Hollande, incompétent ou idéologue ?

Posté le mai 22, 2014, 10:25
3 mins

On peut se demander si Normal Ier est vraiment incompétent.

S’il paraît incompétent au plan de la gestion économique et financière, sa politique générale semble au contraire très cohérente et déterminée, et le choix de la plupart de ses ministres bien adapté.

Tout paraît se passer comme s’il s’était fait élire pour atteindre des objectifs qui n’étaient pas ceux de ses électeurs. D’où l’impression de molle indécision dans les domaines qui nous préoccupent, et de détermination dans ceux qui l’intéressent.

En replaçant cette détermination dans la philosophie socialiste, telle qu’elle s’est jusqu’ici illustrée, et notamment en URSS, on voit se constituer un État dictatorial, où la loi est appliquée ou bafouée en fonction de l’idéologie, l’information sous contrôle, le mensonge d’État quotidien… Les atteintes aux libertés individuelles se multiplient et vont jusqu’au délit d’opinion. Le mépris du peuple s’affiche en toute occasion. La famille est attaquée tous azimuts. Le formatage de la population et le dévoiement de l’éducation des enfants au mépris des choix des familles se concrétisent mois après mois…

Bref, tout se passe comme si l’objectif était bien, comme M. Peillon l’a écrit naguère, de reprendre la Révolution là où elle a été arrêtée, et de « finir le job ». Ainsi Peillon, Taubira, Belkacem, Valls, Duflot, Tou­raine, et consorts, sont des ministres compétents…

Car la Révolution ne s’est jamais souciée du bien commun ni du sort du peuple, mais de son contrôle par l’élite, et d’une répartition tout à fait inégale des fruits de la croissance au profit des meneurs, le tout sous un simulacre de démocratie.

Point n’est besoin d’avoir de bons yeux pour voir que les rares décisions économiques sont favorables aux grands groupes et à la finance, et n’apportent que précarité aux plus défavorisés, chez qui les prolétaires sont, de nouveau, en nombre croissant.

Hollande fait donc bien le job qu’il s’est choisi, mais ce n’est pas celui qu’on attendait.

Jean-Pierre Delmau

57 réponses à l'article : Hollande, incompétent ou idéologue ?

  1. BUTHIAU

    26/05/2014

    Hollande incompétent? ou machiavélique? encourager ou laisser faire la montée du FN pour :
    1- devoir dissoudre et mettre l’UMP dans « la panade » qu’il aura entretenue pendant 5 ou 7 ans?
    2- se poser ensuite en recours face à l’échec plus que probable du camp d’en face et « finir le job » socialiste et antidémocratique?
    plausible? farfelu?

    Répondre
  2. HansImSchnoggeLoch

    25/05/2014

    Jaures: Rassurez-vous, cher Hans, votre humour n’a rien de féroce. Il est juste pathétique.

    Figé dans le béton dogmatique de votre socialisme et drappé de votre suffisance auto-proclamée il ne fallait pas s’attendre à un autre commentaire. Peu importe.

    Contrairement à vos intentions vous n’infliencez personne sur ce site, tout au plus y jouez-vous le rôle de l’affreux épouvantail socialiste.

    Répondre
    • Jaures

      25/05/2014

      Etre dogmatique c’est couper court à toute discussion par l’invective. On peut être en désaccord total, rien n’empêche de faire valoir son point de vue. Je me souviens avoir ici eu un long dialogue avec un intervenant sur les miracles. Une autre fois avec un autre sur l’avortement. Chacun est resté sur ses positions mais dans le calme et la courtoisie.
      Qui peut croire que je cherche ici à influencer quiconque ? Simplement faire admettre qu’une opinion contraire peut être avancée avec un argumentaire rationnel.
      Qui vous empêche de réfuter cet argumentaire rationnel autrement que par un sarcasme lourdaud ?
      Par exemple sur le mariage gay, j’attends des arguments un peu plus élaborés que « c’est comme ça et pas autrement », exemple parfait de la rhétorique dogmatique.

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        25/05/2014

        Votre argumentaire soit disant rationnel ne vaut pas un cent de plus que le mien.
        Vous venez nous inonder à longueur de semaines avec les mêmes chiffres que vous puisez sur je ne sais quels sites.
        Chiffres qui sont compilés par je ne sais qui, la mafia russe peut-être?
        Mais ces chiffres sont toujours soigneusement sélectionnés pour qu’ils aillent dans le sens de votre pilosité.
        Quand on vous reprend, vous montez sur vos grands chevaux et poussez des cris de vierge effarouchée.

        Que savez-vous faire à part surfer sur internet pour y glâner des chiffres?
        Combien de jobs avez-vous déjà créé dans votre vie pour vous permettre d’émettre vos sempiternelles critiques sur l’économie non-dirigée?
        Avez-vous déjà travaillé une seule fois dans votre vie?

        Je pense que le sarcasme est la meilleure arme pour vous combattre et je continuerai ne vous en déplaise.

        Répondre
        • Jaures

          25/05/2014

          Cher Hans, quel intérêt peut bien avoir pour vous ma vie privée ?
          Je ne dis pas a priori que mon argumentaire est meilleur que le vôtre, j’aimerai simplement les confronter. Je n’ai d’ailleurs sur les derniers sujets évoqués avancé aucun chiffre. Ceux que je cite quand c’est nécessaire sont publics et vérifiables. Si vous en possédez d’autres, je les attends avec gourmandise avec leur source.
          Mais sur les derniers sujets évoqués, je n’ai pas eu de réponse de votre part. Reconnaissez vous que les intérêts des actionnaires et des salariés sont divergents au moment du partage des richesses (j’ai cité l’exemple de Sanofi). Comment, selon vous, régler ce différent ?
          Et sur le mariage gay vous avanciez que cela correspond à un interventionnisme de l’Etat. Mais reconnaissez-vous que celui-ci existe dans des pays où l’intervention de l’Etat est importante (France, Danemark) ou limitée (Nouvelle-Zélande, Canada) ?
          Vous disiez également que le mariage gay ne doit pas être toléré car la liberté s’arrête où commence celle d’autrui. Mais reconnaissez-vous que le mariage de deux homos ne vous empêche en rien de vous marier selon la tradition que vous aurez choisi ?
          Vous voyez: des questions simples, pas de chiffres. Vous avez la parole.

          Répondre
          • HansImSchnoggeLoch

            25/05/2014

            Répondez donc à mes questions et ne cherchez pas à vous esquiver.
            Il ne s’agit pas de vie privée, mais de clarité.

  3. HansImSchnoggeLoch

    24/05/2014

    Jaures: J’avais déjà remarqué, Hans, que dés que les arguments vous manquent vous sombrez dans l’invective et les laborieux sarcasmes.

    Comme un gosse pris la main dans le pot de confiture, vous méritez un sarcasme pour votre argumentation délirante à défaut d’une pantalonade.
    Maintenant si cela ne vous convient pas, vous disposez de nombreuses options que vous pouvez vous appliquer.

    Le seul fait que vous m’adressiez cette remarque montre à tel point vous en avez été déséquilibré. C’est un bon signe, la prise de conscience approche, enfin espérons le pour vous!

    Répondre
    • Jaures

      24/05/2014

      Contrairement à vous, je ne me satisfaits ni des sarcasmes ni des invectives. Ainsi, sur vos derniers arguments, je vous demande ce qui suit.
      Sur la lutte des classes, reconnaissez-vous qu’au moment du partage des richesses produites, les intérêts des salariés et des actionnaires divergent ? Comment dés lors chacun fait valoir ses intérêts ?
      Sur le mariage gay, reconnaissez-vous que celui-ci est appliqué dans des pays aux conceptions de l’Etat différentes ? Pouvez-vous expliquer en quoi le mariage gay vous empêche vous de vous unir selon vos propres conceptions du mariage ?

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        24/05/2014

        #Jaures#

        a) sur la lutte des classes.
        Vous un êtes un marxiste invétéré d’une autre ère, c’est votre choix. Je crois en la libre entreprise et au consensus entre personnes libres, adultes et responsables.

        b) sur le « mariage des lesbes et pds ».
        Ceci n’est qu’un simulacre d’union entre adultes consentants de même sexe prétendant jouer à papa et à maman. Le mot mariage est réservé à l’union de deux personnes consentantes de sexe opposé pour former une famille avec éventuellement des enfants.

        Suis-je assez clair pour votre esprit dogmatique?

        Sur ce, je vous souhaite une bonne convalescence, reposez-vous, vous en avez rudement besoin.

        Tip: an apple a day, keeps the doctor away.

        Répondre
        • Jaures

          24/05/2014

          Cher et irascible Hans, qu’est-ce qu’un consensus sinon un accord entre parties ? Comment s’obtient un accord sinon après des négociations ?
          Evidemment, l’accord est toujours préférable au conflit mais que faire quand les intérêts sont trop divergents ? Par exemple, lors de l’assemblée générale de Sanofi, un salarié a demandé pourquoi on licenciait alors que l’entreprise distribue plus de 3,5 milliards de dividendes et que le patron est rémunéré 8 millions €/an. Il a été éconduit et son intervention a été coupée de la retransmission. Y a-t-il consensus ?
          Pour le mariage, vous défendez votre propre conception et, dogmatiquement, n’acceptez pas que d’autres en aient une différente. Pourtant, en quoi l’union de deux personnes de même sexe nuit-elle à la vôtre ?

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            24/05/2014

            proverbe britannique :

             » un consensus est comme un dromadaire qui est, lui, un cheval dessiné par un groupe  »

            si les Anglais des classes non prolétariennes ( donc bien éloignés de la lutte des classes ) qui baignent, comme tissu en teinture, , traditionnellement et depuis l’enfance, dans le plus fade des conformismes sociaux *** et le correct-dressing ***, ont adopté ce bon mot ( militaire ) c’est bien pour souligner que la consensus ne fait pas … consensus !

            *** c’est sans doute la raison pour laquelle il y a autant d’excentriques dans ces iles qu’au Congo ( ex-Belge ) ! … pour ceux qui connaissent l’Afrique !

          • HansImSchnoggeLoch

            24/05/2014

            #Jaures#,
            vous êtes encore là, je vous croyais déjà en convalescence.
            Décidément les tiques et vous…
            Bon tant pis, pour vous relaxer je vous ai préparé des thèmes de lecture très genrée, puisque c’est à la mode:

            a) le double dildo pour les nulles
            b) 1,2,3, la sodomie
            c) les carrés parfaits pour les experts Mm et expertes Ff
            d) la scatologie des groupes homo
            e) les mariages roses du socialisme français

            Toute cette littérature se trouve sur internet et comme expert vous n’aurez aucun problème à la dénicher.
            Vous aurez sûrement du temps libre pendant les nombreuses heures creuses que vous procure votre emploi.

            En ce moment je n’ai aucune envie d’acheter une nouvelle voiture, donc la lutte des classes c’est pas du tout pour moi. J’attendrais encore 3 ans, le temps que le clown de l’élysée se fasse éjecter, quitte à rouler en vélo entretemps.
            Nous allons d’ailleurs tous y passer avec des jojos comme lui et vous.

            Le bonjour du pays rhénan où l’humour est féroce de Bâle à Cologne.

          • Jaures

            25/05/2014

            Rassurez-vous, cher Hans, votre humour n’a rien de féroce. Il est juste pathétique. Et démontre, si cela s’avérait nécessaire, l’inconsistance de votre discours. C’est d’ailleurs cette vacuité qui fait que peu à peu ce dogmatisme d’un autre temps se dilue et ne demeure que sous les pires tyrannies.

  4. Oeildevraicon

    23/05/2014

    Hollande, incompétent ou idéologue ?

    Mais… les deux mon adjudant!

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      24/05/2014

      ni idéologue, ni incompétent mais … imprudent ou trop … orgueilleux !

      il aurait du continuer à observer à la lettre l’ordonnance d’un autre Corrézien  » célèbre « , je veux parler du bon Docteur Henri Queuille , rad-soc bien sûr,comme on est limousine en Limousin, charolaise en Charolais etc … , et qui fut aussi un commissaire à je ne sais plus trop quoi ( d’essentiel sans aucun doute ) de DeGaulle à Londres :

       » il n’est pas de problème que l’absence de solution ne finisse par résoudre « 

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        24/05/2014

        ou plutôt … » présomptueux  » voilà je pense l’adjectif qui le décrit le mieux puisque aussi bien il peut être la synthèse des deux autres précédemment cités puisque même la répétition inlassable des échecs ne l’amène aucunement à plus de modestie !

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          24/05/2014

          comme le  » sujet  » m’inspire ( et pas seulement du dégoût ) et que je suis en verve ce matin et que je veux au moins laisser un nom ( latin ) aux  » 4 Vérités  » voici ce qui définit le mieux et depuis toujours la philosophie politique de François Hollande

           » une politique chafouine *** , du Louis XI , mais sans les … résultats  »

          *** voir ce mot dans un bon dictionnaire car toujours mal … interprété !

          Répondre
          • Oeildevraicon

            24/05/2014

            Quinctius: Un grand merci, pour le rappel de ce mot tombé en désuétude (et il n’y a pas que cela chez certains ).

            Moi le petit vieux, qui n’a que le certificat d’étude et un CAP, je me régale de vous lire lorsque vous êtes :  » inspiré par un sujet ».

            Ensuite, en ce qui concerne notre président, il a sans conteste un visage chafouin, et c’est sans doute ce qui plait aux dames (hic). Si je n’étais pas si âgé, je me ferais refaire le même avec du silicone, des boutons (pour ressembler à une devanture de mercerie) et quelques cheveux en moins, ça aurait pu gazer.

            Maintenant j’en viens à la question : incompétent ou idéologue?
            Vous me dites: ni idéologue, ni incompétent mais … imprudent ou trop … orgueilleux !
            Personnellement j’opterais plutôt pour: impudent, pour son coté chafouin.
            Et lorsque vous me dites que Hollande mène une politique chafouine, je dis oui le terme est adéquate.
            Par contre développer une politique sournoise, rusée, retorse,
            déloyale, ne veux pas dire qu’il n’est pas idéologue et incompétent. Avec seulement 18%, Il peut très bien être tout cela à la foi.

            PS: J’attends avec impatience votre prochaine intervention.

  5. quinctius cincinnatus

    23/05/2014

    à @ Jaurès

    vous la jouez plutôt  » épaisse  » ! comment pouvez vous dissocier le Communisme du Socialisme, le distinguer oui, le dissocier non … je sais que votre  » modèle  » serait plutôt celui du … Royaume de Suède que celui de la R.D.A.; mais en Scandinavie vous avez à faire à une population qui depuis la nuit des temps a une conception de la Société différente de la notre on peut même dire que par et sur certains aspects les deux Nations sont carrément en opposition … de sorte que ce qui peut se réaliser ( mais pas trop n’en faut car le Suédois votera pour les conservateurs ) en Suède ne peut l’être en France … pays d’envieux et … régicide ( conséquence fatale de l’Envie ) ; d’autre part dire que le socialisme donne des chances égales à tous est un mensonge … socialiste … les … statistiques sont là pour démontrer que jamais la société française n’a été aussi inégalitaire dans les deux domaines que vous citez

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      23/05/2014

      j’oubliais de dire que j’ai appartenu pendant deux ans à la section socialiste de ma ville ( pour des raisons essentiellement … familiales ) et que JAMAIS je n’ai observé un débat démocratique à la scandinave cela dans aucune des réunions aux quelles j’ai assidument participé , les  » chapelles  » idéologiques produisant même des efforts dantesques pour éliminer le plus compétent d’entre eux ( rassurez vous ce n’était pas moi ! ) celui qui aux  » cantonales  » avait mis en ballotage ( du jamais vu ) le candidat de Droite … l’Envie vous dis je . il en est pareillement à Droite d’ailleurs !

      Répondre
    • Jaures

      23/05/2014

      Le communisme a disparu idéologiquement. Il s’agissait de la dictature d’une notion sur la réalité. Le socialisme a toujours joué le jeu de la démocratie et n’a jamais, par exemple, intégré la notion de « dictature du prolétariat ».
      La question n’est pas de devenir scandinave. Le socialisme intègre ses valeurs universelles aux réalités historiques et culturelles des pays. Personnellement, je me reconnais assez dans l’expérience Jospin, même s’il a échoué politiquement.
      Je n’ai pas dit que le socialisme donne ses chances à tous. Je dis que c’est une valeur qu’il doit défendre. Y arriver est extrêmement long et difficile tant on part de loin. Par ailleurs, je ne me place pas uniquement sur le terrain politique. On ne peut attendre tout des élus et les résultats dépendent principalement de l’état de la lutte des classes. On peut être insatisfait de la réalité actuelle mais si l’on regarde le chemin parcouru depuis 50 ans, l’évolution des libertés, la démocratisation de la santé, l’accès à l’éducation et la culture, on ne peut trouver cela négligeable même si tant reste à accomplir. Et cela a été obtenu par la lutte sociale et politique.

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        23/05/2014

        Jaures affirme ….
        « Le socialisme a toujours joué le jeu de la démocratie et n’a jamais, par exemple, intégré la notion de « dictature du prolétariat . »
        pour ensuite infirmer…
        « On ne peut attendre tout des élus et les résultats dépendent principalement de l’état de la lutte des classes. »

        Drôle de logique, car la lutte des classes était bien un des points forts de la dictature du prolétariat.
        Décidément cet intervenant ne sait plus ce qu’il dit!

        Répondre
        • Jaures

          23/05/2014

          Cela n’a rien à voir, Hans. La lutte des classes, c’est la phase de partage des richesses produites.
          Quand vous achetez une voiture, la payez-vous au prix catalogue ? Bien sûr que non ! Vous allez négocier jusqu’à trouver un point d’accord ou acheter un produit concurrent. Dans ce cas, une part de la richesse produite ira dans votre poche.
          Il en est de même au sein de l’entreprise. Une fois la richesse produite, il convient de décider la part qui ira aux salariés et celle qui rétribuera le capital. La part de chacun dépend du rapport de force établi durant la négociation (comme vous établissez un rapport de force avec le vendeur en menaçant d’aller voir un concurrent).
          La dictature du prolétariat est la dictature d’une notion dont les contours sont dessinés par les dictateurs. C’est un simple moyen de légitimer théoriquement un pouvoir légalement illégitime. Les dictateurs staliniens prétendaient représenter le prolétariat, (selon les textes, la classe ouvrière, le peuple, la part la plus productive des salariés,…), mais on trouve aisément d’autres notions pour justifier une tyrannie. On dit ainsi prendre le pouvoir au nom de l’Ordre, de Dieu, de la Nation, de la Liberté, …

          Répondre
          • HansImSchnoggeLoch

            23/05/2014

            Jaures:
            Cela n’a rien à voir, Hans. La lutte des classes, c’est la phase de partage des richesses produites.

            C’est la lutte finale…
            Je pense que vous êtes totalement lobotomisé du cerveau.
            Orwell avait raison, les mots n’ont plus de sens, la dictature c’est la liberté et la guerre c’est la paix.
            Avez-vous déjà produit de la richesse dans votre vie monotone?
            Commencez donc à partager vos 5 smics.

          • Jaures

            24/05/2014

            J’avais déjà remarqué, Hans, que dés que les arguments vous manquent vous sombrez dans l’invective et les laborieux sarcasmes.
            Dommage.

  6. rafjaf

    23/05/2014

    l’idéologie c’est affirmer ce que les faits démentent, bien dit Jaures alors vous êtes idéologues, l’union de deux homos ne forme pas une famille puisqu’ils n’ont pas la possibilité physique naturelle de procréer et de former une lignée.
    C’est tout au plus une union civile de deux personnes (qui m’est indifférente dans tous ses sens, affectifs ou juridiques) mais qui ne doit pas être célébrée par le mariage égalitaire homme /femme et à parité fait pour créer une famille avec descendance.
    l’union homo n’est pas égalitaire la nature permet aux lesbiennes de procréer naturellement des deux cotés, elle ne le permet pas aux homos gays, ni à parité il n’y aura jamais égalité de couples hommes et femmes homos.
    Dans le mariage mixte lorsqu’un homme se marie une femme se marie = parité
    Dans le mariage homo lorsque deux hommes se marient, deux femmes restent sur le carreau et il n’est pas obligatoire de compenser.

    Répondre
    • Jaures

      23/05/2014

      « l’union de deux homos ne forme pas une famille puisqu’ils n’ont pas la possibilité physique naturelle de procréer et de former une lignée » dit Rafjaf
      Donc, selon vous, un couple stérile qui a adopté ne forme pas une famille. Et qu’en est-il d’une naissance lors d’un mariage post mortem ? Qu’en est-il des familles recomposées ? Qu’en est-il des couples homo avec un enfant né lors d’un précédent mariage hétéro ?…
      Encore une fois, vous avez une conception de la famille qui est tout à fait honorable et que vous pouvez appliquer à vous même sans contrainte. Laissez donc aux autres la même liberté.
      Par ailleurs, sur les 7000 mariages gay prononcés en 2013, 60% sont avec 2 hommes, 40% entre 2 femmes. Le déséquilibre dont vous parlez, sachant que les mariages gay concernent 2 ou 3% de l’ensemble, n’existe pas. Et si vous craignez que des femmes « restent sur le carreau », il faut aller au bout de votre logique et interdire le célibat.

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        23/05/2014

        Jaures:

        Tous les couples hétéro ne sont pas stériles, arrêtez de radoter. Mais les couples homo le sont!
        Combien de naissances post mortem en comparaison des autres?
        La liberté des uns s’arrête quand elle marche sur les baskets des autres. Appelez l’union de deux femelles ou de deux mâles ce que vous voulez mais pas mariage et il n’y aura plus de problème.

        L’article suivant montre l’ingérence d’un gouvernement qui n’a rien d’autre à foutre que semer la zizanie:
        http://www.bvoltaire.fr/philippebilger/famille-pas-letat,61781

        Répondre
        • Jaures

          23/05/2014

          Vous parlez quantité quand je parle de principe. Mais même quantitativement, le mariage homo ne concerne que 2 ou 3% de l’ensemble des mariages. Ils ne représentent donc qu’une minorité parmi celles que j’ai énoncées non exhaustivement.
          Je suis d’accord quand vous dîtes que « la liberté des uns s’arrête quand elle marche sur les baskets des autres ». Mais justement, qu’un couple gay se marie ne vous oblige en rien à renoncer à vous marier ou, si vous êtes homo, à renoncer par principe à ce mariage.
          Le mariage n’est qu’une institution parmi d’autres, qui a ces dernières décennies connu de nombreux aménagements. Autrefois, il était impie de divorcer. Il a fallu de nombreux combats pour que cela soit admis et encore d’autres pour qu’il soit jugé équitablement entre les deux époux. C’est que le lien du mariage a perdu sa nature sacrée. Etant devenue une institution laïque, avec pour seul principe sa légalité, elle doit être accessible à tous.

          Répondre
          • HansImSchnoggeLoch

            23/05/2014

            Jaures

            ci-dessous un extrait de l’article pour vous stopper net dans votre égarement:

            « De quoi se mêle donc le pouvoir, à prétendre sans cesse manifester son emprise sur ce qui ne relève pas naturellement de sa mission ? Il est un intrus plus qu’un auxiliaire.
            Cette immixtion, au lieu de créer de l’apaisement, aboutit à une conséquence radicalement inverse : elle met de l’aigreur et de la frustration. […] »

            Summa summarum: l’état socialiste français est un fouteur de merde et vous êtes un de ses plus actifs collaborateurs sur ce site. Vos sempiternels bavardages n’intéressent d’ailleurs personne.

          • Jaures

            24/05/2014

            Cet article, s’il fait allusion au mariage gay, ne fait qu’exprimer une conception du mariage et de l’Etat.
            Le rôle de l’Etat n’est pas défini naturellement. En démocratie, c’est le peuple qui décide du champ d’intervention de l’Etat. D’ailleurs, le mariage pour tous a été adopté par des pays aux conceptions de l’Etat bien éloignées: de la France au Canada, du Danemark au Royaume-Uni, de l’Islande à la Nouvelle-Zélande.
            Enfin, doit-on renoncer à toute réforme, toute avancée sous prétexte que cela pourrait froisser telle ou telle part de la société ?
            F.Hollande a été élu avec le mariage pour tous sur son programme. D’autres présidents ont parfois fait voté des réformes sans les avoir annoncées, voire en ayant promis de ne pas le faire (je pense à la réforme des retraites de 2010). Nous sommes en démocratie et si vous voulez revenir sur le mariage gay, votez pour C.Boutin aux prochaines élections.

  7. 22/05/2014

    DUFLOT , une 100 pc française représente 2 pc de la population de notre pays .

    Répondre
  8. HansImSchnoggeLoch

    22/05/2014

    Jaures: la rhétorique de Hans: « c’est celui qui le dit qui y est ! »

    Vous y êtes effectivement et cela a même l’air de vous plaire. Restez y et colmatez toutes les issues.
    Bon séjour, pas de cartes postales, svp!

    Répondre
  9. HansImSchnoggeLoch

    22/05/2014

    Jaures: Je suis en la matière le contraire du dogmatique, aussi respectueux de la famille traditionnelle que des autres et affirmant à chacune le droit d’exister en toute quiétude.

    Willy Munzenberg, le théoricien de la propagande socialiste avait dit: « En matière de communication vers les masses, le mensonge est égal à la vérité ».
    Vous êtes un de ses plus fervents disciples.

    Répondre
  10. druant philippe

    22/05/2014

    Le parlement européen est désastreux car il est la somme des déchets politiciens des diverses nations qui le composent .
    Dati , Con Bandit, Verhofstadt, papa Schulz, Viviane raide dingue , Maelstrom, Barroso, Van Fripouille ….étaient des politiciens calamiteux et nuisibles à l’ échelon national : ils sont encore pires à l’ échelon européen .
    Rappelons l’ intervention d’ un député eduropéen issu des rangs de l’ UKIP à l’ adresse des politichiens européens leur prédisant une pendaison mille fois méritée .

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      22/05/2014

      Oui Durant vous avez raison, si la crème votée au pays est déjà décadente que dire de la lie qui fait le fond de commerce du parlement européen?
      Prenez un type comme harlem désir, nul en tout ce qu’il touche sauf le fric, qu’allah me pardonne , qu’on a donc fourgué dans les européenees comme on met une valoche dans la remise.

      Répondre
    • Jaures

      22/05/2014

      Un parlement, national ou européen, n’est que le reflet d’un peuple. Si les députés sont médiocres, il faut en élire d’autres.
      Mais il y a pire que la médiocrité: la tyrannie. Car là, pour en changer, il ne suffit pas de faire la queue devant l’isoloir.

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        22/05/2014

        Il faudra donc faire la queue pour éjecter la lie qui gouverne en ce moment avant qu’elle (la lie) empêche ces queues.
        Le scrutin de dimanche sera très intéressant

        Répondre
  11. Jaures

    22/05/2014

    L’idéologie c’est affirmer ce que les faits démentent.
    « Information sous contrôle » ? Les 4V se nourrissent des investigations de médias qu’ils qualifient de gauchistes. C’est « Media part » qui a sorti l’affaire Cahuzac. Quelle dictature met à bas un ministre 4 mois après la sortie d’un article ? C’est le « Canard Enchainé » qui a sorti l’affaire des « trains trop larges ». A-t-on censuré « Closer » pour l’affaire Julie Gayet ?
    « Délit d’opinion » ? Il y a 31 listes aux élections européennes de l’extrême gauche à l’extrême droite. Toutes s’expriment librement.
    « La famille est attaquée » ? Mais toutes les formes de familles qui existent en France (traditionnelles, recomposées, monoparentales, homoparentales, mariées, pacées , union libres,…) existent dans tous les pays démocratiques. Seules les dictatures n’acceptent qu’une forme d’organisation de la famille.
    Tout est à l’avenant mais, surtout, si vous jugez ce gouvernement incompétent ou si vous désapprouvez ses mesures, vous pouvez le faire savoir à chaque échéance électorale: une par an en moyenne.
    Mais je soupçonne que pour Delmau là n’est pas la question. Pour lui, tout ce qui n’est pas conforme à son opinion est dictatorial. Le peuple qui fait un choix différent du sien est forcément manipulé. Pour Delmau, on ne peut concevoir la famille, l’éducation, la vie généralement en dehors des critères qu’il a décrétés.
    Où est donc l’idéologie dogmatique ?

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      22/05/2014

       » toutes s’expriment librement  » pas si sûr ! puisqu’il suffit à la grosse Bertha médiatique de stigmatiser ( Grand Dieu que j’aime ce mot ! ) les uns d’eurosceptiques, les autres de xénophobes et cela à grand renfort de décibels, de pixels et de longueur de temps pour arriver à formater les  » esprits  » tel qu’on le souhaite … mais je sais que vous ne croyez pas à l’Esprit … mais seulement à l’Essence, sans que pour cela vous m’ayez à ce jour exposé doctement où résidait la différence sémantique et s’il y en a une !

      Répondre
      • Jaures

        22/05/2014

        Je n’ai jamais dit, cher Quinctius, que je ne crois pas en l’Esprit. Je dis que la matière précède l’esprit car il n’y a pas d’exemple contraire.
        l’Essence, la nature d’un être, c’est autre chose. La question est de savoir si l’Etre se construit ou sil existe une nature humaine a priori. J’incline à penser que s’il existe une nature humaine (Essence), nous n’en savons rien (en dehors des limites biologiques) mais que, par contre, on peut connaitre l’Etre existant par l’analyse de ses actions.
        Comme agnostique, je pense donc qu’il est inutile de s’intéresser à l’existence d’un Dieu (Esprit) ou d’une nature humaine universelle (Essence) mais indispensable de comprendre l’homme et la société en analysant ce qu’ils produisent (Existence).
        Ai-je répondu à votre question ?

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          22/05/2014

          Jaures: Comme agnostique, je pense donc qu’il est inutile de s’intéresser à l’existence d’un Dieu

          C’est ce qu’on dit crânement.
          Mais quelques instants avant le saut final, la matière *) risque d’être à la traine et on se risque alors à raisonner comme un esprit.
          Votre salut en dépendra Jaures.

          *) vous la quitterez de toute façon et elle ne servira plus à rien.

          Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      22/05/2014

      Erreur grossière dissimulée sous un tas d’immondices, la ‘famille homo’ n’est pas une famille, c’est une tribu de deux femelles ou de deux mâles qui prétendent jouer à papa / maman.
      C’est cela l’idéologie dogmatique, une fois qu’on a épousé ses plis on ne se rend même plus compte des âneries qu’on débite!

      Répondre
      • Jaures

        22/05/2014

        Pour une famille homo, la famille traditionnelle est une autre forme de famille. C’est vous qui définissez la famille de manière dogmatique. La tradition en démocratie n’est pas immuable: elle doit être pensée, discutée et éventuellement rejetée ou reconduite après critique.

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          22/05/2014

          J’ai appliqué l’opérateur de Boole à votre réponse. Je vous reçois 5 sur 5.
          Oui la tribu homo n’est pas une famille mais une déviation dogmatique socialiste.
          Merci pour cette précision.

          Répondre
          • Jaures

            22/05/2014

            Vous êtes comme Don Quichotte, rien ne vous fait dévier de votre système. Vous n’admettez qu’une forme de famille, celle que vous concevez pour vous même. Pourtant, seules les dictatures ne conçoivent qu’une forme de famille. Dès que la liberté s’installe, les conceptions différentes fleurissent quels que soient les continents.
            Je suis en la matière le contraire du dogmatique, aussi respectueux de la famille traditionnelle que des autres et affirmant à chacune le droit d’exister en toute quiétude.

    • quinctius cincinnatus

      22/05/2014

      ah j’allais oublier l’essentiel, l’Essence vous connaissez , non ? la définition du  » dogmatisme  » que vous proposez est sinon entièrement tout au moins très restrictive : ce n’est pas  » d’affirmer ce que les faits démentent  » mais tout ce qui  » rejette la critique et le doute  » c’est pour cela que dans un message précédent j’avais dit que le doute était le début de la sagesse ! et vous n’êtes pas moins  » péremptoire  » que bien d’autres ( qui vous sont opposés ) sur le blog … je me tiens donc à votre disposition pour affiner votre … Esprit puisque vous en êtes toujours à la période scolastique de la Pensée
      bien cordialement

      P.S. vous valez intellectuellement mieux que la  » reductio ad socialismus « 

      Répondre
      • Jaures

        22/05/2014

        Quand on affirme ce que les faits démentent, on rejette naturellement la critique. Quand Don Quichotte affirme que ce qu’il a sur la tête est un heaume de chevalier et non un vase de barbier, rien ne la fera fléchir. L’idéologie est un monde de fiction que l’on se crée pour éviter de penser.

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          22/05/2014

          Jauires: l’idéologie est un monde de fiction que l’on se crée pour éviter de penser.

          Oui c’est exact, vous en savez un chapitre sur ce sujet.

          Répondre
          • Jaures

            22/05/2014

            la rhétorique de Hans: « c’est celui qui le dit qui y est ! »

        • Jaures

          22/05/2014

          Il fallait lire « vasque » de barbier. Vous aurez rectifié de vous-même.

          Répondre
          • HansImSchnoggeLoch

            22/05/2014

            Non, nous avions tous compris passoire de cuisine.
            C’est le casque favori dans les asyles de lunatiques.

        • quinctius cincinnatus

          23/05/2014

          absolument pas ! prenons l’exemple du dogme socialiste : nul part il a fonctionné , mais les socialistes ( dans l’âme sic ) sont toujours là et bien là ! … leur défense est la suivante : ce n’est pas parce que le dogme ne marche pas, mais parce que on ne l’a pas poussé assez loin ! ce qui est EFFECTIVEMENT le début de l’esprit critique mais à rebours !
          Pour ce qui concerne l’Essence cette  » notion  » s’est surtout définie par opposition avec une autre  » notion  » par exemple l’expérience, mais oui, l’existence mais oui, les apparences etc … vous voyez donc qu’il s’agit d’une notion vague et à géométrie philosophique variable : celle d’Aristote n’est pas celle de Platon, celle de Platon n’est pas celle des scolastiques etc … c’est donc, in fine, le flou qui définit le mieux l’Essence
          Quant à savoir qui de la Matière ou de l’Esprit a précédé , les physiciens ne sont pas tous aussi affirmatifs que vous l’êtes dans vos croyances …eux ils doutent et c’est pour cela qu’ils sont des … physiciens
          Enfin ,ce que rappelle @ Hans est  » humainement  » intéressant: rappelez vous de  » certaine  » Funérailles en Charentes Maritimes …

          Répondre
          • Jaures

            23/05/2014

            Vous parlez du communisme, pas du socialisme. Le socialisme a géré des pays démocratiques, dont la France, en différentes périodes. Sur les 30 dernières années, on peut discuter son bilan mais les autres ont-ils fait mieux ?
            C’est que le socialisme n’est pas un dogme mais un ensemble de valeurs: l’égalité des chances, le partage des richesses, les services publics qui permettent à tous d’accéder aux biens essentiels comme l’éducation ou la santé,…
            La seule question pour un socialiste au moment du bilan est: ces valeurs ont-elles progressé ? La meilleure preuve que le socialisme n’est pas un dogme, c’est que si vous assistez à une réunion politique, chaque socialiste aura une méthode différente pour que ces valeurs progressent.
            Enfin, sur ce qui a précédé de la Matière ou de l’Esprit, je n’affirme rien. Je dis simplement que n’ayant pas d’exemple inverse, j’incline à penser que c’est la Matière qui est à l’origine. Et comme agnostique, j’ajoute que la Connaissance ultime ne nous est pas accessible et que ce débat est vain.

  12. quinctius cincinnatus

    22/05/2014

    la réponse de @ Hans et le commentaire lapidaire de @ DESOYER se passent de tous … commentaires ; ajoutons un double bémol : d’abord que Bruxelles n’est pas la seule cause de nos  » déclins  » ( industriels et agricoles, je préfère ne pas parler de … Culture ) et que l’U.E. a à son actif beaucoup des réalisations positives aux quelles nous n’avons pas su ou voulu nous adapter , ensuite, second bémol qui poursuit la logique précédente, que nous en sommes en grande partie nous-mêmes responsables ; je ne m’étendrai pas davantage sur les causes  » indigènes  » , elles sont aussi nombreuses qu’elles sont obstinément occultées aussi bien ( ou mal ) par les responsables politiques ( y compris le … F.N. ! ), que par les  » journalistes  » et le simple, aux deux sens du mot, citoyen , le  » lambda votant « 

    Répondre
  13. DESOYER

    22/05/2014

    Exact, Hanslm. L’idéologie éloigne des réalités et, de ce fait, des possibilités d’efficacité.

    Répondre
  14. HansImSchnoggeLoch

    22/05/2014

    L’incompétence est directement proportionnelle à l’idéologie.
    Plus on est intoxiqué ou plutôt lobotomisé par l’idéologie plus on est et devient incompétent.
    Nous en avons un exemple flagrant sur ce site.
    Le processus est irréversible, d’ordinaire le patient meurt de vieillesse avant qu’il ne guérisse.
    Seul un pélerinage à Canossa sur les genoux pourrait apporter une guérison au pénitent.
    Avis à l’intéressé.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)