Il faut en finir avec le « front républicain »

Il faut en finir avec le « front républicain »

Au sein de l’UMP de nombreuses voix se sont élevées pour critiquer le principe même du parti unique de la droite. Et, depuis plusieurs mois, des anciens centristes ralliés à l’UMP, mais issus de l’UDF, comme Jean Arthuis ou Pierre Méhaignerie, s’efforcent de reconstituer une force politique alternative à l’UMP, au sein de la majorité présidentielle.

La lourde défaite du parti majoritaire aux élections régionales des 14 et 21 mars 2010 devrait favoriser cette entreprise.
Elle a pour elle la logique : puisque les élections en France se font avec des scrutins à deux tours, il convient de ratisser large au premier tour et de se réunir au deuxième. Et, comme le dit joliment Alain Madelin, « quand on veut ratisser large avec un râteau à une seule dent, on se prend une pelle ! »

L’argument contraire résulte des règles propres à la seule élection présidentielle qui, si elle a bien lieu au scrutin proportionnel, comporte aussi une clause qui fait que deux candidats seulement sont qualifiés pour le 2e tour. Il faut donc éviter une trop grande dispersion des voix au premier tour. Sinon on risque de se retrouver dans le cas de figure de Lionel Jospin en 2002. Ou de Gaston Defferre en 1969.
En vérité, il faut surtout que concurrence et rivalité ne soient pas synonymes de guerre fratricide.
Pourtant, ce scénario de renaissance de l’UDF en 2010 n’a à peu près aucune chance de se produire. Car il oublie une seule petite chose : aujourd’hui comme en 2002, le deuxième parti de la droite s’appelle le Front National !

Si l’UMP voulait vraiment ratisser plus large, il lui suffirait, simplement, de rompre avec cette funeste stratégie dite du « front républicain », qui l’amène à préférer un candidat PS ou communiste à un candidat FN au deuxième tour de quelque élection que ce soit.
Ce serait le minimum de l’entente à droite. Un peu comme du temps de la vieille SFIO, quand ce parti reportait ses voix sur le candidat du parti communiste, par « discipline républicaine ». C’était le minimum de l’entente à gauche.

Au moment où Jean-Marie Le Pen, après sa très bonne campagne en Provence-Alpes-Côte d’Azur, s’apprête à passer la main à une autre génération, il est temps de mettre fin à un ostracisme sans fondement. Dont on comprend bien l’intérêt pour la gauche, mais dont on ne voit pas la justification, ni par rapport à l’intérêt de la droite, ni par rapport au bon fonctionnement de notre démocratie, et donc du pays.
Qu’il le veuille ou non lui-même, le FN est un parti de droite. Ne pas l’admettre, pour la droite dite parlementaire, est une faute majeure. qui n’a que trop duré : depuis 27 ans.

Partager cette publication

(19) Commentaires

  • Drakkar Répondre

    Oui, j’ai oublié le droit du sol bien évidemment, cette immense escroquerie contre la nation.

    J’en ai oublié plein d’autres sans doute.
    Une chose est sûre, la liste est toujours prête à être opposée à n’importe quel politicien briguant ma voix.

    Pour l’avoir tenté de l’intérieur, l’expérience des partis politiques de droite est très décevante parce qu’ils sont gangrénés par le parisiannisme et par la technocratie. Ensuite, les luttes intestines dépassent les militants locaux et les caciques règnent en maîtres absolus.

    Aucun espoir de ce côté là pour moi.

    Je ne veux pas rester les bras croisés mais il ne me reste pas assez de décennies pour espérer.

    07/04/2010 à 18 h 23 min
  • Drakkar Répondre

    SAS

    Vous répétez souvent un certains nombre de concepts et de réflexions dont le moins qu’on puisse dire c’est qu’ils ne sont pas faux.

    C’est vrai pour la France, l’Europe, les US et le monde occidental.

    Bon, alors, que faisons-nous ? On se suicide tout de suite ou on prend les armes ?

    06/04/2010 à 12 h 29 min
  • Philippe Répondre

    Drakkar@,

    Rassurez-vous, je suis d’un calme parfois désarmant pour mes proches, ce qui ne veut pas dire que je reste muet, bien au contraire, surtout quand des sottises sont dites.

    Vous avez bien entendu raison pour le reste, la tâche est immense, ce n’est même pas en années qu’il faut raisonner mais en décennies.

    Mais il faut bien commencer un jour, non? Ensuite, entre rester les bras croisés à attendre que tout finisse de s’écrouler,  ou agir de ci de là (qu’il y ait un résultat concret immédiat ou que ce soit provisoirement seulement "pour l’honneur"), impossible de choisir la première option, c’est pas dans mes gènes, c’est comme ça.

    Philippe

    06/04/2010 à 10 h 36 min
  • Anonyme Répondre

    A Drakkar Vous oublier : supprimer le droit du sol .La plus grosse erreur de nos gentils élus .supprimer toutes les asso anti française .

    06/04/2010 à 10 h 06 min
  • Geo Répondre

    A mon humble avis Mr Lepen n’est pas un homme de droite. Trop de gouvernement et de fonction publique. . . . Mais je sais bien que lors des élections c’est lme seul qui fait peur aux professionnels de la politique qui nous prennent en otages depuis la libération de la France.

    06/04/2010 à 4 h 46 min
  • sas Répondre

    Amis de ce site……

    …..parceque vous pensez encore naivement, que l avenir de la france et des francais….nous incombe ????

    ……peut être même que NOUS choisissons nos dirigeant… ?????

    ……que nos élections sont réeelles et sincères ????

     

    ……haa ce que je me marre…….il y a encore du chemin a faire hein…

    ….un pays endetté , qui traine 3 000 milliards d euros de dettes,que les prélèvements representent 60 a 70 % de ce qui est gagné…..que la dette annuelle représente 80% du PIB……que nous ne pouvons même pas payer les intére^ts de la dette…..

    ……alors sincèrement, comment penser que nous puissions nous appartenir encore ????

    "Ils" mettent donc à notre tête …..un de nos créancier voir son mandataire ou représentant (de commerce)…cqfd

    C EST SI SIMPLE A CAPTER   SAS

    05/04/2010 à 22 h 23 min
  • Drakkar Répondre

    Restez calme Philippe,

    Nul ne peut ouvrir les yeux à celui qui les ferme et vous faites du mal à vos artères.

    Tout ce que vous avez écrit est plein de bon sens et parfaitement orienté vers ce que chacun de nous attend.


    Le sens de l’article d’Alain Dumait correspond exactement à ce qui a été mille fois dit : que JMLP passe enfin la main et que le FN d’aujourd’hui vienne enfin faire fleurir une vraie droite de gouvernement.

    Pour celà, après bien sûr que ledit JMLP ait fait preuve de sagesse (on attend), il faudra que les dirigeants du FN ne se bouffent pas la rate pour le pouvoir et ce n’est pas très bien parti !

    Après, il faudra que les membres des autres partis de droite OSENT se déclarer de droite.
    Il faudra un gouvernement qui OSE dire qu’il va mettre en vigueur une politique claire et nette.
    Il faudra un président qui cesse de se déculotter devant la gauche à tout bout de champ.
    Il faudra des politiques qui aient le courage de dire ce qui va se faire et … LE FAIRE même et surtout si ça fait brailler la gauche, les cocos, les droitsdelhommistes, les défenseurs des illégaux, des voyoux…
    Il faudra couper les vivres, je veux dire cesser de subventionner, tous les organismes qui agissent contre l’action du gouvernement, contre la patrie ou contre les Français. Il faudra dissoudre tous les "machins" de l’état qui ne servent à rien d’autre que faire pantoufler des copains. Dissoudre la HALDAPO.

    Etc.

    Et puis il faudra des politiques qui fassent le ménage chez eux, cessent de dépenser abusivement notre argent, cessent de se verser des subsides scandaleux, des retraites honteuses, des moyens de vies de nababs.

    Et pour finir, il faudra systématiquement rétablir la vérité et contrer chacune des provocations des journaleux propagandistes de la gauche au lieu de se coucher devant leurs injonctions.

    Vous avez compris, ce n’est pas possible, il faudrai qu’il y ait des sages aussi à l’UMP. "Ils" préfèreront laisser le FN dehors et avec lui le peuple de droite.

    On est mal barrés Philippe.

    05/04/2010 à 19 h 34 min
  • Philippe Répondre

    AC-Spectre@,

    Vous êtes totalement incohérent dans vos propos. Un coup vous dites que c’est un parti de prolétaires, un coup de petits bourgeois, un coup qu’il est internationaliste, un coup qu’il est pour une France "refermée sur elle-même comme une huître"… Faudrait savoir…Surtout que rien, mais rien de tout ça n’est vrai. Et quant à dire que le programme économique du Front national est de gauche, vous ne l’avez jamais lu, alors arrêtez de dire n’importe quoi ! Je vous met au défi de m’en citer une proposition qui serait d’inspiration socialiste.

    Quant à "l’idée de la France" qu’on se fait, arrêtez d’essayer de faire croire des choses que je n’ai jamais écrite et qui ne sont pas celle du Front. Je vous l’ai déjà signalé dans d’autres posts, ce n’est pas l’origine qui fait que l’on est français mais l’adhésion à l’identité française (lisez-donc Mélancolie française d’Eric Zemmour), un droit à la "ressemblance". Tandis qu’aujourd’hui, on poursuit suicidairement l’immigration alors que les populations immigrées déjà présentes ne s’intégrent plus depuis longtemps. D’où leurs revendications du "droit à la différence", c’est-à-dire le communautarisme le plus extrême et des tas de revendications ethnico-religieuses. C’est ça que vous voulez? La guerre civile comme en ex-Yougoslavie entre les différentes communautés ethniques ou religieuses ?

    On a pas besoin d’être ultra-libéral pour être de droite, De Gaulle (qu’au demeurant je suis loin d’admirer béatement comme beaucoup) n’a jamais été ultra-libéral et n’était pourtant pas de gauche. L’ultralibéralisme économique qui conduit à la suppression de toutes les frontières et protections minimales, conduit à des désastres socio-économiques en Occident et à l’exploitation esclavagiste des travailleurs dans les pays les plus pauvres, les Français n’en veulent donc pas, sur ce point ont ne peut pas leur donner tort. Alors vous préférez quoi, un mouvement simplement libéral et patriote, ou qu’ils se tournent vers la démagogie extrêmiste et ruineuse des socialo-écolo-communistes ?Un parti comme Alternative libérale, qui doit correspondre à vos voeux, vu son ultra-libéralisme économique, a fait 0,2% aux européennes de 2009. Mais il vous faudra avaler toutes leurs couleuvres ultra-progressistes dans les autres domaines (mariage et adoption homo par exemple).

    Quant à ce que vous dites sur l’UMP, je vous rappelle que c’est le parti de la majorité au pouvoir et que l’alternative c’est qu’il se réoriente vraiment à droite et face des alliances ponctuelles avec le Front national. Sinon, celui-ci devra par la force des choses continuer à représenter seul la résistance au gauchisme. Mais vous préférez peut-être rester dans vos chimères et laisser les mains totalement libres à la gauche.

    Quant à votre analyse géopolitique ridicule divisant le monde entre USA, Russie et Chine, vous oubliez peut-être quand même les 3/4 de la planète (Japon, aire pacifique, Inde, pays arabo-musulmans, Amérique du Sud, Afrique…) mais peut-être voulez-vous les rayer de la carte d’un très de plume en disant qu’ils n’ont aucun droit à préserver leurs identités et doivent se soumettre au globalisme.

    En fait, vous critiquez mais ne proposez rien, vous parlez maintenant de "petits bourgeois cathos fin de race", ce qui vous correspond tout à fait. En effet, je vous rappelle que le Front national ne réduit absolument pas la France au catholicisme (il est pour une "bonne et saine laïcité"), on peut tout à fait être français et d’une autre religion. Par contre, on ne peut nier, à moins d’être d’une mauvaise foi totale, que notre identité et notre culture ont été fortement influencées par le christianisme.

    Par contre, c’est vous qui appeliez de vos voeux une "droite chrétienne et conservatrice", vous avez donc la mémoire archi-courte. Et vous sombrez définitivement dans le ridicule quand vous écrivez "je préfère encore le retour du roi ou une véritable aristocratie libérale": vous vous croyez sans doute dans le Seigneur des anneaux ?

    Philippe

    04/04/2010 à 19 h 14 min
  • ozone Répondre

    La france dans le monde d’accord,tout le monde en France non,tout bateau a une limite et coule s’il est en surcharge,et le bateau France a déja dépassé la limite de sécurité.
    Les musulmans qui sont préts a s’assimiler et a se vouloir de l’aventure de la France vont avoir de plus en plus de mal,écrasés sous le nombre,au fur et a mesure que le celui-ci augmente et que la perspective de devenir une force électorale se precise,l’entrisme des gouvernements des pays d’origine va se charger de les recommunautariser,la défaite en rase campagne qui s’annonce dans l’affaire du voile intégral en sera l’exemple,ceux qui ne rentreront pas dans le moule n’auront méme pas de recours,se sera marche ou créve,et ce ne seront pas les crétins de "souschiens"qui vont les aider.
    Seul un arrét des entrées de façon autoritaire peut commencer a faire évoluer la situation,il n’y a plus le temps pour attendre les éffets de la conviction.
    Lorsque des milliers de "fantomes" vont hanter nos rues se sera la panique.

    04/04/2010 à 13 h 49 min
  • Anonyme Répondre

    Ca veut dire quoi Mondialiste, Philippe? est ce que pour vous Mondialiste veut dire accepter que la France fasse parti d’un ensemble civilisationel Judeo-Chretien multiraciale? et bien oui c’est comme ca. La France n’est pas une huitre qui se referme quand le reste du monde bouge. La France ce n’est pas seulement les 60 dernieres annees. La France est aussi au Canada, dans le Pacifique et dans bien d’autres regions du monde. Etre Francais c’est aussi vivre dans le monde en comprendre les flux, les consequences et les jeux d’interactions. Je peux etre patriote et acceptez que la France puisse etre peuplee de veritables patriotes qui ne soient pas francais de souche depuis 2 generations. Etre Francais et patriote c’est aussi accepter que la France a un impact possitif sur d’autre pays de par sa culture, son histoire et ses idees. Mon idee de la France est celle d’une civilisation qui a une longue histoire et qui a encore une part de grandeur. Votre idee de la France c’est quoi? Un club ferme ou chacun se retracte sur des vieilles photos jaunies? Les Francais sont encore vivants dans ce monde. Ce que j’essaye de vous faire comprendre c’est qu’il y a encore des francais patriotes qui croient a l’avenir, et pas forcement a celui vendus par les bourgois sans ambitions de l’UMP ou bien les affairistes du PS. Je veux encore croire que la France a une part de Sublime en elle. Ce que je reproche au FN c’est la deformation politique qu’il fait sur la realite economique de l’immigration a des fins electoraliste, et cette realite elle est la en face de vous: le FN a une base de gauche, proletarienne. Quand il parle d’immigration il parle de dumping sociale, d’economie et pas de racisme. Je n’ai rien contre cette analyse economique, mais par contre je suis contre la recuperation raciste de cette these. C’est comme ca, cette these sert les interets des biens pensants et des racistes. Tant que le FN n’aura pas regler ce probleme, cela ne marchera pas pour moi. Alors c’est quoi mondialiste, etre un Francais en exil, oui et alors? C’est quoi le Liberalisme pour vous, etre un chef d’entreprise et surtout etre bien plus d’un marchand, oui et alors? Je me fiche de Christine Boutin. Je prefere enfore le retour du Roi ou d’une veritable aristoctarie Liberale que ces petits bourgeois cathos fin de race, aussi pathetiques que la bande a Marine. Vous avez la memoire courte ou quoi Philippe, ne vous arrive il jamais de voir audela de l’UMP, de Boutin, Kouchner et autres personalites recentes? Vous croyez peut etre que je parle de la France recente, qui a pour seule ambition de vendre des airbus et de faire la lecon a l’Europe? Je vous laisse sur cette video de l’excellent Alain Soral: http://www.dailymotion.com/video/x8pvu7_alain-soral-gasface-le-probleme-du_news

    04/04/2010 à 6 h 29 min
  • Philippe Répondre

    PIGIS Yves@, Comment convaincre ?

    Et bien dans tous les domaines, oui tous, il y a mille petites choses à faire.

    Exposer ses idées partout où on en a l’occasion, en insistant surtout sur "le bon sens" et l’utilité de celles-ci pour le bien-commun, c’est la clé de la réussite par exemple de Jacques Bompard à Orange dont les administrés approuvent la gestion (deux fois réélus maire dès le 1er tour).

    Si on en a les moyens et la possibilité, il existe d’excellentes écoles et collèges hors contrat (et quelques-uns dans le privé sous contrat), plutôt que de laisser ses enfants se faire laver le cerveau par certains instits ou profs du public ,qui font passer leur idéologie avant la qualité de leur enseignement. Voir le livre "la fabrique du crétin" de Brighelli (qui pourtant est un type de gauche, mais réaliste au demeurant).

    Réorienter ses abonnements, ses lectures au profit de la presse de droite nationale, ou des auteurs "politiquement incorrects", plutôt que de laisser son argent à des journaux ou magazines anti-français par essence, ou livres conformistes. Selon ses affinités et ses goûts, on peut en trouver sans peine et ainsi aider à la diffusion des idées qu’ils défendent.

    Pareil au niveau culturel (films, musique…).

    S’investir dans la vie associative et suivant les cas, ne pas hésiter à afficher ses convictions. Ca m’a toujours sidéré que les communistes, partisans d’une idéologie criminelle, s’en vantent sur la place publique et personne ne moufte ou presque, et qu’à contrario, certains patriotes ont peur de dire en public ce qu’ils pensent.

    Militer, aller à des manifestations patriotes…

    Eteindre sa télé : où la quasi-totalité des présentateurs ou animateurs se réclame de gauche, et considère comme un devoir sacré, non d’informer, mais de faire passer leur idéologie de gauche dans les mentalités de la majorité des téléspectateurs, je ne parle même pas des émissions débiles (Etienne Mougeotte a même déclaré un jour que le rôle de tf1 était de "vendre des parts de cerveau disponibles pour Coca-Cola" (dans la page de pub qui suit l’émission débile de télé "réalité" ou autre). 

    Il y a aussi internet avec des bon sites, de bons articles comme celui des 4 vérités, de radio courtoisie, du salon beige ou d’autres…

    Que les résultats soient bons ou pas bons, ce qui compte vraiment, c’est de se battre en permanence pour ses idées, pour sa famille et pour  l’identité française, et pour plagier le slogan des anti-nationaux du npa, mais avec les idées inverses bien sûr: "Tout changer, rien lâcher !".

     

    03/04/2010 à 20 h 11 min
  • PIGIS Yves Répondre

     

     

    OUI ! Mais comment convaincre ne serait-ce qu’une partie des Français de souche auxquels on a

    inculqué, dès leur plus jeune âge, la haine de la patrie et de leurs compatriotes qui voulaient

                                                             simplement rester Français ?

    03/04/2010 à 10 h 54 min
  • Philippe Répondre

    AC-Spectre@…

    Evidemment que vous n’êtes pas d’accord avec le FN puisque vous dîtes vous-même que vous êtes mondialiste. Et toujours aucun argument démonstratif de ce que vous balancez. "Commanditée par les gauchistes internationalistes" : trop drôle ! Il n’y aurait pas comme une confusion dans votre esprit avec un certain Sarkozy et ses amis de gauche depuis Bernard Kouchner jusqu’à Julien Dray

    Quant à un "véritable parti de droite libérale" (sous votre plume ça veut dire ultra-libéral) ou une "droite chrétienne et conservatrice", non mais vous rigolez ? Ils ont encore cent fois moins de chances d’avoir des responsabilités politiques que le Front, voir les candidatures ultra-libérales des 3 ou 4 dernières présidentielles, elles n’ont jamais atteint 5%. Quant à la "droite chrétienne", outre que la France est un régime laïque au cas où vous ne le sauriez pas, vous l’avez déjà avec votre ridicule Christine Boutin pro-immigrationniste. Je vous laisse à vos frustrations.

    Philippe

    03/04/2010 à 7 h 16 min
  • Anonyme Répondre

    Le FN, ce parti d’ancien proletaire, ce parti de petit bourgeois. Le FN le parti Etatiste et corporatiste au programme economique bien a gauche… Le FN ce parti qui vient pecher parfois dans l’Ultra Droite… Comment peut on encore croire que ce parti est de Droite, quand toute sa base historique vient de la Gauche, frustree par l’immigration, commanditee par les gauchistes internationalistes et la droite centriste et jacobine? Ce qu’il faut c’est un veritable parti de Droite Liberale et une entente avec une veritable Droite Chretienne et conservatrice, pas un parti de Droite qui peche vers les gauches, nationalistes et paiennes (FN) ou bobos…ou pseudo gaulliste. Tant que la France sera dans les fantasmes et les histoires de conspirations on ne sera pas sortit de la Chute et de la decadence. Le monde d’aujourd’hui est definitivement anglo-saxon , Russe, et Chinois, trois civilisations qui ne s’embarassent pas de grincheux raleurs incapables de faire la distinction entre les realites geo-strategiques-economiques et des histoires de conspirations judeo-maconnique.

    02/04/2010 à 18 h 13 min
  • ozone Répondre

    Le bulletin de vote n’apartient pas aux partis,donc ils ne peuvent les "donnés" dans le cas d’une élection a la proportionnelle,ou elles peuvent étre achetés et vendus.

    Le FN est peut étre a droite mais les électeurs sont en majorité a "gauche nationale",si vous voyez ce que je veut dire,et l’aversion pour l’UMP bourge et mondialisé y est absolue.

    02/04/2010 à 17 h 00 min
  • Philippe Répondre

    petijean@,

    Quoiqu’il en soit, il ne faut jamais croire que tout est inéluctable. Le Fpö en Autriche a bien réussi à accéder au pouvoir en 2000 et la campagne de haine internationale contre le résultat des urnes autrichiennes n’a pas pu l’empêcher.

    Pourquoi ceux que vous dénoncez devraient-ils réussir dans un sens et d’autres ne pas réussir dans l’autre? Il faut tout le temps se battre pour ses idées et résister. Les "mondialistes" se heurtent à beaucoup de résistances, c’est en fait la résignation de certains peuples qui leur permet d’être forts. Il suffit donc d’inverser la tendance.

    02/04/2010 à 16 h 22 min
  • petitjean Répondre

    la "super classe mondiale" ne permettra jamais qu’une droite nationale et patriote prenne le Pouvoir en Europe de l’Ouest ! (relire les excellettes analyses sur http://www.polemia.com)

    la gôche, la fausse droite et les franc-maçons contrôlent tout en France

    Je présume que tout le monde connait le projet des franc-macs ???:

    -fin des Nations

    -fin des identités occidentales

    -suppression des frontières

    -métissage à marche forcée

    -destruction des valeurs traditionelles qui ont fondé notre civilisation; famille, église catholique,école du mérite et de l’effort, sens du beau véritable,……………….

     

    "ils" veulent nous transformer en zombie consommateur et contribuable

     

    touts ceux qui ont un autre projet seront censurés, ostracisés, condamnés à une mort civile.

    relire aussi sur http://www.libertyvox.com  "l’assassinat de la France expliqué à ma petite fille"  tout est dit

    02/04/2010 à 9 h 23 min
  • pa Répondre

    C’est vrai qu’il y à un moyen de rallier la droite parlementaire(UMP) et le Front National. 1-A condition d’exclure tout les reprèsentants de l’UMP ou autres qui sont hostile au ralliement. 3-Permettre un programme commun à certaines élections. 4-Accepter de donner ses voix à celui qui arrive en seconde position(elections présidentielles et législatives) Et enfin ne pas écouter les sirènes de la gauche qui va hurler ce ralliement.

    01/04/2010 à 20 h 57 min
  • Philippe Répondre

    Très bon article, plein de bon sens.

    Mais est-ce que ça peut faire réfléchir ceux qui préfèrent écouter les anathèmes de notre gauche archaïque ou des journalistes gauchistes de nos gros médias écrits et audiovisuels ? Ils sont prêts à dire n’importe quoi pour refuser une entente minimale à droite, du genre :

    – "Le FN est constitué de démagos incompétents" : c’est sûr Fadela Amera, ministre de Sarko-Fillon, titulaire d’un CAP, et surtout d’une délicatesse très fine (rappelez-vous le "c’est dégueulasse") est certainement plus compétente que Bruno Gollnisch ou Louis Alliot.

    – "Il veut faire une politique "étatiste", alors qu’on lui reproche en fait de n’être pas ultra-libéral, mais une protection minimale aux frontières, comme les trois quarts du pays du monde, est-ce que c’est un "péché" si du coup on importera moins de merdes chinoises ? : en matière économique, il est en tout cas plus libéral que Sarkozy-une-taxe-de-plus-par-mois.

    – "C’est sa faute s’il est rejeté par l’UMP" ! Ce ne serait pas plutôt l’UMP qui avec ses "fronts républicains", ses ministres socialistes, son Charasse au conseil constitutionnel, sa politique de gauche (régularisations de clandestins, discrimination "positive", gaspillages et subventions à l’art "contemporain", repentances à la con, etc., etc.) se rendrait difficilement fréquentable par une autre droite qui, elle, n’a pas honte d’affirmer clairement ses convictions ?

    – "Le FN ne veut pas du pouvoir". Plus la connerie est grosse, et plus elle est répétée, et plus il y en a pour la croire. S’il ne voudrait pas de responsabilités politiques, il serait plus simple qu’il ne fasse jamais campagne, non? Ca éviterait d’engager d’importantes ressources financières, de dépenser beaucoup d’énergies individuelles et collectives, et de se faire insulter par des calomnies.

    Pendant ce temps, le PS s’allie sans aucun état d’âme avec les communistes (à l’idéologie criminelle) ou avec les écolos, et si le npa faisait des bons scores, soyez tranquilles, ils trouveraient des terrains d’entente entre eux.

    Alors ? Alors peut-être qu’il y en a qui, malgré leurs affirmations, sont contents qu’on laisse les mains libres à la gauche, c’est peut-être contagieux le sarkozysme et son "ouverture" à gauche. Mais dans ce cas, il est quand même indécent d’essayer d’en faire porter la responsabilité à ceux qui ont toujours combattu la gauche et n’ont jamais renié leurs valeurs.

    01/04/2010 à 20 h 39 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *