Grand Paris : les enjeux de pouvoir

Posté le 26 octobre , 2010, 8:11
0 secs

Nous avons dit ici qu’un seul des deux grands projets de transports, celui de la région Ile de France ou celui de l’Etat, sera financé. Ce choix cache d’importants enjeux de pouvoir : du côté de la Région présidée par Jean-Paul Huchon (PS), le maître d’oeuvre est le STIF, présidé par… Jean-Paul Huchon !

Du côté de l’Etat, le maître d’oeuvre est la Société du Grand Paris, présidée par… André Santini, indispensable allié centriste de Nicolas Sarkozy dans la perspective de la présidentielle.

La bagarre fait donc rage entre les deux projets et les deux maîtres d’oeuvre. Verdict : dans presque un an, à moins de 12 mois de la présidentielle.

ARTICLE SUIVANT

Zemmour vs Yade

Répondre

  • (pas publié)