Hollande part… Nous ne le regretterons pas !

Posté le décembre 06, 2016, 9:55
3 mins

hollande-discours-pas-candidatFrançois Hollande a donc décidé de ne pas se présenter à l’élection présidentielle de 2017. Il devient ainsi le premier président de la Ve Ré­publique à ne pas se représenter à sa propre succession (exception faite de Georges Pompidou mort durant son mandat).

Aussitôt, le chœur des courtisans a entonné un chant de louanges à l’admirable sens de l’État, de la dignité de la fonction et de l’abnégation personnelle que supposerait cette décision.

La réalité, c’est que François Hol­lande a abaissé à un niveau inégalé l’État français et la fonction de président.

Quant à son abnégation personnelle, l’épisode du scooter, les révélations sur son mépris des « sans-dents » ou l’irresponsabilité de ses déclarations aux journalistes qui ont publié « Un président ne devrait pas parler comme ça… » montrent assez ce qu’il faut penser de ce Sardana­pale de sous-préfecture !

Si ce jouisseur cynique ne se représente pas, c’est qu’il avait les plus grands risques d’être battu, non pas seulement au premier tour des présidentielles, mais même encore plus humiliant pour un président sortant – dès les primaires socialistes.

Profitant de l’effet de surprise produit par son annonce, celui qui se prétend chef de l’État a vanté son admirable bilan.

Il se félicite de la baisse du chômage alors que, depuis 2012, la France compte au bas mot 1,3 million de chômeurs supplémentaires !

Il trouve remarquable son action contre le terrorisme alors même que ses amis et lui continuent à protéger les mosquées salafistes et à recevoir sans le moindre discernement de l’argent des États les plus obscurantistes de la planète.

Il ne regrette qu’une chose : avoir parlé de « déchéance de nationalité », alors que cette mesure, qui n’aurait eu aucune portée pratique, était bien le moins que l’on puisse faire pour un « Français » qui choisit de prendre les armes contre la France !

Non, je ne vois pas un homme d’État en François Hollande. Non, je ne remarque aucune dignité dans son discours. Non, je ne constate pas ce bilan mirobolant que nous vantent ses derniers fidèles.

Le seul avantage du quinquennat Hollande aura été de manifester aux plus aveugles à quel point le socialisme était nuisible pour la France et les Français.

Il est urgent de tourner la page. Et de tourner la page pour une véritable alternance, et non pour cette resucée de chiraquisme radical-socialiste que nous proposaient certains candidats à la primaire LR !

2 réponses à l'article : Hollande part… Nous ne le regretterons pas !

  1. quinctius cincinnatus

    11/12/2016

    François Hollande aurait pu avoir pour animal totem … la méduse

    Répondre
  2. Gérard Pierre

    10/12/2016

    Durant tout le quinquennat du sieur François Hollande, … j’ai régulièrement pensé au contenu de cet aphorisme de Nicolás Gómez Dávila :

    « La société libre n’est pas celle qui a le droit d’élire ceux qui la gouvernent, mais celle qui élit ceux qui ont le droit de la gouverner. »

    Qu’est-il arrivé à notre pays pour que, depuis mai 2012, nous n’ayons eu droit qu’à ça ? … un triste individu chez qui l’incohérence verbale tient lieu de suite dans les idées ! … un polichinelle chez qui la vanne potache fait office de trait spirituel ! … un pitre qui n’a aucun sens de la solennité ! … un homme à femmes entiché de femmes à hommes ! … un jobard en diplomatie ! … un simplet en économie ! … un ignorant en Histoire ! … un inculte glorieux !

    Depuis le début du XXème siècle le socialisme, … ou plutôt, devrais-je dire, ‘’toutes les variantes du socialisme ‘’, … ont démontré par l’expérimentation la nullité de leur concept ! …… et la raison en est simple : ils ont toujours inversé l’ordre de marche normale des faits, lesquels faits sont têtus !

    LE SOCIAL N’EST PAS UNE FIN EN SOI ! …… C’EST LA RÉCOMPENSE POSSIBLE DE LA PROSPÉRITÉ !

    Or, pour être prospère, il faut laisser courir ceux qui sont en capacité de gagner, et non leur imposer les règles de la course en sac ! … il faut laisser travailler ceux qui ont envie de travailler, et surtout ceux qui savent travailler, et non casser leur ardeur pour des raisons purement dogmatiques ! … il faut éviter de multiplier les obstacles devant ceux qui sont animés de la volonté d’entreprendre ! … Il faut cesser d’envier ceux qui gagnent de l’argent en prenant des risques alors qu’on ne fait preuve d’aucune compassion lorsqu’ils perdent parfois leurs paris sur l’avenir !

    Ces entrepreneurs, au sens propre du terme, auront besoin d’aide pour progresser dans la prospérité ! … alors, et alors seulement, ils embaucheront, ils créeront des emplois ! … des emplois qui seront la CONSÉQUENCE et non pas la finalité de l’action entreprise !

    L’entreprise ne peut pas se permettre les ‘’fantaisies‘’ de recrutement de la fonction publique ! …… Elle ne peut pas se permettre de créer des EMPLOIS INUTILS comme ceux qui le furent pour satisfaire ici et là la création des mille-feuilles de la communauté d’agglomération, de l’intercommunalité, et autres créations au forceps d’élus opportunistes ?

    Le « cancre » François Hollande me fait penser à un lycéen sans amour propre, absent de tous les affichages de tableaux d’honneur depuis son entrée au lycée, monté de classes en classes par la magie du non redoublement et qui, parvenu en terminale, déciderait de ne pas se présenter aux épreuves du baccalauréat puisqu’il en connait le résultat d’avance, … mais tout en continuant à se rendre aux cours ! … assuré de poursuivre ensuite une vie de rentier !

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)