Haine de l’automobile, haine de la liberté

Posté le 10 juillet , 2018, 2:10
6 mins

Le gouvernement français est généreux. Il vient de faire un cadeau à la population : la réduction de vitesse sur de nombreuses routes à 80 km/h.
Bien sûr, les radars qui se multiplient déjà continueront à se multiplier.
Les contraventions vont se multiplier aussi, ainsi que les points retirés sur les permis de conduire, les suppressions de permis et les passages obligatoires par les camps de rééducation de type maoïste destinés à obliger ceux qui auront, par inadvertance, excédé les limites de vitesse plusieurs fois (quel crime !) de pouvoir faire repentance.
Ces derniers ne seront sans doute pas sincères quand ils baisseront les yeux et s’accuseront eux-mêmes d’être des assassins en puissance, mais il faudra qu’ils donnent l’impression de la sincérité.
Sinon, ils perdront la somme qu’ils auront payée, et n’obtiendront pas la clémence du rééducateur.

Faut-il le répéter ? Le harcèlement exercé contre les automobilistes en France est insupportable et ne cesse de s’aggraver.

Les arguments parlant de sécurité et de baisse du nombre d’accidents font oublier que le risque zéro n’existe pas, sauf si on reste immobile chez soi.

La conduite automobile implique essentiellement un esprit de responsabilité, que la répression à outrance détruit.

Si l’esprit de responsabilité n’est pas là, les accidents se produiront quand même.

Si on veut dire qu’ils seront moins graves à 80 km/h qu’à dix km/h de plus, il est difficile de voir pourquoi le choix s’est porté sur 80 km/h. Pourquoi pas trente ?

Un choc à trente à l’heure ferait moins de dégâts qu’un choc à 80 km/h, non ?

Et si l’usage d’une automobile est si dangereux, pourquoi laisser encore des gens conduire ?

La réponse est, bien sûr, que si on supprimait totalement les automobiles, les entreprises qui en fabriquent fermeraient, tout comme celles qui en vendent.

Des compagnies d’assurances fermeraient aussi.

Mais surtout, il y aurait moins de contraventions. Or les contraventions sont une forme de racket fiscal supplémentaire qui ne dit pas son nom.

J’ai connu une époque où conduire en France était un plaisir.

Le plaisir a été transformé en torture.

Non seulement il y a les limitations de vitesse et les radars, mais il y a la tolérance zéro qui sanctionne lourdement le moindre excès de vitesse.

Non seulement il faut sans cesse regarder son compteur de vitesse, mais il faut, en outre, regarder les obstacles dressés un peu partout sur le bord des rues et avenues, et qui parfois dépassent sur la chaussée aux fins que le moindre instant de décontraction se paie par des rayures ou de la tôle froissée.

En supplément, il faut stationner, et dans les villes, le stationnement devient quasiment impossible, car de nombreux emplacements de stationnement sont supprimés.

Quand on ne stationne pas, il faut tenter de rouler et, en ville (sauf la nuit, qui est le moment où les radars de contrôle de vitesse rentrent en action), rouler devient presque aussi impossible que stationner, car les goulets d’étranglement destinés à créer des embouteillages sont omniprésents.

Tout ce que je viens de décrire repose sur une haine de la liberté, sur une volonté de soumettre, et de susciter la résignation.

Le plus terrible est que les Français ne s’en rendent pas nécessairement compte.

Parce que je vis désormais très loin de la France, dans un pays où la liberté individuelle est encore respectée, je m’en rends bien compte et j’ai l’impression de suffoquer quand je reviens en France.

Dans un livre que j’ai publié il y a une vingtaine d’années, je parlais de « stratégie du homard ». Si, pour cuire un homard, on le jette dans l’eau bouillante, il se débat. Si on le met dans l’eau froide et qu’on fait chauffer l’eau graduellement, le homard s’endort dans la tiédeur qui monte et finit cuit.

Les Français ont subi un recul graduel de la liberté, et pas seulement dans le secteur de la circulation automobile.

Ils en sont au stade où il ne reste quasiment plus de liberté. J’aimerais penser qu’il reste assez de Français qui ne sont pas endormis et cuits pour qu’un sursaut soit possible. Il m’arrive d’en douter. J’espère sincèrement avoir tort.

 

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

19 Commentaires sur : Haine de l’automobile, haine de la liberté

  1. GUIGUES Lucien

    18 juillet 2018

    Votre liberté commence ou se termine celle de l’autre(et l’inverse!) MAIS il y aura toujours les CONNARDS qui descendent ma rue en sens interdit et vite , l’autre CONNARD qui roule en moto sur le trottoir et qui a renversé le gamin qui sortait de chez lui , il y aura toujours le CONNARD qui roulera follement dans le marché a 30 KMh , il y aura toujours le CONNARD qui m’a doublé hier soir a 150 kmh sur la voie a 70 ext…ext…ext et c’est de ceux la qu’il faut vous plaindre…respecter n’est pas obligatoirement une perte de liberté ou t’es “NANAR” … il y a répression parce qu’il y a ABUS ! Dans TOUS les domaines c’est pareil… Z’allez voir avec le cannabis dans les biberons prochainement ! Maintenant , cette histoire de 80kmh , ça n’a rien a voir ni avec la sécurité ni avec la liberté ! c’est uniquement pour faire rentré de l’argent en faisant semblant de ne pas augmenté les impots et certainement , quelque part pour faire travailler des copains qui vendent radars et panneaux ! S’ils voulaient sécuriser ils auraient commencé par tant d’autres choses ! J’ai bientôt 77 ans , mon permis à 18 ans et conduisais à 16 (j’ai eu 11 voitures) je n’ai jamais eu ou entendu autour de moi quelqu’un avoir un accident en rapport au mauvais état de sa voiture ….pourquoi un tel échafaudage de point de contrôle dans un” contrôle technique” vous n’en dites rien? A part avec les armes , tout n’est que coup d’épée dans l’eau … pétitions ou autres pamphlets sont accrochés aux clous des WC… (6 mois de gréve SNCF… pov cons , on détruit et en + ça nous coute…) j’en ai plein la musette de ces bizarreries qui sont le fait de libertés que certains s’octroient…..”la mienne commence ou….””””””””””” …ext…ext Obligé d’acheter un autre garage , impossible d’accéder au mien , journellement des voitures sont garées devant …se battre 100 fois,1000fois puis baisser les bras (tuer quelqu’un coute plus cher qu’un garage pourtant pas l’envie qui manque !) Essayez de voir du coté de notre “DEMOCRATIE” qui est très largement galvaudée depuis 1981…. Faut que j’écrive de temps en temps , ça soulage ! Salutations

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      19 juillet 2018

      // cette histoire de 80kmh , ça n’a rien a voir ni avec la sécurité //

      Beaucoup avec l’autorité.
      Macron l’a dit “c’est moi le chef”
      “C’est moi qui dit à quelle vitesse on roule” étant sous-entendu!

      Bref l’adjudant qui se prend pour le général.

      Répondre
  2. 18 juillet 2018

    Savez-vous en quoi les statistiques sont comprables à un bikini ? Parce qu’une statistique dévoile beaucoup, mais…

    …elle cache l’essentiel.

    https://www.contrepoints.org/author/erik-svane

    Le problème fondamental avec la soi-disant sécurité routière, c’est que dès la case départ, les autorités trichent — le gouvernement triche avec les termes de base propres à la conversation.

    Nous parlons évidemment d’expressions comme la limite de vitesse ainsi que le mauvais comportement des délinquants punis pour excès de vitesse ou vitesse excessive.

    Quand les conducteurs lambda sont verbalisés, ce n’est pas pour avoir roulé trop vite, non, pas du tout. N’ayons pas peur de dire la vérité, c’est pour ne pas avoir roulé assez lentement.

    La conclusion est inévitable : on ne devrait pas dire la limite de vitesse — expression qui serait à assimiler à la Novlangue (La liberté c’est l’esclavage) dans le roman d’anticipation de George Orwell, 1984 — mais la limite de lenteur ; et les VMA (les Vitesses Maximales Autorisées) devraient donc être nommées les LMA (les Lenteurs Maximales Autorisées).

    C’est une limite de lenteur que la France, comme seul pays de l’Union Européenne, propose régulièrement de réduire encore plus ; et pour quelle raison sinon accroître la répression, la persécution, et le matraquage des citoyens ? …/…

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      19 juillet 2018

      Le bikini c’est la coupe.
      Grâce à elle on oublie la 7ème place de la France dans le nouveau classement PIB, les dettes, les déficits, le chômage et l’insécurité.
      Et on s’imagine que maintenant on est le centre du monde.

      Chassez le naturel il revient au galop.

      Répondre
  3. HansImSchnoggeLoch

    16 juillet 2018

    À travers tout le pays, 845 véhicules ont été incendiés et les forces de l’ordre ont procédé à 508 interpellations.
    Autant d’heureux propriétaires de voiture qui n’auront plus à se soucier de la limitation de vitesse à 80 km/h ni des contrôles techniques.
    Les “buissons ardents” urbains ont encores des beaux jours devant eux.

    Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb félicite la mobilisation de toutes les forces de l’ordre pour ces deux premières nuits de fête. Il est évident qu’il considère cette mobilisation comme un succès.
    Les citoyennes et citoyens ne bronchant pas on peut considérer que tout le monde (avec la coupe) est d’accord.

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      16 juillet 2018

      Correction:
      Les “buissons ardents” urbains ont encore…

      Répondre
  4. BRENUS

    16 juillet 2018

    Une suggestion pour le “prime” afin de réduire encore le nombre de décès par accident de la route et également la consommation de carburant : roulez en première à 10/20 km heure. Bien que pour la consommation…. Encore mieux : poussez votre voiture en tenant le volant par la fenetre gauche. Ce sera un peu dur dans les montées, mais vous pourrez toujours sauter sur le siège dans les descentes.
    C’est comme le vélo économique inventé dans un film humoristique : afin de faire des économie de fabrication il faut des vélos sans selle pour les montées et sans pédales pour les descentes.
    Elle est y pas ben fouillée celle monsieur le chaouche jupitérien ?

    Répondre
  5. Rosme

    12 juillet 2018

    Je suis absolument d’accord avec cet article et je me demande par quels moyens je pourrais faire partie des Français qui ne sont pas endormis et cuits pour qu’un sursaut soit possible.
    A vrai dire, si je me révolte contre l’abus des restrictions sur les routes en n’obtempérant pas, j’en perdrais mon permis de rouler.
    Si quelqu’un peut me dire que faire, je suis partante à 100 km/h … ce qui n’est pas encore très rapide.

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      12 juillet 2018

      Beaucoup de “chances” des cités roulent sans permis et dans une voiture volée.
      On ne les chatouille pas de trop car cela risquerait de flamber.

      Une parade, camouflez-vous sous une bâche et roulez selon vos désirs à 100 km/h ou plus..
      Je ne pense pas qu’un flic serait assez fou pour vous verbaliser.

      Répondre
  6. HansImSchnoggeLoch

    10 juillet 2018

    // sauf si on reste immobile chez soi. //

    Chez soi?
    C’est l’endroit le plus dangereux beaucoup de gens meurent chez eux à une vitesse inférieure à 1 km/h.
    Rouler à “sans quatre vins” sur une Autobahn et avec une voiture prévue pour cette vitesse l’est statistiquement moins.

    Il est heureux que le gouvernement n’ait pas encore légiféré pour celles et ceux qui se déplacent chez eux.

    Répondre
    • Claude

      11 juillet 2018

      C’est exact, c’est dans leurs lits que les gens meurent le plus.
      Et ce ne sont pas forcément des lits à roulettes.

      Répondre
  7. 10 juillet 2018

    En fait, de fait, vous vous faites plaisir en écrivant tout haut ce que pensent les français tout bas; mais écrivez plus gros pour qu’ils vous entendent.
    Cependant, ne comptez pas sur des veaux transgenrés en moutons pour réagir. Le français rouscaille mais est pleutre, aide d’acquis sociaux qu’il tient préserver. Les RTT, les petits congés d’hiver, les crédits faciles et les miroirs numériques aux alouettes sont sa raison de vivre.
    Mais, que l’on se rassure : pas un ne descendra dans la rue; le chant des Partisans n’existe plus. Il se veut po-li-ti-que-ment correct et ne veut pas d’histoire de France. Il se dit européen, ce con.

    Continuez à vivre “très loin de la France”, oubliez-nous; ou bien viendez en Groland afin de recréer la France Libre.
    Merci de votre attention.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      14 juillet 2018

      et merci pour la conjugaison enfantine du verbe venir

      Répondre
  8. Bruno CHANAL

    10 juillet 2018

    Bonjour

    J’aurai plutôt inversé le titre car c’est la haine de la liberté qui amène la haine de l’automobile. Il fut un temps où la conduite automobile en dehors de la réglementation permettait d’échapper à la surveillance de “big brother” . Avec l’électronique qui constitue l’essentiel des équipements auto, le conducteur est surveillé et encore plus avec les portables de chaque personne dans la voiture.
    Je trouve insupportable ces radars “éducatifs” qui indique votre vitesse et veulent vous culpabiliser parce que vous roulez quelques km/h au dessus de ce qui est autorisé. Big brother est maintenant partout. il y a encore le vélo ou à pieds mais c’est plus long.
    Le mieux serait de réduire la vitesse à celle d’un piéton avec retour des boeufs qui tirent une charrette avec de la paille dedans pour pouvoir cuver sans risquer la rencontre avec la maréchaussée.

    Chouans85

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      12 juillet 2018

      // Avec l’électronique qui constitue l’essentiel des équipements auto, le conducteur est surveillé et encore plus avec les portables de chaque personne dans la voiture. //

      La plupart du temps les constructeurs de ces gadgets ont incorporé un bouton “off”.
      N’hésitez pas un seul instant de l’utiliser.
      Si vous êtes méfiant vous pouvez même enlever la batterie.

      Répondre
    • Hagdik

      18 juillet 2018

      J’ai un ami qui vient d’acquérir une belle auto allemande bourrée de gadgets dit “d’aide à la conduite”…
      Elle “lit” les panneaux, surveille les feux et la ligne centrale, la voiture de devant et celle de derrière …
      Elle ne cesse d’émettre des sonneries diverses pour alerter le pilote, certaines ont un son particulier pour marquer la désapprobation.
      A l’approche d’un feu, elle soupire et si ledit feu est franchi à l’orange, elle renaude et un œil rouge s’allume au pare-brise !

      En se creusant un peu le cerveau, les ingénieurs ingénieux pourraient lui donner la possibilité d’appeler les flics pour dénoncer le propriétaire !

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        18 juillet 2018

        // En se creusant un peu le cerveau, les ingénieurs ingénieux pourraient lui donner la possibilité d’appeler les flics pour dénoncer le propriétaire !//

        Il n’est pas impossible qu’un “log-book” enregistre les infractions à l’insu du conducteur.
        Log-book qui pourrait être disponible lors du prochain contrôle technique aux assurances et à l’état.
        Le fait de faire contrôler les véhicules annuellement ne va-t’il pas un peu dans ce sens?

        Méfiez-vous des voitures sur-équipées, préférez les modèles de base sans chichi-chacha.
        Après tout vous ne voulez aller que du point A au point B.

        Répondre
        • Hagdik

          19 juillet 2018

          Ce dispositif existe déjà par l’intermédiaire de votre assureur préféré qui vous propose une application sur votre smartphone pour vous “suivre et vous aider en direct” … et “mieux connaître vos pratiques automobiles”.
          Il suffit d’être connecté en permanence et que le GPS soit actif …

          Par exemple – mais on ne le vous dit pas – si vous avez un sinistre, on vous localisera aussitôt … et “ON” saura à quelle vitesse vous rouliez à ce moment fatal.
          Quand mon agent m’a proposé cette daube déguisée en service pour bon client, je lui ai répondu :
          “a que çà servait à rien”…
          Qu’on se le dise.

          Répondre
          • HansImSchnoggeLoch

            19 juillet 2018

            Vous avez raison il faut toujours se méfier de son assureur.
            Sous des apparences angéliques il est capable de vous vendre un congélateur au pôle nord.

            J’ai un vieux smartphone Nokia qui marche sous Win10.
            Avec une petite appli fait maison je peux mettre le GPS du téléphone en sourdine.

            À l’avenir avant d’acheter une voiture il faudra bien lire les notices techniques de l’OBDC (On Board Diagnostic Computer) de la voiture souhaitée.
            C’est là l’endroit où peuvent se cacher des moyens d’espionnage sophistiqués.

Répondre

  • (pas publié)