Ici, c’est chez nous !

Posté le juin 25, 2012, 12:00
5 mins

C’est l’été ! Il faut en profiter… Changeons de mentalité : arrêtons de nous culpabiliser, cessons de nous ridiculiser, retrouvons notre dignité et notre honneur !

Oui, nous sommes blancs, européens, chrétiens et fiers de l’être.

Comme d’autres sont bleus, verts, rouges ou magentas, zoroastriens, orthostatiques ou taxinomistes et natifs du Monomotapa, de Karakalpakie ou de Tchouvachie, car on ne choisit pas ses origines, on les assume.

A l’inverse de ce que les gourous « droits de l’hommiste » et les saltimbanques de la Pensée Unique veulent nous imposer, le métissage global, durable et obligatoire est un véritable suicide pour nos peuples. Depuis des siècles, les chevaux naissent dans les écuries, les veaux voient le jour dans les étables et les truies mettent bas des porcelets dans les porcheries. Et ce n’est pas parce qu’un agneau naîtrait dans un poulailler que l’on devrait le nommer « poussin ». Il faut mettre le holà aux errements législatifs et réviser les lois liberticides qui confisquent les libertés de réunion, de presse, d’opinion et de conscience à tous ceux qui s’opposent aux dogmes du Politiquement Correct et aux inquisiteurs de la Police de la Pensée.

Mais du moment que tout le monde ne dit rien, pourquoi les bouffons qui nous dirigent devraient-ils se gêner ?

Et puisque le peuple vote mal, on va changer le peuple : par importations massives et successives, on va diluer le lait européen dans un chaudron de cacao…Et pour ceux qui préfèrent un verre de vin, obligation sera faite d’y rajouter un litre d’eau…

Clairement, l’Europe ne doit plus être le dépotoir de l’Afrique et Bruxelles ne doit pas être la poubelle de l’Europe, comme les mafieux des partis libéro-socialo-écolo humanistes le considèrent depuis 50 ans, eux qui favorisent la venue chez nous de millions d’individus qui rejettent nos us, nos lois et nos coutumes et refusent même le moindre commencement d’un début d’intégration, sans parler d’une parfaite assimilation, à compter de la 3ème ou 4ème génération. Et on devrait les respecter ?

Les Giscard d’Estaing, Helmut . Helmut Kohl, François Mitterrand, Tony Blair, José-Luis Zapatero – puis Mariano Rajoy –, Margaret Thatcher, Jacques Delors, Silvio Berlusconi, Nicolas Sarközy (maintenant François Hollande) ou Barroso – entre autres – sont les responsables d’un crime tendant à la destruction de nos groupes nationaux, du point de vue ethnique et religieux. Eux, se sont rendus coupables de génocide !

Pour nous, les Rebelles, il est l’heure de restaurer le droit du sang et d’abolir le droit du sol. Bien évidemment les étrangers pourront, s’ils le désirent, bénéficier de la naturalisation de « par le sang versé » pour la défense des sols nationaux, de la culture gréco-romaine et de la civilisation européenne.

L’Europe est une terre de cathédrales et de beffrois et non de minarets ou de mosquées !

16 réponses à l'article : Ici, c’est chez nous !

  1. le Ket de Bruxelles

    29/06/2012

    @Jaurès = il n’y a pas de secret qui permette de distinguer un "blanc" d’un "noir" ou d’un "jaune" , seule une bonne vue et un sens de l’observation peuvent vous aider à les reconnaître dans le paysage urbain ou rural (la nuit c’est un peu plus compliqué).

    Répondre
  2. Anonyme

    27/06/2012

    Jaurès, je ne vous donnerai pas le secret permettant de distinguer un "Blanc" d’un "Noir". Vos connaissances encyclopédiques ont besoin de conserver quelques minuscules terres vierges à conquérir. Sinon, pour vous, à quoi bon lire 4V ?

    Par ailleurs, il n’y a évidemment pas lieu de réviser mes chiffres. La France d’avant 1945 a connu des immigrants, qui étaient en quasi-totalité d’origine Européenne, sans pour autant pouvoir dire que ceci faisait de la France un pays typiquement d’immigration. Jusqu’en 1914 au moins, la population française a d’ailleurs été extraordinairement stable du point de vue ethnique, avant une écrasante majorité « blanche » supérieure à 99% (pour ceux qui savent ce que cela signifie). Il suffit de regarder les photos d’enfants en classe pour s’en convaincre. Votre recensement de 1931, disant (je n’ai pas vérifié) qu’il résidait en France 2 890 000 étrangers (avec plus de la moitié étaient Italiens ou Polonais, confirme cela.

    Vous écrivez : « Après 1945, les employeurs ont mis en place des filières clandestines pour faire venir des travailleurs d’Algérie en contournant les règles de l’ONI. » Si c’est vrai tant mieux pour eux. Il y avait là une manifeste rencontre de l’offre et de la demande.

    Vous écrivez : « Ce sont ainsi 750 000 Algériens qui vont travailler en France entre 1947 et 1953 (plus de la moitié retournera ensuite dans son pays). Suite à la guerre d’Algérie, 450 000 autres viendront en France en 1962 (chiffres du ministère de l’Intérieur). » Tout cela confirme mes propos.

    Vous écrivez : « De la fin des années 60 aux années 70, c’est la colonie portugaise qui amènera le plus d’immigrants. Les chiffres de l’Insee de 1999 donnent les statistiques suivantes:
     Immigrés originaires de l’UE: 1,6 millions, Maghrébins: 1,3 millions, Reste du monde: 1,1 millions ». Rien d’anormal, si ce n’est qu’il ne faut pas oublier qu’immigré signifie presque toujours « non encore naturalisé ».

    Vos chiffres sont des clichés statiques à l’instant « t » qui ignorent qu’on est à l’heure du cinéma. Ils n’ont aucun intérêt puisque je parle de la population d’ORIGINE immigrée RECENTE (post 1945) et EXTRA-européenne, Y COMPRIS les naturalisés.

    Enfin, si les contraintes de la pratique de l’islam sont minimes et peu visibles, tant mieux pour eux. De même, dire une prière en lisant vos posts, afin d’en exorciser les mensonges, peut être la seule pratique religieuse de la journée d’un catholique pratiquant. Il n’apparaitra pas dans vos statistiques. Tant pis pour vous.

    Répondre
  3. Jaures

    27/06/2012

    Cher Sembour, vous ne m’avez toujours pas expliqué ce qu’est un "Blanc", préférant éluder par de puériles railleries. Essayez-donc également de m’expliquer ce qu’est un "Noir". Puisque cela vous semble si évident, cela ne devrait vous prendre que quelques secondes.
    Par ailleurs, il faudra réviser vos chiffres. La France était bien avant 1945 un pays d’immigrants. Au recensement de 1931, il résidait en France 2 890 000 étrangers (plus de la moitié étaient Italiens ou Polonais).
    Après 1945, les employeurs ont mis en place des filières clandestines pour faire venir des travailleurs d’Algérie en contournant les règles de l’ONI. Ce sont ainsi 750 000 Algériens qui vont travailler en France entre 1947 et 1953 (plus de la moitié retournera ensuite dans son pays). Suite à la guerre d’Algérie, 450 000 autres viendront en France en 1962 (chiffres du ministère de l’Intérieur).
    De la fin des années 60 aux années 70, c’est la colonie portugaise qui amènera le plus d’immigrants. Les chiffres de l’Insee de 1999 donnent les statistiques suivantes:
    Immigrés originaires de l’UE: 1,6 millions
    Maghrébins: 1,3 millions
    Reste du monde: 1,1 millions
    En 2008, Eurostat chiffre à 5,1% la part d’étrangers dans la population française (8,7 en Allemagne, 11,4 en Espagne, 5,5 en Italie, 7 au RU).
    On voit que l’immigration n’est en rien un phénomène récent, qu’il est lié à l’Histoire et à l’Economie du pays, et qu’il touche au moins dans les mêmes proportions les autres Etats européens.
    Enfin, un musulman ne va pas plus à la mosquée le vendredi qu’un catholique ne se rend à l’Eglise chaque dimanche. D’autant que la présence à la mosquée ne fait absolument pas partie des 5 piliers de l’Islam (la Salât peut être accomplie n’importe où).

    Répondre
  4. F

    27/06/2012

      Sembour, argumenter rationnellement avec des gens de mauvaise foi est inutile. Vouloir leur montrer la vérité c’est mission impossible…

    Répondre
  5. Anonyme

    27/06/2012

    Qui au monde pourrait avoir la moindre motivation pour expliquer à Jaurès ce qu’est un blanc ? Il restera probablement dans une méconnaissance éternelle qui le consumera jusqu’à la mort.

    Jaurès, comme le célèbre chien Rantanplan de Lucky Luke, a très bien compris la situation de l’immigration européenne et française, puisqu’il écrit noir sur blanc: «il faudra comprendre que la plupart des enfants d’immigrés sont issus de familles que nous sommes allé chercher dès la libération ».

    Les quelques 120 000 immigrés admis pour la Reconstruction française auraient miraculeusement engendré les 15 millions (ou plus) d’immigrés récents actuels, dont aucun membre familial n’était là avant 1945. Plus de 1000 pour 1 en 67 ans ! A part l’immédiat après-guerre la France n’a jamais eu de politique d’immigration volontariste organisée comme c’est le cas depuis toujours aux USA, ou au Canada. La quasi-totalité des immigrés s’invitent et tentent de rester. Les naturalisations sont exclusivement ou presque des régularisations accordées avec réticence et sous la pression des événements.

    Enfin 1/3 des musulmans sont pratiquants selon lui. Au sens chrétien admis de « pratiquant », ceci voudrait dire que chaque vendredi, des millions de personnes en France se rendraient à la Mosquée. Si la moindre réalité approchante existait, tout le monde le verrait, même lui. Jaurès est un affabulateur morbide.

    Au lieu de pleurer sur le bon vieux temps, il se réjouit d’un mauvais faux présent, ce qui est une double pathologie.

    Répondre
  6. ozone

    26/06/2012

    "Les communistes sont à la tête de l’Europe selon le député Farage"

    En la matiere on ne serait pas là avec les cocos,c’est grace a l’oeuvre des libéraux-socialistes que nous sommes au bord de l’abime.

    Répondre
  7. Anonyme

    26/06/2012

     

    Je recommande d’écouter les petites conférences d’Aldosterone111, selon son pseudonyme sur Youtube. Il énonce des observations judicieuses, faciles à comprendre mais très rarement entendues comme faites par les arabes et les membres de la diversité vivants en France:

    http://www.youtube.com/watch?v=b_o9jWYg4mg&feature=player_embedded

    Je crois plus exactement qu’il y a beaucoup d’arabes de bon sens comme lui, mais leur voix est systématiquement étouffée par les médias français, tous 100 % à gauche (à part le groupe Valeurs Actuelles). Le pire du pire serait de voir émerger une culture de la diversité qui NE SOIT PAS lavée du cerveau par la gauche française, et qui fasse comme partout au Moyen-Orient: donner court à des comportements économiques à fermes priorités nationalistes.

    Ces arabes fermeraient totalement les frontières françaises à l’immigration incontrôlée, et risqueraient d’établir un vrai gouvernement de droite, efficace et prospère, comme aux Emirats Arabes Unis, pays que je connais parfaitement, où 80% de la population est étrangère mais parfaitement gérée par un ministère de l’immigration aux moyens illimités.

    Bref, le cauchemar absolu de tout syndicaliste.

     

    Répondre
  8. Jaures

    26/06/2012

    D’abord il faudrait m’expliquer ce qu’est un "Blanc". Ensuite, il faudra comprendre que la plupart des enfants d’immigrés sont issus de familles que nous sommes allé chercher dés la libération pour reconstruire la France (après les avoir utilisé sans vergogne dans deux conflits mondiaux), puis dans les années 60-70 pour exécuter les tâches qu’il répugnait aux Français d’accomplir. Il ne faudra pas oublier non-plus que beaucoup de nos compatriotes "de couleur" nous viennent des Dom-Tom et que ce ne sont pas eux qui sont venus nous chercher.
    Par ailleurs, les Chrétiens n’ont pas à en vouloir aux enfants de l’immigration s’ils n’ont plus l’audience religieuse d’antan.  Il existe en France 5 à 6 millions d’habitants d’origine musulmane dont un tiers de pratiquants. Les Chrétiens ont donc une marge théorique de progression non négligeable. Sauf que cette idéologie régresse: de moins en moins de monde dans les Eglises, rituels (baptêmes, mariages,…) en baisse continue,  15 000 prêtres en 2010 pour 50 000 en 1960. D’ailleurs, nos chantres des "Blancs chrétiens" doivent déchanter si, dans leur église, il tombent sur un des 1500 prêtres africains venus, eux aussi, accomplir un travail qu’apparemment les Français renâclent à assumer.
    Inutile donc de pleurer sur le bon vieux temps. Autrefois on se mariait dans le village (avec des certificats de non consanguinité délivrés par le curé), puis, avec l’évolution des moyens de communication et les brassages de populations consécutifs aux conflits, aux colonisations et aux échanges, les sociétés sont devenues multiethniques.
    Comment voulez vous revenir en arrière ? En empêchant deux jeunes d’origines différentes de se lier et de faire des enfants ? Si vous voulez imposer cela à la nouvelle génération, essayez toujours ! Je vous souhaite bon courage !

    Répondre
  9. Magne

    26/06/2012

     » Oui, nous sommes blancs, européens, chrétiens et fiers de l’être.  » Pour chrétiens ( ou racines chrétiennes de la France ) , européens … oui , bien que certains puissent être autre chose . Blancs , en règle générale oui . Mais il ne faut pas oublier les Dom – Tom , Combattants indochinois , Harkis etc … qui ont fait les mêmes guerres que nos bisaïeux , aïeux etc… en 14 – 18 et 39 – 45 . Donc ,  » blancs  » , non . L’assimilation est bien meilleure que l’intégration .

    Répondre
  10. IOSA

    26/06/2012

    Chouette j’ai de la chance de ne pas être un croyant, parce que sinon je serai aussi bête que l’article….quoique il y a tout de même un fond de vérité dans ses propos.

    Bon, on va bazarder tout ce qui n’est pas chrétien, puis tout ceux qui ne sont pas blanc…ben, il va pas rester grand monde pour défendre la France.

    D’ailleurs, il me semble me souvenir que durant la dernière guerre, celle 39/45, le p’tit moustachu fit de même en plus grande échelle et que dans le tout petit pays de France, il y a eu un grand nombre de collabos/délateurs.

    Maintenant revenons à nos moutons, parce que ce n’est pas en opposant la couleur et la conviction religieuse que vous allez gagner votre survie.

    Demandez vous d’abord ce que veut dire être FRANCAIS et vous aurez peut être une chance d’établir un plan de bataille avec des hommes et des femmes qui aiment la France pour ce qu’elle est et non pour ce qu’elle pourrait devenir ( la grosssse Europe avec Bruxelles/Marrakech aux commandes).

    Réveillez vous les gars, la France des colonies n’existe plus depuis l’ Indochine et l’ Algérie et c’est devenu bien pire depuis la suppression des frontières ( merci à sarko/ump d’avoir mit en place la nouvelle ligne maginot, véritable gruyère odorant).

    Tient au fait, une idée pour aider les français ( les bons bien entendu).

    Puisque l’on ne peut pas infliger la totalité de la peine de prison prévu par le Code Pénal aux mineurs délinquants, pourquoi ne pas mettre l’autre moitié dont ils sont exonorés en sursis ( vous avez remarquez que je n’ai pas cité de minorité) ?

    Et n’oublions surtout pas qu’il existe une plétore de lois qui permettent de remettre un jeune en dérive dans le droit chemin, il suffirait des les appliquer et ne pas se contenter d’une petite tape sur les doigts.

    Idem en ce qui concerne les clandestins….2 ans de prison et expulsion etc etc.

    Même pas la peine de prendre les armes, il suffisait de voter pour la bonne personne ( le FN par exemple, mais bon… le français bien de chez nous, en bon collabo ne sait voter que UMP ou PS)

    IOSA

     

     

     

     

    Répondre
  11. ozone

    25/06/2012

    Voilà au moins qui est clair,pour une fois on nomme des responsables et des tendances politiques

    Répondre
  12. Le Ket de Bruxelles

    25/06/2012

    Article radical, clair , net et sans détours ! Mais au vu des résultats des récentes élections françaises, le décalage entre les électeurs et la réalité reste quand même abyssal … ce n’est pas pour demain que la RECONQUISTA  de nos quartiers va commencer et que la racaille qui pourrit notre quotidien et assassine nos enfants va être mise hors d’état de nuire.

    Répondre
  13. quinctius cincinnatus

    25/06/2012

    encore des mots grandiloquents pour de grands maux … faites savoir à vos élus et à leurs chefs qu’au besoin vous prendrez les armes pour les aligner contre un mur eux qui , dans les deux camps ,  n’ont à la bouche que le mot  " collabo " …car  ils sont assez lâches , vous le savez ,  pour vous craindre …  encore faut il se faire craindre d’eux !

    Répondre
  14. vozuti

    25/06/2012

    oui, ce qui est vendu actuellement par les médias comme du modernisme et de l’humanisme sera jugé par l’histoire comme La grande trahison : pour qu’elle raison les dirigeants européens ont-ils décidé de dissoudre leurs propres populations ? la race européenne doit disparaitre au nom d’une obscure idéologie du mélange lancée par jacques chirac et qui est devenue un dogme absolu qu’il est interdit de contester.  la france est déja devenu multiethnique et n’aura plus rien d’européen dans 2 générations : c’est trop tard, le plan a déja réussi. la question qui subsiste est est-ce que le reste de l’europe va aussi commettre le meme suicide que la france ?

    Répondre
  15. F

    25/06/2012

       A propos du droit du sol et du droit du sang, quelques précisions.

          – Le droit du sang existe pour les Français. C’est ce qui permet à un enfant né de parents Français d’être Français lui aussi, même s’il est né en Australie, en Allemagne ou au Zimbabwé.
      
          – Sauf cas particulier ( pour des Algériens nés avant 1962 entre autre), le fait de naître en France ne fait pas de vous automatiquement un Français. La loi prévoit en effet que les enfants nés en France de parents étrangers acquereront de plein droit la nationalité française A LEUR MAJORITE sous réserve QU’ILS EN FASSENT LA DEMANDE et qu’ils puissent JUSTIFIER D’AU MOINS 5 ANS DE PRESENCE EN FRANCE. 
     Un détail? Pas tant que cela car cela veut dire que les gens de moins de 18 ans nés en France de parents étrangers ne sont pas "inexpulsables" ( et leurs parents non plus) comme on veut nous le faire croire…
     
       Et si on appliquait la loi?

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)