identité nationale : à quand le respect et l'amour de la France ?

Posté le février 09, 2010, 12:00
42 secs

Le séminaire gouvernemental sur l’identité nationale a révélé les premières mesure que compte prendre le
gouvernement pour valoriser l’identité nationale : réintroduire la marseillaise à l’école ainsi que le drapeau bleu-blanc-rouge.
C’est certes un premier pas. Néanmoins, ces symboles n’auront aucune portée si l’enseignement de l’histoire de France continue, du fait du biais idéologique du ministère et des enseignants, à
être avant tout une dénonciation de nos traditions, de notre histoire, de sa dimension religieuse et de sa grandeur royale.
La France n’a pas commencé en 1789, son identité ne se réduit pas aux « valeurs », et ces dernières ne sont pas uniquement celles du pacte républicain !
L’identité nationale ne sera valorisée que quand la riche histoire de France sera de nouveau enseignée aux enfants et non plus dénigrée ! C’est la condition du vivre ensemble et de
l’insertion sur le territoire français des personnes qui ne sont pas issues d’une famille française.
La réussite des familles italiennes, espagnoles, portugaises et polonaises au
cours du XXe siècle et leur amour sincère de la France constituent des exemples dont il serait bon de s’inspirer à nouveau.