Il nous faut un impeachment à la française !

Il nous faut un impeachment à la française !

Jeudi 15 septembre dernier sur France 2, j’ai suivi la première diffusion de la nouvelle émission remplaçant « Des paroles et des actes » présentée par David Pujadas et Léa Salamé : « L’émission Publique ».

Le premier invité de cette émission était Nicolas Sarkozy.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce ne fut pas une partie de plaisir pour notre ancien Président.

Un véritable guet-apens.

Comme l’a avoué Léa Salamé, « être le premier invité de cette émission, c’est accepter d’essuyer les plâtres ».

Comme on dit, notre ex-Président n’a pas été déçu du voyage… Aucun des mauvais pièges ne lui a été évité.

Ce n’était pas une invitation, mais une véritable exécution capitale en calomnies de toutes sortes, avec, comme l’a fait remarquer l’ancien Président, le non-respect flagrant de la chose jugée, puisque, comme il le dit avec raison : « Je n’ai jamais été condamné. »

Cette réponse était donnée au sujet de l’affaire Bygmalion, sur laquelle était interrogé Nicolas Sarkozy.

Notre ancien Président n’était peut-être pas le meilleur, mais, quand on voit ce qu’a fait et fait encore son successeur, on est en droit de se dire que l’on n’a pas fait le bon choix en 2012.

Tout ce que Nicolas avait fait de positif, François s’est dépêché de le détruire et, depuis, il accumule les décisions contraires à l’intérêt public.

Le plus grave, du point de vue démocratique, c’est qu’on ne puisse pas se défaire d’un individu qui ne dispose plus guère que d’environ 10 % d’opinions favorables dans les sondages.

Il n’a réussi à se faire élire qu’à la faveur d’une succession de mensonges plus gros les uns que les autres.

Bien plus qu’il n’en a fallu pour exiger la démission du Président Américain Nixon de ses fonctions.

Mais les Américains ont l’avantage d’avoir créé une procédure juridique que nous ne connaissons pas et qui s’appelle « l’impeachment ».

Pourquoi n’aurions-nous pas une disposition comparable ?

Si c’était le cas, croyez-vous que le Président Hollande serait encore à son poste ?

Si cela pouvait donner une bonne idée à nos politiques, je n’aurais pas écrit cette lettre pour rien.

Partager cette publication

(4) Commentaires

  • quinctius cincinnatus Répondre

    et pour quoi faire s. v. p. ?

    commencez déjà par voter intelligemment !

    22/12/2016 à 18 h 39 min
    • Christophe Répondre

      Qu’est ce que voter intelligemment? Veuillez être plus explicite! Merci

      24/12/2016 à 18 h 58 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        ne pas voter mu par le seul ressentiment ou par la fascination irraisonnée que vous impose ( ou qu’ on vous impose pour … ) un individu , mais pour ce qu’ il est bon de faire et pour une personnalité sincère … par exemple et … pour toute autre raison intelligente qu’ il vous plaira d’ avoir

        24/12/2016 à 23 h 22 min
  • balaninu Répondre

    C’est effectivement (pour une des rares fois) une chose que l’état pourrait copier.

    22/12/2016 à 15 h 45 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: