Immigration : d'abord maîtriser la langue

Immigration : d'abord maîtriser la langue

En cette période de rentrée, Claude Guéant, Ministre  de l’intérieur, affiche un prérequis précis à l’entrée sur le territoire de la France :  une « maîtrise de la langue française » comparable à celle « d’un élève en fin de scolarité obligatoire ». En France, l’enseignement est obligatoire jusqu’à l’âge de 16 ans, ce qui correspond généralement à la fin du collège ou à dix années de scolarité. « Je viens de signer une
circulaire destinée aux préfets pour les guider dans l’instruction des demandes »
, annonce-t-il, en soulignant que « les conditions de l’assimilation – c’est le mot utilisé par le Code civil – doivent être étroitement vérifiées.

Si cette directive était strictement appliquée, nul doute que l’immigration chuterait radicalement ! Claude Guéant rappelle les doutes des populations européennes envers l’apport de l’immigration :

« Il existe une bien-pensance générale : on ne peut plus poser certaines questions sans être accusé
de racisme. Un sondage effectué dans plusieurs pays européens indique que l’immigration n’est pas perçue comme allant de soi, qu’elle n’est pas considérée comme forcément bénéfique. On a le droit de dire cela sans être raciste ! »

Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: