Immigration et mauvaise conscience européenne

Posté le juin 04, 2014, 7:00
4 mins

Dès lors qu’il s’agit des relations entre pays développés et tiers-monde, l’Occi­dent, et principalement la France, sont atteints d’un sentiment de culpabilité qu’entretient une classe intellectuelle et médiatique inspirée par l’idéologie mondialiste et le rejet du passé colonial présenté comme honteux.

Le colonialisme nous rendrait coupables à l’égard des peuples du Sud d’une faute irrémissible. Il nous faudrait, au nom de ces « péchés » historiques, accepter et entretenir sur notre sol des flots de migrants venant de ces pays, y compris lorsqu’ils s’imposent en violant nos frontières et nos lois. Dans cette vision des choses, sont qualifiés de « xénophobes » ceux qui prétendent résister à un déferlement migratoire de plus en plus envahissant et arrogant.

Accueillir des migrants auxquels nous n’avons à proposer que l’assistanat, l’économie parallèle et la délinquance, au nom de la compassion et du rachat de nos fautes présumées, est un faux argument auquel nos compatriotes cèdent trop facilement. L’alibi de la solidarité et de l’aide au tiers-monde ne tient pas : les pays qui voient partir les migrants n’ont rien à y gagner sur le long terme. Le coût social d’un seul immigré africain en France permettrait d’en faire vivre et travailler utilement plusieurs dizaines chez lui. Aider les tricheurs attirés par le mirage de l’Eldorado français ne fait qu’enfoncer un peu plus leurs pays dans un sous-développement devenu chronique. Le « bon pain blanc », fabriqué avec de la farine de blé d’origine étrangère, acheté avec l’argent des immigrés, a ruiné les producteurs de mil, sorgho, maïs et manioc. Les politiques dites « d’aide alimentaire » aboutissent d’ailleurs aux mêmes con­séquences, déstabilisant des économies fragiles et poussant les agriculteurs à émigrer, dans un premier temps dans les mégapoles africaines devenues ingérables, puis en Europe.

Les « transferts de technologie », autre argument souvent invoqué en faveur de l’immigration, sont de très faible amplitude, car les retours au pays sont de plus en plus exceptionnels et les savoir-faire acquis en France trouvent rarement un débouché en Afrique. Un éboueur parisien aura du mal à exercer ses talents dans la vallée du fleuve Sénégal, où, par contre, l’agriculture manque désormais de bras et surtout de débouchés rentables. L’immigration des cadres (dite à tort immigration « choisie », alors qu’elle n’est pas mieux maîtrisée que l’autre) est tout aussi pernicieuse, car elle prive l’Afrique de l’élite professionnelle dont elle aurait besoin pour enfin sortir de l’ornière.

L’immigration, conséquence d’une décolonisation ratée et du sous-développement qui en est résulté, ne saurait en constituer le remède. Ce n’est pas en encourageant les comportements de fuite que nous contribuerons au développement des pays du Sud.

Les intellectuels, politiques, magistrats, gens d’Église, de médias, de lettres et du spectacle, belles âmes en quête de valorisation personnelle ou électorale, qui jouent de la corde sensible pour instrumentaliser la pitié des Français, se trompent ou nous trompent. Nous n’avons aucune leçon de générosité à recevoir de ces apprentis sorciers, idéologues aux idées larges et à l’entendement étroit, toujours prêts à dénigrer la France, son identité et ses valeurs.

Robert Schilling

103 réponses à l'article : Immigration et mauvaise conscience européenne

  1. HansImSchnoggeLoch

    8 juin 2014

    Summa summarum, en comptant les réponses utiles au débat l’on constate que l’unanimité des intervenants (100%) se prononce contre l’immigration venant du Sud.
    R.Ed vient d’ajouter la touche finale en corrigeant les livres d’histoire, remercions le pour sa perspicacité.

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      8 juin 2014

      Je pensais aux livres d’histoires français ou françaises suivant le sens que l’on donne à cette histoire.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        10 juin 2014

        ce qui est le plus nécessaire dans l’étude de l’Histoire officielle c’est de rechercher ce qui n’est JAMAIS dit , c’est à dire ce qui est sciemment caché, occulté, nié … étudier l’Histoire c’est avant tout se demander ” à qui profite l’Histoire ? “

        Répondre
  2. R. Ed.

    8 juin 2014

    La “colonisation” de l’Afrique du Nord ( et donc la porte ouverte à la colonisation du reste ) a été conduite pour ” stopper ” les raids des Maures contre les régions ” de l’autre côté de la Méditerranée.

    Pour info, TOUS les vieux villages de la Côte d’Azur entre-autre, sont des villages fortifiés bâtis sur des hauteur, car le danger venait de la mer, les razzias des barbaresques venus chercher des esclaves, des femmes aussi, pour remplir les bordels et les harems des bons mahométans.
    Jojo n’est pas au courant, vu que ces données ont été supprimées dans les livre d’histoire.
    Autre: Petit Robert de 1980, Charles Martel a vaincu les Arabes à Poitiers.
    Petit Robert de 2010, ” ” AURAIT vaincu les…
    Petit Mohammed de 2030, Charles Martel est une légende, il n’a jamais existé.

    Répondre
    • Jaures

      8 juin 2014

      Si ces faits ont disparu des livres d’Histoire, où diable en avez-vous pris connaissance ?
      La vérité est que les corsaires (Turcs pour l’essentiel) ne furent qu’un prétexte pour une conquête brutale qu’illustre ce témoignage du lieutenant-colonel Lucien-François de Montagnac, officier durant la conquête de l’Algérie:
      “Toutes les populations qui n’acceptent pas nos conditions doivent être rasées. Tout doit être pris, saccagé, sans distinction d’âge ni de sexe: l’herbe ne doit plus pousser où l’armée française a mis le pied […]. Voilà comment il faut faire la guerre aux Arabes: tuer tous les hommes jusqu’à l’âge de quinze ans, prendre toutes les femmes et les enfants, en charger les bâtiments, les envoyer aux îles Marquises ou ailleurs. En un mot, anéantir tout ce qui ne rampera pas à nos pieds comme des chiens.” (Lettres d’un soldat, 1843)
      Tocqueville lui-même a dénoncé les exactions commises à l’époque ainsi que les spoliations de terres au détriment des indigènes:
      “Et moi, écoutant tristement toutes ces choses, je me demandais quel pouvait être l’avenir d’un pays livré à de pareils hommes et où aboutirait enfin cette cascade de violences et d’injustices, sinon à la révolte des indigènes et à la ruine des Européens.” (Notes sur l’Algérie, 1841).
      Bref, R.Ed, l’armée française n’a pas débarqué en Algérie pour défendre sa population mais pour s’approprier par la violence un territoire avec pour seule justification la force et l’existence prétendue de races inférieures et supérieures (dont J.Ferry fut l’un des chantres).

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        8 juin 2014

        j’aime ” Turc ” car dans la réalité seule ce qu’on nomme actuellement la Tunisie était véritablement contrôlée par … Le Caire , et le Bey d’Alger s’il était in nomine le vassal de La Sublime Porte jouissait d’une totale liberté d’action; il est bon aussi de rappeler qu’une frégate … yankee bombarda Alger, dans les années 1850 je crois et pour les mêmes motifs de piratages … enfin n’oublions pas aussi que la conquête de l’Algérie eût des raisons surtout liées à la politique intérieure française
        reprèsails

        Répondre
        • Jaures

          8 juin 2014

          Pas les yankee, le anglais et plus tôt car en 1850 c’étaient les Français qui occupaient Alger.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            9 juin 2014

            non, non une frégate yankee a bien bombardé Alger !

          • Jaures

            10 juin 2014

            Quand ? Les Français sont en guerre dés 1830 et les Américains sortant à peine de leurs guerres d’indépendance sont en conflit avec le Mexique..
            Merci de me donner vos références.

          • tapedur

            10 juin 2014

            Jaures , il s’agit de la guerre de Tripoli, 1801-1805 . La guerre d’indépendance américaine se termina avec la reddition du Britannique Cornwallis après la bataille de Yorktown, 1781.

            Besoin de cours d’histoire comme de beaucoup d’autres choses cher socialiste de salon

          • Jaures

            10 juin 2014

            Merci pour la guerre de Tripoli, tapedur.
            Par contre, pour les guerres d’indépendance américaines (j’utilise à dessein le pluriel), il faut aller jusqu’en 1815, date de la fin de la 2ème guerre d’indépendance (conflit avec l’Angleterre à partir de 1812).
            Il ne sert à rien d’être arrogant, nous avons tous quelque chose à apprendre, même vous.

          • tapedur

            11 juin 2014

            Aucune arrogance de ma part, juste un essai d’égratigner votre vernie de suffisance et à la vue de son épaisseur, vous êtes à l’abri de toute écoute.

            La seconde guerre d’indépendance fut nommée ainsi et non geurre de 1812 afin de ne pas conduire à la confusion avec l’invasion de la Russie qui eut lieu la même année.

            Elle se termina en 1815 par un status quo ante bellum

          • Jaures

            11 juin 2014

            Où est mon verni de suffisance. je n’avais pas connaissance de ce bombardement d’Alger et en ai demandé la date et les circonstances. Comme vous aviez apparemment oublié la 2ème guerre d’indépendance. C’est ce qu’on appelle un échange de compétences.
            Je peux également vous montrer comme changer le contre-plateau d’un sous châssis flottant. Peut-être Hans saura nous expliquer comment il jongle avec 3 pommes.

          • tapedur

            12 juin 2014

            Vous avez bien du mal à comprendre que cette seconde guerre d’indépendance fut nommée ainsi afin d’éviter la confusion avec le conflit napoléonien de 1812 et cette guerre débuta à l’initiative des américains qui pensaient pouvoir intervenir dans les états canadiens sans une intervention anglaise dont les armées étaient engagées sur le continent européen.

            Oui, vous êtes suffisant, votre réponse en fin de commentaire le prouve enfin lorsqu’un intervenant vous demande de fournir vos sources sur un thème, la plupart du temps vous vous esquivez.

        • quinctius cincinnatus

          11 juin 2014

          merci à @ tapedur pour ces précisions historiques je ne suis pas historien et ne parle que de ce que j’ai pu lire aux décours d’une recherche en géopolitique sans en avoir pris nécessairement les références ( date en particulier )

          Répondre
      • DESOYER

        21 juin 2014

        Vous n’êtes qu’un sombre crétin inculte: le mieux serait que vous quittiez ce blog. Le plus tôt sera le mieux.

        Répondre
  3. Jaures

    7 juin 2014

    ” Nous avons décolonisé les pays africains . Nous leur avons laissé des pays propres ,..” écrit Hector.
    Mais, cher ami, ils ne vous avaient rien demandé ! Ces gens vous avaient-ils causé du tort pour ainsi les envahir, les prendre à votre service et les engager dans nos conflits ?
    Par ailleurs, comme je l’ai déjà dit, c’est nous qui sommes allé les chercher pour reconstruire la France. Par centaines de milliers, notamment d’Algérie et du Maroc, nous avons administrativement organisé leur venue. S’il y a eu des “collaborateurs”, il faut les chercher durant la période des 30 glorieuses et ne pas oublier qu’il y a bien peu de temps que des Français acceptent de vider les poubelles, faire la plonge, nettoyer les voiries, faire le ménage, réparer les toitures…Et surtout parce que les conditions de travail se sont améliorées.
    Ceux qui refusèrent ces jobs durant 4 décennies sont-ils pour vous des “collaborateurs” ?

    Répondre
    • 8 juin 2014

      Jaures l’homme blanc aurait inventé la guerre , la colonisation , l’esclavage vous déraisonnez .
      Jaure , moi je me plains de la présence d’immigrés qui m’empêche de vivre normalement . Moi , l’homme blanc je sais ce que cela veut dire car je suis blanc de race et je n’ai pas honte comme les juifs n’ont pas honte d’être juif et de vanter leur judéité et race .
      Jaures je pense que tu devrais aller en Afrique ou simplement retourner chez toi si tu es africain .

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        8 juin 2014

        vous trouverez aussi dans l’Ancien Testament qu’il est tout à fait légitime qu’un père vende sa fille comme esclave ou qu’un Juif acquiert des esclaves ,car ce qu’il faut comprendre c’est qu’à ces périodes de l’Histoire économique humaine il fallait des bras qui ne coûtent rien ( ou pas grand chose ) … l’esclavage était alors un simple facteur d’adaptation ou d’ajustement aux besoins économiques des puissants !
        Pour ce qui concerne toujours la Bible , c’est pour cela qu’existait le ” Jubilé ” : tous les sept ans : on remettait les dettes et on libérait les créanciers mis en esclavage pour ne pas les avoir honorées

        Répondre
  4. 7 juin 2014

    Moi , je n’ai pas mauvaise conscience . Nous avons décolonisé les pays africains . Nous leur avons laissé des pays propres , avec des villes , des industries , des ports modernes , des hôpitaux , des minerais , du pétrole , du gaz etc que nous leur achetons , une agriculture , des écoles et une population éduquée .
    Nous après la guerre de 1940-45 l’Europe a été rasé , détruite , plusieurs dizaines de millions de jeunes ont été tués ( plus de 40 millions ) , c’est pas un détail . Courageusement après nous avons relevé nos manches pour faire de l’Europe , l’URSS de beaux pays avec des villes toutes reconstruites . L’Allemagne rasé est un exemple très positif .
    Les africains ( arabes et noirs ) qu’ont ils fait de leur pays …. , …. rien , rien . Est ce notre faute ! Non , les africains sont responsables de leur situation , chez nous ils n’ont rien à faire , comme on disait en 1968 aux américains , GO HOME .
    Nous devons avoir le courage de le leur faire savoir et considérer tout ceux qui veulent nous les imposer comme population de peuplement comme des collaborateurs .
    Les organisations humanitaires sont les pillards de notre système sociale pour entretenir tous ces africains qui chez eux sont incapables de s’organiser pour travailler . Par contre les africains pour proliférer de façon irresponsable et faire la guerre ils sont au top 50 .
    Africains GO HOME , nous ne sommes plus en position de comprendre , nous sommes colonisés et personne n’aime son colonisateur . Moi , c’est sûr .

    Répondre
  5. HansImSchnoggeLoch

    7 juin 2014

    Premiers jours après WW2 à Berlin
    Tagsüber war Helene beim Steineklopfen, zwangsverpflichtet, nicht wie die Studenten oder die ganz normalen alleinstehenden Frauen; nein, als Strafe. Ihr Mann war bei der SS gewesen, und in den ersten paar Monaten in Berlin hafteten die Familienangehörigen mit. Arbeitskleidung und Schaufel und Kelle waren mitzubringen, und dann Mörtel klopfen und Ziegel schleppen, zehn, zwölf Stunden am Tag. Wenigstens gab es ein bißchen mehr zu essen für die, die dort schufteten. Hausfrauen kriegten ja sonst nur die Normalverbraucherkarte. Himmelfahrtskarte hieß das auch.

    Traduction libre:
    ‚Hélène passait la journée à taper sur les pierres, forcée, pas comme les étudiants et les femmes ordinaires seules; non, comme punition. Son mari était dans les SS, et dans les premiers mois à Berlin les proches étaient tenus comme corresponsables.
    Les vêtements de travail, la truelle et la pelle devaient être apportés, ensuite il fallait taper sur le mortier et transporter les briques, dix, douze heures par jour.
    Mais au moins ce travail était rémunéré par un peu de nourriture supplémentaire. Les femmes restant chez elles ne recevaient que la carte de ration simple, qu’on appelait aussi la carte pour la montée au ciel.’

    C’est ce genre de femmes (les hommes étant prisonniers ou tués) qui ont sorti l’Allemagne du chaos apocalyptique les premiers mois après la guerre.
    Un exemple pour tous celles et ceux qui convoitent les subventions des pays occidentaux sans essayer de s’en sortir par eux-mêmes.

    Là où il y une volonté, il y a aussi une voie.

    Répondre
    • Jaures

      7 juin 2014

      “Là où il y a une volonté”…et le plan Marshall !
      Par ailleurs, les pays européens étaient certes ruinés mais la population conservait son niveau d’instruction et sa technicité.

      Répondre
      • 7 juin 2014

        Jaurès pourquoi vous n’allez pas vivre en Afrique avec femme et enfants pour apporter votre savoir .
        Au moins vous rachèteriez un peu de notre culpabilité d’homme blanc .
        Ayez le courage de vos idées et quittez le confort de notre société de sales blancs .

        Répondre
        • Jaures

          7 juin 2014

          Mais je ne me sens coupable de rien ! Je n’ai personnellement colonisé personne. En plus je ne sais ce que veut dire “homme blanc”. Je dis simplement que ceux qui se plaignent de la présence d’immigrés, ce qui n’est pas mon cas, doivent comprendre qu’ils règlent la notes d’errances passées. Et dénier n’a jamais servi à comprendre. pas plus que la colère ne règle les problèmes.

          Répondre
          • 8 juin 2014

            Jaure , moi je me plains de la présence d’immigrés qui m’empêche de vivre normalement . Moi , l’homme blanc je sais ce que cela veut dire car je suis blanc de race et je n’ai pas honte comme les juifs n’ont pas honte d’être juif et de vanter leur judéité et race .
            Jaures je pense que tu devrais aller en Afrique ou simplement retourner chez toi si tu es africain .

    • kindofblue

      7 juin 2014

      Quel bel exemple de courage vous avez donné en parlant de ces femmes qui passaient toute la journée à casser des cailloux pour reconstruire leur pays devasté par la guerre. Ayant moi-mēme vaicu en Allemagne , je me souviens avoir vu une vidéo qui s’intitulait “Die Stunde Null” Berlin Sommer 1945. Ces femmes habillées de guenilles qui formaient une chaîne et passaient de gros blocs de pierre de mains en mains , ces images étaient parlantes et montraient à quelle point elles étaient déterminées dans leur cause à reconstruire leur pays.

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        7 juin 2014

        Lisez aussi le livre “eine Frau in Berlin” qui relate les péripéties d’une femme allemande ayant été violée par des soldats de l’Armée Rouge lors de la prise de Berlin.

        Un film en a été tourné, voir ici:
        https://www.youtube.com/watch?v=5yDUxm2bl80

        Le film est en allemand, sous-titré en anglais.
        attention: durée ~2 heures.

        Répondre
  6. HansImSchnoggeLoch

    7 juin 2014

    La France et ses citoyens ne sont pas propriétaires des problèmes du monde. Ces problèmes sont générés par des facteurs difficilement influençables (islam, dictatures, corruption, guerres tribales, etc..).
    De ce fait il est inutile de se faire du souci pour ces gens, s’ils veulent vivre mieux qu’ils mettent les mains à la pâte, les femmes de Berlin après WW2 ont montré ce qu’on peut faire avec peu de moyens mais avec beaucoup de volonté..

    Répondre
  7. druant philippe

    7 juin 2014

    Si les industriels occidentaux surpolluent en Afrique , cela veut dire que les “remarquables ” dirigeants africains les laissent faire !
    Que cette pollution engendre stérilité, on ne peut que s’ en réjouir vu leur taux de natalité (Niger / Nigeria / Mali) hallucinant et la tendance de ces gens à vouloir déverser en Europe leur trop plein démographique.
    De toute façon , c’est ce type de mort ou le type de mort que dame nature fixera pour ces lapins crétins .

    Répondre
    • Jaures

      7 juin 2014

      Ne vous étonnez pas dés lors si vous retrouvez votre maison cambriolée avec cette dédicace: “De la part d’un lapin crétin peu séduit par l’idée de crever à 40 ans pour votre plein d’essence”.
      On ne peut demander le respect quand on fait montre d’une telle inhumanité.

      Répondre
  8. kindofblue

    6 juin 2014

    Le colonialisme sans arrêt dénonce n’est qu’une excuse pour permettre aux immigrants d’envahir l’ancien ‘colonisateur,’ et le culpabiliser de l’avoir ‘colonise’. En fait, la seul raison est que ces peuples ont toujours été assistes car incapables de se prendre en mains et que la plus part du temps ils sont gouvernes dans leurs pays par des dictateurs.
    Une question se pose, encore combien de temps cela va durer, car un jour il faudra bien dire stop, par manque d’espace vital.

    Répondre
    • Jaures

      7 juin 2014

      Je vous rappelle que ce sont les pays colonisateurs qui sont allé chercher les immigrés, d’abord pour combattre lors des conflits entre Etats colonisateurs, ensuite pour reconstruire ces pays en ruines.
      L’Office National de l’immigration a été créé en 1945 et a fait entrer en France près d’un million d’immigrés, principalement d’Algérie, en moins de 10 ans.
      Quant aux dictateurs, outre que les pays occidentaux ont eux-même connu des tyrannies et des guerres civiles durant des siècles, ils ont été armés et corrompus par des Sociétés et Etats occidentaux désireux de s’approprier les matières premières à moindre prix. Je ne connais pas un dictateur africain qui ait lui-même fabriqué ses armes.

      Répondre
      • kindofblue

        7 juin 2014

        Bien sur ils sont incapables de fabriquer des armes ,comme ils sont incapables de de s’auto gérer, et pour cela ils vont chercher de l,aide vers les pays européens .
        Quant aux larmes de crocodile et l’inévitable colonisation , il faudrait peut-être arrêter le “rewind” et changer le disque use de la victimisation .
        Cela fait cent ans qu’ils profitent de la colonisation en usant tous les arguments tellement uses genérations après generations du méchant colonisateur .

        Répondre
        • Jaures

          7 juin 2014

          Pardonnez-moi, mais qui “profite de la colonisation” ?
          Qu’il y ait quelques familles corrompues qui cumulent pouvoir et comptes en Suisse est indéniable. Mais la population ? Les industriels occidentaux pillent les richesses des pays africains et laissent les terres dans un état de pollution indescriptible.
          Dans le delta du Niger, Les méthodes d’extraction des pétroliers (“flaring”) provoquent sur les populations locales stérilité et cancers. La pollution est telle qu’agriculture et pêche sont devenues impossibles. L’espérance de vie dans le delta du Niger est inférieure à 40 ans.
          Oui, je sais, de quoi verser “des larmes de crocodiles”…

          Répondre
  9. BRENUS

    6 juin 2014

    Eh ben ! On pourra dire que le pourrisseur attitré de ce site a réussit sa manœuvre a laquelle vous vous laissez tous avoir puisqu’il arrive – n’ayant rien d’autre à foutre- a bloquer plus de la moitié des commentaires. Pourquoi répondre a ce c.. qui vous réciterait le bottin pour tenir le crachoir selon la bonne méthode trotzkyste? Ignorez le comme un étron. D’autant que sa loghorrée , comme celle de tous ses pairs n’a pour but que de masquer les vérités. Aux amateurs d’immigration, demandez donc ce qu’ils pensent de la formule des muzz “la valise ou le cercueil” si chère aux algériens vis à vis des européens. Demandez vous aussi pourquoi un blanc n’a que le droit de fermer sa gueule dans n’importe quel pays d’afrique alors que les “natifs” de ces bleds braillent dans nos rues et nous insultent en toute impunité. A ceux qui se rêveraient très bronzés, je recommande le cirage, grace a quoi ils seront subitement décomplexés.

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      6 juin 2014

      Vous avez raison Brenus, c’est moi qui lui répond le plus. Je vais donc le boycotter à partir de maintenant.
      De toutes façons ce sont toujours les mêmes arguments éculés qu’il vient rabâcher sur ce site.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        6 juin 2014

        désertion devant l’ennemi : un mur et deux balles !
        bonne fin de semaine

        P.S. vous ne savez pas de quoi vous allez priver votre cortex !

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          6 juin 2014

          C’est une oeuvre humanitaire, ce n’est pas une désertion je vais m’arrêter de tirer sur un corbillard.
          Bon week-end également.

          Répondre
    • Jaures

      7 juin 2014

      Cher Brennus, si vous êtes allergique aux débats et avis divergents, migrez-donc sur Dreuz. En payant votre obole vous aurez l’avantage de ne converser qu’avec la demi douzaine de lecteurs en plein accord avec les chroniqueurs du site.

      Répondre
  10. druant philippe

    6 juin 2014

    Une dernière pour la route :
    si par malheur , je devenais immigré dans un pays quelconque, je trouiverais normal que la population native / les autorités dudit pays me discriminent .

    Répondre
    • Jaures

      6 juin 2014

      Propos qu’on ne tient que lorsque l’on est pas en situation. Quand on demandait aux généraux grecs antiques qui réduisaient en esclavage ceux qu’ils avaient vaincus si cela était juste et s’ils admettaient qu’on agisse de même à leur endroit si eux-même étaient vaincus, ils répondaient que cela allait de soi.
      Mais ils tenaient ces propos parce qu’ils n’étaient pas en situation. Vous n’avez qu’une expérience de touriste. Dans le cas où vous seriez contraint de quitter votre pays parce que persécuté ou affamé vous agiriez exactement comme ceux qui arrivent en France ou ailleurs.

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        6 juin 2014

        Êtes vous en situation et quand bien même vous le seriez pour de bon cela vous donne-t’il des droits d’imposer votre vision et vos idées aux autres?

        Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        6 juin 2014

        À 8h48 vous avez expédié votre premier post aujourd’hui, dixit Quinctius et à 11h40 vous en envoyez un autre.
        Vous êtes un flemmard de toute première catégorie avec une grande boite vocale, les deux allant toujours de pair.
        Et entretemps c’était probablement du surfing sur internet pour y rouver la bonne sentence de cioran et les pratiques des généraux grecs antiques.
        Le seul perdant dans toute cette histoire c’est votre patron.

        Répondre
    • quinctius cincinnatus

      6 juin 2014

      on dit ça ! on dit ça ! encore faut il le vivre !

      Répondre
  11. druant philippe

    6 juin 2014

    “L’ intolérance n’ a point de limites” :
    j’ enmer.e la tolérance , ce dernier caprice d’ une société agonisante (selon Cioran ?)et tant vantée par les socialolibéraux , ces dégénérés .
    Les immigrés étaient insultés au début du 20 ème siècle : bien fait , c’est ainsi que tout envahisseur s’ incrustant parmi une population native doit être traité .
    Les guerres entre natifs ne concernent qu’ eux et ILS SONT CHEZ EUX, COMPRIS le syndicaliste ??????????

    Répondre
    • Jaures

      6 juin 2014

      “- Que faites-vous de votre journée
      – Je me subis” (Cioran)
      Si vous adoptez les propos de Cioran, il faut accepter sa philosophie et donc commencer dés à présent votre décomposition.

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        6 juin 2014

        Eh bien subissez vous mais ne faites pas subir votre vie aux autres.
        Et en tous cas bonne décomposition.

        Répondre
      • quinctius cincinnatus

        6 juin 2014

        quelle élan vital , quelle force de caractère, quel optimisme !
        moi je vis et … parfois … je vous subis … en souriant

        dites donc vos lectures vont vous mener tout droit à la psychasthénie comme on disait autrefois

        il a du vous manquer quelque chose à la naissance : tenez de l’ocytocine !

        Répondre
  12. druant philippe

    6 juin 2014

    damned : ” un natif aux racines remontant à 5 siècles traiter d’ afromuzz un natif dont les racines remontent à 3 siècles “

    Répondre
    • Jaures

      6 juin 2014

      On a vu bien pire lors de guerres civiles ou religieuses. L’intolérance n’a pas de limites et comme le terme “d’afromuzz” suscite votre haine, il en fut de même autrefois pour les “ours”(Italiens), les “cloutjes” (Belges), les juifs (je vous laisse choisir les injures toujours en vogue), les Polonais,…
      Pareillement, on a pu se tuer en se traitant de républicain, de royaliste, de protestant, de catholique, de cathare,…
      Ces haines touchaient des Français natifs depuis de nombreux siècles. L’intolérance trouvera toujours de quoi se nourrir. La vôtre a trouvé son pain. Je ne suis pas sûr qu’elle vous aide à vivre bien.

      Répondre
  13. druant philippe

    6 juin 2014

    Je vois mal un natif dont les racines Françaises remontent à 3 siècles traiter d’ afromuzz un autre natif aux racines encore
    plus lointaines .
    Afromuzz est une insulte pour moi car ces 2 types ethniques
    ne m’ inspirent que dégoût et mépris à quelques exceptions près .
    Toutefois, je verrais d’ un oeil bienveillant la mise en oeuvre AVEC l’ aide des Européens ,dans les pays afromuzz à forte natalité ,de programmes de stérilisation / contraception à la chinoise ou sur base volontaire , de programmes d’ instruction publique (planning familial inclus), de création d’ un début de sécurité sociale .
    Il y va de notre survie démographique !

    Répondre
  14. HansImSchnoggeLoch

    5 juin 2014

    Résultats du match, Jaures vs. le reste du monde.
    La résistance du premier montre des signes de faiblesse, il serait temps de passer à la vitesse supérieure.
    Pour qui le gong va-t’il sonner, telle est la question que se posent tous les spectacteurs?

    Répondre
    • Jaures

      6 juin 2014

      “Pour Jaures s’il utilise L’Oreal, il est français car il le vaut bien.” écrit Hans.
      Il est vrai qu’avec ce genre d’argument on en demeure KO de consternation. Vous gagnez haut la main !

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        6 juin 2014

        Pour vous mettre KO tous les arguments sont bons, c’est comme pour le cochon.
        Servus!

        Répondre
      • quinctius cincinnatus

        6 juin 2014

        8 h 48 d’un jour ouvrable ! vous avez repris votre poste de … travail ? attention au burn-out !

        P.S. c’est vrai que @ Hans ne fait pas toujours dans la délicatesse, et on peut le regretter car cela le dessert , mais au moins, lui, a le sens de la réalité triviale, il ne vit pas dans un Monde parfaitement ” humanisté ” … j’ai un ami dans son … genre ( sans vouloir le blesser pas ce mot ! )

        il vaut mieux ne pas jouer les effarouché(e)s, les fines gueules, les raffiné(e)s par les temps qui courent !

        Répondre
  15. druant philippe

    5 juin 2014

    Une fois de plus, l’ anesthésiste Jaures tente de nous leurrer avec son argumentation comparative : les afromuzz commettent autant de crimes que les natifs .
    Le natif à savoir le non afromuzz ou non étranger même criminel ,est chez lui, ce qui n’ est pas le cas de l’ étarnger ou le français de papier !
    Etre Français, c’est avoir des racines profondément ancrées en France depuis des décennies voire des siècles : je doute que beaucoup d’ afromuzz ou étrangers hors UE en possèdent et c’est tant mieux !

    Répondre
    • Jaures

      5 juin 2014

      Vous avez le droit d’avoir votre conception de la nationalité. Admettons que vous soyez Français depuis 3 siècles, qu’est-ce qui empêche votre voisin dont l’arbre remonte à 1520 de dire qu’en deça on ne vaut pas mieux qu’un “afromuzz” ?
      Car au fond, n’est-on pas toujours “l’afromuzz” de quelqu’un ?

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        5 juin 2014

        Pour Jaures s’il utilise L’Oreal, il est français car il le vaut bien.

        Répondre
  16. M.d'O.

    5 juin 2014

    Mais ce n’est pas l’immigration en elle-même qui est en cause et qui donnerait “mauvaise conscience” : C’est ne pas vouloir en reconnaître certains effets néfastes qui perturbe le raisonnement.
    Toutes les immigrations n’ont pas les mêmes conséquences: Les français dont une grande partie est issue d’immigrés de tous pays n’ont pas besoin du logiciel Jaures de formatage relativiste pour déduire de ce qu’ils vivent au réel les différences d’affinités qui existent en fonction des origines, cultures et capacités diverses d’adaptation au pays..Et cette différence est problématique pour le” vivre ensemble”.
    La culpabilisation systématique de xénophobie ou racisme plaquée abusivement sur les citoyens qui réagissent les injurie , amalgame qui réduit le jugement à confondre idéologiquement toutes les valeurs et les droits sous une identité de papier devenue, elle aussi ,beaucoup trop systématique ; Là est la question posée qui gêne les consciences : A quelles fins, ces raccourcis frauduleux qui affectent tous les jours les commentaires soigneusement “dé-stigmatisants” entourant chaque acte raciste et la présentation édulcorée des faits?
    Qui sont les vrais racistes ? Pourquoi ces allusions répétées à une France prétendue “raciste” ?
    La moindre manifestation de justice ou de reconnaissance EU égard aux facultés d’accueil d’un pays est le respect de ses lois à commencer par la désignation honnête et sans détours de ses véritables contrevenants…
    Enfin, la rhétorique n’empêche pas la cohérence avec cette réalité flagrante et légitimement défendable….

    Répondre
    • Jaures

      5 juin 2014

      Qui a dit que la France serait raciste ? C’est faux !Parmi les personnalités préférées des Français on retrouve régulièrement J.J.Goldman, Jamel Debbouze, Omar Sy, Gad Elmaleh, Yannick Noah, Z.Zidane,…

      Répondre
      • M.d'O.

        5 juin 2014

        Pourquoi le CRAN , par exemple, et son activisme à sens unique ?

        Répondre
      • quinctius cincinnatus

        5 juin 2014

        arrêtez avec ces préférences bidons ! j’ai mené ma petite enquête ; effectivement plus vous êtes mal instruit ( beauf ) ou trop bien instruit ( philo, socio, psycho … ) vous les préférez … tout n’étant qu’une question de temps de disponibilité du cerveau

        Répondre
  17. Hilarion

    5 juin 2014

    A Jaurès Ne sachant définir les critères positifs définissant un Français, je procéderai par l’élimination (non exhaustive) de ce qui devrait interdire de l’être. Caillasser ces acquis collectifs de civilisation que sont les ambulances, les véhicules de pompiers, les autobus etc… Brûler les voitures de ses voisins. Agiter en toutes occasions le drapeau d’un pays étranger. Brûler par haine le drapeau du pays qui nourrit. Arrêter un match de foot parce que son équipe préférée, étrangère, est en train de perdre contre le pays auquel on appartient..administrativement. Agresser verbalement, voire plus les femmes du pays dans lequel on vit parce que leur jupe n’a pas la longueur de celle des femmes de son pays préféré, mais dans lequel on ne peut pas vivre parce que l’on y crèverait de misère. Comprendre que le gynécologue masculin qui ausculte une femme exerce une pratique médicale sans autre intention. Comprendre que les femmes ont le droit de choisir avec qui elle veulent vivre sans avoir à craindre d’être brûlées, martyrisées ou mariées de force. Comprendre que la police est chargée de l’application de lois qui sont le fruit d’une volonté collective de vivre ensemble (au moins en théorie). En bref respecter le pays qui, grâce à sa culture millénaire, a construit un bien être qui donne envie à des millions d’étrangers de venir y vivre. Qu’y vivre, c’est adopter ses valeurs sans exclusive et non importer les valeurs régressives qui ont conduit à l’immigration. C’est sans doute cela le plus difficile, mais c’est aussi la bataille qui doit être menée sans faiblesse y compris contre les félés de Terra Nova qui faute de développer le tiers monde rêvent de tiers-mondiser les pays développés de culture chrétienne.

    Répondre
    • Jaures

      5 juin 2014

      Vous ne définissez pas effectivement le fait d’appartenir à une nationalité mais de respecter ou non les lois d’un pays.
      Bruler des véhicules, agresser des femmes, respecter les forces de l’ordre sont des délits. Pensez-vous que tous les Français respectent les femmes ? Pourquoi brûler un véhicule serait-il la marque de sa non appartenance à la communauté française et pas, par exemple, frauder le fisc, ne pas respecter les normes sanitaires, diffuser des prêts toxiques, licencier abusivement, acheter des votes, produire des fausses factures,…?
      Bref, qu’est-ce qui pour vous différencie un délit par nature anti français et un autre bien de chez nous ?
      Et franchement, si en observant le comportement des supporters de foot, vous êtes scandalisé seulement par un envahissement de terrain alors que ceux-ci provoquent chaque semaines des bagarres de rue, caillassent des bus, mobilisent des centaines de personnels de services d’ordre, c’est que vous êtes bien sélectif dans vos révoltes.
      Demandez qu’on supprime le foot, ce sera plus cohérent et je serai à vos côtés.

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        5 juin 2014

        ‘Bruler des véhicules, agresser des femmes, respecter les forces de l’ordre sont des délits.’

        Il me semble que respecter les forces de l’ordre fait aussi partie des délits, ne pas les respecter serait plutôt la norme.

        Mais ces délits ne seront pas punis identiquement, la loi taubira exemptera certains de prison car le juge se chargera de réduire la peine à moins de 5 ans suivant que ce sera une chance ou un simple quidam qui aura enfreint la loi.
        Ségolène la juste appelle cela la justice juste.

        Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        5 juin 2014

        ‘…par exemple, frauder le fisc, ne pas respecter les normes sanitaires, diffuser des prêts toxiques, licencier abusivement, acheter des votes, produire des fausses factures,…?’

        On peut effectivement bûler des voitures, mollester les femmes, être une chance et commettre tous les délits cités dans l’en-tête.
        L’un n’exclut pas l’autre et dans le cas général, ceux qui commettent les premiers, n’hésitent pas à commettre aussi les seconds.

        Répondre
      • quinctius cincinnatus

        5 juin 2014

        oh vous savez le maire socialiste d’une ville périphérique de Dijon affirme que de tels actes ” d’incivilités ( agressions , caillassages, vols, incendies de voitures ou de locaux à poubelles etc … ) ne DOIVENT pas restés ” impunis ” ! après quoi, le lendemain, ceux qu’on dénomment par pure courtoisie hospitalière les ” chances pour la France ” ravageaient SON centre culturel ( attention au ” R” ) dont il était si fier et qui devait disait il permettre ” un vivre ensemble ” … alors vos prédications ne semblent pas disons adaptées à notre époque

        Répondre
  18. schilling

    5 juin 2014

    Jaures parle des “frontières artificielles laissées par la colonisation”: C’est faux. Les territoires subsahariens de l’Afrique coloniale française n’avaient pas de “frontières”, mais des simples limites administratives que l’on franchissait sans s’en rendre compte. Ces territoires étaient régis par le droit français (code napoléon) pour les affaires importantes et le droit coutumier, propre à chaque ethnie, donc transterritorial, pour les affaires personnelles mineures. Ils étaient groupés dans des ensembles parfaitement cohérents qui s’intitulaient AOF et AEF. La balkanisation actuelle est le résultat d’une décolonisation absurde, et non un héritage colonial!

    Répondre
    • Jaures

      5 juin 2014

      La décolonisation est de facto une conséquence de la colonisation. Les frontières entre pays coloniaux dépendaient des différents pays colonisateurs. La limite entre le Congo Belge et le Congo Français était-elle dictée par l’histoire locale des ethnies ? Y avait-il une différence culturelle marquée entre les peuples indigènes de la Rhodésie britannique et de la Mozambique portugaise ?
      Qui a tracé ces frontières sinon des nations colonisatrices uniquement en fonction de l’étendue de leurs conquêtes ?

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        5 juin 2014

        Si vous ne le savez pas et puisque vous vous considérez français, cette colonisation fait partie de l’héritage culturel de ce pays.
        Le crachat dans la soupe commune vous est revenu à la figure.
        Essuyez-vous pour être présentable.

        Répondre
      • quinctius cincinnatus

        5 juin 2014

        les peuples nomades et les peuples migrateurs ( ce qui n’est pas la même chose ) ne connaissent pas les frontières … tenez prenez les Juifs, hé bien comme moi ils ont conservé leurs instincts de bédouins il ne connaissent pas les frontières ce qui ne les empêchent pas d’être de bons citoyens dans leur pays d’accueil … ce qui n’est pas le cas pour la majorité de ceux que vous défendez, !es ex-colonisés

        Répondre
      • quinctius cincinnatus

        5 juin 2014

        connaissez vous l’Afrique autrement que par ” Géo ” ? aimez vous l’Afrique ou détestez vous la France ? c’est à ces questions qu’il faut répondre , pas par un prèchi – prècha depuis longtemps éculé mais dont certains ont gardé une nostalgie de culpabilité

        Répondre
      • quinctius cincinnatus

        5 juin 2014

        idem pour le Val d’Aoste et la Savoie ! la Catalogne et la … Catalogne, le Pays Basque et le Pays Basque , la Loire Atlantique et la … Bretagne, la Flandre et la Flandre, les Alpes Maritimes et la Ligurie etc …

        Répondre
  19. druant philippe

    5 juin 2014

    Il serait intéressant de connaître les vrais chiffres (pas ceux de l’ Ined trop gauchistes) de l’ immigration dite légale
    Ces chiffres devraient inclure :

    – les “Français de papier” (naturalisés par procédure idoine ou nés sur territoire Français ou issus du regroupement familial) hors UE (Afromuzz / Pakis / Chinois)

    – les étrangers (non naturalisés) hors UE (afromuzz/ pakis/ chinois)

    Peut-on penser à un chiffre de 15 millions pour les 2 catégories ci -dessus ?

    Comptons sur Jaures pour minimiser les chiffres s’ ils étaient communiqués !

    Répondre
    • Jaures

      5 juin 2014

      Pourquoi vous arrêter en si bon chemin, Philippe ?
      Ne comptez plus comme Français que ceux qui sont blancs, aux yeux bleus, chrétiens, propriétaires de leur résidence principale, hétérosexuels, mariés à l’église et votant à droite.
      J’attends vos stats.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        5 juin 2014

        VARIATIONS et FANTAISIES sur un thème de @ Jaurès

        Il semblerait donc que l’intéressé serait ( au moins ) basané , peut être citron,qu’ il aurait les yeux sombres,qu’il ne serait pas chrétien pour un denier ( du culte) ,qu’il serait propriétaire d’une résidence secondaire mais pas de sa résidence principale ( mais oui cela se voit en Région Ile de France ) , sinon hétéro sticto sensu plutôt du … ” GENRE ” ,qu’ il roulerait en bon citoyen mais ne voterait pas à droite ( toujours en bon citoyen ) , enfin qu’ il ne fréquenterait aucun lieu de culte sauf peut être une loge ( qui n’est pas celle d’un gardien d’immeuble, mais d’un ” gardien de la révolution ” … de 1789 )

        Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        5 juin 2014

        Il faudrait peut-être demander à l’intervenant Jaures s’il qualifie pour les critères sévères qu’il a énoncés.
        Pour l’avant-dernier critère, il me semble que l’on puisse déjà répondre par la négative.
        Donc recalé, oust dehors!

        Répondre
  20. Hilarion

    5 juin 2014

    Pour avoir mauvaise conscience, encore faudrait-il en avoir une de… conscience. Les colonnes infernales de 1793 n’empêchent pas le radotage idolâtrant la république. Westermann revenant de Vendée et déclarant devant l’Assemblée ” Conformément à la mission que vous m’aviez confié, je n’ai pas un seul prisonnier à me reprocher, j’ai tout tué, j’ai écrasé les femmes et les enfants des brigands sous les fers de mes chevaux”.
    Le général Thurreau l’un des maîtres d’oeuvre du génocide vendéen a toujours son nom sur le pilier Est de l’Arc de Triomphe. L’abandon de milliers de français d’Algérie dont on ignore toujours le sort, le massacre dans des conditions abominables de plus de cent mille Harkis ignominieusement trahis après leur engagement pour la France suscité par De Gaulle et combien d’autres turpitudes n’empêchent pas les consciences “républicaines” de dormir. Alors, concernant la dynamique immigrationniste, je penserais plutôt à des valises de billets, provenant de pays aussi riches grâce au pétrole qu’ils nous vendent, que soucieux de d’investir des contrées non encore soumises à dhimmitude arrosant associations, politiques, et médias. Tandis que d’autres pays, moins riches, remercieraient ainsi que leurs ressortissants, grâce, à leurs activités légales ou illégales, et aux prestations sociales servies dans le pays d’accueil , permettraient aux familles restées au pays une vie moins misérable évitant famine et troubles sociaux.

    Répondre
    • Jaures

      5 juin 2014

      Cher Hilarion, l’Histoire n’est qu’une suite de massacres et de génocides. Croyez-vous que la République les a inventés ?
      Ensuite, je n’ai guère souvenirs de riches possédants investissant gracieusement leurs revenus pour le bien des plus pauvres.
      Là dessus au moins vous trouverez des points d’accord entre musulmans et autres obédiences: dés qu’il s’agit de leurs intérêts particuliers les plus fortunés ont des attitudes très similaires quelles que soient les religions, les époques et les latitudes.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        5 juin 2014

        @ Jaurès voit la réalité sociale et humaine avec des verres roses … il est en effet observable depuis la nuit non pas des temps mais du socialisme que celui ci redistribue la pauvreté larga manu ( je parle du ” socialisme “, pas de la sociale-démocratie scandinave cette hérésie socialiste-luthérienne ) Dans les faits historiques rien, sinon le matérialisme intégral , ne semble séparer les ” socialistes possédants ” des ” papistes possédants” : ils s’attribuent les bonnes places ; il [ @ J ] pourrait donc changer ses verres pour du bleu marial ou du jaune pontifical ( il semblerait d’ailleurs que le nouveau Souverain Pontife soit pour le moins plus ” socialiste ” que ” souverain ” , ce qui est une bonne chose : le retour à la simplicité )

        Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        5 juin 2014

        Il me semble que la république (française bien sûr) a inventé la guillotine et ce n’était pas pour saucissonner du salami.
        Les riches possédants n’investissent rien pour les pauvres, les salauds comme toujours.
        À partir de 5 smic on devrait donc voir des élans de générosité, mais où sont-ils passés?
        Et les riches musulmans ne sont pas mieux, ça on le savait pas mais on le gardait pour soi.
        Nous sommes maintenant édifiés, la grâce jaurassique vient de nous illuminer de tout son éclat.
        On ne badine pas avec lec prophète.
        Alleluja.

        Répondre
  21. quinctius cincinnatus

    5 juin 2014

    Réponse en deux points au syndicaliste qui devrait au moins connaître la B. A. BA de l’histoire économique contemporaine, car après tout c’est là son bain , ou son pain , quotidien !

    – primo : l’appel à une main d’oeuvre ” allogène ” ( appelons la ainsi ) s’est effectivement faite par nécessité MAIS à la demande des patrons qui voyaient là un filon pour ” stabiliser ( au moins ) les salaires … elle a eu pour conséquence d’abord de ne pas moderniser l’appareil de production ( la France est moins ” robotisée ” que ne l’est … l’Italie ) , de perpétuer une production de produits se situant au mieux en milieu de gamme ; on notera à ce sujet, que l’entrée dans l’U.E. a fait que notre produit automobile a été forcé de gagner en fiabilité et en finitions

    – deuxio que grâce à un humanisme bien pensant mais mal pensé ( Chirac ) le regroupement familial a provoqué une déferlante d’inassimilables puisque l’ on a permis de reconstruire sur le sol de la République des habitudes de vivre qui ne sont pas dans notre culture

    Répondre
  22. Hilarion

    5 juin 2014

    A Jaurès S’il est vrai que le besoin en main d’oeuvre a justifié l’immigration d’après guerre, rien ne n’obligeait à l’installation définitive dans le pays d’accueil de masses de populations inintégrables. Les travailleurs étrangers ont rendu service, ils ont été rémunérés pour cela et tout le monde y trouvait son compte. Lorsque l’on a fait faire des travaux chez soi et que l’on a payé l’entrepreneur, on n’accueille pas en plus la femmes et les enfants de tous ceux qui ont participé aux travaux. Ceci d’autant qu’à partir des années soixante et des décolonisations successives, les immigrés du Sud avaient à poursuivre la construction de leurs pays respectifs avec les structures laissées par la France. C’est par contre l’incapacité à construire des états cohérents, malgré des richesses naturelles importantes qui a perpétué une immigration de masse. Et comble de bonheur, une grande part de cette immigration qui n’a rien su construire chez elle, vient dans son pays d’accueil, tenter d’y imposer la “culture” d’échec qui a provoqué son départ. A la fin de la guerre, les Européens ont retroussé leurs manches, ils ne sont pas partis aux Etats Unis ou ailleurs. Quant à la responsabilité des frontières imposées par les pays coloniaux, rien n’empêchait les Africains de les retracer à leur guise après leur indépendance, si tant est qu’ils en aient eu envie, car ils étaient déjà parfaitement capables de se découper en morceaux bien avant que les Européens n’en définissent le tracé.

    Répondre
    • Jaures

      5 juin 2014

      Hilarion, si l’on devait refaire l’Histoire, ce n’est pas trop le regroupement familial qui serait ma priorité. Si nous n’avions connu ni guerres, ni colonisations, vous auriez moins d’immigrés ou de descendants d’immigrés autour de vous.
      Il ne faut par ailleurs pas exagérer les conséquences du regroupement familial. Ce n’est pas à la fin des années 70 (le regroupement familial date de 1977) qu’ont eu lieu les plus importantes vagues d’immigration.A partir de 1974 le nombre d’immigrés ne progresse plus que de 6% pour plus de 30% auparavant. Le regroupement familial a surtout permis de rééquilibrer la part hommes-femmes dans l’immigration.
      Enfin, quand vous dîtes que les européens se sont retroussés les manches après les guerres, cela dépend qui. En 1918, notamment a eu lieu un important exode fiscal, les plus fortunés refusant de participer à la reconstruction du pays.

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        5 juin 2014

        ,,…ni colonisations, vous auriez moins d’immigrés ou de descendants d’immigrés autour de vous…

        voir HansImSchnoggeLoch4 JUIN 2014 À 22 H 26 MIN.

        re lol.

        Répondre
  23. Quo Vadis ?

    5 juin 2014

    Tout Européen qui a vécu en Afrique et y a donc travaillé pour y vivre peut vous le dire : tout est à construire là-bas. A votre avis qu’allaient y faire ces Français sinon planter, cultiver, élever, construire des structures, des villes ? Comme on disait dans le temps en Afrique de l’ouest après les indépendances : “On n’est pas là seulement pour sucer de la Nivaquine…”
    Chasser les “petits blancs” c’était facile, mais continuer l’oeuvre ébauchée autrement plus difficile. Il faut du courage et de l’esprit d’entreprise. Paris ne s’est pas faite en un jour. Eh bien pour les jeunes cités laissées après les indépendances aussi il faudrait du temps, de la main d’oeuvre, des habitants aimant leur pays.

    Répondre
  24. goasdoue

    5 juin 2014

    Je suis fier de notre”colonisation” comme de celle que nous ont apportés les romains Greg

    Répondre
  25. frei

    5 juin 2014

    Bien entendu , il n’est pas convenable d’observer que la plupart de ces malheureux migrants viennent en Europe pour fuir la dictature politique et pseudo religieuse qui est de règle dans les pays musulmans .Voyons , remettre en cause l’islam , ça ne se fait pas !

    Répondre
  26. HansImSchnoggeLoch

    4 juin 2014

    Il est quand même curieux de constater que des pays n’ayant jamais eu de colonies comme le Danemark, la Suède, la Norvège, l’Autriche et d’autres soient tout aussi envahis que ceux qui en ont eu.
    Il n’y a pas d’attaches culturelles qui attirent l’immigration mais bien la recherche des avantages que tous les pays européens accordent à ces populations venant du Sud, la plupart du temps aus dépens de la population autochtone.
    L’immigration se réduira le jour où ces aides s’arrêteront.

    Répondre
    • Jaures

      5 juin 2014

      Croyez-vous que les pays du Golfe offrent des avantages sociaux aux immigrés bengalis ? Pourtant ils se pressent par centaines de milliers pour entrer en Arabie-Saoudite ou aux EAU.

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        5 juin 2014

        lol

        Répondre
      • quinctius cincinnatus

        5 juin 2014

        cela s’appelle des ” filières ” et on trouvera toujours des êtres humains aussi peu au fait des circonstances dans lesquelles ils devront travailler . Pour ce qui concerne la France il s’agit d’un appel d’air en forme de cyclone , pour lequel les prestations sociales diverses ne sont pas négligeables, loin de là, et contrairement à ce que votre bonne âme nous suggère de croire de façon subliminale ! … cela explique AUSSI le vote populaire F.N. au … détriment de Mélenchon ( rappelez vous son discours aspirateur de …Marseille )

        Répondre
  27. Jaures

    4 juin 2014

    Ce n’est pas la repentance eût égard à la colonisation qui explique l’immigration. Lorsqu’il a fallu reconstruire la France en 1945, le manque de main d’oeuvre nous a amené à importer des travailleurs étrangers. Naturellement, chaque pays s’est tourné vers ses colonies. Selon les besoins, des vagues successives sont arrivées (“à notre demande et par bateaux” comme le disait si bien R.Barre).
    Aujourd’hui l’immigration légale et illégale s’adresse en priorité aux pays où elle peut trouver des contacts, famille ou amis. C’est ainsi que les Algériens ou Marocains ont afflué vers la France comme Indiens ou Pakistanais rêvent d’aller en Angleterre.
    Il n’y a pas de repentance. Les enfants ne sont pas coupables des erreurs de leurs parents. Mais il n’est pas inutile de rappeler que les querelles et guerres inter ethniques et religieuses se déroulent au sein de frontières artificielles créées par la colonisation sans tenir compte des réalités culturelles et historiques.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      4 juin 2014

      CITATION ( à comparaître devant le Très Haut )

      propos sur ” Le Grand Remplacement ” * tels qu’ils ont été tenus par J.-B. Grumberg rédacteur du site ” sioniste ” Dreuz **

      ” Vous, jeune peuple ***, que déjà l’on éradique , si vous voulez survivre, prenez exemple sur les Juifs. Apprenez du peuple juif qui a survécu en gardant intacts , sa sève, ses origines, ses traditions, sa substance et sa spécificité ”

      * la formule est de Renaud Camus elle fait référence au Grand Déplacement des Acadiens

      ** le site Dreuz est longtemps apparu sur les pages des ” 4 Vérités ” et je pense que Monsieur Guy Millière en est un éminent thuriféraire

      *** le peuple ” français “

      Répondre
      • Jaures

        4 juin 2014

        Millière est plus à l’aise sur Dreuz: pour commenter un article il faut payer. Les quelques lecteurs lui offrent donc des “Merci M Millière”, ” Vous avez raison M Millière”, “Vous êtes notre lumière M Millière”,…
        Un peu comme ces poètes à comptes d’auteurs adulés par leurs parents et amis comme un nouveau Verlaine.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          5 juin 2014

          avez vous des adulateurs ? sans doute des adulatrices … vos deux gentilles demoiselles ; Millière est stipendié , ne pas s’en rendre compte relève de la ” crétinitude ” ; mais QUI n’est pas stipendié en France ? QUI ? ne l’êtes vous pas vous même ? n’êtes vous pas encarté au P.S. et sans doute s à F.O. ou plus vraisemblablement à la C.F.D.T. dont vous êtes l’équivalent d’ un ” permanent ” ? à noter que la C.F.D.T. commence à trouver que ” Valce-Hollande ” dansent un tango bien en retrait de la sainte lutte des classes … mais il est déjà trop tard

          Répondre
        • quinctius cincinnatus

          5 juin 2014

          ” il faut payer ” tiens donc ! cela ne rafraichit ***
          pas l’image que les goys se font du Peuple Elu … hélas …. heureusement mes ami(e)s israélites seraient plutôt des ” poches percées ” et généreux de surcroit !

          *** je n’ai pas osé écrire ” redore ” qui aurait été mal interprété !

          Répondre
    • Oxydent75

      5 juin 2014

      Monsieur Jaurès,
      Encore l’une de ces argumentations biaisées, typiques des “belles âmes” et “idéologues aux idées larges et à l’entendement étroit” évoqués dans l’article de R. Schilling. Ce dernier démontre avec pertinence les méfaits ACTUELS d’une immigration absurde tant pour les pays hôtes que pour les régions sous-développées que ces populations abandonnent. Mais vous, en bon petit soldat du PS, formaté par cette idéologie soixante-huitarde, ne pouvez vous empêcher de (tenter de) contrer ces vérités que le bon peuple de France, trop longtemps anesthésié par une propagande repentante (oui !!!) découvre chaque jour. Mais fort heureusement l’enfumage de gauche ne fonctionne plus.

      Répondre
      • Jaures

        5 juin 2014

        Comme bien souvent ici, vous ne commentez pas ce que j’écris mais ce que vous imaginez que je devrais écrire.
        A aucun moment je ne dis que l’immigration serait bien ou mal.
        je dis simplement que celle-ci n’est pas liée à une mauvaise conscience envers la colonisation mais à un besoin historique de main d’oeuvre et que, naturellement, les pays demandeurs se sont tournés vers leurs colonies.
        La pression migratoire actuelle n’est pas liée à l’AME ou aux prestations sociales mais à des pays tyranniques et d’une pauvreté endémique que les populations veulent fuir même au péril de leur vie.
        Je ne vois vraiment ce qu’il y a de “soixante-huitard” dans ces évidences.

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          5 juin 2014

          …mais à des pays tyranniques,
          Précision importante : la plupart du temps islamistes . L’AME n’étant que l’aiguille du compas qui indique le Nord.
          L’esprit 68 n’est en tout cas pas mort.

          Répondre
          • HansImSchnoggeLoch

            5 juin 2014

            Autre précision.
            Si x = immigrés déjà présents: x = AME

            l’AME va doubler cette année, donc: 2x = 2AME
            Il faut bien trouver les électeurs qui manquent.

        • Oxydent75

          6 juin 2014

          “…Il n’y a pas de repentance. Les enfants ne sont pas coupables des erreurs de leurs parents.”.. C’est bien vous qui l’avez écrit. COUPABLES, ERREURS, PARENTS… Le fond de votre pensée, sinueuse, masquée, nuancée, insipide apparaît ici. Condamnation de la colonisation dont les belles âmes comme vous ont réussi auprès d’esprits faibles et faussement généreux (comme vous aussi) à noircir le passé de la France et à le rendre honteux. Une philo à 2 balles qui n’apporte rien aux vérités du présent et encore moins à la nécessité de renforcer une ambition, une IDENTITE et une fierté nationales dont nous avons tant besoin. C’est avec ces raisonnements fumeux, ambigus et inconsistants que la décadence s’installe,ce que refusent les vrais patriotes. Bien entendu, toutes ces notions vous horripilent et c’est pour la nature de votre pensée mièvre et “déconstructive” que je vous range dans la catégorie “soixante-huitarde”, pour ne pas dire inutile et attardée.

          Répondre
  28. druant philippe

    4 juin 2014

    On regrettera surtout que les traversées de la Méditerranée (mer plutôt paisible en comparaison du terrible océan atlantique) ne régulent pas plus les populations afromuzzz
    clandestines .
    La bêtise droitdelhommiste socialoliberale (humanisme pour farces et attrapes des amis de Jaures) des autorités italiennes est ahurissante .
    J’ entends déjà le syndicaliste morpion du site nous dire que tout ceci est inéluctable , qu’ on ne peut plus contrôler nos frontières et qu’ on doit accepter l’ invasion sans réagir sinon le pays pourrait verser dans une dictature militaire ! Mort de rire !

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)