La haine envers Donald Trump et ses conséquences

Posté le 07 novembre , 2017, 10:57
6 mins

Dès le moment où Donald Trump s’est porté candidat à la présidence, les grands médias français ont immédiatement commencé à afficher leur haine.

Au fur et à mesure que la campagne s’est déroulée, leur haine s’est accentuée et a pu prendre des accents d’incitation au meurtre.

Depuis que Donald Trump est Président, cela n’a pas cessé.

Cela s’explique par le fait que les grands médias français recopient en général très docilement le pire de la presse de gauche américaine.

Il suffit, en général, de lire les plus mauvais journaux de gauche américains pour savoir que, quelques heures plus tard, on retrouvera exactement la même chose en France, souvent mot pour mot.
Cela s’explique aussi par le fait que les grands médias français ont littéralement adoré Barack Obama (je soupçonne certains d’entre eux d’avoir acheté des cierges à l’effigie de Barack Obama, comme il s’en vendait en 2008 à Manhattan, et d’avoir prié devant les cierges, le soir avant d’aller dormir).

Cela s’explique encore par le fait qu’ils voulaient l’élection de Hillary Clinton aux fins qu’elle parachève le désastre Obama.

Mais il y a davantage.

Je pense que le fait que Donald Trump soit très riche, soit un homme d’affaires qui a réussi, et se soit affiché comme un conservateur, n’hésitant pas à braver le politiquement correct, a joué un rôle essentiel.

S’il avait été un conservateur discret, presque honteux d’être conservateur, et s’il n’avait pas bravé le politiquement correct, beaucoup lui aurait été pardonné.

Je pense qu’en battant Hillary Clinton, il a commis aux yeux des grands médias français une forme de sacrilège absolu.

En ayant commencé à défaire ce qu’avait fait Obama, il a ajouté du sacrilège au sacrilège.

Et si le pire de la presse de gauche américaine inclut aussi tout ce qui se retrouve dans les grands médias français, le pire de la presse de gauche américaine est contrebalancé aux États-Unis par l’existence de médias conservateurs.

Ces derniers n’ont pas d’équivalent en France, où il n’existe pas de chaîne de télévision telle que Fox News, pas de commentateurs radiophoniques tels que Rush Limbaugh, pas de sites d’information ayant l’impact de Frontpage Magazine ou de Breitbart.

Les grands médias français n’ont dès lors aucune retenue.

Le résultat est que l’essentiel de la population française imagine sérieusement que Donald Trump est un abruti et un criminel.

Cela pourrait, en soi, n’être pas très grave.

Les Français ne peuvent pas voter aux États-Unis.

Et la haine de Trump instillée dans les têtes pourrait, en soi, prendre place dans le long catalogue des stéréotypes qui constituent l’anti-américanisme français et le mépris bilieux que les gens de gauche peuvent exprimer vis-à-vis de quiconque ne pense pas comme eux.

Mais la haine instillée est très grave pour d’autres raisons.

Elle s’accompagne, en effet, de désinformation concernant les positions géopolitiques de l’administration Trump, et cela conduit les Français à imaginer que, dans la confrontation entre Donald Trump et Kim Jong-Un ou entre Donald Trump et l’Iran, c’est Trump l’agresseur belliciste.

Cela les conduit à s’aveugler sur le danger incarné par l’armement nucléaire nord-coréen et par les ambitions hégémoniques de l’Iran.

Cela les conduit à accepter sans s’insurger que la France et d’autres pays d’Europe commercent avec l’Iran et lui vendent la corde qui, selon le mot fameux de Lénine, servira à les pendre.

Cela les conduit à considérer comme normal qu’Emmanuel Macron envisage de se rendre à Téhéran en visite officielle, et cautionne ainsi un régime qui est le principal financier du terrorisme international et qui ne cesse d’appeler à la destruction de l’Occident.

Cela les conduit à ne rien comprendre au grand combat entre la liberté et l’oppression qui se poursuit sur la planète.

Ils ne comprennent rien non plus à ce qui se joue en ce moment à Washington où, sous le prétexte fallacieux de combattre une collusion totalement inexistante entre Donald Trump et la Russie, la gauche américaine fait strictement tout ce qui est en son pouvoir pour tenter de détruire l’administration Trump et pour reprendre le pouvoir, aux fins de servir des régimes tels que la République islamique d’Iran, qu’ils ont déjà si bien servie sous Barack Obama en lui offrant 1 600 milliards de dollars.

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

13 Commentaires sur : La haine envers Donald Trump et ses conséquences

  1. GrandFaFa

    24 novembre 2017

    Pourquoi tant de haine contre Donald Trump ?
    La réponse est ( aussi) sur le site » family and human rights » qui suit , d’assemblees internationales en décisions présidentielles , sa ligne d’action . On retrouve dans celle ci : le sens de l’humanité. ( l’amour de l’être Humain) et le sens du Bien Commun « ( l’amour de l’humanité) face à des effondrements monstrueux de la pensée , à l’oeuvre aujourd’hui bien que infiniment minoritaires.
    C’est un combat , qui nécessite une forte stature associée à beaucoup d.autres capacités et qualités, de ruse entre autre…La civilisation de l’Amour face à la «  culture de mort » n’est pas un combat d’enfant de chœurs .
    Dernière «  Perle » cathodique ( et pas catholique) de Mr Cohen et un autre bobobellegueule , journalistes instantanément proclamés démographeset philosophes, dans « C à vous « sur la 2ème chaîne ,: 
    « Nous serons bientôt 15 milliards sur la planète » réponse de B.Cohen » Ah Oui ! Mais on peut éviter ÇA ! »
    – Mr Cohen , expliquez vous : en les tuant tous ? Ça ne vous rappelle pas quelqu’un ?
    Écoutez la Sagesse du magistère de l’Eglise et cultivons sagement et avec intelligence mère nature : elle peut nous nourrir tous !
    Merci Mr Millières,
    GrandFaFa

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    16 novembre 2017

    chiffres

    la dette américaine a dépassé les 20.000 milliards de $ U.S.

    Répondre
  3. AMA

    14 novembre 2017

    Ce que pensent les Français de Donald Trump n’a aucune importancen sauf à valoriser une certaine tournure d’esprit gauchiste dans les médias.

    Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    11 novembre 2017

    Donald c’ est souvent du pur Disney ! mais ça distrait !

    Répondre
  5. AMA

    10 novembre 2017

    Qui fédère et orchestre cette coalition généralisée contre Trump?

    Répondre
  6. G De Sorne

    8 novembre 2017

    MoA, Franco américain, j’ai, avec ma famille, voté pour D. Trump et m’en félicite !
    Toutefois le choix n’était pas difficile quand on examine les incroyables casseroles sonantes et trébuchâtes de Mrs Clinton. Mais on a tout de même dû travailler au corps quelques « jeunes résistants » des dernières couvées. En attendant je note que mes enfants et tous leurs cousins bossent plus de 40 heures par semaine et que, pour moi, une sensible augmentation de mes revenus de retraite me permet de mettre du beurre de Normandie dans nos épinards.
    Ceci dit, il faut se demander où résident les “grands reporters” français en poste aux US? Réponse: New-York et Washington parfaitement positionnés pour passer le week-end at home! Que lisent-ils? Le New-York Times et bien sur Washington Compost…heu….le Washington Post. Ils visionnent aussi les daylies d’AP et les publications des DEM etc. Parmi leurs stations TV préférées on trouve CNN et, of course, CNBC et PBS, autrement dit des chaînes de gauche. Je veux bien admettre aussi que les pécores des états rouges ne sont pas très intellos à la mode socio qq chose, qu’ils lisent la Bible ou le Livre des Mormons et ne sont donc pas drôles. Mais ils payent leurs impôts, sont productifs et ne demandent rien d’autre que de ne pas être emmerdés par des armées de fonctionnaires à la Française.
    (Voir la distribution géographique des partis à: http://www.cnn.com/2017/04/10/politics/map-2016-election-red-state-blue-state/index.html)

    Répondre
  7. AMA

    7 novembre 2017

    Monsieur TRUMP n’est pas notre Président. Il est le Président des Etats-Unis. Il est l’homme le plus puissant du monde. Ses décisions ont un impact obligatoire sur nos existences. Ce qui lui est reproché par un monde médiatique et politique coalisé contre lui est de nature totalement dérisoire et pour l’instant sans effet notable. Mais le problème n’est pas le Président des USA, mais il devrait consister à cerner la nature de cette coalition bien organisée qui s’agite systématiquement contre lui. Qui sont ces gens là? Ce qu’ils veulent obtenir, est-ce en notre faveur ou à notre détriment? . Mystère, mais peu importe, ” ils l’ont dit à la télé”…Il faut suivre en silence. Les Américains ont un Président dont dépend notre sort, et nous avons le nôtre dont nous n’avons pas grand chose d’essentiel à attendre. Par négligence ou incurie, le Monde est devenu nucléairement dangereux. Pas à cause de Trump. Mais ses actions peuvent éviter une catastrophe.

    Répondre
  8. Janvier

    7 novembre 2017

    Bonjour Monsieur Millière , analyse juste mais allez jusqu’au bout.
    Il y a bien collusion avec la Russie mais cela concerne Obama et Clinton : vente de 20% de l’uranium stratégique des States à la Russie, ce qui est une forfaiture.
    Les soubresauts de Mueller sont une manœuvre de diversion pendant que le scandale fait exploser le PD en plein vol.
    Effectivement , la presse franchie n’en parle pas .
    Le « scandale «  Weinstein est une manœuvre de diversion, l’etablissement Le lâche pour nous détourner du Pizzagate , de Podesta, Abramovics et ses « dîners «  courus par le tout Hollywood et entre autres, Hillary Clinton .
    Il s’agit d’une internationale pedophile et l’etau se resserre.
    Il n’y a pas de presse indépendante en France, c’est exact.
    Les manœuvres de censure de la presse alternative démontrent la panique du Système .
    Résistons , le bout du tunnel n’est pas loin.
    Americanophobie, dites -Vous : depuis Bush et Obama , nous méprisons les américains qui les ont élus et ont ainsi cautionné ingérences , révolutions de couleurs, massacres , pillages et genocides.
    Mais nous en avons fait tout autant
    Balayons devant notre porte
    Il y a des americains respectables , ils ont voté Trump, il y a des français respectables.
    La Corée du Nord ne représente aucun danger tant qu’on ne l’agresse pas.
    Or, l’Otan fait des manœuvres guerrières à ses frontières . Si Saddam Hussein et Kaddhafi avaient eu l’arme nucleaire , l’Europe ne serait pas envahie.
    Bonne journée à vous

    Répondre
  9. Jaures

    7 novembre 2017

    Pour se faire une idée de Trump, inutile de lire la presse. Il suffit de prendre connaissance de ses tweets.

    Répondre
    • Jacky Social

      9 novembre 2017

      Vous avez autant le sens de l’humour qu’un bon vieux goulag, Jaures ! On reconnait tout de suite votre mauvaise foi qui me fait toujours tant rire. Et vous en avez encore pour au moins 7 ans a vous peler le jonc devant votre ordi dans votre banlieue sordide pour rates.

      Répondre
    • Andros

      9 novembre 2017

      C’est ce qu’ils disent sur BFM wc !

      Répondre
    • BRENUS

      20 novembre 2017

      Et pour se faire une idée de JOJO, il n’est que de lire les conneries qu’il ne cesse de lacher dans ses commentaires. Et encore cache t il l’admiration qu’il a pour la sorcière qui rit – en peu jaune des derniers temps-. Vous savez celle qui prend officiellement ses adversaires politiques pour des tarés, comme si ses supporters bobos locaux étaient parés de toutes les vertus, y compris les partouzeurs et pinceurs de derches.

      Répondre
  10. a.picadestats

    7 novembre 2017

    Oui, c’est bien vrai tout cela et bien triste!

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)