Il n’y a plus de pilote dans l’avion !

Il n’y a plus de pilote dans l’avion !

Pour éviter l’explosion en plein vol, la France a besoin en urgence d’un pilote (le Président) et d’un copilote (le Premier ministre). Dire au général de Villiers :

Pour lire la suite vous devez être abonné au 4 Vérités Hebdo.

Se connecter Inscription

Partager cette publication

(6) Commentaires

  • BRENUS Répondre

    Hé bé, c’est pas la joie ici. Le « Hollandais volant » était maudit jusqu’à ce qu’il trouve une femme fidèle, condamné a être balloté par les flots sans pouvoir aborder. Au train où ça va il n’est pas prêt d’accoster. Ach! ce Wagner!

    15/11/2018 à 18 h 04 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

     » il n’ y a plus de pilote dans l’ avion  »

    y en a t il jamais eu un ?

    15/11/2018 à 12 h 25 min
    • HansImSchnoggeLoch Répondre

      Sarko-1 l’avion présidentiel Airbus serait équipé d’un poste de pilotage..
      On connait le nom du principal passager mais jamais le nom du pilote?
      Serait-ce un avion fantôme, l’équivalent moderne du Hollandais volant *) ?

      *) précision je ne parle ici pas du Flanby volant ses concitoyens mais bien de la légende du navire éponyme, pas du pédalo.

      15/11/2018 à 13 h 38 min
    • Jean_Paul FAUCOUNAU Répondre

      Si , Georges POMPIDOU . Si vous êtes trop jeune ,voyez wikipedia

      25/11/2018 à 18 h 44 min
  • betsynette Répondre

    Quand un peuple met des incapables à la tête de l’état Français, il ne faut pas trouver drôle que nous en soyons la, d’ailleurs les …….zélites ……..qui nous gouvernent ne savent pas ou ils vont sauf qu’ils sont payé grassement et ne comprennent pas la difficulté de vivre avec 1000 euros par moi, guignols que ce beau monde.

    15/11/2018 à 11 h 52 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    Pilote / copilote?

    Nous volons dans un drone téléguidé par des gens confortablement assis devant leur écran.
    Plus nous sommes exposés aux tirs de roquettes adverses et aux intempéries, plus cela amuse les « game-boyers ».

    Descendre d’un drone volant n’est pas un exercice de tout repos, le prochain atterissage du drone n’est prévu que dans trois ans.
    Entretemps nous serons tous morts.

    14/11/2018 à 18 h 40 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *