Identité nationale : Copé reprend la balle au bond

Posté le novembre 16, 2009, 12:00
36 secs

Jean-François Copé continue sa longue marche vers la présidentielle. Il renforce pour l’instant
son ancrage à droite : taxation des indemnités d’accident maladie, défense de l’Elysée dans l’affaire des sondages et maintenant identité nationale.

Le chef du groupe UMP à l’Assemblée nationale compte bien s’appuyer sur son propre réseau, Génération France, ainsi que sur l’ensemble des députés UMP pour faire vivre le débat.

Cela tombe bien, puisque de nombreux députés veulent s’emparer de dossier sur lequel ils se sentent en phase avec leur électorat et espèrent ainsi récolter -enfin- à nouveau autre chose que des
critiques.

Il est vrai qu’en organisant des réunions dans les préfectures, Eric Besson ne prend pas le chemin le plus court pour toucher le Français moyen…

De nombreux députés cherchent pourtant à l’inviter en circonscription, mais son emploi du temps ne lui a permis de ne donner satisfaction qu’à… 2 (!) d’entre-eux avant la fin de
l’année.

On ne saurait trop conseiller aux autres, forts nombreux, d’inviter Jean-François Copé, dont on parierait qu’il trouvera le temps d’en satisfaire un plus grand nombre
!