Hollande, An II : changement offensif !

Posté le mai 20, 2013, 8:24
3 mins

L’an II de François Hollande commence par de violents virages sur le cap du changement!

Les augures météorologiques ne manquent pas et ne sauraient nous tromper. Lors de sa joyeuse investiture en mai 2012, une  bruine primesautière brouillait légèrement ses lunettes sur les Champs-Elysées. Ce mois-ci, c’est par des trombes impétueuses que débute l’an II du quinquennat !

L’offensive annoncée lors de sa conférence de presse est illico marquée par cette complicité du temps qui confère un soutien allégorique au message altier !

Trois heures de fermeté, non dénuées de l’habituel humour rusé, ont révélé quelques vérités et intentions que des sondages fantasques semblent ignorer :

– l’Europe a trouvé un nouveau leader qui va la conduire, contre son gré et la résistance de certains chefs d’États, vers la prospérité !

– Le remaniement gouvernemental n’est pas aux ordres de la rue ou des médias.

– Le chômage n’est pas une hydre indisciplinée mais un faux monstre vaincu par la méthode Coué, puissance avérée !

– La simplification administrative, immense révolution dans la tradition nationale, va « booster » l’exécution des décisions qui font le pied de grue aux portillons de bureaux tatillons et redondants. (Je croyais naïvement que silence de l’administration valait déjà licence de procéder, mais je me trompais sans doute à mon seul profit.)

La publication au Bulletin officiel de la loi sur le Mariage pour tous, dès la décision arrêtée par le Conseil constitutionnel, a confirmé la fermeté du Chef d’État, telle qu’il l’avait martelée, à sa manière un tantinet anaphorique, devant le parterre de journalistes attentifs et de ministres recueillis (excepté Laurent Fabius, un rien somnolent).

Cette étonnante simultanéité dans un ordre républicain qui, d’ordinaire, se plaît aux délais, me laisse à penser que l’Imprimerie nationale avait fait tourner les rotatives avant-même que les « Sages » aient conclu. Et un esprit chagrin, à la Boutin, me suggère que leur conclusion avait été anticipée par une garde des Sceaux très perspicace, ou très influente !

À moins qu’il ne s’agisse de la première et symbolique application de cette simplification administrative illustrant si opportunément la nouvelle maxime dynamique du Président de l’An II : « L’unique chose stable c’est le mouvement, partout et toujours »

http://target2007.typepad.fr/hgizardin/

6 réponses à l'article : Hollande, An II : changement offensif !

  1. lavandin

    22/05/2013

    Ainsi, F Hollande serait-il le Guderian insoupçonné de l’économie française ? , une sorte de Rommel de la politique ?

    Répondre
  2. mariedefrance

    20/05/2013

    YAKA -FAUCON !
    moi aussi je sais faire.

    L’An II sera comme le premier : fauchés, mensonges avérés, appuyés, suiveur comme son toutou, mensonges renouvelés jusqu’au pire !

    Le pire, avant les 4 années qu’il lui reste en théorie.

    Qu’il commence par mettre sa situation personnelle au propre !!

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    20/05/2013

    Fanfan à la rose, en soldat de l’an II… !
    rendez vous à …Valmy !

    Répondre
    • kafirpride

      21/05/2013

      ça risque plutôt d’être à….Sedan!

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        23/05/2013

        Valmy ne fut ni une victoire ( française ) ni une défaite ( des coalisés ) … Ce ne fut au qu’ une simple escarmouche mythifiée en Victoire … du gaullisme avant l’heure !

        Répondre
        • Jean MENU

          13/06/2013

          Simple escarmouche, pour faire semblant de se battre car les francs maçons de deux bords ne pouvaient accepter l’idée de s’entretuer….Voilà une belle manifestation de la fraternité !

          Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)