appui sur le peuple. Le gauchisme en opposition avec le raffinement intellectuel et invoquant le peuple serait aussi un populisme. Le socialo/communisme serait aussi, à l’origine un populisme. Sauf que, s’agissant du socialisme contemporain le peuple oublié n’est plus que l’objet d’une incantation, substrat d’accession au fromage républicain.

          • quinctius cincinnatus

            05/02/2015

            un parti  » populiste  » est un parti qui  » FLATTE  » la  » plèbe  » … on connait cela depuis l’ Antiquité !

  13. quinctius cincinnatus

    04/02/2015

    Un  » Gouvernement d ‘ Union Nationale Démocratique  » est un  » Gouvernement  »  » Bayroutisé-Juppéisé-Lagardisé  » … allez Monsieur De Thieulloy lancez vous ( enfin ) avec les  » 4 V²  » dans l’ exigence d’ un  » programme politique  » ni P.S. , ni F.N. , ni U.M.P. » un véritable programme de responsabilités, un programme national et libéral … faites une série d’ articles de …FOND ! je suis sûr que vous tripleriez votre lectorat

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      04/02/2015

      ( suite )

      par exemple intéressez vous à l’ article paru dans  » International Archives of Occupational and Environnemental Health  »

       » En France le chômage tue 14.000 personnes par an  »

      ( c. à d. : deux fois plus que les accidents de la route )

      or ce chiffre connu des services administratifs et gouvernementaux n’ est pas … mediatisé ;demandez alors …pourquoi ?

      choisir les cibles , choisir les cibles , toujours choisir les cibles et ne pas toujours rebondir sur les mêmes obsessions comme sur un trampoline

      Répondre
      • euréka

        05/02/2015

        @ qc

        C’est sûr que ce sont les travaux des anglo-saxons qui vont nous permettre d’y voir clair dans ce qui se trame en France ! Innocent, va !

        Toutes nos guerres civiles ont été fomentées par eux. Et quand c’était nécessaire, les Anglais ont payé des milliards de francs or pour la solde des régiments étrangers devant combattre la France.
        Ces pourraves ont levé des armées contre nous.

        Alors sortir ce genre de statistiques , elles n’ont qu’un but
        achever de discréditer l’économie française pour faire fuir les investisseurs.
        Récemment encore les commères de Fox News…..nous ont donné un aperçu de la bienveillance anglo-saxonne.

        Répondre
        • euréka

          05/02/2015

          et puis franchement, décompter les morts dûs au chômage, sur quels facteurs ? lol Comment ça se mesure ce machin ? à part les morts par suicides, je ne vois pas.

          Répondre
        • quinctius cincinnatus

          05/02/2015

          je n’ ignore pas que la recherche des causes  » véritables  » n’ est pas votre tasse de thé et que vous vous en tenez principalement aux  » complots  » ; certes ceux ci existent mais ne sont après tout qu’un ( parmi tant d’autres ) élément de stratégie qui peut être utilisé dans ce fait naturellement établi que  » la vie est une lutte  » ( pour les individus, comme pour ( ce qui reste ) des Nations

          P.S. ces mêmes relevés sont établis pour TOUS les pays … anglo-saxons compris … nos maux viennent aussi ( et surtout de nous , n’ essayez pas de vous dédouaner et encore moins de vous victimiser … c’ est cela qui est suicidaire

          Répondre
          • euréka

            05/02/2015

            Hep dites-donc quinctius, qu’est-ce qui vous permet d’affirmer que chercher les causes véritables de nos problèmes n’est pas ma tasse de thé ? Arrêtez vos grands airs.svp.
            Vieux pédant ! (j’allais dire « petit pédant »)

            Vos sources ? sur ces fameuses statistiques. Qu’on rigole un peu.

          • quinctius cincinnatus

            05/02/2015

            j’ ai cité la revue … avec des ami(e)s comme vous nous n’ avons pas besoin d’ ennemi(e)s … chère Madame

          • euréka

            06/02/2015

            @ ah ah susceptible quinctius.

            « avec des ami(e)s comme vous nous n’ avons pas besoin d’ ennemi(e)s … chère Madame » lol

            Touché ! C’est bien ce que je disais vous êtes un vieil atrabilaire un vilain grincheux qui ne supporte pas la contradiction.
            Faut descendre de votre piédestal de temps en temps.

            Quel chaos !

          • quinctius cincinnatus

            08/02/2015

            Madame Euréka , je ne pense pas que vous réfléchissiez dans votre bain … tout le monde n’ est pas Archimède

  14. DESOYER

    04/02/2015

    Pour moi, on peut parler de « dictature » dans la mesure où les médias emboîtent le pas. Sinon, ce sont des mous du manche et plutôt des tartarins qu’autre chose.
    Quelqu’un avait parlé, à propos des dirigeants soviétiques, de « criminels incompétents », c’est-à-dire criminels au sens propre du terme, incompétents car incapables d’impulser les bonnes actions pour assurer la prospérité et la sécurité de leur pays.
    Encore une fois se référer à mon bouquin « Economie ou socialisme: il faut choisir ».

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)