Grenoble croûle sous l'immigration sociale

Grenoble croûle sous l'immigration sociale

A l’approche de l’hiver, entre 200 et 300 personnes dormiraient dehors à Grenoble. Une situation due en grande partie aux demandeurs d’asile. Les associations humanitaires n’en peuvent plus.

Extrait du JT régional Alpes, France 3, 27/10/2010 :

 

Le rythme de 1000 arrivées par an crée un impact sur l’ensemble du tissu associatif (…) tout le monde déborde, tout le monde est en train de craquer” (via là)

Partager cette publication

(2) Commentaires

  • Michel Répondre

    Et ça n’est pas fini ! Tant que la pompe aspirante fonctionnera, rien ne changera

    30/10/2010 à 11 h 24 min
  • doe jane Répondre

    et la France entière vit le même drame……..

    30/10/2010 à 9 h 06 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: