Hollande et la division des Français

Hollande et la division des Français

Le Président de la Répu­blique a une conception bizarre du rassemblement des Français.

Le projet de mariage des homosexuels va mettre fin à un statu quo qui résulte de l’application du PACS, qui pouvait être amélioré sans heurter les 50 % des Français attachés au mariage d’un homme et d’une femme. Si cette loi est votée, l’homophobie va sans doute renaître.

Le vote des étrangers aux élections municipales, qui vient après un échec d’intégration, notamment de ceux qui sont devenus Français sans le vouloir (droit du sol), va accentuer encore les tensions entre les communautés.

Enfin, les interventions « minables » du Premier ministre confirmant les propos tenus par le ministre du Redressement productif, qui ouvrait la chasse aux riches, auront des conséquences graves quand la majorité des Français constatera la hausse du chômage et la baisse de pouvoir d’achat.

Le comportement de François Hollande dans ce désordre confirme les dires de Ségolène Royal et de Martine Aubry sur sa tendance à concilier l’inconciliable plutôt que d’agir.

C’est ainsi qu’au lieu de prendre des mesures pour améliorer la compétitivité des entreprises, il s’est contenté de prendre des mesures d’assistanat.

Ces « mesurettes » n’ont-elles pas été prises pour éviter de prendre des mesures structurelles pour réduire la charge publique ?

Il est vrai que les fonctionnaires ou assimilés sont majoritairement l’électorat des socialistes. Alors, quand il va falloir poursuivre la réforme des retraites, on va pouvoir juger de ce qu’il va advenir de l’injustice flagrante du calcul des retraites de la fonction publique et des régimes spéciaux et de la pension de réversion par rapport au statut des salariés du privé.

Si ces derniers sont encore les « dindons de la farce », il faudra manifester massivement, com­me le 30 mai 1968 pour faire cesser la chienlit de la gauche ou comme en 1984 pour sauver l’école libre.

Robert Holer

Partager cette publication

(4) Commentaires

  • goufio Répondre

    L’égalitarisme de la gauche s’applique par la parité, les femmes comme les hommes, sauf que pour le mariage la parité s’est fait la belle (joli non !). Sauf pour les emplois dans l’éducation nationale où il y a une majorité de femmes, ce n’est qu’un exemple. Le mariage pour tous, sauf pour lui (il a à son tableau de chasse si le mot peut-être usité : une première partenaire avec un enfant, une seconde (qu’il aurait partagée avec son actuel premier ministre (c’est ce qui se dit, je n’y étais pas)) avec quatre enfants, puis une autre depuis 2007, mariée jusqu’en 2010 avec qui il ne déclare pas l’ISF (ils ont un patrimoine chacun mais ne sont pas assez riches pour atteindre 1,3 millions, pourtant elle est arrière-petite-fille et petite-fille de banquiers de l’Ouest de la France…). A titre liminaire, il n’a pas chiffré la valeur de ses avoirs en nue-propriété dans sa déclaration de patrimoine au Conseil Constitutionnel, ce n’est pas bien, c’est le Code électoral qui le dit… La retraite égale pour tous sera un thème intéressant à suivre chez les élus, les cumulards, les syndicats, les fonctionnaires et les régimes spéciaux avec la durée du temps de « travail » et le reste de la population qui nourrit tout ce bel ensemble qui par nature vote plutôt à gauche.
    Pourquoi cette arithmétique absolutiste, enfin absolutiste dans le verbiage ? Tous ceux dans l’histoire qui ont agit de cette manière se sont avérés de sacrés « petites-pères des peuples » avec les conséquences que l’on sait.

    12/01/2013 à 9 h 22 min
  • goufio Répondre

    Bien vu quinctius cincinnatus

    12/01/2013 à 9 h 21 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    Ordre du Mérite :

    est promu Jo-Wilfried Tsonga pour ses … performances
    cette promotion est la suite logique de celle de Yannick Nohah comme Maitre de Chapelle au couronnement de François II

    trois caractéristiques en communs

    – des hommes de raquettes
    – des hommes de la diversité
    – des exilés fiscaux

    promotion dans l’Ordre de la Légion d’Honneur :

    un imam … pourquoi pas ?

    on attendait donc Hassem CHALGOUMI imam à Drancy prêchant un islam modéré et laïc

    pas du tout ! a été promu :

    Tarek OUBROU qui prêche un islam radical

    03/01/2013 à 14 h 44 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    après Yannick Noah promu Maitre de Chapelle pour le Couronnement , voici maintenant Jo-Wilfried Tsonga nommé à l’Ordre du Mérite … pour ses …performances ( sic ) à mon avis surtout une histoire de « diversité  » !

    un point commun ( en plus ) : tous deux sont des exilés mais fiscaux ( pas comme ces traitres d’aristocrates de l’Armée de Mayence )

    03/01/2013 à 13 h 14 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: