Hollande et les primaires à gauche

Hollande et les primaires à gauche

Le Parti socialiste a confirmé ce week-end son intention d’organiser, selon ses statuts, une primaire ouverte à toute la gauche, dans la perspective de l’élection présidentielle de 2017.

La nouvelle a de quoi surprendre si l’on songe aux réticences, jusqu’à ces dernières semaines, des « hollandais ».

Et ces réticences, elles, n’ont rien de surprenant : Hollande n’est pas seulement détesté par l’immense majorité de la population française, mais aussi, plus particulièrement, par la gauche.

Jusqu’à une date récente, donc, c’étaient les frondeurs, les écologistes, les communistes et la gauche « alternative » qui parlaient de primaires précisément pour en finir avec le « so­cial-libéralisme » supposé de François Hollande.

Que s’est-il donc passé pour que les soutiens de ce dernier se rallient aux primaires et sans que sa cote de popularité ne donne de signes de remontée ?

Tout simplement, le principe de réalité (qui ne sert au président ni en matière économique, ni en matière politique) a repris ses droits en matière politicienne je devrais dire politicarde.

Hollande sait que les électeurs de gauche sont massivement (à 75 % selon un récent sondage) acquis à l’organisation d’une primaire ouverte.

Mais, en redoutable tacticien, il pose une condition apparemment anodine : tous les mouvements participant à la primaire seront tenus de soutenir le vainqueur. Cela semble aller de soi, mais cela pose un sérieux problème à la gauche radicale.

Jean-Luc Mélenchon, connaissant bien Hollande et sentant le piège, a d’ailleurs annoncé qu’il se présentait à l’élection présidentielle sans passer par la primaire. Seule façon de ne pas soutenir Hollande au premier tour, ce qui serait le cimetière de son ambition d’amener la gauche radicale devant le PS.

Et Bruno Le Roux, patron des députés PS, a annoncé qu’« évidemment », le PS ne pouvait présenter qu’un candidat dans une primaire ouverte. On voit mal, dans ce cas, quel ténor pourrait s’opposer à Hollande.

Dans ces conditions, le plus vraisemblable est que ce soit l’ultra-gauche qui renonce aux primaires ouvertes. François Hollande reste décidément un maître de la tactique partisane.

Demeure cependant un risque majeur pour lui : faute de primaires, le premier tour de la présidentielle indiquera le rapport de forces au sein de la gauche. Et il n’est pas certain que la ligne Hollande sorte en tête, si la gauche radicale parvient à s’unir. Or, la loi El Khomri lui offre une occasion en or pour cela…

Partager cette publication

(12) Commentaires

  • quinctius cincinnatus Répondre

    les Agences :

     » Conseil Constitutionnel  » : Laurent Fabius ne veut plus d’ anciens Présidents  » … mesquin de la part de celui qui ambitionnait le poste et la fonction

    rappelons cette phrase fameuse de Fabius le Sanguinaire :

     » Hollande Président ? c’ est une plaisanterie ? ! « 

    18/04/2016 à 14 h 43 min
  • BRENUS Répondre

    @QC. Bien, je n’ai pas été assez clair J’assume : ne traitez pas MOIJE d’optimiste, mais tout bonnement de fumiste. Il n’en a rien a foutre et emploie tout son talent à passer entre les gouttes. C’est clair?

    18/04/2016 à 12 h 04 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      ainsi formulé, pour moi, c’ est clair ! François Bidochon veut nous la rejouer façon seconde élection de François … Mitterrand

      18/04/2016 à 12 h 40 min
  • BRENUS Répondre

    QC. Etes vous certain que MOIJE est optimiste? Il me semble que l’on pourrait le qualifier d’un autre mot en ..iste. Vous voyez ? Dès lors tout s’explique : si vous n’en avez rien a foutre, vous pouvez toujours faire le clown en vous marrant dans votre barbe. Pour paraphraser le titre d’un vieux bouquin de vulgarisation technique, je dirais « le pipeau… mais c’est très simple ».

    17/04/2016 à 17 h 09 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      ? ? ? ? ? …

      pas tout saisi ! et à vrai dire … rien du tout ! pouvez vous m’ expliquer , merci

      17/04/2016 à 17 h 20 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      qu’ importe! les bons pères et bonnes mères de famille français ont déjà passé François Hollande dans la colonne des pertes ***

      *** et pas des pertes et … profits *** comme dit Bruno LeMaire !

      *** où en voit il des profits Bruno LeMaire ?

      N.B. :

      avez vous relevé, comme moi, que dans un de ses messages @Jocrisse nous dit être encarté au P.S. ?

      18/04/2016 à 10 h 27 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    de Coluche :

     » il était arrivé premier à un … concours de circonstances « 

    16/04/2016 à 9 h 49 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    Cambadélis encore et toujours :

     » … la France a besoin de quelqu’ un qui soit BIENVEILLANT , qui soit en capacité d’ écoute …  »

    verbatim homologué psychologue scolaire !

    notons par ailleurs pour reprendre les mots de Cambadélis que les Français ne sont plus bienveillants à son encontre et qu’ ils n’ ont plus, non plus, la capacité d’ écouter son optimisme auto-satisfait

    j’ imagine même que @ Jaurès doit  » déprimer  » … heureusement il pourra toujours reporter sa voix sur Mélanchon, Laurent ou quelque autre bateleur du socialisme scientifique et sociologiquement moralisateur !

    15/04/2016 à 12 h 23 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    Cambadélis :

     » Hollande et la gauche ont besoin d’ une décennie …  »

    après quoi leur successeur n’ aura plus qu’ à demander une renégociation de leur surendettement

    15/04/2016 à 11 h 22 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    un homme qui est toujours à l’ heure : Julien Dray et ses montres de collections achetées avec l’ argent public détourné

     » on est en train de réussir et personne ne s’ en rend compte « 

    14/04/2016 à 13 h 28 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    avec François Dodu un quinquennat c’ était une élection mort-née !

    14/04/2016 à 9 h 04 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    on s’ en fout de cette mascarade ! qu’ il se présente !

    13/04/2016 à 21 h 04 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *